wandrillePB

Lorsque l’on regarde une pomme ou des cerises, nos yeux ne nous permettent pas d’embrasser nettement l’ensemble du sujet. Si nous voyons, bel et bien, un panier de fruits, nous n’en regardons, en réalité, qu’une partie. La peinture de natures mortes (comme celle de portrait), a cherché à représenter l’ensemble, à illustrer ce que nous voyons. Je m’intéresse pour ma part à ce que l’on regarde. Réellement. Pour cela, je prends des photos des fruits et légumes (avant de les cuisiner) puis je peins, à l’huile sur toile.