UNFAMOUS RESISTENZA

UR est une structure d’activisme culturel, où chacun peut apporter sa pierre, Ceux que nous cherchons ici sont des personnes qui ne se retrouvent pas dans la Mass Culture contemporaine. Redonner de la force aux arts alternatifs et subversifs, diffuser de la culture indépendante et de qualité, tel est notre objectif. Pour cela nous disposons d'un site internet, d'une webradio, et surtout de beaucoup d'idées et de motivations ! UR est un organe d’activisme culturel, où chacun peut apporter sa pierre, Ceux que nous cherchons ici sont des personnes qui ne se retrouvent pas dans la Mass Culture contemporaine. Notre collectif ne s'adresse donc pas uniquement aux artistes mais à toute la "chaine culturelle", du créateur au spectateur, en passant par la technique (ingés son/lumières, patrons de club, studio/sono...), communication (journalistes, bloggeurs...), diffusion (animateurs radios, tourneurs...) jusqu'au plaisir de soutenir, de partager et de faire partie de cette culture alternative. Des organisations telles que Sea Sheperd ne fonctionnent pas uniquement grace à ceux qui mènent les opérations en mer. Toute personne travaillant ou se sentant proche du domaine de la culture, de l’audiovisuel, du net,ayant l’envie de s’investir, une sensibilité artistique développée et ne pouvant envisager la vie sans culture de qualité sera la bienvenue. Si vous avez la foi en cette culture enrichissant l'humain plutôt que les actionnaires, en une culture subversive et un ras le bol de la mascarade orchestrée par les cartels de "lobbys-majors", vous êtes les bienvenus. Le but est de développer un réseau où chacun apporte de l’eau au moulin de l’autre. S'ouvrir au troc culturel ! Exemple : Un graphiste réalise un logo pour un vidéaste, ce dernier lui crée un teaser vidéo en retour. Le retour peut aussi s’effectuer en apportant du travail ; tout le monde connait toujours quelqu’un qui connait quelqu’un qui pourrait faire bosser un tel... Les possibilités sont multiples ! Ainsi la démarche ne doit pas être individualiste, il faut avoir une vue d’ensemble, être optimiste et avoir la foi, le but étant de peu à peu égaler la visibilité des grosses sociétés du milieu, d’où l’importance des membres relais. Court circuiter la grosse machine est la mission ! Reprendre le contrôle de sa culture (et de son cerveau). Il est donc nécessaire pour un artiste désirant rejoindre l’U.R d’avoir un message à proposer, du sens, du fond. Nous voulons des activistes, des passionnés, des enragés, des engagés ! Tous les supports sont valables, du disque au pochoir, du tract au roman, en passant par le vestimentaire, les concerts, les conférences... Si tous ceux qui ont la même vision de la culture commence à s’unir, il y aura moyen de changer son visage, l’union fait la force, à plein de niveaux….En particulier pour la diffusion; dans notre ère de réseaux sociaux, où chaque citoyen devient un acteur, un média. La mission d’U.R est de faire en sorte que l’alternatif devienne la tendance, d’inverser la vapeur, de repartager le gateau de la culture en France. Comment cela se fait t’il que de vrais artistes soient obligés de ranger leur talent au placard pour se tuer dans des jobs de trimard tandis que les porteurs de cafés chez Endemol ou Banijay ont le statut d’intermittent du spectacle ? Comment se fait t’il que le publi-redactionnel soit légion, et que chaque année les festivaliers soient victimes de l’uniformisation des programmations ? Pourquoi certains programmateurs gérent leur salle comme ils remplissent leur ipod, ne faisant jouer que ce qu’ils aiment écouter où ce qu’ils savent être en mesure de remplir la jauge, favorisant le copinage et le piston, pourquoi le défrichage et, la découverte et le soutien de talents ne sont plus des priorités ? Tout simplement car les réseaux de la culture sont tenus par des règles économiques, des impératifs de rentabilité, de profit. Mais toute règle est faite pour être changée, ________________________________________________________________________ OBJECTIFS : 1 ) Chute des barrières et étiquettes conduisant a une segmentation culturelle : Le leitmotiv de U.R est de mettre à genoux cette vision de la culture où chacun est dans son bac en fnac, dans sa petite case, Beaucoup de clichés et de jugements inter-cultures résultent de cette segmentation ; bien souvent les gens du rap ne veulent pas se mélanger à ceux de la musique électronique qui, à leurs yeux se résume bien souvent à un poum-poum répétitif qu’il classe sous le nom de Techno. Beaucoup semblent oublier que le rap aussi dans la plupart des cas est une musique électronique à base de samples et de boites à rythme, le rap faisant partie de la multitude de facettes qui compose ce diamant numérique. Drum and Bass, Idm, Dubstep, House, Down-tempo, Trance, Electronica, Idm, MombaCore, Fidget,Break, Glitch … Facile de se perdre au milieu de toutes ces dénominations qui qualifient tant de sonorités et d’expressions musicales au son radicalement différents. Notre objectif est de mélanger, voir de fusionner ces tendances, de démontrer que toutes ces barrières d’étiquettes peuvent aisément être ignorées et que si le mélange est bien fait, l’hybridation ne peut être qu’intéressante. U.R doit fonctionner dans cette logique, être un Supra-Collectif ouvert à toutes mouvances, tant que le contenu et l’âme de l’art n’ont pas été bradés. Nous avons tous nos gôuts musicaux, nos styles de prédilection et des sonorités qui nous hérissent le poil, personne ne vous demande d’écouter ce que vous n’aimez pas et de renier vos racines culturelles. Il y a du bon et du mauvais partout, et que si les bons décidaient de se réunir ne serait ce que sur des actes ponctuels, de mettre leurs réseaux en commun, cela pourraient faire du mal au Mainstream et à la pensée unique…. Fédération des énergies et des compétences : De l’artiste "sociopathe" désireux de ne rencontrer personne jusqu’au collectif, tout l’monde est bienvenue, du groupe de métal au groupe de rap ou punk en passant par l’écrivain indépendant, l’artiste peintre, le sculpteur et j’en passe, la seule condition est de ne pas avoir vendu l’âme de son art à l’Entertainment et la grande machine consumériste, d’avoir une éthique et un message palpable. Le but est de fédérer, de réunir les énergies et compétences de la culture alternative en France. Dans chaque ville existe un réseau associatif qui tente de produire sur scène autre chose que de la soupe, des cinémas d’auteurs qui essaient de jouer autre chose que du blockbuster, des ondes radios qui continuent tant bien que mal à programmer de la musique alternative et conscientes, des labels indépendants désireux de faire perdurer une vision éthique de la musique ; mais souvent ces entités se tirent la bourre et se contentent d’être concurrents… Souvent nous autres, les Indés n’avons pas la force de frappe, le réseau, alors que si nous nous unissions , mettions en commun nos contacts, nos mailing lists, nos diverses possibilités et capacités, les choses pourraient changer. ________________________________________________________________________ BESOINS: Pour pouvoir trouver et rassembler les artistes alternatifs et conscients, ainsi des le début du projet "Un Pavé dans L'Asphalte", chacun a pu nous soumettre des noms de groupes reflètant à ses yeux la musique alternative. De mm pour le blog, tous peuvent nous soumettre projets, groupes, oeuvre isolée …. Ainsi différents pôles doivent être créés : .ARTISTIQUE : Ouvert a tout créateur partageant les valeurs d’U.R, définies dans notre Charte. .LOGISTIQUE ET TECHNIQUE : Toute personne pouvant aider à la création et à sa mise en valeur (autocollants, t-shirts, édition, sonorisation... ). .COMMUNICATION : Toute personne dans les médias ou juste désireuse de nous aider à propager nos messages et réalisations .GRAPHIQUE : Tout graphiste, infographiste, vidéaste, monteur... Au fur et a mesure, les choses vont s’étoffer, ce mouvement doit être participatif ! Rejoignez nos réseaux, où chacun peut apporter ses idées, remarques et réflexions, déposer des essais, des pamphlets… You Are U.R !!