EPICIVOIRE: avec le supermarché du vivrier offrir des produits frais et sains aux Abidjanais, ce rêve peut devenir une réalité avec VOUS.

Large_epicv-1504702706-1504702728

Présentation détaillée du projet

CONSTAT

 

Lorsque nous regardons les marchés dits traditionnels à Abidjan, le constat est désolant. En effet, les règles d’hygiènes et les principes de conditionnement des produits n’y sont pas respectés. Les vendeuses se retrouvent parfois à exposer leurs marchandises sur la route mettant les clients en danger. Les marchandises sont exposées aux mouches, au gaz d’échappement des véhicules parfois même à la pluie constituant ainsi des risques de maladies. Il faut parfois des heures pour parvenir à terminer ses courses à cause de l’organisation anarchique de ces marchés.

 

Mais c’est dans ces lieux que les 4/5 des ménages ivoiriens vont faire leurs courses au risque d’attraper des maladies liées au mauvais entretien de ces endroits.

 

Face à ce constat, du 29 Juin 13 Juillet 2017, nous avons réalisé un sondage afin de recueillir les avis de la population sur l’éventualité de la création d’un supermarché du vivrier. Sur un échantillon de 750 familles nous avons consigné les avis dans le tableau ci-dessous.

 

 

Sondage-1501073512

 

 

Stats-1501073630

 

 

Interprétation du sondage

 

-          La classe bourgeoise : habituée a fréquenté les espaces de la grande distribution, se réjouit de l’éventualité de trouver certains produits manquants ailleurs, Pour les avis défavorables certains d’entre eux sont propriétaires donc voient par-là la concurrence.

 

-          La classe moyenne et la classe ouvrière sont favorables pour des raisons d’insalubrité qu’elles décrient des marchés existants ainsi que leur inaccessibilité durant les périodes de pluies. Pour les avis défavorables les raisons évoquées sont les suivantes, d’abord certains sont sceptiques sur le prix des denrées tant bien même que nous  essayions de les rassurer que les prix seront les mêmes. Ensuite, beaucoup d’entre eux possèdent des  étales dans les marchés ou aux alentours des quartiers, ceux-ci voient un gros  concurrent pour eux.

 

La grande partie des familles interrogées sont favorables (76,47%) à la création des supermarchés du vivriers. Nous espérons avec la création des supermarchés du vivrier changer les habitudes des populations encore septiques.  

 

 

OBJECTIF DU PROJET

 

Au vue de cette réalité, nous voulons à travers notre projet de supermarché du vivrier permettre aux populations de:

-          faire leur course dans un endroit sain avec sérénité

-          Offrir des produits toujours frais parce que respectant les principes de conditionnement de ces derniers

-          Offrir la qualité à toutes les couches sociales parce que proposant des prix concurrentiels

-          Offrir le meilleur accueil et la meilleure attention aux clients

-          Gagner beaucoup plus de temps en faisant leur course

-          Etre récompensées pour leur fidélité

-          Effectuer très peu de distance avec la proposition de la livraison   

 

Pour réussir à réaliser notre projet, nous avons décidé de faire notre campagne sur kisskissbankbank  afin de récolter les fonds nécessaires au démarrage.

 

Notre équipe

EPICIVOIRE est le fait d’un collectif d’amis ayant pour ambition de participer à l’amélioration du quotidien de la population ivoirienne. EPICIVOIRE est le premier projet d’une série de plusieurs projets que nous envisageons lancer.

Notre collectif se constitue comme suit :

          Francis_dj_dj_-1504544206

 

Francis Julien DJEDJE, Franco-ivoirien résident à Paris, est juriste de formation et pour le projet EPICIVOIRE est chargé de la collecte de fonds sur la plateforme.

 

Olivier_dj_dj_-1504545002

Ange Olivier DJEDJE, Ivoirien résident à Abidjan, est économiste de formation et administrateur du Groupe scolaire Sainte Thérèse de Koumassi. Pour le projet EPICIVOIRE, il est responsable des ressources humaines.

 

Ladji_marc_fanny-1504545165

 

Ladji Marc FANNY, Ivoirien résident à Abidjan, est comptable de formation et Directeur Général de la société de construction EGCF. Pour le projet EPICIVOIRE, il est chargé de la logistique et de la gestion du stock.

 

Monacoh-1504546102

 

Monacoh Blay DATRO, ivoirien résident à Abidjan, est juriste de formation, il a également une forte expérience dans le domaine de la publicité. Pour le projet EPICIVOIRE, il est chargé de l’aspect publicitaire.

 

Sirou_sow-1504545631

Tabsirou Sow, Ivoirien résident à Toronto, est économiste de formation et a une forte maîtrise de l’outil informatique. Pour le projet EPICIVOIRE, il est chargé de la gestion des publicités sur les réseaux sociaux.

 

June2-1505747078

 

Emmanuel Nagacy N'GUESSAN, ivoirien résidant à Abidjan, a suivi une formation en gestion des ressources humaines. Pour le projet EPICIVOIRE, il sera chargé de la formation du personnel.

 

Alain_zahi-1504545679

 

Alain ZAHI, Ivoirien résident à Abidjan, est agronome de formation et a une forte expérience dans le domaine agricole en tant que chef agronome de plusieurs coopératives. Pour le projet EPICIVOIRE, il est chargé de l’approvisionnement des marchandises et supervisé par le reste de l’équipe présent à Abidjan.

 

 

À quoi servira la collecte ?

Ces fonds nous serviront essentiellement à investir dans l’achat d’équipement tel que :

-          Deux (2) vitrines réfrigérées Pour la viande et le poisson

3499 € (x2)= 6998 €

 

Refri-1501075645

 

 

-          Cinq(5) présentoirs en plastique de légumes à trois niveaux 

           230 € (5)= 1150 €

 

 

Gondole_fruits_l_gumes_meuble_mural-1501075922

 

 

-          Un(1) Ilot présentoir de fruits et légumes

889 €  

 

Agencement_mobilier_fruits_et_l_gumes-1501076078

 

-          Une (1) balances étiqueteuses

            695 €

 

Balance__tiqueteuse-1501076134

 

-          Une (1) caisses enregistreuses étiqueteuses

           540 € 

 

Caisse-1501076258

 

 

-          Les frais de location du bâtiment + aménagement du bâtiment

8000 €

-          Le montant de la première commande de marchandise s’élève à 2500 €

 

Total projet 20772 €

Pour les  besoins de la plateforme le premier objectif serait d'atteindre  5 000

N. B: Francis Julien Djédjé est la personne désignée pour l'intégralité de la collecte

 

Nos sites envisagés

Pour notre projet, nous avons trouvé 4 sites qui ont pour caractéristiques d’être situés à des intersections de plusieurs quartiers  et dont les dimensions varient entre 150 et 250 m2

-          Le premier se situe à Koumassi en face de la cité Pangolin non loin de la pharmacie Mesano. Il constitue le site le plus sûr pour notre projet.

-          Le second se situe à Koumassi Remblais non de la station pétroci.

-          Le troisième se situe à Yopougon juste derrière l’espace ficgayo

-          Le quatrième se situe encore à Yopougon dans les environs de la cité policière juste la pharmacie toit rouge.

 

Risques et défis

 

La grande difficulté de notre projet serait de ne pas trouver l’espace idéal, c’est-à-dire un espace qui cumule  les trois caractéristique suivantes «grand, prix raisonnable, situé à l’intersection de plusieurs quartiers».

 

On peut être aussi confronté aux les retards dans la livraison des marchandises qui peuvent être liés au processus de contrôles routiers, et des contrôles de qualités.

 

Ne pas réussir à satisfaire la clientèle par faute de pénurie d’une quelconque denrée.

Ne pas réussir à changer les habitudes de certaines populations qui ne veulent pas se défaire de leur relation commerciale avec les vendeuses.

 

Notre principal défi serait de réussir à faire de notre supermarché du vivrier le premier d’une longue chaîne de supermarché sur tout le district d’Abidjan et s’élargir sur tout le territoire ivoirien.

Thumb_francis-1501148836
DJEDJE

Je suis un français d'origine ivoirienne. Venu très jeune en France, j'ai toujours gardé des liens très forts avec la Côte d'Ivoire. Durant mes nombreux voyages dans mon pays d'origine, j'ai été choqué par l'état de délabrement de nos marchés locaux. J'ai décidé de faire quelque chose pour changer les choses.