Afin d’enrichir notre documentaire « En attendant demain » réalisé à Cuba cet été je souhaite interviewer l’exilé politique Cubain Salvador Lew,à Miami. Ami de Fidel Castro à l'université,arrivé aux USA en 1959,il est l'ancien directeur de la radio anticastriste,Radio Marti,et a travaillé pour la CIA.

Large_salvadorlew

The project

Pour ce qui concerne « En attendant demain » (qui avait pour titre "Les 178 travaux capitaux" mais ne se trouve plus adapté à ce que nous avons filmé à Cuba) nous en sommes au stade de réécriture car comme dans tout documentaire la réalité filmée n’est pas la même que celle imaginée.

Por lo que concerna " Esperando manana " estamos haciendo una reecritura porque la realidad que descubrimos alla no fue la misma que la que hemos imaginada antes de irnos.

 

L’inconnu qu’engage le documentaire ne peut se planifier et les imprévus ne peuvent être prémédités. Il est en effet difficile, je dirai même impossible, de prévoir la réalité avant de l’avoir rencontré. Ainsi, nous sommes en possession d’une dizaine d’heures de vidéos traitant de diverses thématiques (politique, économique, culturelle, religieuse … ).

 

Nous avons abordé le thème politique sans que cela soit prévu, du fait de son extrême sensibilité et des risques que cela pouvait encourir. Ainsi, par le plus grand des hasards nous avons eu l’occasion d’interviewer des dissidents politiques, tels que Hector Maseda, ancien prisonnier politique et sa femme, Laura Pollan, lider du mouvement des dames de blanc, décédée le 14 octobre dernier de façon tragique et dont la mort demeure suspicieuse. C’est seulement à sa mort que nous avons réalisé qu’elle était mondialement (re)connue et un symbole international quant à la défense des droits de l’homme. En possession de la dernière interview de Laura Pollan, nous en avons vendu 5 minutes au journal du Miami Herald : 

Hemos abordado el tema politico sin que sea planificado del hecho de la dificuldad que representa y de los riesgos. Pero, por casualidad, hemos podido intrevistar dissidentes politicos, como Hector Maseda encarcelado durante la "Primavera negra", y su esposa Laura Pollan, lider del movimiento de "Las damas de blanco" quien falacio de manera subita hace pocos meses.

 

Laura Pollan qui mène la marche du mouvement des "Dames en blanc", avec

sur son t-shirt la photo de son mari prisonnier politique Hector Maseda.

 

 

   Les "Dames en blanc" réunies autour du cercueil de Laura Pollan

 

 http://www.elnuevoherald.com/2011/10/25/1051806/estudiantes-francesas-cuentan.html

 

 

Nous venons de terminer le montage du teaser où nous mettons en avant le système de débrouille autrement dit le « système D » tant sur le plan matériel que sur celui spirituel. Nous avons changé le titre de notre documentaire "Les 178 travaux capitaux" pour adopter celui d' "En attendant demain" qui fait échos à la débrouille Cubaine comme manière particulière de vivre au jour le jour et au quotidien des Cubains, marqué par l'expectation et le désir de changement.

Acabamos hacer el teaser de nuestro documental donde ponemos adelante el sistema D tanto de un lado material como spiritual. El titulo que lo hemos dado " Esperando manana " hace eco a la manera especial con cual viven los Cubanos dia a dia, marcada por el deseo y la esperanza de cambio.

 

 

 

La réalisation d’une interview de Salavador Lew nous permettrait d’approfondir la problématique politique que nous avons amorcé avec Laura Pollan et son époux, Hector Maseda, mais cette fois-ci à travers le regard d’un exilé politique. 

La gravacion de la intrevista de Salvador Lew nos permitira aprofundir la problematica politica pero esta vez con la mirada de un exilado politico. 

Né à Cuba fin des années 20, Salvador Lew a grandi sous le régime « pro-américain » de Batista. D’abord militaire, puis homme d’État, Batista fût de la junte militaire qui dirigea Cuba de 1933 à 1940 et devint président de la République de 1940 à 1944. Il revint au pouvoir à la suite d’un coup d’État en 1952 et fût élu sans opposition comme chef d’État en 1954.

Nacido el fin de los anos 20, Salvador Lew ha crecido bajo del regimen "pro-americano" de Batista. Al principio militar, luego presidente de Cuba de 1940 a 1944, regreso al poder despues un golpe de estado en 1952.

 

Étudiant en droit, puis avocat de profession d’origine, Salvador Lew était un proche de Fidel Castro pendant ses années universitaires, bien que pour lui « Fidel n’est l’ami de personne. Il est ami de Fidel ».

Estudiante en derecho, luego avocado, Salvado fue un amigo cercano de Fidel Castro en la universidad.

 

En 1959, Salvador Lew se voit dans l’obligation de quitter son pays, Cuba, et part s’exiler aux Etats-Unis avant que la Révolution initiée par Fidel Castro n’ait lieu.

En 1959, Salvador Lew tiene que irse de su pais, Cuba, para exilarse a Estados Unidos antes de la revolucion iniciada por Castro.

 

Il eût d’importants rapports avec la CIA, comme beaucoup de Cubains exilés aux Etats-Unis et leur donna grands nombres d’informations sur ce qui se passait à Cuba, notamment pendant les années de Guerre Froide. Ainsi, le 6 Août 62, Salvador Lew annonce à la CIA que Cuba a fait venir 5000 soldats Russes. Personne ne le croyait. Finalement la nouvelle paraît sur le câble et dans le New York times, journal le plus important du monde à l’époque. Il devient alors l’« Hombre de cartucho », soi l’homme que la CIA utilisait pour payer certaines opérations.

Tuvo muchas relaciones con la CIA, como muchos Cubanos exilados a Estados Unidos y le dio cantidades de informaciones sobre lo que pasaba en Cuba durante la Guerre Fria.

 

Il fût par ailleurs, l'ancien directeur de Radio Marti, radio anticastriste et sorte de relique de la guerre froide, crée en 1985 par un décret du président Reagan, financée par le gouvernement états-unien et émettant depuis Miami. Nommé directeur de la radio en 2001 personnellement par Georges Bush fils, avec un salaire généreux de 132 000 dollars annuels, il se vit démissionner 5 ans après, à cause des dénonciations réitérées de corruption venant même de la maffia contre-révolutionnaire.

Fue tambien el director de Radio Marti, radio anticastrista.

 

Il demeure aujourd'hui le petit protégé de la mafia de Miami et de la maison Blanche.

Hoy esta el protegido de la mafia de Miami y de la casa Blanca. 

 

Il s'agit de partir à la rencontre de Salvador Lew afin de réaliser une interview et si possible de filmer de courts moments de vie, de quotidien, de cet homme âgé de 85 ans. Je souhaite enregistrer ses ressentis, ses confessions et ses constats sur le passé, l'Histoire, capter ses émotions mémorielles mais aussi ses sentiments présents.

Queremor el encuentro de Salvador Lew para gravar cortos momentos de vida, cotidiano, de este hombre de 85 ans. Quiero gravar sus pensamientos, sus emociones memoriales y sus sentimientos presentes.

 


 

 

Il est important pour moi de comprendre ce que ressent un homme, un exilé politique, qui a quitté son pays, Cuba, et tout ce qu'il comprend, il y a maintenant 52 ans. J'aimerais connaître ses idées, ses émotions, ses espoirs, ses regrets, ses fiertés.

Es importante para mi entender lo que siente un hombre, un exilado politico, quien se fue de su pais, Cuba, y todo lo que dejo, hace ya 52 anos. Quiero conocer sus ideas, sus esperanzas, sus orgullos y su nostalgia.

 

Salvador Lew aux côtés de Juanita Castro, soeur cadette des frères Castro

 

Après avoir tourné " En attendant demain " avec Jacqueline Lameiras Ah-Kite à Cuba cet été, deux des réalités les plus frappantes, je dirais même choquantes, furent d'une part l'ennui profond subit par les Cubains, lié à un désir sans nom, de changement, et d'autre part, le rêve, l'espoir, l'envie de pouvoir découvrir une nouvelle terre ou tout simplement celle de voyager. Je dirais même souvent le souhait de devenir, un jour, exilé politique.

Despues haber filmado " Esperando manana " en Cuba, este verano, se quedan dos realidades chocantes. De un lado, el aburrimiento resentido por los Cubanos y un deseo increible de cambio y del otro lado, el sueno, la esperanza de poder descubrir una nueva tierra o simplemente viajar. A menudo el deseo de ser un exilado politico.

 

C'est pourquoi rencontrer cet homme, me semble intéressant, de par son âge, son vécu, et ses expériences en tant qu’exilé. Son recul, son constat sur les faits tant passés que présents, le regard qu’il porte sur les évènements et les changements qui se sont succédés en tant que Cubain et résident Américain éveillent ma curiosité. Cette rencontre est à mes yeux unique et passionnante et ne peut qu'apporter des réponses et questionnements primordiaux voire un angle différent aux " En attendant demain ".

 

Pour ceux qui auraient déjà financé mon premier projet " Les 178 travaux capitaux " je propose à la place du dvd (que vous aurez comme promis) l'intégralité de l'interview de Salvador Lew.

Qui suis-je ?

Je suis Jeanne Nouchi, ancienne étudiante de cinéma à l’université. Je me consacre maintenant à mes projets personnels, essentiellement documentaires. J’ai pas mal voyagé, surtout en Amérique latine. Nous avons tourné avec Jacqueline Lameiras Ah-kite " En attendant demain " (anciennement appelé " Les 178 travaux capitaux ") à Cuba cet été traitant de la débrouille ou « système D » et qui a pu être réalisé grâce aux fonds collectés sur kisskissbankbank.

Soy Jeanne Nouchi, estudiante de Ciné en la universidad en el pasado. Estoy tratando ahora de concentrarme en mis proyectos personales, mas que todo documentales. He viajado bastante en America Latina. Hemos hecho con Jacqueline Lameiras Ah-Kite " Esperando manana " en Cuba este verano que trata del "sistema D" y que se pudo realizar gracias al dinero obtenido por kisskissbankbank.

 

Afin, d’ajouter une force à notre documentaire à travers des personnages aussi importants et admirables que le fût la dissidente politique et « dame de blanc » Laura Pollan, qui ont marqué l’histoire de part leur engagement militant ; votre contribution est essentielle.

Para dar mas fuerza a nuestro documental, a traves personajes tan importantes como fue la dissidente politica y leader del movimiento de " Las damas de blanco ", Laura Pollan, que han marcado la historia por su militancia; su contribucion es esencial. 

 

 

 

Why fund it?

Les fonds collectés serviront à payer le billet d’avion dont le prix est d’environ 500 euros.

El dinero recibido ayudara a pagar el pasaje cual cuesta mas o menos 500 euros.

J'ai la possibilité d'être hébergée là-bas, donc aucun budget n'est prévu pour le logement.

Tengo un alojamiento alla, entonces no necesito dinero por eso.