Devenez mécène d'ENFANTS DES FÉES, soutenez la traduction d'un roman de fantasy en anglais. Support the translation of a book in english.

Large_enfants_des_f_es_image_projet-1450358338-1450363354

Présentation détaillée du projet

Enfants_des_f_es_1-1450353709

 

Qui suis-je ?

Je m’appelle Aurélie Chateaux-Martin, et j’ai 31 ans. J’écris depuis pour ainsi dire toujours, mais cela fait aujourd’hui dix ans passés que je me suis lancée dans la grande aventure d’écrire des romans de fantasy. Je viens d’achever mon trentième ! Pour moi, écrire est plus qu’une passion. Il y a un peu plus de dix ans, un rêve m’a entraînée dans un univers rempli de magie et de péripéties qui m’ont projetée dans un lieu qu’il me semblait connaître depuis toujours.

 

Queen_of_laurea_-_06868elvenear-1450353928

 

Le Monde Caché est né tout en douceur, sous la forme d’une carte, puis d’une suite d’idées qui se sont mêlées les unes aux autres jusqu’à former un immense panel de couleurs, une gigantesque toile dans laquelle je recueille ce que mes personnages me soufflent à l’oreille… Depuis ce jour, je n’ai jamais tout à fait quitté ce monde, que je me plais à explorer et, aujourd’hui, à partager avec d’autres. J’aime l’idée d’offrir à mes lecteurs une petite plage de rêve, un moment à part, un souffle pour s’envoler de son quotidien au moins le temps d’un battement de cœur… J’aime tellement lire moi-même, comment pourrais-je ne pas apprécier partager la magie de la lecture à travers mon univers ?

 

   2015-12-17_133146-1450355557

 

Dans cette dynamique de proximité avec les lecteurs, j’ai créé une page Facebook basée sur le partage, autant que je peux, de mon univers, à travers des photos de mes couvertures (réalisées par une jeune peintre dont j’adore le style), et également, nombre d’extraits de mes textes, afin de pouvoir avoir une idée de ce que j’écris, et aussi de profiter de l’arrivée prochaine de mes nouveaux livres à paraître… Vous êtes libres d’aller y faire un tour afin de tourner quelques-unes des pages de mon monde… https://www.facebook.com/chateauxmartin/

 

Mon univers

 

Carte_du_monde_cach__2_apr_s_l_h_gire_et_asgard-1450354620

 

Le Monde Caché, que les elfes nomment Noëa, est le terrain de jeu de mes personnages. Mes romans sont un mélange d’aventures, de magie et de romance. J’aime développer de vrais personnages, avec une psychologie bien plantée et un monde intérieur complexe. J’écris de manière très moderne, pour rendre mes personnages plus vivants, également. Ils parlent comme nous parlons, ce qui crée parfois de très gros contrastes avec le langage très évolué des elfes ou autres créatures policées… C’est ce qui fait, je crois, un peu mon originalité dans le milieu de la fantasy, ces personnages si réalistes dans lesquels tout un chacun peut se reconnaître.

 

1-1450354735

 

Tous mes livres sont reliés les uns aux autres. Aujourd’hui, plus de trente tomes, qui peuvent se lire d’une traite, dans l’ordre chronologique. Mais ce n’est pas le seul axe de lecture possible. Mes romans sont divisés en séries qui, chacune, peuvent se lire séparément. On peut ainsi entrer dans mon univers par n’importe quel bout, en ressortir par n’importe quel autre ! S’arrêter à une série, ou bien se laisser emporter par les autres dans de nouvelles aventures… Tout est possible ! Après tout, n’est-on pas dans un univers où la magie est réelle et très présente ?

 

Pourquoi l’auto-édition ?

 

_dsc9240-1450354869

 

Je travaille en auto-édition depuis que j’ai décidé de mettre mes livres en ligne. Actuellement, la plupart sont trouvables uniquement en version ebook, même si j’ai le projet de développer plus les versions papier, également. Après l’écriture de mon premier livre, j’ai tenté de trouver un éditeur, mais ce fut une aventure difficile, qui m’a apporté mon lot de réflexions. Parmi elles, l’idée est née dans ma tête que l’auto-édition était le meilleur moyen d’être proche de son public. Il n’y a pas d’intermédiaire entre moi et mes lecteurs, et j’apprécie beaucoup cette possibilité de contact facile. Et puis, le monde de l’édition est un monde difficile, où l’on gagne peu, quand on est auteur. Lorsque les plateformes de création d’ebooks se sont multipliées sur le net, j’ai choisi d’opter pour ce fonctionnement, sur amazon au départ (je suis en cours de développement, actuellement). Et je dois bien avouer que cela satisfait mon besoin de liberté et d’indépendance… tout en apportant aux lecteurs la possibilité d’avoir accès à des ebooks à bon prix !

 

Une traduction en anglais

Cela fait des années que je réfléchis à l’idée de faire traduire mes livres en anglais pour les lancer sur le marché anglophone, qui est plus vaste que le public français et plus habitué à l’usage du livre numérique pour l’instant. Je crois aussi que c’est un pas immense, pour tout auteur, que celui de donner accès à ses livres au monde entier (ou presque). Les traducteurs étant très chers, j’ai longtemps mis ce projet de côté, en attendant des jours meilleurs. Mais, comme par magie, par le bouche à oreille, j’ai trouvé un jeune étudiant anglais talentueux, bilingue, qui a accepté de se lancer dans l’aventure avec moi, et de commencer à traduire le premier tome de ma série Enfants des Fées (11 tomes courts). 

 

Enfants_des_f_esred-1450354961

 

 

À quoi servira la collecte ?

Pourquoi faire appel à vous ?

Je l’ai dit, être auto-éditeur, c’est satisfaire un besoin d’indépendance et de liberté qu’on n’a pas toujours dans le monde de l’édition. Si cela possède énormément d’avantages, la principale faiblesse d’un tel fonctionnement est que tout est à nos frais. Je m’auto-publie depuis trois ans, et mes ventes ne me permettent pas encore de pouvoir vivre tout à fait de ce qui, pour moi, est un véritable travail à plein temps (voire plus, quand l’inspiration est là !). C’est aussi une des nombreuses raisons qui me poussent à vouloir traduire mon livre, d’ailleurs… Développer, à partir de ma passion et de mon travail intensif, une véritable profession, qui me permette de continuer sur cette voie, celle qui donne la possibilité à mes lecteurs de se régaler toujours de nouveaux ouvrages ! C’est pourquoi j’ai besoin de votre soutien, pour me permettre de faire traduire mes livres et m’aider, par ce biais, à développer mon projet de la plus belle manière qui soit… continuer à faire vivre mon univers, continuer l’aventure, continuer à faire vibrer de nombreux lecteurs…

 

Quel coût pour ce projet ?

La traduction d’un tome me revient à 1000 euros, c’est le tarif que j’ai convenu avec mon jeune et talentueux traducteur pour le premier tome, déjà en cours de traduction.

Les frais de kisskissbankbank s’élèvent à environ 100 euros.

L’achat du logiciel « antidote », correcteur très performant pour le français et l’anglais, coûte environ 100 euros également (95,99 euros)

Ce qui fait : 1200 euros pour la réalisation de ce projet.

 

Que se passera-t-il si l’objectif est dépassé ?

Je ne compte pas m’arrêter en si bonne voie ! Ce que j’ai pu lire de la traduction actuelle me plaît, et mon traducteur est très motivé pour continuer l’aventure. Tous les dons supplémentaires serviront à continuer à traduire cette série de 11 tomes. Mon grand rêve étant de faire traduire la totalité de mon œuvre littéraire, évidemment !

 

Un immense merci à vous tous !

Thumb_dsc07190redrec-1450366566
Aurélie Chateaux-Martin

Ecrire est ma passion, et bien plus encore... C'est pour moi un moyen de partager mon monde, de poser sur papier les personnages qui m'apparaissent au fil de mes rêves, le long du fleuve de mes pensées, et m'appellent, jusqu'à ce que j'accepte de les faire naître du bout de ma plume. Si j'écris de la fantasy, c'est que j'ai grandi dans un monde où les... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Suis heureuse que cette collecte soit arrivée à terme... en route pour la réussite!!
Thumb_default
Je viens de mettre la participation de Colette une cyclotte adorable de l'UCB , je l'ai rajoutée à la mienne car elle n'est pas fan de la toile.Elle est de tout coeur avec toi.
Thumb_default
Ne comptez pas sur moi pour le lire en anglais, mais si les rosbeef prennent autant de plaisir que moi à te lire, alors je dis OUI , Bonne continuation