Aidez nous à financer un web documentaire inédit sur l'épisode des Enfants réunionnais de la Creuse. La parole est à eux, grâce à vous.

Large_dsc_6525-1412000729

Présentation détaillée du projet

L'histoire des Enfants réunionnais de la Creuse a fait couler beaucoup d'encre. Entre les années 1960 et 1980, plus d'un millier d'entre eux ont quitté leur île natale de La Reunion pour le département de la Creuse. Une décision de Michel Debré, à l'époque député du Dom, qui envisageait de redensifier les zones rurales de la métropole. 

 

 

Trajet_enfants_creuse-1412579978

https://www.google.com/maps/d/edit?mid=zAuVeXYKwS10.kQzSaNUWTiEY

 

Certains ont vécu cet exil comme une "déportation", d'autres comme une chance. Tous ont vécu un déracinement mais chacun y a fait face à sa manière. Quelques uns sont retournés à La Réunion quand d'autres ont fait leur vie en métropole. Les histoires sont variées, les choix de vie uniques.

 

Kkapeca-1412580348

L'ancien foyer d'accueil de l'Apeca, plaine des Cafres, à la Réunion, d'où sont issus de nombreux Enfants de la Creuse

 

Depuis les années 1960, journalistes, réalisateurs et autres universitaires se sont emparés de ce sujet, privilégiant parfois son aspect politique. Mais l'Histoire, c'est aussi des histoires de vies, que ces Réunionnais vous racontent dans notre webdocumentaire. Nous recherchons une qualité visuelle à travers des portraits photographiques soignés. Les témoignages sonores sont authentiques, recueillis en métropole et à La Réunion. 

 

C'est à vous, contributeurs et futurs lecteurs, de nous dire si l'objectif est atteint.  

 

Kkespace_cr_ole_-_foyer_gueret-1412580402

L'ancien foyer de l'Enfance à Guéret, en Creuse, qui accueillait la plupart des Enfants de la Creuse.

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

La collecte ne couvrira pas l'ensemble de nos frais de jeunes journalistes free-lance. Elle doit permettre de combler ce que nous n'avons pas pu mettre de notre poche.

 

Le reportage vise à etre le plus complet possible. Dans ce sens, nous avons décidé de partir à la rencontre des Reunionnais rentrés sur leur île. Le billet d'avion est cher : 600 euros par tête. Cest sans doute la dépense la plus importante du projet. 

 

Ajoutons à cela les frais de location dun véhicule (loin d'être luxueux!) qui nous laisse une plus grande liberté de déplacement sur l'île : 240 euros. 

 

600 + 240 = 840 euros. Voila ce qu'il nous manque.

 

Si la collecte portait plus de fruits qu'espéré, sachez qu'on fera bon usage de vos dons. Ils serviront à payer les frais de déplacement pour partir à la rencontre de tous ces Réunionnais, revenus sur l'île ou bien dispersés dans toute la métropole.

 

A vot' bon cœur m'sieurs dames ! 

Thumb_avatar-1412000701
pserizay

Ce travail est le fruit de deux journalistes indépendants (comprendre : au chômage apres des CDD en presse regionale et deux ans en alternance à l'Ecole supérieure de journalisme de Lille), passionnés de photo et de faits de sociétés, plus ou moins oubliés. Jeanne a 25 ans et tous ses sens aux aguets. Journaliste en Auvergne ou jardinière bio au... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_cocorico-carioca-carr_2
Soyez bons, soyez grands : on compte sur vous ;) #ESJPower