Soutenez la construction d'habitats, répondant aux besoins d'enfants en difficulté dans le village de Mancora, au nord du Pérou !

Large_capture_d__cran_2014-05-09___18.09.17

Présentation détaillée du projet

QUI ?

 

École Spéciale d'architecture :

 

26 étudiants en master 1 de l’Ecole Spéciale d’Architecture, située à Paris, proposent de repenser l'habitat, dans le cadre de l'atelier de Fabienne Bulle et Thomas Gimbert, architectes et de Philippe Coeur, ingénieur structure.

 

A.P.N.E.Y.O Divino Nino Jésus :

 

Cette association péruvienne située à Mancora est destinée à des enfants et jeunes handicapés. Elle propose une structure éducative dans laquelle les enfants peuvent recevoir un enseignement adapté. 

 

Assos

 

QUOI ?

 

L'atelier des étudiants de Fabienne Bulle et Thomas Gimbert travaille en collaboration avec l'association A.P.N.E.Y.O Divino Nino Jésus, sur "l'habité ailleurs", afin d'aider ces enfants.

 

Six familles ont été choisies afin que les étudiants améliorent leur habitat. La démarche est à la fois de concevoir des espaces adaptés aux familles, mais également de concevoir de nouveaux prototypes pouvant être facilement mis en exécution une fois sur place. En outre, l'enjeu est de créer un partage de compétences, d'expériences et de connaissances avec les artisans locaux.

 

OU ?

 

Mancora est un ancien village de pécheurs, situé sur la côte Nord du Pérou, dans la région de Piura. C'est une ville en pleine expansion qui attire de plus en plus de touristes. Elle est, cependant, fortement contrastée ; en effet, la côte accueille vacanciers et surfeurs, alors que la partie urbaine est bien plus concentrée et précaire. 

 

QUAND ?

 

Le départ du voyage est prévu le 15 juin 2014. Nous aurons alors deux semaines pour reconstruire ces habitats dans le cadre de l'atelier et deux mois dans le cadre d'un prolongement en stage.

 

LES MAISONS ET LES PROJETS

 

VIVIENDA A :

 

Cette maison est située dans le Nord de la ville, dans le nouveau Mancora, une famille de 5 personnes y vit. Le père, la mère et leurs deux enfants (dont un petit garçon atteint du syndrome de Down). La grand-mère est également présente. Parents et enfants dorment dans la même chambre.

 

A_

 

PROJETS :

 

LA MAISON BLEU

Kenza Faid / Dounia Benjelloun

 

Pour ce projet, nous souhaitons garder l’existant tout en agrandissant la maison en hauteur. Nous créerons une voûte avec un système de double tissage permettant l’aération de la maison tout en la protégeant du soleil, de la poussière et de la pluie.

 

Kenz

 

VIVIENDA TRAMA

Julie De Guillebon / Fred Cauchie

 

L'objectif est de définir une trame de 50 x 50 x 50 cm, ce qui pourra générer de la spatialité horizontale en RDC, ainsi qu'une spatialité verticale et horizontale à l'étage. 

La relation à l'environnement devient intéressante dès lors qu'on traite à la fois avec des bambous verts et d'autres, séchés. 

 

Capture_d_e_cran_2014-05-02_a__16.25.48

 

VIVIENDA B :

 

Au sein de la maison, Angelo, atteint de paralysie cérébrale, est dépendant des autres membres de sa famille. De plein pied, la maison actuelle de 33m2, se divise en 3 espaces, à l'aide de parois visuelles (draps). Le logement actuel relève de l’architecture d’abri, c’est une construction élémentaire et immédiate, investie par ses habitants.

 

B__

 

PROJETS :

 

ENTRE DEUX

Pauline Laplaige  / Zoé Jacob

 

Dans l’idée de créer une intimité collective, les espaces entrent en interaction avec lui. Chaque espace est donné à voir et en même temps acquiert une certaine intimité pour chaque membre. Discrète de l’extérieur, un jeu d’ouvertures rythme la façade sur rue. Cherchant la mer, les vues se déploient sur tout Mancora.

 

10268655_10202618774524131_386456460674422124_n

 

CASA ARBOL

Charles Gerbier / Nicolas Deyris

 

Le projet s’interdit de rompre avec l’architecture élémentaire et immédiate du logement existant. C’est une interprétation verticale de l’habiter actuel, qui se soucie d’en favoriser le fort degré de cohésion et d’unité, de garantir des repères.

 

Capture_d_e_cran_2014-05-02_a__16.36.40

 

VIVIENDA 1 :

 

Située à l’extrémité de Mancora, la Vivienda 1 se dissocie des autres maisons par son isolation, son emplacement au bas d’une falaise, sa façade principale en torchis et son environnement vert. Sa construction est achevée par des matériaux locaux (bambou, bambou éclaté) et sa toiture en tôle ondulée.

 

1___

 

PROJETS :

 

GREFFE DE PROTECTION

Nicolas Araman / Charbel Karam

 

Pour répondre aux besoins des habitants, une intervention devrait se faire au niveau de l’imperméabilisation de l’habitat, l’autosuffisance à plusieurs niveaux (poulailler, serre), la protection du soleil et de la poussière. L’intervention est une greffe sur l’existant, une deuxième peau, et intervient principalement sur la façade Nord de l’habitat pour maximiser son efficacité. 

 

 Dd

 

PUSH' N' PULL HOUSE

Myriam Seror / Régis Knittel

 

Cette maison, relativement en bon état, regroupe un père, une mère, et leur enfant poli-handicapé de 5 ans. La demande se concentre sur les façades qui s’infiltrent en période de pluie, ainsi que sur la mise en place d’un système WC - douche. Nous proposons de créer des parois mobiles, chaque pan de mur déplacé permettant une entrée de lumière, un apport de fraîcheur, et suggérant un usage intérieur. La structure est conservée, et la pompe existante permet de distribuer l’eau pour un espace douche extérieur.

 

Ouvrants_1-10

 

 

VIVIENDA 2 :

 

La famille occupant actuellement la maison est composée d’une mère célibataire (Natalie) et de ses deux enfants de 6 mois et 5 ans. L’enfant de 5 ans est atteint de microcéphalie conduisant à un retard intellectuel important du à la malformation de sa boite crânienne. La maison est située près du cimetière de la ville, au Sud de la Panaméricaine, et est bordée à l’avant par un caniveau de 2,5 m de large et à l’arrière par un patio appartenant à la mère de Natalie.

 

2___

 

PROJETS :

 

RESPIRE

Clément Forest

 

L’idée du nouvel aménagement nécessite de créer des espaces privatisés pour donner de l’intimité à chaque membre de la famille. De plus, la ventilation et la protection aux intempéries et au soleil, sont des enjeux nécessaires au bon vivre de la famille et au développement de leur enfant handicapé. Pour cela, du bambou sera principalement utilisé ; matériau connu de la région de Mancora, il est largement exploité par la population. 

 

Image

 

CASA SOMBRADA

Jean-Louis Ceccaldi

 

Suite aux demandes faites par la famille et l’état de la «vivienda», il est ici question de lutter contre les conditions climatiques tout en apportant des solutions de confort liées au schéma culturel et social de ces familles. La toiture du bâtiment fera alors front au soleil afin de porter ombre sur les pièces à vivre.

 

 Jean_lou_

 

LA CABANE EVOLUTIVE

Matthieu Gres / Auguste Chantrel

 

L’élément constitutif de notre réflexion est l’évolution du contexte familial dans le futur. On propose donc d’orienter notre projet autour de l’idée d’une architecture évolutive. Dans cette démarche, on imagine un système d’assemblage faisant coulisser une section de bambou coupé dans la longueur sur un rail tubulaire en acier. La structure de notre bâtiment est constituée de deux portiques coulissant et de deux portiques fixes, portant des arcs sous tensions, servant à soutenir la toiture. Le portique coulissant intérieur porte la cloison séparant les deux chambres, permettant ainsi de compresser ou de dilater la taille de l'une par rapport à l’autre. Le portique extérieur est quant à lui un dispositif de toiture cherchant à offrir la possibilité de créer un patio à l’intérieur du séjour.

 

Auguste

 

BAMB' HOUSE

Timothée Magné

 

La démarche serait de déterminer des règles. Dans un premier temps, l’étude du corps dans l’espace aussi bien dans la verticalité que dans l’horizontalité a pour but d’élaborer des espaces adaptés aux différentes fonctions. Dans un deuxième temps, la forme architecturale sera définie en fonction des contraintes climatiques. Enfin, l’étude de tous les éléments architecturaux sera abordée.

 

 Tim

 

VIVIENDA 3 :

 

Au Nord de Mancora, dans la nouvelle partie urbaine de la ville en développement, se trouve une maison construite entièrement en bambou de 7 m par 12 m. Cette maison accueille une famille de trois personnes dont un enfant de 5 ans atteint d’une paralysie cérébrale l'empêchant de communiquer par la parole et de se déplacer. Cet habitat dispose du strict minimum, à savoir : une table à manger, une gazinière, un coin chambre pour les parents et un lit pour l’enfant. Il y a une maison mitoyenne au Sud et trois maisons en face. Au centre de l’ilot, des toilettes sont partagées. 

 

3__

 

PROJETS :

 

LA CASA EN LA CAJA 

Lou Pelosoff / Selma Zoubeidi

 

Le projet s’inscrit dans la maison initiale avec le concept de «la boîte dans la boîte» afin de protéger la famille des contraintes locales (poussière, vent, chaleur). L’idée serait de séquencer la maison en trois lieux différents : l’espace de vie, le patio et l’espace intime des chambres. Le patio leur permettrait d’avoir un rapport à l’extérieur, et un vrai lieu de vie commun tout en leur offrant un microclimat et un apport de lumière. 

 

 10348725_672517669490150_2648195028767995722_o

 

CASA PIEL

Marike Thery / Christophe Cormy

 

Le projet propose de créer une maison plus ouverte à l’ extérieur et à lumière mais aussi plus protégée des vents et de la poussière. Construite sur pilotis, la maison est insérée dans un patio. Ce dernier fait office de terrasse et de coursive. 

 

10294501_10202618774484130_5001043497977159744_n

 

VIVIENDA 4 :

 

La maison que nous avons étudiée se situe dans le quartier appelé «El Nuevo Mancora» au Nord de la Panaméricaine. Aujourd’hui, la maison est bordée au Nord et à l'Est par deux habitations, le terrain Ouest étant vide pour l’instant. La famille se compose de la mère Rosa Elena Herrera Ponce (55 ans) et de ses 10 enfants : Juan, Rosalinda, Grover, Dina, Samuel, Rebeca, Moises, Ruth et David. Juan Marchan Herrera est âgé de 29 ans et a un léger retard mental. 

 

4__

 

PROJETS :

 

LA B-BOX

David Djian  / Tristan Isaac Dognin

 

Le poumon vert : c’est véritablement un nouveau coeur qui est proposé dans ce projet. Il inspire grâce à une organisation de l’espace adapté et respire la fraîcheur, à l’ombre de ses différentes voies de circulation.

 

Photo_4_

 

DECOMPOSITION PARTAGEE

Charlotte Ledain / Pierre Villeneuve

 

Notre premier souci est ici de répondre au manque d’espace disponible pour chacun. La solution que nous apportons voudrait que l’édifice construit ne consiste plus en ce qui touche le sol en terre brut et ce qui suit le bâti existant, mais ce qui le surplombe. La construction distinguerait trois espaces : à l’arrière une première partie consacrée au repos, au centre le patio qui évoluerait avec ou sans toit en fonction du climat ambiant. Sur son coté se trouverait la circulation, le lien entre le haut et le bas de la demeure. Nous pouvons voir ce projet comme l’implantation d’un « corps parasite » qui viendrait imposer ses caractéristiques à l’habitat pour ne faire plus qu’un avec elle.

 

Chacha

 

Venez nous suivre sur Facebook ! https://www.facebook.com/esaateliermancora

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Afin d’avoir une vision plus précise de nos responsabilités, nous avons établi un budget prévisionnel. Il y décrit les dépenses globales du projet ainsi que nos espérance de subventionnement. Nous avons calculé ainsi, que malgré notre participation personnelle importante, notre besoin financier s’élève à 11 973 €.

        

 Soutien_

 

Nous avons également voulu détailler une estimation des dépenses liées à l’achat des matériaux de construction pour une maison type.

 

Soutien__

                             

Un grand merci pour votre soutien.

Thumb_capture_d_e_cran_2014-04-29_a__17.31.55
Atelier Bulle - Gimbert

26 étudiants en master 1 de l’Ecole Spéciale d’Architecture, située à Paris, proposent de repenser l'habitat, dans le cadre de l'atelier de Fabienne Bulle et Thomas Gimbert, architectes et Philippe Coeur, ingénieur structure.

Derniers commentaires

Thumb_capture_d_e_cran_2014-04-29_a__17.31.55
La collecte est réussie grâce à vous tous ! Les constructions commencent dans 10 jours, nous vous ferons suivre l'évolution des chantiers. Mille mercis !!!
Thumb_default
Félicitation à l'atelier et particulièrement à Marike et Christophe, belle réalisation, hâte de voir le projet réalisé. Courage à vous tous.
Thumb_default
Courage, vous y êtes presque.