Large_626177001438773482.final-1438773581-1438773645

Présentation détaillée du projet

Head-geneve_samuel_rubio_1-1435742076

 

 

Errances en ville dortoir, qu'est ce que c'est ?

 

Errances en ville dortoir est un roman graphique, en grande partie autobiographique, à mi-chemin entre la bande dessinée et le livre illustré. Il parle d'une ville française, perdue quelque part près de la frontière suisse et retrace les égarements d'une étudiante, perdue et déracinée dans cette cité dortoir, où se côtoient les immeubles flambants neufs et les ruines, les rues pleines de trous et les frontaliers bien habillés.

Il met en lumière, à travers des illustrations réalistes mais, la plupart du temps, irréelles, les émotions et impressions de la narratrice durant ses périples dans les rues de la ville.

 

 

Image_13-1435744761

 

 

Page3-1435742438

 

Le livre est visible dans son intégralité sur ce lien.

 

Errances en ville dortoir est aussi mon projet de diplôme en communication visuelle de la HEAD - Genève. Il a été récompensé par le prix Caran d'Ache en 2014. Imprimé et relié par mes soins en 28 exemplaires, il est composé d'une couverture sérigraphiée et de 42 pages à la riso. Les illustrations qui le composent ont été réalisées à l'encre de Chine et ont nécessité de nombreuses heures de travail, des journées entières à dessiner, prendre des notes et photographier dans les rues de ma ville, une dizaine de kilos d'abricots et le soutien indéfectible de mes proches.

 

 

Head-geneve_samuel_rubio_2-1435742106

 

Accrochage lors de la sélection pour le prix Caran d'Ache

 

 

 

Pourquoi lancer une collecte sur Kisskissbankbank ?

 

 

Aujourd'hui, je veux produire mon livre à plus grande échelle et le faire connaître à un public plus large que celui de mon école et mes proches. Je souhaite également mettre à disposition de nouveaux produits, dérivés des illustrations, comme des cartes postales (quatre couleurs disponibles) et des originaux reproduits à la riso. J'offre également la possibilité d'acquérir l'un des dessins originaux ou encore une sérigraphie originale de la couverture.

 

 

Image__1_-1435741955

 

Les quatre couleurs de cartes postales : bleu vif, orange fluo, vert canard ou noir

 

 

Si, d'aventure, un libraire - ou n'importe quel amoureux des livres - est intéressé par un lot de livre, un prix de gros est possible (-20% à partir de 5 livres, -25% à partir de 10, 30% à partir de 15). Me contacter pour cette option.

 

 

Page8-1435742472

 

 

À quoi servira la collecte ?

Mais, alors, où vont aller tous vos sous ?

 

450€ seront utilisés pour financer l'impression et la reliure du livre (50 exemplaires) dans une imprimerie spécialisée, parce que les livres imprimés et reliés à la main sont certes plus authentiques, mais aussi plus chers et longs à réaliser !

 

250€ serviront à financer les frais de port et l'achat des enveloppes et tubes d'envoi.

 

100€ partiront dans les frais d'impression riso.

 

65€ couvriront la commission prélevée par KisskissBankbank.

 

 

Image_1-1435742557

 

 

 

Et si le budget est dépassé ?

 

J'ajouterai un cachet supplémentaire au livre en faisant pelliculer la couverture, pour un rendu mat et satiné, j'imprimerai encore plus de livres, de dessins et de cartes, et j'utiliserai le budget restant pour acheter le matériel nécessaire à un nouveau livre, qui sera, pourquoi pas, à nouveau financé par Kisskissbankbank !

Thumb_avatar-1435747371
Oriane Safré-Proust

Je m'appelle Oriane Safré-Proust, j'ai 23 ans. Diplômée de la Haute École d'Art de Design de Genève depuis juin 2014 en communication visuelle, option image/récit, je passe mon temps libre à dessiner et à coudre. Je nourris également une passion pour l'édition et la création de livres et j'espère en produire plusieurs au cours de ma vie.

Derniers commentaires

Thumb_default
Très joli projet, bon courage!!!
Thumb_default
ça y est c'est fait bonne chance à toi ma petite fille adorée et talentueuse
Thumb_default
Bonne route à cette publication ... en attendant impatiemment aussi une nouvelle histoire ! Bravo Oriane. Marie