Financez les artistes de Lady Riot, afin qu'ils puissent aller exposer à Paris.C'est pour eux un tremplin vers la reconnaissance artistique

Large_rivoli__1__10_16-1410608695

Présentation détaillée du projet

 

LADY   RIOT PETITE  ORGANISATION  CULTURELLE  INDISCIPLINÉE  

 

 Sous le non de lady riot, une artiste, Krista Sené, photographe et vidéaste.

- Une envie de réaliser des expositions collectives, proposant un univers à la fois singulier et riche de multiples personnalités.  

- Des rencontres, avec des artistes "brut de décoffrage", Peintres, graffeurs, sculpteurs, sérigraphes.  

- Tous ont un point commun : faire parti du milieu Underground post punk des année 70/80, mais attention, ils ont su évoluer avec leur temps, fort de leurs expériences de vie il sont maintenant plus que jamais en résonance avec la société, avec le monde qui les entoure, un frottement parfois dur, souvent décalé et toujours avec humour !  

Aujourd'hui ils nous donnent à voir leur univers, qui fut si longtemps réservé à quelques initiés !

 

  L'occasion se présente de les voir exposés à Paris , dans une galerie au " 59 rue de Rivoli, Chez Robert Électron Libre ".

Une galerie située en plein cœur de Paris, dans une des rues les plus passante..de la capitale. Du 23 septembre au 6 octobre 2014. Le vernissage aura lieu le vendredi 26 septembre à 19H.  

C'est pour eux le moyen de pouvoir toucher le plus grand nombre et pouvoir partager leur univers si peu exposé !  

 

Alors si comme moi "Lady Riot" vous avez envie de les soutenir, de faire partager cet univers si singulier, de proposer à voir une exposition encore jamais découverte, aidez les, à réunir des fonds pour que cette formidable aventure puisse se réaliser.  

 

 

Je vous propose de voir maintenant quelques extraits de leur travail:

 

 

 

 

-RebReb,

 

-RebReb,   Est né en 1968. il fait sa formation à l'école supérieure des Arts Modernes à Paris, puis part vivre à Bogota, en Colombie.

Il vit et travaille actuellement à Toulouse.

 

L’œuvre de cet artiste est aux croisements du street art, de la peinture, de la sculpture et de l’art Toy. Alliant peintures et matériaux de récupération, dessins et sculptures, ses œuvres se lisent et se regardent attentivement, l’artiste y partage un univers original entre les cabinets de curiosité et l'art de rue contemporain. Deux univers qu'il réinvestit pour nous offrir une vision singulière et décalée. Parfois narquois, il aime provoquer en détournant les objets et les codes de notre société.

 

 

Img_0058-1409948424

 

Squelette_aille_noir-1409948450

 

Vierge_bbr-1409948469

 

Dsc04270-1409948500

 

Img_0079-1409948527

 

 

 

 

 

        

 

 

-Molomolo,  

 

Vit et travaille à Toulouse.

Artiste peintre autodidacte, se déclarant d'aucun mouvement artistique, dessine depuis l'enfance. Sa production se décline en décors, fresques, dessin, affiches, ...au moyen de diverses matières et techniques, encres, acryliques, feutres, crayons, plumes, pinceaux, explorateur de mondes perpendiculaires, il pratique la percussion des genres et des thèmes et réinvente au besoin de nouvelles règles.

Évoluant plutôt dans le milieu underground toulousain, sa production est visible dans plusieurs lieux artistiques et alternatifs avec quelques apparitions à l'extérieur de Toulouse en France, jusqu'à Berlin et Barcelone en 2012.

Molomolo présente une exposition sur le thème « Lévitation »

 

 

Hic4-1409948707

 

Japonaise-1409948730

 

 

 

 

 

-Gilles Bouly,  

 

Vit et travaille à Toulouse.

Né en pleine guerre d’Algérie (56) dans le 6.2- Pas de-Calais.

Pas de porte à céder; juste des portes à défoncer. Il adore son psy qui lit dans ses dessins comme dans les marcs de café, ça le rend dingue ! Quand ça va moins bien, il hurle dans « Crise de nerf », mythique groupe punk depuis 1984.

Gilles Bouly présente une exposition en 3 volets :  

 

Introspection : « Dessin pour mon psy » 200 dessins à l’encre de chine noir sur blanc, A3 A4, pinceau et calam.

 

Extériorisation : Vinyls, tissus. G Bouly, chanteur du groupe crise de nerf depuis 1984, sérigraphie l’univers punk poétique sur tous supports, tout à la main.

 

Hyperespace : Sérigraphies sur papiers, tissus, verre. Hommage à Franz Reichelt  « le grand père à Batman », c’est lui qui s’est jeté du 1 étage de la tour Eiffel, le 04 février 1912. Il était 8H22_0°. Et 13° anniversaire le 21 septembre, de l’explosion de l’usine AZF à Toulouse 10H20, « j’y étais ! Quel merdier ».

 

Img_0002-1409948781

 

 

 

Img_0285-1409948848

 

Img_0227-1409948881

 

 

 

http://youtu.be/A5cLOOmzPF8

 

 

-Walter Sene,  

 

Est peintre graphiste plasticien. Inspiré par le mouvement de la Figuration Libre, il a commencé à peindre à la fin des années 80.

Des grandes fresques en extérieurs (boites de nuit, bars, friches industrielles), des décors destinés à des événements artistiques et des expositions en galerie : Walter s’est essayé à tous types de supports, de surfaces et de contextes afin de développer une expression personnelle libre de toutes contraintes.    

Sa création est un art de l'immédiateté, de la spontanéité de l'expression. C'est une création qui va vite, qui économise les moyens mais pas l'énergie : peu de couleurs mais franches, vives, contrastées, peu de matière mais triturée et un mouvement vif, rapide, assuré, “parce qu’il faut que ça pulse”, il faut que ça exprime.

Et si l'image ne suffit pas le mot, titre, légende ou graffiti lui vient en aide, poétique, sarcastique, humoristique, tendre parfois, parfois amer, toute la diversité des regards que je pose sur le monde.  

 

Son travail de sculpteur consiste à rechercher, trouver, utiliser, transformer et assembler divers matériaux (bois, plastiques, métal …) et objets usuels du quotidien, afin de recréer des personnages fictifs issus de son imagination, qu'il nomme “totem”. Le totem est un être mythique considéré dans les sociétés traditionnelles ou dites primitives comme l'ancêtre et/ou le protecteur d'une collectivité ou d'un individu. Faits de bric et de broc, de morceaux de bois, de baleines de parapluies, de branchages, de rayons de vélos, de moulins à vent et autres objets disparates de récupération, autrefois estimés, dotés d’une valeur, ils ont été consommés, utilisés, puis rejetés. Ré-assemblés en totem, ils regagnent un sens, retrouvent une beauté et une dignité. Ce choix n’est pas anodin. Il se veut le reflet d’une identité en construction.   

 

 

6798901-1409948917

 

Dia_de_la_muerte-1409948936

 

Walter-1409948961

 

 

 

-Krista sené,   Vit et travaille à Toulouse.

 

Photographe et vidéaste, elle travaille sur le « continuum journalier » et les rapports à « l'autre».

Sa photographie/vidéo est engagement « politique », dans le sens où elle donne et prend la parole, une parole forte, souvent en colère, parfois plus douce.

Chaque sujet qu'elle travaille se présente autant dans sa dimension universelle, humaine, collective, que dans sa singularité et son individualité.

 

Krista sené, présente une exposition en deux volets :  

 

SLEEPLESS : Sleepless explore notre rapport à l’identité, et donne à s’interroger sur le rapport entre ce que nous sommes et ce que nous pourrions être. Au travers d’une série photographique jouant avec la mise en scène d’une image forte de référence.

« Encore vivant. Nous sommes à terre mais bien là. Voyer ces torses qui s’offrent à vous. Nous sommes. Nous sommes ici est là bas. Notre persistance est humaine. »

 

LOL : « Peut-on considérer le Petit Chaperon Rouge (qui appelle sa grand-mère "mère-grand" et qui porte une capuche) comme la première caillera qui inspirera toutes les autres ? ... » 

 

 

Sleep_less_r-1409948989

 

Con_u_pour_faire_chier-1409949005

 

Fragile-1409949020

 

 

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

 

Ayant mis toute nos économies dans notre création pour cet événement, nous n'avons  plus d'argent pour:

 

Louer un camion  de 15M3 , pour pouvoir transporter les œuvres de Toulouse à Paris:  665 euros

 

Mettre de l’essence dans le camion: 207,80 euros

 

Payer les péages: 80,60 euros  

 

Acheter 3 billets de train pour les artistes toulousains, afin qu'ils puissent se rendre à Paris et rentrer ensuite à Toulouse, car tout le monde ne rentre pas dans le camion !! :  216 euros  

 

Frais de location de la galerie: 200 euros  

 

Payer des frais de communication  : Flyer, affiche..: 200 euros

 

Payer les frais de vernissage: 200 euros

 

Petite visserie et autres pour l'accrochage: 100 euros

 

Défraiements nourriture et transport intra muros pour 5 artistes pendant 15 jours :  1679,50  

 

Soit un total de 3548,90 euros  

 

Nous vous demandons 2000 euros ce qui est le strict minimum pour aller à Paris, mais si on dépasse cette somme cela nous permettra d'organiser aussi un beau vernissage....   C'est peu , mais pour nous c'est beaucoup ...... Merci.

 

.

Thumb_img_8707a-1410303672
krista

Photographe et vidéaste, je travaille sur le « continuum journalier » et les rapports à « l'autre». Ma photographie/vidéo est engagement « politique », dans le sens où elle donne et prend la parole, une parole forte, souvent en colère, parfois plus douce. Chaque sujet que je travaille se présente autant dans sa dimension universelle, humaine, collective,... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
tiens bon ! attendons belle expo.
Thumb_default
Hello Krista, j'espère que ça va marcher, tiens moi au courant, bon courage, isa