Financer notre journée consacrée à la femme migrante pour casser les idées reçues et montrer une réalité méconnue!

Large_visuel_projet_migrante-1422200820

Présentation détaillée du projet

Bonjour non pas à tous mais à chacun-es d’entre vous!

   

    Nous sommes trois étudiantes en coopération internationale à l’Université Lille 1 (Villeneuve d’Ascq - Nord) et membres d’une association étudiante : RESIPROC! Dans le cadre de nos études, nous montons un projet autour d’un sujet qui nous tient à cœur : la question de la femme migrante.  

 

Nous sommes parties du constat suivant: sur notre territoire historiquement liée à l’immigration, les femmes choisissent de s'exiler pour les mêmes raisons économiques, sociales et politiques que les hommes. Jusqu’aux années 80 , les femmes sont “des suiveuses” et rejoignent leurs maris dans la cadre du regroupement familial. Aujourd’hui, elles sont actrices de leur immigration et représentent presque la moitié des migrants ( Enquête de l'INED et de l'INSEE en 2008). La conception traditionnelle du “migrant type” est donc à remettre en question.

 

         Capture-d__cran-2013-06-06-_-12.11.57-1418830859

 

Crédit image : La Cimade Petit guide pour conjuguer la migration au féminin

 

Cependant, le parcours migratoire des femmes est plus dangereux. Elles sont des victimes qui cumulent les handicaps, étant femme et migrante ( Etude Olivier Noblecourt pour le Ministère des droits des Femmes du 20/02/2014). Pour autant, la migration féminine apparaît comme transparente car elle reste faiblement médiatisée.

Ainsi, nous souhaitons donc donner la parole aux migrantes pour dénoncer toutes ces peines qu’elles subissent durant leurs parcours à cause du genre et des rôles sociaux qu’on lui attribue.

 

Pour cela, nous voulons passer par une table ronde avec des acteurs de la société civile et élus pour plancher autour du sujet et sortir des actions concrètes. Mais la “cerise sur le gâteau” sera notre pièce de théâtre ouverte à tous : “ FEMME AU BORD DE LA NUIT” est la clé de voûte de notre journée ( voir la description ci-dessous)!

 

L'Espace Culture de l'Université Lille 1, lieu de notre projet du 12 MARS 2015. http://culture.univ-lille1.fr/accueil.html

 

                                                               Lille1_espaceculture_logo_noir-1418764220  171411_198389496841455_7789449_o-1418764207                                        

                                                                  Darwinlucy2-1418763333

 

La comédienne Solo Gomez qui jouera la pièce “ FEMME AU BORD DE LA NUIT” ( Voir sa bio http://www.concerts.fr/Biographie/solo-gomez-2).

   

“ FEMME AU BORD DE LA NUIT” , monologue de Amar OUMAZIZ, retrace le parcours clandestin d’une femme, qui pour sa survie, a dû quitter son pays lointain, traverser l’Europe avant d’arriver à Londres. Instinctive, presque animale dans sa lutte et sa méfiance, elle raconte à d’autres clandestins, comme elle, la promiscuité, les humiliations, les risques pris pour arriver à son but, ses choix pour gagner l’argent de ces périples de la honte où l’aide n’est jamais gratuite.

 

L'auteur Amar Oumaziz de la pièce qui sera présent pour la représentation. ( Crédit photo : wordpress)

 

      Amar_oumaziz-1418831323

 

Petite présentation de notre équipe ( de gauche à droite sur la photo)!     

 

 Photo_crowfunding-1418637419

 

Chloé, 23 ans  “Ce projet me permet de vivre une très belle aventure et d’avoir des échanges humains avec des gens généreux et aidant. Le secteur de la solidarité et en particulier des migrantes est fait de personnes prêtes à tout pour défendre des valeurs et des droits. Nous sommes au plus près des populations où les dimensions de partage, de solidarité et d’entraide sont au coeur de l’action.”

 

Linda 22 ans “Pour ma part, ce projet m’a permis de mettre en pratique des compétences...mais surtout d’aborder un sujet qui me tient à cœur. Ce projet n'est pas du tout mis en place pour victimiser ou donner une vision misérabiliste des femmes migrantes mais ceci est une réalité: le parcours des femmes migrantes est semé d'embûches. Il faut une prise de conscience internationale. Donner la parole aux invisibles, aux petits me semblent vraiment déterminant pour le futur de notre monde, dans une vision de développement durable et paix sociale”.

 

Agathe 23 ansEn tant que futurs professionnels de la Coopération, nous sommes en première ligne, les garants des relations entre états et communautés culturelles. Dans un contexte dominé par la crise et le replis sur soi, nous avons été ravies de voir que notre projet intéressé nombre de professionnels et membres de la société civile : les “irréductibles” sont plus nombreux qu’on ne pense! Merci pour eux ( et à notre équipe de chic et choc!)

À quoi servira la collecte ?

On ne va pas faire les miséreuses, vous connaissez le climat actuel de recherche de financements...

 

Notre budget est vraiment riquiqui par rapport à l'ambition... Cela inclut beaucoup de négoce et de système D!

 

Notre budget atteint un total de 3000 euros dont 600 euros de frais de séjour pour les associations (dont la CIMADE, GRDR, FORIM etc..) et autres experts; 450 euros pour l'achat du matériel; 150 euros de communication; 1000 euros dédiés à la pièce de théâtre etc...

Prés d'un tiers du budget est couvert par la valorisation : prêt de matériel, prêt de l'exposition photo, bénévolat etc...ou encore l'autofinancement ( vente de gâteaux, vente de bonbons, lavage de voitures etc..)!

 

C'est gagnant de se lever à 5h pour vendre des cakes et café !

 

    Image7-1418837015

 

En tout cas, votre participation servira à financer la communication sur notre événement et surtout, à rémunérer avec décence le travail de la Compagnie Regarde E Va pour son travail ( répétitions, jour j, costumes, mise en scène etc..). Quand on connaît le régime de l’intermittence du spectacle, un coup de pouce leurs sera bienvenu. Le prix monte vite dû au temps consacré, à l’entrée libre et nous souhaitons accueillir l’équipe et notre public ( dont vous !) convenablement.

C'est la raison pour laquelle nous avons besoin de vos dons!

 

Élément tangible : 66 % du montant de chaque contribution est déductible des impôts sur le revenu!! L'Association RESIPROC est en effet reconnue d'utilité publique!

 

Et avec un surplus de financements?

Cette journée fait suite à  la journée de la Femme du 8 mars. Or, nous souhaiterions vraiment pérenniser notre projet : réitérer le spectacle lors de la “ Journée Internationale de la femme Africaine”du 31 juillet 2015 et organiser différentes actions sur tout un week-end cette fois-ci seraient une jolie continuité!

Thumb_photo_crowfunding-1418638965
ensemble-une-utopie

Membres de l'Association RESIPROC : Fondée le 25 août 2001, l'association RESIPROC (Réseau des Spécialistes en Ingénierie de Programme de Coopération) a pour objet le développement des réseaux d'informations et de contacts entre anciens étudiants et étudiants en cours du Master 2 Economie et Management Internationaux, spécialisation " ingénierie des...

Derniers commentaires

Thumb_default
Super projet ! bon courage pour la suite les filles!
Thumb_default
Bonne chance, plus qu'une petite somme et 'est bon ^^ ! Steve
Thumb_default
BRAVO POUR VOTRE INITIATIVE tenez nous informés de l'évolution du projet (edithchevalier@laposte.net)