Depuis 2011, un inconnu a envoyé à mon nom/adresse 35 lettres. Toutes commencent par : « Claire, ». De ce mystère, j'ai fait un livre photo.

Large_img_5191

Présentation détaillée du projet

Chers amis, KissKiss c'est fini, c’est cacheté, les maquettes viennent d’arriver à Paris en même temps que le macaron « projet réussi » s’est collé sur la page, magnifique collecte réussie à 161% !

À la veille de l’ouverture du salon du livre, un chaleureux et joyeux MERCI À VOUS TOUS !

Il est temps d’aller au charbon, et ce temps va durer un peu alors…..

À bientôt j’espère pour de bonnes nouvelles !

Je vous embrasse tous.

Tatiana

      ____________________________________________________________

 

Un soir d'hiver en 2011, un homme a sonné à la porte de mon appartement.

Il cherchait Claire.

Je ne connaissais aucune Claire.

Plus tard, il a sonné à nouveau.

Je n’ai pas ouvert.

 

Depuis, cet homme poste ou dépose dans ma boite à lettres des enveloppes qui portent le prénom Edwige ou Sophie, accolé à mon nom de famille ou à celui de mes enfants.

À l’intérieur de ces enveloppes qui me sont adressées, la majorité des lettres commencent par  

 

Claire,

 

Cet homme s’appelle Éric.

Il est amoureux d’une femme qu’il n’a vue que quelques heures en 2007.

Depuis mars 2011, il lui a écrit, à mon adresse, 35 lettres.

 

À partir de la lettre n°5, agacée par l'indifférence d'Éric M. à un courrier où je lui demandais de cesser de m’écrire, j’ai décidé d'ouvrir les enveloppes que j'avais gardées, espérant trouver leur vraie destinataire. Ce que j'ai découvert au fil des lettres m'a ébranlée.

 

Puis, alors que les enveloppes étaient rangées en vrac dans un tiroir, j’ai décidé de leur trouver un endroit dédié, et je les ai mises dans une boîte à proximité des cahiers où s’écrivent mes projets, sans toutefois imaginer en faire quelque chose.

Puis j’ai commencé d’envisager leur destin d’un point de vue artistique, pensant que peut-être, quelque chose pourrait naître de ces pensées chaotiques pleines d’amour et de confusion.

Puis, ayant reçu une vingt-et-unième lettre le 8 juillet 2013,

j’ai décidé de faire un livre.

 

Dans ce livre, les photos par ordre chronologique des enveloppes et/ou objets envoyées ou déposés dans ma boite aux lettres, et des textes relatant au fil des mois, à la fois la découverte du vertige d'un homme, et mon propre parcours psychologique face à ces lettres, avant qu'il ne se transforme en démarche artistique.

 

Img_4262

Première photo  le 12 juin 2013, "pour voir"...

 

J'ai choisi d'écrire sur cette drôle d'aventure pour donner une existence plastique à un amour irréel dont je ne pouvais pas me résoudre à ce qu’il finisse froissé dans une poubelle ou sous scellées dans le commissariat où l'on me conseillait de porter plainte pour harcèlement.

Je l’ai fait parce qu’en chacun de nous peut résonner la détresse d’une âme capable de s’inventer des mondes pour mieux se soustraire au chagrin, à la frustration, et à l’angoisse.

 

Je l’ai fait pour que ce temps pour écrire et ce temps pour recevoir n’aient pas été totalement vains.

À quoi servira la collecte ?

Après avoir investi dans un logiciel professionnel, j’ai maquetté un livre-photo.

Un PDF de ce projet à moitié photographique est trop lourd pour circuler par mail et un envoi par un site de transfer est trop contraignant pour les maisons d’éditions qui, dans l’ensemble, préfèrent des envois papiers.

Le fond noir que j’ai choisi pour mettre en exergue le vertige de cet homme, ainsi que la présence de photos, rendent l’impression papier très coûteuse pour un résultat décevant.

 

La collecte servira à commander par le logiciel 10 exemplaires en « dur » d'une maquette qui reflètera l'ouvrage final.

 

Grâce à vous, avoir plusieurs exemplaires me permettra de confier le projet à des maisons d'édition soigneusement ciblées, et de profiter des salons littéraires pour présenter mon travail.

 

Si la collecte était dépassée, cela me permettra d'investir dans deux Fluos 2 x 36 Watts (lampes pour tables de prise de vue) me permettant d'obtenir une bonne température de couleur pour photographier les enveloppes avec un rendu de qualité supérieure, laissant plus percevoir le grain, l'épaisseur et la trame des papiers.

 

J’aimerais être prête le 22 mars, pour le salon du livre .

 

 

Img_5202_-_version_4

Dernière lettre reçue à ce jour...

Thumb_018_-_version_3
Tatiana Gousseff

Comédienne, scénariste, et auteure, je partage mon temps entre les plateaux de télévision ou de théâtre, et les cafés où démarrent toujours mes projets d’écriture. La photo m’accompagne depuis que j’ai onze ans, elle est une manière de garder des traces, de lutter contre les disparitions qui sont la rançon de nos vies, de rendre la beauté là où parfois... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Histoire incroyable, financement incroyable, femme incroyable, en espérant un succès incroyable !!! biz et courage Tat.
Thumb_default
je te souhaite une belle aventure avec ce projet !....
Thumb_isa_et_pat
Bravo pour cette poésie, cette légèreté, ces petits bonheurs partagés... On a hâte d'en savoir plus sur ce mystérieux Eric M...