Aidez-moi à réaliser Evanescere, le meuble qui disparaît!

Large_evanescere_pres-1522269922

Présentation détaillée du projet

>> Présentation <<

 

 

Bonjour! Je m'appelle Élise, et je suis étudiante en dernière année de Diplôme des métiers d'Art (Habitat, Décors et Mobilier option ébénisterie) à la SEPR de Lyon. 

J'ai besoin de vous pour financer mon projet de fin d'étude. Celui-ci consiste à imaginer, concevoir et réaliser un meuble autour d'un thème donné et de le présenter à un jury au cours du mois de juin. Le fameux thème, cette année, c'est " Le sens du vide ".

 

 

Recherche/Brainstorming.

 

Un sujet très large qui m'a permis de trouver un foisonnement d'idée!

 

 

>> Disparition <<

 

Après plusieurs explorations du thème, je me suis penchée sur la notion de disparition

La disparition laisse un manque, créé une absence. C’est un vide d’interprétation. À la disparition, on attache pas d’avenir, après celle-ci il ne reste rien, un néant. C’est un instant plus tout à fait plein mais pas tout à fait vide. Ce concept a quelque chose de fascinant: cela génère à la fois l’angoisse du non-retour et l’euphorie d'un inconnu. (Recherches: catalogues des disparitions.)

 

 

Dans ce « processus » menant au néant, dans ce simple instant entre le matériel et l’immatériel, il y a un déchirement entre le plein et le vide, une dérangeante fugacité, une douce brutalité. La disparition perturbe et questionne : « Pourquoi tout est-il voué à retourner au néant ? ». Tout me tournait à la contemplation de cet instant si futile et pourtant si grave.

 

 

>> Projet <<

 

En recherchant ce que pouvait être ma définition de la disparition, il m’est venu à l’esprit que je pouvais tenter de figer l’instant où quelque chose disparaît, de créer un état contemplatif de cet évanouissement, une sorte de nostalgie d’une existence. Ainsi, en retirant sa temporalité, je donne toute son importance à l’objet. On sait qu’il est condamné, on l’observe, on lui rend hommage avant que son existence ne s’efface. J’en arrive ainsi, à la volonté de célébrer l’évanescence à travers mon projet. Evanescere est d'ailleurs le mot latin pour "évanescence", "disparition". 

 

 

(Premier croquis / Dernier croquis)

 

 

Dans la mesure où la contemplation pourrait être un fil rouge, mettre la matière au cœur du projet semble être un moyen de procéder incontournable. Il faut une forme simple, sans fioriture, et autour de laquelle on peut tourner pour s'y questionner. J'ai donc dessiné un buffet bibliothèque dont la matière se dégraderait petit à petit. D'un coté, le meuble est entier, puis la laque travaillée tend à disparaître et laisse la place au bois brut, qui se disloque en copeaux puis en fibres, en poussière jusqu'à son infime trace.

 

 

>> Matériaux <<

 

 

 

 

Dans ce projet, j'ai décidé d'inclure des matériaux autres que le bois , afin de concrétiser au mieux l'impression de disparition (et d'apprendre à les utiliser, tant qu'à faire!). La résine cristal permettra de rendre réelle cette infime trace du meuble, mais également de faire "flotter" les fibres résultant de la dislocation. Elle demande néanmoins d'apprendre certains procédés de moulage (cire perdue, moule en latex et plâtre...). Le piétement sera réalisé en acier, ce qui laisse de nombreuses possibilités de dégradation de cette partie du meuble, et donne du contraste au bois utilisé pour le corps du meuble, le noyer français (un bois sombre). 

 

 

>> Utilisation <<

 

 

Malgré la dégradation d'une partie de lui même, le meuble reste fonctionnel. Le buffet s'ouvre sur ses côtés. Il comporte sur la partie entière, une série de tiroirs, afin d'y ranger carnet de note, dessins et crayons, des étagères et une tirette permettant d'accéder à la profondeur du meuble et d'y ranger des livres. La partie dégradée laisse la possibilité de ranger ,voire d'exposer d'autres livres.

 

 

Plans techniques.

 

À quoi servira la collecte ?

Cette collecte me permettra de financer les matériaux nécessaires à la réalisation d'Evanescere. Ce projet de fin d'étude étant entièrement à ma charge, cela représente un budget assez difficile à assumer pour un salaire d'apprenti. 

Sans oublier bien sûr que cette plateforme est aussi un très bon moyen de mettre en avant le savoir-faire des métiers d'art, et d'en récolter les remarques et les encouragements! N'hésitez pas à me faire parvenir vos réflexions!

 

 

 

Détail du budget.

 

 

J'ai eu la chance de pouvoir récupérer un vieux noyer français de très bonne qualité, c'est la raison pour laquelle le bois n'apparaît pas dans le coût matière ci-dessus.

 

 

 

>> Objectif dépassé << 

 

Dans le cas où la collecte est plus fructueuse que prévue, l'argent me servira à financer l'intégralité de mon meuble, mais aussi d'investir dans la scénographie nécessaire à la présentation du mobilier devant le jury , et dans l'impression du mémoire de fin d'étude lié à notre réalisation.

N'ayant pas de statut juridique spécifique, je percevrais l'ensemble de la collecte sur mon compte bancaire personnel.

 

 

>> Prochain épisode <<

 

 

Le début de l'aventure a déjà commencé en janvier! Mais vous pouvez suivre l'avancement du projet sur la page facebook dédiée au projet, et sur mon Instagram :

https://www.facebook.com/meubleevanescere/

https://www.instagram.com/elisemarsignyphotography/

 

 

 

Thumb_20861657_10155620698254282_1098226491201543258jiuofhs_o-1522171680
Élise

Je m'appelle Élise. À 26 ans, et après quelques détours dans mon parcours étudiant (de la chimie à l'architecture), me voilà au presque terme de ma cinquième année de formation d'ébéniste, en diplôme des métiers d'art, alternant l'école à Lyon et l'apprentissage chez la Maison Moissonnier à Bourg-en-Bresse. Bien qu'arrivée dans ce milieu un peu par... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_logo_actiit_-1492244815
A toi de jouer