SAUVER le régime de l'Auto-Entrepreneur -Check INFORMER, sur l'entrepreneuriat pour tous FEDERER ceux qui veulent une France d'entreprenants

Large_bandeau_envovie_bbz

The project

LA COORDINATION NATIONALE DES AUTO-ENTREPRENEURS APPELLE LES FRANÇAIS A ENTREPRENDRE LEUR VIE !

 

Retrouvez-nous à Lyon les 11&12 juin 2014

 

La Coordination Nationale des Auto-entrepreneurs a lancée le 29 avril 2013 la Défense des Auto-Entrepreneurs avec les associations, entreprises, individus qui refusaient de voir limiter le régime de l'Auto-Entrepreneur comme le proposa Madame Pinel au Conseil des Ministres du 25 août 2013.

 

Avec la Défense Poussins, Défense Auto-Entrepreneur, l'UAE, la FedAE, Hervé Novelli, A Little Market, Evoportail , puis Laurent Grandguillaume, les membres de sa commission et les parlementaires nous avons travaillé à une sortie heureuse de ce conflit.

 

En effet, le 5 juin 2014, l'Assemblée Nationale et le Sénat ont entériné la sauvegarde et l’extension du régime

 

Cette réussite collective a été rendue possible par l'aide qu'ont apportée 759 KissBankers sans lesquels ce dossier n'aurait pas vu le jour :

 

Lire et télécharger le dossier "simplification pour tous !"

 

Aujourd'hui, il nous revient collectivement de porter, auprès de chaque Français, les valeurs  qui fondent le régime et que symbolise ce site de finance participative : la simplicité, la confiance et la transparence. 

 

C'est le sens de l'opération Entreprenez Votre Vie ! qui entamera son Tour de France à Lyon les 11&12 juin 2014. 

 

Nous vous engageons à nous suivre, nous rejoindre, nous soutenir en portant ce message positif qui vise à permettre à 1 million de Français supplémentaires de créer leur activité dans les 3 prochaines années. 

 

Aurélien Sallé

Coordonnateur National des Auto-Entrepreneurs

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Puisque tout cela est possible grâce à notre mobilisation collective, vous trouverez ci-dessous la présentation du projet de Défense des Auto-Entrepreneurs tel que lancé en juillet 2013 : 

 

Pour des raisons infondées allant à l’encontre des recommandations de l’Administration et des experts du régime,  le gouvernement a annoncé le 12 juin dernier vouloir le limiter.

 

Or limiter le régime, c’est le tuer !

 

Le 18 juin 2013, les « poussins-auto-entrepreneurs » ont décidé d’entrer en résistance !.

 

Nous sollicitons ici votre aide et votre engagement pour financer de multiples actions. Opinion, élus, parlementaires, tous doivent être sensibilisés et invités à agir pour éviter cette erreur tragique.

 

Contrairement aux puissants lobbies qui veulent la mort des auto-entrepreneurs, nous n’avons que nos convictions pour nous faire entendre et aucun moyen pour structurer et organiser nos opérations.

 

Auto-entrepreneurs, Auto-défendez-vous et  Auto-financez-vous !!

Entrepreneurs, aidez-nous !

Français, résistez ! 

 

 

 

Notre Manifeste :

 

 

Le 29 avril 2013, aux « Assises de l’entrepreneuriat », le Président de la République réclamait la généralisation de l’esprit d’entreprise devant un parterre de représentants des entrepreneurs réjouis.

 

Dans le même temps, son gouvernement préparait  la mort du régime de l’auto-entrepreneur adopté par 1 million de Français, pesant 56% de la création d’entreprise et incarnant, justement, la réalité de l’ « entrepreneuriat pour tous ».

 

Devant cette incohérence manifeste, les auto-entrepreneurs ont souhaité se défendre en lançant ce même jour, le mouvements des Poussins et celui de Coordination de Défense des Auto-entrepreneurs.

 

Ces initiatives spontanées et artisanales ont permis de fédérer des auto-entrepreneurs et des entrepreneurs afin de dénoncer la réforme souhaitée par le gouvernement.

 

A ce jour, plus de 100 000 pétitions et près de 50 000 « fans » Facebook attestent de la réalité de cette mobilisation.

 

Malgré l’ampleur de cette contestation, la justesse et la réalité de nos arguments et l’inexactitude des raisons par lesquelles le gouvernement justifie sa réforme, celui-ci l’a maintenu et prépare en catimini sa transcription dans une Loi prévue à l’automne.

 

Nous devons tout faire pour l’éviter. Pour cela, nous avons besoin de vous.

 

Capture_d__cran_2013-07-10___13.23.31

 

La réforme du gouvernement : Limiter le chiffre d’affaires des auto-entrepreneurs à 19 000€ (au lieu de 32 600€) dans les services et 47 500€ (au lieu de 80 000€) dans le commerce. Au-delà de ces seuils, les auto-entrepreneurs auraient l’obligation de passer dans une autre forme de société ou d’abandonner leur activité.

 

Ce que nous demandons : Ne pas limiter le régime, ni dans ses seuils, ni dans le temps.  Appliquer les recommandations du rapport de l’IGF-IGAS pour améliorer l’accompagnement et la formation des auto-entrepreneurs. Développer le régime plutôt que de le limiter.

 

En limitant la portée du régime et la capacité des auto-entrepreneurs de vivre dignement de leur activité, le gouvernement tue un régime pourtant largement soutenu par les Français (lien sur le sondage des echos)

 

Il n’est pas trop tard pour éviter cette erreur tragique.

 

Au-delà de la défense du régime de l’auto-entrepreneur, nous défendons ici l’idée de « l’entrepreneuriat pour tous » et de la « liberté d’entreprendre ».

 

Si nous perdons cette bataille, c’est la résignation, l’assistanat ou l’exil qui menacera les Français qui souhaitaient entreprendre simplement pour sortir de leurs difficultés.

 

Si vous soutenez cette France entreprenante, vous devez nous aider ! 

 

 

Pour Comprendre objectivement le régime de l’auto-entrepreneur lire le dossier de la Coordination Nationale des Auto-entrepreneurs

 

Pour aller plus loin , lire la Synthèse du rapport de l’IGAS et IGF sur l’évaluation du régime de l’auto-entrepreneur: http://www.federation-auto-entrepreneur.fr/auto-entrepreneur/actualite/2013/04/10/actualite-publication-du-rapport-evaluation-du-regime-de-lauto-entrepreneur.html

 

Manif

 

Why fund it?

Pourquoi vous solliciter ?

 

 

Les auto-entrepreneurs sont nombreux mais isolés,  peu organisés et ne peuvent compter que sur eux-mêmes pour sauver le régime.

 

La Fédération des Auto-entrepreneurs (FeDAE) et l’Union des Auto-entrepreneurs (UAE) ont tout fait pour éviter que le gouvernement ne limite le régime.

 

Le mouvement des Poussins et la Coordination de Défense ont réussi à faire entendre puissamment la voix des auto-entrepreneurs et les arguments qui prouvent l’erreur funeste qui est en train d’être faite.

 

Malheureusement, la puissance des lobbies qui veulent la mort du régime a eu raison de la justesse de nos arguments et de la puissance de notre mobilisation.

 

La bataille va maintenant se jouer au parlement où nous avons la capacité de faire entendre collectivement aux représentants de la nation l’inexactitude des raisons qui justifient cette réforme et la grande nécessité à conforter et développer cette notion d’entrepreneuriat pour tous.

 

Ce combat n’est pas partisan. Les auto-entrepreneurs ne sont ni de gauche, ni de droite, leurs soutiens ou leurs détracteurs non plus !

 

Face aux puissants lobbies qui voudront limiter encore plus le régime, voire le tuer définitivement au parlement, nous n’avons que l’opinion des Français et notre force de conviction pour faire pression et éviter cette mort annoncée.

 

Les Auto-entrepreneurs ne bénéficient d’aucun financement syndical ou public : les budgets manquent pour organiser une résistance forte et efficace. Alors, plutôt que de laisser des lobbyings politiques détruire l’initiative entrepreneuriale en France, nous vous proposons de participer activement à sa défense.

 

Nous avons choisi la voie du financement participatif car il nous semble représenter les valeurs qui fondent le régime de l’auto-entrepreneur : simplicité, confiance et transparence.

 

Nous sommes dans une mobilisation transversale, horizontale, muée par la justesse de nos arguments et la nécessité de pérenniser et développer un régime essentiel dans cette période de chômage de masse et de récession, notamment pour les jeunes.

 

Nous espérons pouvoir vous convaincre de participer activement par votre don et votre engagement à ce combat juste et essentiel.

 

971962_198812866939759_1153050681_n

 

A quoi servira la collecte :

 

Objectif de la collecte : 20 000 €

S’il n’est pas atteint, les dons sont remboursés, et rien ne sera entrepris. Il est donc INDISPENSABLE que chacun se mobilise pour soutenir le mouvement, dès 1€, et en parle autour de lui!

S’il est dépassé, des actions relais en région seront organisées et financées

 

Plan d’actions immédiat :

Structurer le mouvement et la communication

Peser dans l’opinion : sondages, media, argumentaires…

Créer et adresser les kits de relais locaux

Réaliser des actions comme "l'Appel du 18 juin, les poussins entrent en résistance"

 

A_tous_les_francais

 

 

Occupation du terrain médiatique, à 2 niveaux :

 

- National : actions off et on line, interviews des différents acteurs du collectif au sens large (du politique à l’AE en passant par les porte-parole) en fonction de l’actualité nationale + celle que nous créerons nous-mêmes. A chaque communication dédiée à l’emploi, on se fera entendre.

 

- Régional : actions avec les fédérations locales (via les commentaires FB et les initiatives identifiées), interviews des parlementaires et AE. Du clé en main sera fourni aux délégations locales

 

"Mobilisation du 18 juin"  http://www.youtube.com/watch?v=nLzxcvufkug

 

A chaque étape forte, des points presse seront à organiser.

 

Collectif-defense-autoentrepreneurs-lors-conference-presse-5-juin-2013-1337463-616x380

 

Et des communiqués de presse envoyés aux médias, comme pour le lancement du mouvement le 29/04: Cp-defenseae-poussins-29042

 

Retrouvez dans la page Actualité une sélection d'événements Auto-organisés, mise à jour réguilèrement

Thumb_profil_fb
La Coordination Nationale des Auto-Entrepreneurs

Née le 29 avril 2013, à la fin des « Assises de l’entrepreneuriat », portant dans ses gènes la défense de l'esprit d'entreprendre, pour la survie de centaines de milliers de projets en croissance, et de centaines de milliers de projets à éclore. La Coordination Nationale des Autoentrepreneurs, une fois sa mission réalisée, appelle les Français à prendre... See more

Newest comments

Thumb_masque_8bits
J'adhère à 100% à la résistance proposée. Et je ne comprends pas quels sont les arguments réels qui motivent la remise en cause du régime. De quoi s'agit-il ? - Est-ce idéologique ? Alors au nom de quelle vérité et de quel projet ? - Est-ce politique ? Alors pour satisfaire qui ... sur la question des artisans soyons sérieux : s'il est plus avantageux d'être autoentrepreneur les artisans n'ont qu'à devenir autoentrepreneur où réclamer des avantages similaires. Les artisans tiendraient-ils vraiment à rester dans des conditions qui sont moins bonnes ? C'est vraiment très curieux. -Est-ce financier ? Alors de quels intérêts s'agit-il ? Est ce une façon déguisée d'augmenter les charges encore davantage ? Tout ceci me semble vraiment très opaque et cet acharnement contre les AE vraiment très louche. Le statut est tout de même un statut précaire comparativement à certains CDI alors les socialistes ont l'intention de rendre encore plus précaire le statut en suspendant chaque année une épée de Damoclès au-dessus des activités entreprises ? Ils ne peuvent pas nous foutre la paix tous ces gens ? Ou alors qu'ils s'expliquent clairement et honnêtement avec des vrais arguments qui seront écoutables! Personnellement je n'en voit pas pour l'instant et j'ai pourtant contacté plusieurs fois tous les députés (568 au total). Les AE équivalent aujourd'hui à une très grosse entreprise de 5M€ de chiffre d'affaire annuel qui soulage du chômage en partie ou partiellement un très grand nombre de personnes. Sans compter bien d'autres avantages encore (tester une activité, liberté de pondérer sa charge travail en fonction de son âge, possibilité d'augmenter un peu ses revenus, etc.) sans compter les services rendus grâce à l'activité elle-même. Personnellement j'aide des jeunes à entrer dans le voie professionnelle de l'ingénierie et de la recherche en informatique, et grâce à ce statut j'ai pu monter des ateliers de programmation informatique avec des 6e,5e,4e,3e 2nd,1er et terminale. Je peux vous assurer qu'ils me regretterons beaucoup. C'est aussi une façon de faire ascenseur social. Alors RAS LE BOL. POURQUOI ON E...LES AE SANS RAISON SÉRIEUSE, EXPLICITE, CLAIRE, JUSTE ? Pardonnez l'expression empruntée à Cambronne. Mais c'est vrai qu'il y en a marre.
Thumb_default
Pour ma part, je fait du soutiens scolaire et depuis que j'ai acquis le statut d'autoentrepreneur, j'envisage l'avenir avec plus de sérénité. Baisser le plafond de chiffre d'affaire de 32 600 euros à 19 000 euros revient à rendre dérisoire ce système, soit à le supprimer, il faudrait plutôt chercher à l'aménager sans décourager les gens qui veulent s'en sortir ni aggraver le chômage !
Thumb_default
Ne nous laissons pas faire. Le projet est à améliorer certes mais surtout il faut le perpétuer. Luttons.