Axel R. présente

Expiation

Participez au financement d'un court-métrage d'étudiants ambitieux !

Large_affiche_expiation_300x400_72dpi-1453121567-1453121620

Présentation détaillée du projet

Présentation

 

« Je n’ai plus d’autres solutions ». Voilà ce que pense Samuel en boucle devant la maison qu’il s’apprête à cambrioler. Cependant il ne pensait pas qu’une fois à l’intérieur, il allait devoir faire un choix décisif. Son avenir ou celui d’une parfaite inconnue ?

 

 

Nous sommes une équipe de jeunes étudiants dynamiques et motivés. Actuellement en 2ème année à l’ESRA (École Supérieure de Réalisation Audiovisuelle), nous possédons tous une certaine expérience des plateaux de tournage et dans la réalisation de différents projets.

Encore une fois, nous souhaitons donner vie à un nouveau film, « Expiation », dirigé par Axel Rougale.

 

L'équipe:

 

                                                                Photo1-1443723094                             Axel Rougale - 19 ans - La réalisatrice                                                                                                              

 

 

                                                                         Yo-1443723160                         Yohan Molles - 23 ans - L'assistant réalisateur

 

 

 

                                                                     11822558_10207208184059954_3510898923445840519_n-1443723402            Marie-Jeanne Raoux - 19 ans - Directrice de Production / Régie                                                                                                    

 

 

                                                               10460198_10204595569304721_9208844415504522547_n-1443723824                         Léolo Victor-Pujebet - 19 ans - Chef Opérateur

               

 

 

                                                                 11667302_1088616031168588_5342932557861810366_n-1443723914                                  Nicolas Planès - 20 ans - Cadreur                                                                                                    

 

 

                                                             11391488_649954708473783_4764230485897938161_n-1443724022                          Louis Alvarez - 20 ans - Assistant Opérateur

 

 

 

 

                                                             11110500_649437918525462_3955346031623464321_n-1443724174                                Kenza Houée - 20 ans - Machiniste                                                                                                            

 

 

                                                                   12002111_704169329718987_1778874817299158768_n-1443724238                            Zoé Weisz - 22 ans - Photographe plateau

 

 

 

                                                                 10933980_10206069710644822_7100071295660071128_n-1443725160                                  Mona Galmane - 19 ans - Scripte

 

 

 

 

Intention du projet

 

Ce court-métrage porte sur le thème du dilemme. Courant et anodin dans la vie de tous les jours, il prend tout son sens lorsque l’enjeu devient important, voire vital. Certains choix peuvent ainsi faire basculer le cours d’une vie, et ce en quelques secondes. Ces instants-là, hors du temps, en équilibre, déterminent qui on est véritablement et ce qui fait de nous des êtres humains. Doués de sentiments ou non, responsables ou non, courageux ou non. Et dans une situation extrême, prendra-t-on le risque de perdre ce qui compte le plus pour nous ?

 

Sur ce thème déjà largement débattu du dilemme, il paraît intéressant de jouer avec les apparences du bien et du mal. En mettant en présence une figure classique du mal ordinaire (un petit voyou) et un couple bien sous tous rapports, il pouvait exister toutes formes de scénario. Celui-ci nous raconte que Bien et Mal ne sont pas forcément là où on l’imagine.

 

L'intrigue se base par ailleurs sur un sujet qui nous tient énormément à cœur : la violence faîte aux femmes. Tapie derrière les murs des jolies maisons de banlieue, la brutalité n’en n’est que plus insidieuse, plus étouffée. Elle s’installe en silence et isole lentement ses victimes.

 

Le film présente successivement trois personnages. L’histoire sera vécue du point de vue de Samuel, qui s’introduit dans la maison et la vie de parfaits inconnus. Le spectateur le suit dans cette intrusion, ressentant en même temps que lui les diverses émotions qui vont l’assaillir. On comprend rapidement à sa tenue et son allure que le héros est un cambrioleur, qu’il va passer à l’action. On découvre ensuite la femme, très fermée sur elle-même, blessée, qui semble extrêmement seule. Son mari, ancien militaire confronté à de vieux fantômes, incarne la violence et la peur. Sa présence seule génère malaise et angoisse. Pour ce trio, le jeu d’acteur sera très intériorisé. On doit deviner au travers de détails infimes (regards, mouvements du corps…) leurs plus profondes émotions et l’évolution de celles-ci.

 

Le son aura un rôle majeur dans ce film, comprenant très peu de dialogues et dont l’intrigue se déroule principalement dans le silence. L’identité de chaque personnage sera ainsi caractérisée par un (type de) son, révélant une présence, un sentiment de solitude, un accès de folie.

 

La lumière sera traitée de façon très particulière, en ligne avec l’esprit général du film. Pendant la majorité de l’intrigue, la seule source lumineuse sera celle de la lune. Elle apportera froideur et distance, créant une ambiance pesante et menaçante. Le faisceau de la lune sera aussi le « coup de projecteur » éclairant pour un instant la vie de ces trois personnages, habitués à vivre dans l’ombre de leurs secrets.

 

 

Le décor

 

Le tournage se fera dans une zone pavillonnaire, principalement de nuit.

 

 

                                          Lotissement-1443725399

 

 

En intérieur, tout sera très sombre, comme l'histoire se passe de nuit. 

 

 

                                                  36134653-1443725870       

 

 

 

 

 

                                                   Image-2-1443725902

 

 

À quoi servira la collecte ?

L'argent récolté servira principalement à financer :

 

La location du matériel : 250 €

La location du lieu de tournage : 200 €

Les accessoires : 100 €

Le défraiement des acteurs : 150 €

La régie : 200 €

La maquilleuse : 50 €

L'assurance : 200 €

La promotion du film (DVD, Affiches...) : 250 €

 

C'est grâce à vous que ce projet peut exister, nous faisons appel à votre générosité pour le faire vivre ! 

 

C'est un film ambitieux, fait entre camarades mais nous aimerions également le proposer à quelques festivals et nous avons besoin de tous vos dons pour y parvenir !

 

Nous remercions chacune des personnes qui souhaitent contribuer à la réalisation de ce court-métrage !

 

Si nous réussissons à récolter les 1500 € nécessaires, le tournage devrait commencer à la fin du mois de novembre. 

 

Si nous atteignons la somme de 2000 €, nous pourrons louer un matériel plus performant et donc créer une image plus belle. De plus, nous tenterons d'organiser une projection du film dans un cinéma indépendant ! 

 

Thumb_11163232_10204696694566427_8553906803155923386_n-1443715800
Axel R.

Axel Rougale est une jeune réalisatrice de 19 ans, actuellement en 2 ème année à l’ESRA (École Supérieure de Réalisation Audiovisuelle). Habituée de longue date aux tournages, (elle démarre en tant que comédienne dès l’âge de 12 ans), elle oriente aujourd’hui son projet professionnel autour de l’image et de la réalisation. Assistante réalisatrice... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bonne Chance à toi. Tu as de la chance d'avoir une maman aussi formidable qui te soutien énormement. Fabrice
Thumb_default
Tous avec toi.Un cousin admirateur
Thumb_default
bon courage dans la réalisation de ce beau projet!