Contribuez au financement de l'exposition "Fragments of Lost Dialogues" à l'occasion du Salon d'Automne 2017 à Paris

Large_text4253_lr-1504282634-1504282651

Présentation détaillée du projet

 

Je me réveille. Tout est noir autour de moi. Je tâtonne. Je

cherche une issue ; je cherche à m'en sortir. Des yeux me

regardent, me suivent. Ils ne lâchent pas prise. J'ai très peur.

J'ai très froid. Pourquoi ai-je si froid ? Pourquoi suis-je nu ?

Où sont mes vêtements ? A qui sont ces yeux maudits qui

me scrutent ? Est ce mon reflet ? Non, ce ne l'est pas. Je ne

suis pas seul dans cette pièce. Qui es-tu ? crie-je très fort.

Cesse. Assez. Laisse-moi tranquille, s'il te plaît. J'ai froid. Ne

me fixe pas comme ça. Qui es-tu ? Comment ? Que veux-tu

me dire ? Arrête ! Tu ne peux pas être moi.

Je suis moi.

 

Je questionne l’identité

 

Je me suis toujours demandé comment j’apparaîtrais à mes propres yeux, comment j'apercevrais ma personne, mes actions en tant que personne étrangère. Et les autres, comment se verraient-ils ?

 

J'ai demandé à chaque modèle d'imaginer de se réveiller dans l'obscurité, et de se retrouver devant...soi même. Pas devant un miroir ; devant un autre soi-même. Qui vit une vie indépendante, et qui nous observe. Je leur ai demandé quelle serait leur réaction. Que lui diraient-ils ? Pourraient-ils soutenir son regard ? Et si il essayait de se rapprocher, de les toucher, que feraient-ils ? Il les scrute. Une seule possibilité : lui parler.

 

Ferone_007-1504283008

 

Ces photos représentent des traces, des fragments de dialogues lointains et intemporels, qui au fil du temps se décolorent, se perdent de plus en plus en ne laissant qu'un écho de fond qui porte avec soi l'angoisse, la peur, la détresse, la rage, la surprise. Et où la nudité ajoute de la fragilité, du malaise vis à vis d’une situation inconnue et troublante.

 

Quelques modèles, presque tous des non professionnels, des gens normaux, m’ont remercié à la fin de la séance pour ce voyage insolite dans les méandres de l’esprit et du corps.

 

Ferone_006_011-1504283591

 

Les photos ont été toutes réalisées en studio, avec un appareil moyen format Mamiya RZ67, sur pellicule noir et blanc ou couleur, où chaque modèle est photographié deux fois sur la même vue.

 

2_images-1504683191

 

- La série a été sélectionnée pour le salon de la photo de Strasbourg, Rendez-Vous Image, en Janvier 2016 ;

- Ce travail a été sélectionné pour le Festival Européen de la Photo de Nu, d’Arles en mai 2015 ;

- Cette série a été publiée en mars 2015 sur le journal en ligne l’Oeil de la Photographie ;

 

Je suis un photographe indépendant, travaillant en ce moment entre Paris et Bâle. Mes domaines de préférence sont le portrait et tout ce qui a à faire avec le corps. Le studio pour moi est synonyme de créativité, de lieu enchanté où grâce à la lumière les idées prennent leur forme. Pour mes projets personnels je n’utilise que du film, noir et blanc ou couleur.

 

Vous pouvez découvrir davantage sur mon travail sur mon site web : www.raffaelloferone.com

 

À quoi servira la collecte ?

 

J’ai l’honneur d’avoir été sélectionné pour le Salon d’Automne 2017 à Paris, dans la section photographie, qui aura lieu sur les Champs Élysées, du 12 au 15 Octobre.

 

Ce Salon d’art se tient à Paris depuis 1903 et, tout au cours du XX siècle a ouvert ses portes à de nombreux artistes, et représente un rendez-vous majeur pour l’art en France et dans le monde. L’édition 2016 a accueilli environ 30000 visiteur en 5 jours.

 

Cette exhibition représente pour moi une opportunité unique et importante pour faire découvrir et diffuser mon travail. Pour un tel rendez-vous, il est primordial de pouvoir présenter des tirages et des encadrements de qualité.

 

Pour cela j’ai besoin de votre aide.

 

Grace à votre support et vos dons, je pourrai ainsi financer la production de mes œuvres :

- 4 tirages (dont deux argentiques et deux jet d’encre) sur papier baryté fine art au format 70x80 cm : 953 € ;

- 4 contrecollages et caisses américaines en noir : 896 €.

 

Soit un totale de 1849 €.

Telle somme servira uniquement à la production de ces œuvres. Moi, Raffaello Ferone, je percevrai l'intégralité de la collecte.

 

Même 5 € peuvent faire la différence !

 

Si par hasard le montant est dépassé, le surplus m'aidera à prendre davantage de photos afin d'enrichir la série, me permettant donc de louer la salle de pose, acheter les pellicules, leur développement, réaliser de nouveaux tirages.

Thumb_avatar_v2-1504302240
Raffaello Ferone

Je suis un photographe indépendant, travaillant en ce moment entre Paris et Bâle. Mes domaines de préférence sont le portrait et tout ce qui a à faire avec le corps. Le studio pour moi est synonyme de créativité, de lieu enchanté où grâce à la lumière les idées prennent leur forme. Pour mes projets personnels je n’utilise que du film, noir et blanc ou... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Good luck with the project!
Thumb_default
Good luck with the project!
Thumb_default
Comprende contributo di tutti e tre!