Large__errances2e.chaton-1435506411-1435506538

Présentation détaillée du projet

Projet vidéographique dans le projet rêvolutions de l’artiste Céleste Boursier-Mougenot et de la commissaire Emma Lavigne - Biennale de Venise 2015 

 

Née d’une première rencontre en 2002 lors du tournage du film documentaire From here to ear réalisé dans l’installation From here to ear de Céleste Boursier-Mougenot présentée aux Beaux Arts de Paris, notre collaboration artistique se prolonge.

 

En 2009 puis en 2014 Céleste Boursier-Mougenot m’invite à investir ses installations avec des actions filmées. Je diffuse des appels à participation pour rencontrer des hommes et des femmes vivant sur place. Pour chaque tournage, un groupe est constitué par des personnes de tous âges, de toutes appartenances sociales et de toutes apparences physiques (car je ne pratique pas le casting) qui s’impliquent bénévolement dans le projet pour des raisons qui leurs sont personnelles. 

 

Les films Télescopages puis, Errances#1 sont réalisés à Nantes et à Toulouse. La caméra effectue de lents et longs travellings sur les éléments de l’installation. Le regard se pose, ralenti, il contemple et devient caresse visuelle et sonore.  Peu à peu la présence de corps se révèle à nous. Ils sont nus dans l’installation, d’abord immobiles, puis, en action. Leur déplacement est simple : la marche.

 

T_lescopages_chaton_boursier_mougenot_05-1435306597

Télescopages DVD 7” couleur, sonore. Collaboration avec Céleste Boursier-Mougenot

Film réalisé lors de l’exposition from here to ear (v8) l’Estuaire, Nantes 2009

 

 

L’écriture, la scénarisation des corps se dessine au fur et à mesure de leur inscription dans le lieu et de leur relation avec les pièces de Céleste Boursier-Mougenot qu’ils découvrent comme des visiteurs, leur réceptivité et leur présence est intensifiée par le fait qu’ils soient nus. Je leur demande d’être à l’écoute des formes visuelles et sonores. Je n’ai pas d’autre projet que de capter ce qui advient dans ce moment de partage, une deuxième phase de mon travail consiste dans le montage d’un film qui doit aussi donner à voir et à entendre les oeuvres de Céleste Boursier-Mougenot d’une manière inédite.

 

La gestuelle évolue en relation à l’architecture, aux oiseaux et aux guitares dans l’oeuvre from here to ear , aux mouvements des pianos, du ballon de scanner, aux sons de la pluie d’averses dans l’exposition perturbations.

 

5-1435306643

Errances DVD 11’’54’ couleur, sonore. Collaboration avec Céleste Boursier-Mougenot

Film réalisé lors de l’exposition perturbation, Musée des Abattoirs, Toulouse 2014.

 

La nudité, le déplacement des corps seul et en groupe, le mouvement de la caméra, la temporalité, les actions… autant d’éléments qui font exister autrement les pièces de Céleste Boursier-Mougenot.

 

Aujourd’hui, souhaitant poursuivre la rencontre, Céleste Boursier-Mougenot me propose de renouveler l’expérience du mouvement, capter, scénariser et filmer des corps en mouvement dans le projet rêvolutions présenté à la Biennale de Venise au pavillon Français avec des personnes rencontrées sur place. Comme à mon habitude, des annonces vont êtres diffusées dans la presse locale, sur les réseaux sociaux.

À quoi servira la collecte ?

 

La réalisation du projet Errances #2 requiert ma présence sur place 3 jours ainsi que celle d’un régisseur technique et d’une traductrice.

 

Le temps de tournage avec le groupe de participants (entre 8 et 12 personnes) est prévu sur 1 journée, en septembre 2015, dans le pavillon Français de la Biennale de Venise. Le tournage a lieu sans public.

 

La participation est bénévole, mais un hébergement pour les personnes venant de loin est à prévoir (location d’un appartement à  Venise à partager sur la base de 50 euros/nuit/pers pour 2 à 3 nuits). Les repas sont également pris en charge sur la durée du tournage (2 repas/personne).

 

Une aide financière me permettrait de concrétiser la mise en oeuvre et la réalisation du film dans le projet rêvolutions avec 8 à 12 participants. 

 

Le budget prévisionnel global du film s’élève à 5 000 euros, il prend en compte mes frais de déplacement, d’hébergement, la location de matériel, 1 journée de tournage avec un régisseur technique (caméra, son…), une traductrice (Français/Italien), l’accueil de certains participants venus de loin pour le projet.

 

Pour plus de détails :

 

Frais de déplacement

Pour Enna Chaton

1 aller-retour Montpellier/Venise                                                      400 euros

Pour Thierry Grand (régisseur technique)

1 aller-retour Lyon/Venise                                                                200 euros

Pour Cecilia Granara (traductrice)

1 aller-retour Paris/Venise                                                               200 euros

 

Vaporetto à Venise 

3 billets 48h à 30 euros  3 x 30 euros =                                            90 euros

 

Hébergement et repas

Location d’un appartement pour 6 personnes/3 nuits                      800 euros

Repas (forfait de 20 euros/repas/pers) 20 repas (environ)                 400 euros

 

Location de matériel

Location caméra vidéo, pied                                                            400 euros

Location micro, pied micro et enregistreur son                                400 euros

 

Per diem

Enna Chaton                                                                                    600 euros

Thierry Grand (régisseur technique)                                                  500 euros 

Cecilia Granara (traductrice)                                                             500 euros

 

 

Post-production

Étalonnage

1 jour                                                                                               500 euros

 

 

 

Le film donnera lieu à une édition limitée qui pourra être diffusé dans le réseau des Centres d’Arts Contemporains, festivals et Galeries. Si la collecte s'élève à plus de 5 000 euros, le surplus servira à la publication de cette édition limitée.

 

Cette édition sera constituée des actions filmées réalisées par Enna Chaton dans les installations de Céleste Boursier-Mougenot à Nantes à Estuaire, Toulouse aux Abattoirs, Venise au Pavillon Français…

 

Cet objet rendra compte de notre collaboration.

 

Ce beau projet ne pourra voir le jour sans votre générosité.

Thumb_enna_portrait-1435309822
Enna Chaton et lebeau & associés

La pratique artistique d’Enna Chaton est élaborée essentiellement autour de la question du nu et du modèle. Enrichies par une pratique de la performance, et de la vidéo, les propositions photographiques mises en espace se présentent sous forme de « tableaux » au sens de tableau d’une pièce de théâtre comme une division du temps et de l’espace, comme des... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Enna, malheureusement je n'ai pas pu mettre plus mais je te soutiens totalement ! Je croise les doigts pour que ça marche!
Thumb_default
il faut y croire !
Thumb_default
Très beau projet, en espérant qu' il pourra voir le jour.