Participez au projet d'exposition * Play Your Part #439 * pour optimiser une génération de jeune artiste étudiant au Beaux-Arts de Nantes.

Large_capture_d_e_cran_2014-05-26_a__22.42.36000c__ua_uu

Présentation détaillée du projet

C’est à travers les œuvres de 10 étudiants des Beaux-Arts de Nantes  que nous souhaitons vous faire partager nos émotions, nos interrogations et nos rêves.  Vous faire découvrir  les fruits de notre imbrication aux gymnase La MATRICE le 11 rue des Martyrs à Paris. Le but est de créer un lien entre les artistes de la même génération, mettre leurs idées en commun afin de créer un «flux d’idées» métaphysique entre les différents artistes mais aussi entre les visiteurs de l’exposition.

 

Play Your Part # 439 est issu de la liste Show Titles de Stefan Brüggemann ( Artiste Conceptuel Mexicain né en 1975 ). Le concept est de pouvoir s’approprier un titre potentiel d'exposition venant un artiste de renommé international.  http://www.stefanbruggemann.com/

 

Le 28 Juin 2014 nous avons le plaisir de vous convier au vernissage de l'exposition qui aura lieu à "La Matrice " suivi d'une soirée musical" https://soundcloud.com/duosalixbabylonica

 

 

Carton_invitation

 

 

 

  - RAPHAELLE KERBRAThttp://raphaellekerbrat.com/

Depuis trois ans, je fais toutes sortes de petites machines à la fois mécaniques, électriques et magnétiques. J’utilise toutes sortes de matériaux : des liquides magnétiques, de la limaille de fer, des aimants, des moteurs ou des objets de récupération.
Les machines sont des sortes d’outils scientifiques étranges et déroutants. À défaut d’être utiles, les machines sont des objets de contemplation de la matière, des flux et de l’écoulement du temps.   Capture_d_e_cran_2014-05-24_a__13.16.17

 

 

 

 

  - PIERRE POUILLET

Ce sont des «colonnes» de plâtres coulées dans des sacs de bâche, Elles sèchent suspen- dues. L’action de la gravité leur donne leur courbure.
Une fois sèches je les trempe dans différents «jus», d’écorces de différents bois, de vins, de légumes, de sulfate de cuivre... remontant par capillarité dans le plâtre sec, donnant à voir «la couleur pure» de ces tanins et de ces résultats d’oxydation... Je voudrai les présenter contre un mur...

 

Dscf0112    

      

 

 

 

- ALICE NARCY-JAUREGUIBERRY

La découverte de certaines matières, comme le plâtre, fut un élément déclencheur pour ces dernières pièces. Je m’intéresse à cette matière mimétique. Le processus de solidification, passant du liquide au modulable, au solide. Le processus à un impact important. La pièce qui se trouve sous nos yeux est le résultat d’une addition. Le calcul est invisible. Il y a différentes étapes avant d’arriver à la pièce finale. Certaines étapes du processus ne peuvent se passer de moi, d’autres au contraire ne peuvent se passer si j’interviens.  

 

Tumblr_n4acpuajea1sleci4o1_1280       -

 

 

 

CAROLE MOUSSET / http://carolemousset.tumblr.com

Dans mon travail, l’idée du croisement d’espèce, d’hybrider des objets et l’organisme, m’ont amené à me pencher sur les différentes modifications pouvant s’exercer sur le corps. C’est pourquoi j’aborde des sujets tels que le phénomène de transhumanisme ou encore la théorie des humeurs. Il en découle des pièces passant d’objets usuels à des sculptures de cire dont la peau semble malade, ou des céramiques inspirées de dessins mixant prothèse et chair.  

 

10403048_10203363225861968_6098170877691749536_n      

 

 

 

-JULIE DECK-MARSAULT

Un livre blanc qui regorge de secrets cachés. 

J'ai lancé un appel à participation par mail pour récolter toutes sortes d'images anonymes que les gens gardent sans jamais les avoir montré.

Je donne la possibilité à certains d'exposer ce qu'ils n'ont jamais eu envie d'exposer et je permets aux autres d'être voyeurs le temps d'une lecture.

L'intimité, la pudeur, le corps et la sensualité sont au coeur du sujet. 

Mais attention, la facilité n'est pas de mise, les secrets sont bien gardés. 

 

P1010714

 

 

 

 

- VICTOR RONDOT

La plus grande partie de mes productions portent sur la figure humaine. Les artistes qui m’inspirent sont généralement des peintres fascinés par le traitement de la chair comme Lucian Freud, Jenny Saville, Bouguereau. Dans mes tableaux, c’est surtout le travail sur la lumière qui me fascine, ses différentes sources et l’effet qu’elle produit au contact de la peau. Je la reproduis en essayant de respecter les techniques de la peinture classique.  

 

Capture_d_e_cran_2014-05-24_a__13.16.40

 

 

 

- OLIVAIN PORRY

Le portrait et l’autoportrait sont des thèmes récurrent dans mon travail de peinture. C’est en s’intéressant aux mythes, en s’inspirant des médias et d’internet, et en portant un regard sur le monde moderne, que ma peinture tente de dépeindre un individu géné- rique : tout le monde et n’importe qui.
A travers l’image de moi-même ou d’un autre, c’est toute une réalité subjective qui est représentée par la peinture.

 

Capture_d_e_cran_2014-05-26_a__21.29.50

 

 

 

 

- JEAN-BAPTISTE JANISSET

J’essaie de faire un Art qui célèbre le doute et l’incertitude, qui provoque des réponses mais qui ne les donnes pas, qui repousse le sens absolu en y incorporant des significations parasites, qui suspend le sens en vous renvoyant constamment à l’interprétation, en vous poussant au delà du dogmatisme, au delà de la doxa, au delà de l’idéologie et au delà de l’autorité. Mais pourquoi le monde peut-il être désert pour l’homme qui cherche? Comment et par quoi l’homme peut-il vivre dans le questionnement qu’est sa recherche sans rien exiger du cosmos?

 

Img_3485

 

 

 

 

- MATTHIEU BLANCHER

 

Capture_d_e_cran_2014-05-24_a__12.56.06

     

 

 

 

- LILA SEJOURNÉ

Relever le défi du matériaux comme point de départ d’une image générée par l’acte spontané d’une improvisation imaginative.  

 

Img_9376       -

 

 

 

 

- GASPAR NICOULAUD

Mon travail s’axe sur une tension entre une rigueur logique quasi-mathématique, et un certain flou engendré lui même par les dispositif et processus que je mets en place. C’est dans le champs du numérique que la plupart de mes explorations se font, mais les pieces qui en résultent peuvent aussi bien prendre la forme d’images imprimées que de son, de dessin ou même de peintures.    

 

Capture_d_e_cran_2014-05-24_a__13.15.42

 

 

 

- AMARANTE VILLEPELET

Au cours de mon année préparatoire, j’ai décidé de créer des « Mondes Imaginaires » qui permettraient de fuir la réalité. Pour cela il fallait qu’ils ne soient pas figuratifs. Alors j’ai choisi de les construire avec des motifs ornementaux traditionnels provenant de différents artisanats du monde. Chaque « Monde » est associé à une couleur : jaune, bleu, rouge, vert et violet. Cette contrainte, que je me suis imposée, est devenue une expérience de la couleur. Effectivement je me suis confrontée à l’interaction de couleurs pro- venant de la même tonalité. Je vous envoie ici les « Fragments du Monde Vert » ainsi que ceux du « Monde Rouge ». Ce travail m’a poussé a continué l’étude de la couleur associé à des formes en peinture, en introduisant le blanc et en créant des rythmes.

 

Capture_d_e_cran_2014-05-26_a__23.34.13

 

 

 

- LÉONOR BERREHAR Fusionner le corps et le volume. Paradoxe de la carapace qui protège, englobe et son aspect viscéral, les collants couleurs chair, le fil rouge comme vaisseau sanguin. Idée de l’écorché. Comment se dévoiler sans se blesser? Réflexion sur l’intimité, la pudeur.

 

 

À quoi servira la collecte ?

L'argent récolté servira à payer le défraiement de déplacement, la location d'un camion pour le transport des œuvres et la mise en place d'un Buffet Divin.

 

Défraiement de déplacement : 200 euros

Frais de production de l'exposition : 350 euros

Location camion : 150 euros

Buffet : 100 euros

Thumb___ftyfg
Mr.Tessinaj

je suis étudiant en L3 à l'école supérieur des Beaux-Arts de Nantes. J'aime les lectures de Fernando Pessoa (le livre de l'intranquillité), Stefen Zweig (le joueur d'échec, la collection invisible), Hermann Hesse (le jeu des perles de verre).....