Thomas Berthier

Lille, France

Tout à commencé aux Arts Décoratifs de Strasbourg, J’y ai appris le Design Graphique. C’est une école d’Art, l’approche du graphisme et de l’image y est bien particuliére. Le sens, le concept, l’équilibre visuel en sont les fondements. Durant trois années, cette école d’Art Appliqué m’a formé à la sérigraphie, la technique et ses possibilités. Cette double formation artistique a comme intérêt de fournir aux graphistes un moyen d’expression vivant, de grande qualité et duplicable. À la sortie de l’école, j’ai cofondé l’Atelier Kouglof, un atelier de création graphique. Nous avons produit pendant 10 ans des catalogues, des identités visuels, des sites internet... Il nous as manqué, à un moment cette notion de production artisanal, le travail à la main et traditionel. C’est pourquoi nous avons monter un atelier de sérigraphie. Nous y avons retrouvé le plaisir de créer des dessins, des motifs et de les imprimer en série sur différents supports. Nous avons organisé des expositions afin d’y exposer nos productions qui ont toutes reçues un accueil et des retours très positifs. En parallèle, j’ai donné des cours de communication graphique dans des écoles. J’aime transmettre, partager mes idées et porter différents regards sur les images que mes élèves produisent. Cela ouvre l’esprit et pousse à penser autrement. C’est naturellement que j’ai proposé aux écoles des ateliers de sérigraphie. Durant ces temps de création, j’ai remarqué l’enthousiasme des élèves et des établissements pour cette technique. J’ai participé à divers évènements autour de la production artistique comme les mai de l’estampe ou la braderie de l’Art de Roubaix. Lors de ces évènements, j’ai fais des démonstrations de tirages en sérigraphie sur différents support comme de vieilles photos ou des pages de magazines. À chacune de ces interventions le public affiché une vraie curiosité et un vif intérêt pour ce médium. j’ai eu de nombreuses demandes pour des formations ou pour imprimer leur propre motif ou sur leurs photos personnelles. Enfin, la combinaison de mon savoir faire graphique avec l’élégance du tirage sérigraphique m’ont permis de réaliser des faires-part ou des cartes de voeux de qualité, imprimer sur des supports originaux comme des cartons, du bois ou du verre ce qui n’est pas possible avec les techniques proposées par la plupart des imprimeurs. Si aujourd’hui je fais un état des lieux de mon parcours je remarque que de nombreux éléments s’articulent autour de la sérigraphie : le graphisme qui comprend le travail de l’image, la typographie, la couleur... l’apprentissage, l’Art, la création. La sérigraphie semble en être le liant, le catalyseur. C’est pourquoi j’ai décidé de monter ce projet, il me correspond, me motive et je suis convaincu de sa pertinance.