Tout le monde a le droit à une éducation de qualité. Soutenez notre projet pour la pérennité de nos actions. MERCI!!

Large_essai

Présentation détaillée du projet

 

1- Qui sommes-nous?

 

Je vous présente ce projet au nom de toute l’équipe de l’école « La Pépinière » dont je suis la fondatrice. J’ai du quitter mon pays en 2011 pour un rapprochement familial pour vivre en France où je continue à gérer l’école à distance, du moins la programmation. C’est ma mère, qui travaille bénévolement par manque de budget, qui gère sur place les activités et tout ce qui est finance.

 

 Img_0985

Img_1205

L'école "La Pépinière", local loué aux militaires

 

Pourquoi avoir créé cette école? Un déclic après avoir assisté à une formation en Méthodes Actives en 2004. Après cette formation, je me suis fixée cette envie de créer une école. Et mon projet a été réalisé 6 ans plus tard, malgré mon manque de moyen.

 

Les méthodes actives sont « des méthodes de pédagogie qui ont pour objectif de rendre l'apprenant acteur de ses apprentissages, afin qu'il construise ses savoirs à travers des situations de recherche » (source wikipédia). Les cours sont appris à partir de l’environnement de l’enfant, de son vécu. Ainsi, les enfants apprennent en jouant. En effet, le jeu est un des éléments fondamentaux de l’apprentissage et du développement de l’enfant.

 

Img_0111Img_0112

Activités: Connaître la forme ronde. Nous mettons tous les objets de toutes les formes et les enfants choisissent tous les objets ronds

 

L'école pratique les méthodes Actives qui est l'opposé des méthodes magistrales qui, malheureusement, sont encore pratiquées dans la Région et partout Madagascar. Par cette pratique, nous pouvons prouver son efficacité avec les résultats satisfaisants sentis par rapport à l’évolution   des enfants.

 

Nous avons aussi eu un retour positif et des encouragements de la part des inspecteurs de la Circonscription Scolaire qui contrôlent les écoles dans la Région.

 

Img_0060

Connaître les lettres de l'alphabet en commençant par connaître l'initial et les lettres qui composent le prénom de l'enfant

 

 Le nom « La Pépinière » ? parce que nous nous mettons à la place des cultivateurs qui prennent soin, entretiennent les jeunes pousses (les enfants inscrits dans l'école) pour devenir plus tard un grand arbre.

 

Notre slogan : « La garde de vos enfants mais surtout le développement de son éveil et de son épanouissement »

 

Notre perspective est de devenir plus tard une association pour élargir nos activités et pouvoir en bénéficier à plusieurs enfants. 

 

Mais pour lors, nous vous présentons notre projet qui est la construction d’un local de 2 salles de classes de 32m² (8mX4m) qui vont accueillir des élèves en classes de CE1 et CE2 respectivement ouvertes en  2014 et 2015.

 

2- Une extension pour servir à quoi ?

Créée en 2010, l’école « La pépinière » était au début une école maternelle.  Située dans la Région Nord de Madagascar, dans la ville de Diégo-Suarez plus précisément, les sections ont été ouvertes année par année.

 

En 2013, l’école a sorti sa première promotion. Les enfants de la grande section passent en CP et doivent changer d’école. Des réunions avec les parents d'élèves concernés ont été organisées car il fallait les aider à choisir l’école où vont fréquenter leurs enfants, une école relai qui adopte les mêmes méthodes que notre École. « Il serait préférable que La Pépinière s'étend en primaire, nous ne voulons pas transférer nos enfants ailleurs!» suggérait un papa  Cette demande était pour nous une preuve de satisfaction par rapport à nos méthodes d’enseignement. Nous ne voulons pas non plus  voir partir nos élèves que nous avons « formés » depuis le début.

 

Img_0076

Réunion des parents

 

Notre décision a donc été vite prise, les parents ont été informés, la Pépinière va poursuivre ses activités jusqu'en primaire. Avec 8 élèves, la CP a été ouverte dès l’année scolaire qui a suivi (2013-2014). La CE1 sera ouverte l’année prochaine et ainsi de suite jusqu’à l’ouverture de la dernière classe du primaire en 2017.

 

Le vin est maintenant tiré, il faut le boire.

 

 P1000053

Les enfants de la CP, tous anciennement en Grande Section l'année dernière - mars 2014 -

 

L’ouverture de la CP n’avait pas posé de problème car nous avons pu aménager une salle pour placer les enfants. Mais pour les autres classes (CE1, CE2, CM1, CM2), nous sommes obligés de faire une extension donc des constructions.

 

Pour pouvoir réaliser ces constructions,  nous devons faire un prêt car avec le nombre d’enfants inscrits actuellement, nous ne pourrons pas rassembler la somme nécessaire pour cela.

 

En effet, nous ne voulons pas augmenter le frais de scolarité qui est la seule entrée d’argent de l’école. Les enfants qui y sont inscrits sont issus des familles modestes. A Madagascar, les frais de scolarité dans les écoles privées de qualité sont exorbitants. Pour avoir un enseignement de qualité, il faut être "aisé". Or ce n'est pas à la portée de tout le monde. Le salaire moyen à Madagascar se situe aux alentours de 35 € par mois. Une grande majorité de la population vit avec moins de 0,5 € par jour.

 

A titre indicatif, 3 écoles privées sont réputées dans la Région de Diégo dont le frais s’élève entre 17 à 20 €.  La plupart des parents, malheureusement, inscrivent leurs enfants dans les école publiques ou privées les moins chères (7€) dont l'enseignement est un peu négligé (sans faire de critiques).

 

Nous voulons garder les 10€ de frais de scolarité demandée aux parents pour la même qualité d’enseignement que les 3 écoles citées en exemples.

 

Nous luttons pour donner une éducation de qualité à petit prix. A la portée de la majorité des familles  et non pas que pour les gens aisés. Nos actions ne touchent, pour le moment, qu’une minorité d’enfants, mais nous voulions la continuation de ce projet pour bénéficier le maximum de famille et d’enfants.

 

3- Les activités pédagogiques

 

La langue d’enseignement est le français. L’apprentissage du français est aussi un nos objectifs car les enfants parlent le malgache qui est leur langue maternelle. Ils ont donc du mal à s’approprier la langue française. Il y a même des enfants qui ne parlent pas le français avant d'entrer à l'école.

 

Les matériels utilisés à l’école sont tous construits avec le moyen du bord. Économie oblige!!!

 

Img_0043Img_0054Img_0073Img_0010

Domino des lettres             -      Puzzle -            Domino des dominos - livre des familles vêtements / fruits

 

Les objectifs pédagogiques: Les programmes scolaires sont inspirés de ceux en France, mais adaptés à la réalité à Madagascar. Anis que les manuels (La CP utilise le manuel « Justine et compagnie » en lecture et « apprendre les mathématique » en mathématique).

 

Et nous avons des résultats satisfaisants. A la fin du 1er Trimestre (décembre 2013), les enfants commencent à lire.

 

Pour une qualité d'enseignement, il faut des enseignantes bien formées. Des formations leur ont été allouées:

 

Septembre 2010 : Transmission de la formation que j’ai reçue sur les Méthodes Actives.

Septembre 2013 : Observation de classe au lycée français, lycée rattaché par l’état français https://www.facebook.com/LyceeFrancaisSadiCarnot

Avril 2014 : Formation qualifiante sur la méthode pédagogique en préscolaire, au frais de l’école, organisée en partenariat avec le Ministère de l’Education National.

Mai 2014 (en cours) : Formation personnalisée en langue française, réalisée par moi-même à distance.

 

Dscn1084

Formation sur la Méthode Pédagogique en préscolaire. Les 4 maîtresses (en pagnes) en premier plan de gauche à droite avec leur attestation: Nelly pagne blanc et fleur rose (CP), Oldina (en formation qui va tenir la classe CE1 l'année prochaine), la formatrice (en pantalon orange sans pagne), Fanja (Moyenne et Grande section), Sabrina (Toute petite et Petite Section)

 

Vu que je gère l’école à distance, l’Internet, le téléphone sont les moyens pour le suivi et l’échange avec l’équipe. Fréquence 1 fois tous les trimestres.

 

Img_0700

Les maîtresses en téléconférence avec moi-même pour un suivi et résolution des problèmes.

 

Pour les activités péri et para scolaires :

- Sortie Bibliothèque 1 fois par mois où sont organisées des animations sur les livres. L’objectif de cette activité est de donner aux enfants le goût à la lecture et d’apprendre la langue française. A Diégo-Suarez, il n'existe qu’une seule bibliothèque et (http://www.alliancefr.mg/).

- Le père Noël passe aussi à Madagascar. Tous les ans, une fête de Noël est organisée, un moment de fête pour toute la famille: le personnel, les enfants et les parents.

- Une sortie par an : Découvrir autres environnement que celui de l’école.

   * 2011 : sortie à la mer (il y a des enfants qui ont vu la mer pour la première fois) Des sorties au manège (un seul manège à Diégo)

   *  2012 : sortie à la ferme, découverte des animaux de la ferme

   * 2013 : sortie à la piscine. Le prix de l’entrée dans une piscine n’est pas à la portée de tout le monde.

Img_0319P1000809Img_1868

 

Fonctionnement de l’école

 

- 36 enfants inscrits dont 6 parrainés (les enfants des maîtresses).

- Les parents prennent en chargent tous les matériels scolaires.

- Recettes de l’école :

       * Droit d’inscription : payable une seule fois et à l’inscription : 16€

       * Écolage (frais de scolarité mensuel) : 9€ (que les 6 enfants parrainés ne paient pas)

       * 7 personnels:

                  1 Directrice (par Intérim) :

                  1 Responsable formation des maîtresses. C’est une retraitée anciennement responsable préscolaire au ministère régional de la population. Elle vient deux fois par semaine à l’école 

                  4 maîtresses titulaires pour 5 classes. 2 maîtresses tiennent une classe multigrade (à deux classes). 1 maîtresse est en formation, qui va tenir la classe CE2 l’année prochaine.  

                  1 Femme de ménage / aide maîtresse

- Les charges par mois s’élève environ à 327 €, comprenant loyer, salaires, assurances, matériels divers, frais divers (photocopies, sorties, …..).

- La Directrice est payée par des frais de transport

- Les personnels sont payés entre 33 et 55€ (SMIC = environ 23€) par rapport à leurs responsabilités au sein de l’école. Les maîtresses qui tiennent des classes multigrades sont payées un peu plus cher que les autres.

 

Dscn0965

Toute l'équipe de gauche à droite: Mélida (femme de ménage/aide maîtresse) - Mme Solange (Respossable suivi des maîtresses) - Oldina (Maîtresse en formation qui va tenir la CE1 l'année prochaine) -  Sabrina (Maîtresse Toute Petite et PEtite Sections) -  Mme Pauline, ma maman(Directrice par Intérim) - Nelly (Maîtresse CP) - Fanja (Maîtresse Moyenne et Grande Sections)

 

Les enfants ont  besoin de vous

 

Pour accueillir les autres enfants, il nous faut construire un local. Nous ne voulons pas augmenter les frais scolaires pour bénéficier d’un peu plus d’argent pour le réaliser.

 

Nous avons prévu de faire un prêt à la banque pour les constructions, mais si nous pouvons éviter cela grâce à vous, ce serait vraiment un grand soulagement pour poursuivre sereinement nos actions.

 

Nous faisons donc appel à vous chers donateurs, pour les parents, pour les enfants, pour les efforts donnés par l’équipe, et surtout pour la poursuite de nos actions.

 

 

Img_1234

MERCI!!!!!!!

À quoi servira la collecte ?

La constructions du local à deux salles nous permettrait d’accueillir les enfants de la CE1 l’année prochaine et la CE2 en 2016.

 

La collecte servira pour construire ce local, donc l’achat de tous les matériaux nécessaires y afférent ainsi que divers besoins liés au chantier et enfin la main d’œuvre du menuisier.

 

Le local ressemblera à cette photo de montage.

 

Montage_classe_ce1_ce2bis

 

Le total  de la somme dont nous avons besoins s’élève à 3.100 €  dont 600 €  sont prise en charge par l'école et  2.500 € restant pour la collecte.

 

Dans les  600 €, sont inclus l’achat de certains matériaux :

- Parpaings qui serviraient de bases pour la construction: 200€,

- Tôles pour la toiture : 400€

 

Pour la répartition des 2.500 € restant que nous sollicitons aux kissbankers

- 300 € Mobiliers : 10 Tables/bancs,  1 armoire, 1 bureau maître et 1 chaise

- 1.600 € Matériaux locaux, planches

- 300 € Main d’œuvre

- 200 € Peintures, matériaux menuiseries

- 100 € Transport des matériaux. Les matériaux seront transportés en pousse-pousse. C’est un moyen de transport des matériaux très utilisés dans la Région, pour éviter de louer des véhicules qui serait trop cher. 

 

Pousse-pousse

 

Au cas où la collecte dépasse, (ce que nous espérons)

Pleins de travaux sont encore en attente. Des réparations que le propriétaire ne prend pas en charge, et des mobiliers manquants:

- 2 bureaux maîtres pour les 2 classes. Nous avons un seul bureau/maître utilisés par la maîtresse de la CP. Les autres maîtresses n’ont pas de bureau pour travailler.

- Réhabilitation des clôtures (à rehausser pour la sécurité des enfants)

-  Achats des jeux d’extérieur

- Peintures des clôtures.

- Réhabilitation des murs et plafonds

 

Img_0494Dscn7787bisDscn7848bis

 

Comment se déroulera le projet

 

Le local  va être construit dans la cour de l’école, à l'endroit au premier plan sur la photo ci-dessous

 

Dscn7826bis

Lieu où sera construit le local

 

Durée : La construction va commencer à la fin du mois de juillet pendant 1 mois.

Le local doit être construit avant la rentrée scolaire 2014-2015, en octobre 2014.

 

Pour les travaux, nous avons opté pour un menuisier qui travaille en son propre compte  et non une entreprise. Ce qui revient moins cher et la personne qu’on a choisi est une personne dans le besoin. Ce serait en quelques sorte une aide pour lui.

 

Si jamais vous passez à Diego-Suarez, n'hésitez pas à venir nous voir, notre porte sera grande ouverte pour vous et nous vous réserverons un accueil chaleureux avec les enfants. L'adresse est unique: École "La Pépinière", Caravelle NOFY, Camp militaire

 

Pour ces parents qui n’ont pas assez de moyens mais qui veulent le meilleur pour la scolarité de leurs enfants, pour soutenir notre projet et pour la pérennité de nos actions, nous avons besoin de vous. Nous vous disons à l’avance MISAOTRA pour votre contribution.

Thumb_img_0815
aureginal

Fondatrice de l’école La Pépinière, j’ai toujours aimé transmettre mes savoirs, du moins le peu que j’ai. Mes expériences professionnelles : après avoir eu ma licence en lettres françaises, J'ai été animatrice de radio, enseignante en FLE (Français Langue Étrangère), Assistante de Direction et Responsable communication dans une ONG œuvrant pour...