Exú : des filles et des motos, des passeuses ... A Cuba, rencontre avec la Santeria et ces femmes qui se battent pour l'égalité des droits.

Large_exu_kkbb-1453839229-1453839272

Présentation détaillée du projet

Cinq femmes, enivrées par l’aventure et animées par un puissant besoin d’apprendre et de rencontres, elles nous proposent une odyssée à la découverte d’un pays, de sa religion intimement liée à sa médecine traditionnelle, de façon décalée et originale, en enfourchant les motos « locales ».

 

Elles s'apprêtent à se lancer à la découverte de Cuba, de la Santeria... et surtout des femmes. C'est là que leur regard se pose instinctivement. Pour aller à la rencontre de ces femmes qui se réalisent, loin de nos frontières, avec leurs codes propres de la féminité et leur vision du monde, qui se battent pour obtenir l'égalité des droits.

 

Desfillesdesmotos2-1455793475

 

 

                                     Exu_filles-1455473259

 

 

Leur rôle

Loin des stéréotypes de "filles à moto", nos 5 femmes ont choisi d'aller à la rencontre de personnes qui oeuvrent pour l'avancée sanitaire, humaine et sociale de leur pays.

 

Leur rôle sera d'aller à la rencontre de personnes engagées : des hommes et des femmes qui pratiquent la médecine au coeur même de leur traditionnelles croyances. Elle iront dresser le portraits d'autres femmes qui se battent pour leurs droits et leurs convictions dans un pays où le statut de la femme est encore clairement soumis à une société patriarcale très conservatrice.

 

 

Bis-1453579328

 

La moto : le moyen de transports le plus propice à voyager hors des sentiers battus, le plus fécond de rencontres insolites sur les routes. Voyager à bord de tels engins, c’est le plus souvent favoriser la curiosité et la convivialité des populations rencontrées. 

 

C’est inévitablement s’exposer en chemin à de multiples pannes et avaries qui ouvriront les portes des petits garages, des arrières cours, des maisons ou d’autres lieux insoupçonnés. Car si la machine est au centre, elle n’en demeure pas moins qu’un prétexte pour aller au delà,pour saisir quelque chose de la vie des gens et des populations, de leur mémoire et de leur imaginaire, aussi de leur problématiques actuelles.

 

 

A_exu_copie-1453581536

 

Le road trip s’articulera autour de deux thématiques qui nous sont chères :

- la « Santeria » la religion, ses cérémonies de culte, et sa facette médicale (nature et plantes médicinales)

- le statut des femmes dans la société cubaine (vie politique, familiale et au sein de la religion) et leur lutte pour l'égalité des droits.

 

Cuba et la Santeria

 

Pour nos médecins, impossible en allant à Cuba, de passer à côté de la Santeria.

Beaucoup de théories fumeuses existent à son sujet, certains la craignent comme secte, d’autres corrompent son essence même. 

 

Ce voyage nous permettra d’explorer l’univers underground où elle se cache, se perdre dans les communautés, familles, maisons où se pratiquent les rites, mais aussi d’affronter 2 médecines, l’une occidentale cartésienne véhiculée par notre chirurgienne de l’équipe et l’autre médecine plus spirituelle et sacrée. 

 

La Santeria, c’est cette alliance mystérieuse entre croyances animistes (culte yoruba) issus des esclaves et catholicisme des colons espagnols. Interdites aux esclaves, certains récits disent que ceux-ci dupaient l’Eglise en laissant croire qu’ils vénéraient les saints catholiques. Mais derrière chaque saint, ils vénéraient un Orisha, esprit, représentant les différentes forces de la nature.

Pourchassée sous le régime castriste, la Santeria est maintenant reconnue patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco.

Dès lors, à coté de la médecine de ville, la Santeria a pu retrouver sa fonction de médecine « des campagnes », plus axée sur la nature et le sacré et suscite même un regain d’interêt chez les plus jeunes. Aujourd’hui, la Santeria permet au peuple cubain de revendiquer ses origines africaines et constitue une facette indéniable de son identité spirituelle. Elle s’exprime discrètement au travers du folklore, de la musique ou bien des thérapies sacrées.

 

Nous souhaitons à la fois confronter deux médecines, la médecine occidentale cartésienne avec la médecine spirituelle et sacrée; pour également voir en quoi ces médecines pourraient être complémentaires... Qui sait.

 

Nous rapporterons donc le témoignage de personnes dont la préoccupation aujourd'hui est de réhabiliter la Santeria telle qu'elle est pratiquée, et nous espérons que notre passage permettra, de concert avec les représentants actuels du culte, de contribuer à balayer certaines fausses vérités qui circulent. Nous serons accompagnées d’un babalewo tout au long de notre voyage pour mieux comprendre toutes les subtilités. 

 

 

Quelle est la place de la femme à Cuba aujourd'hui…

 

La moto est un domaine actuellement plus masculin que féminin. Nous nous sommes toutes confrontées aux sourires parfois surpris voire même incrédules de nos homologues masculins en deux roues... 

Chacune d'entre nous a dû "prouver" ses capacités sur une moto.

 

La place de la femme dans la société est un sujet qui nous tient à coeur. De tout temps, les femmes ont dû se battre pour un jour pouvoir être considérées comme les égales des hommes, pour prétendre aux mêmes métiers, aux mêmes droits...  

 

C'est parce que d'autres femmes se sont battues de la même manière en France il n'y a pas si longtemps, et continuent encore, qu'aujourd'hui, nous, femmes françaises d'origine étrangères, nous sommes devenues ces 5 femmes libres.

A ce titre, nous avons choisies de nous engager à faire connaître les traditions, les combats, les espoirs pour le futur des femmes dans un pays en pleine évolution, et mettre en lumière des personnalités exceptionnelles, symboles de la richesse culturelle et traditionnelle à un endroit où il est encore difficile de parler librement.

 

Si nos femmes médecins se sont donc naturellement tournées vers la médecine traditionnelle, c'est de ces femmes que Catherine, notre comédienne et scénariste engagée, ayant réalisé un film documentaire intitulé "Les Sans Voix" présenté au Sénat en mars 2015 et soutenu par l'UNICEF dans le cadre de la campagne de sensibilisation STOP AU DENI, dressera le portrait. Elles évoqueront leur combat au quotidien pour obtenir l'égalité des droits, leur place au sein de la vie politique, familiale et religieuse.

 

 

Exu2-1453579587

 

 

Un peu d'histoire... 

 

Des machines et des hommes

 

Il y a un moins d’un demi siècle, seuls quelques aventuriers osaient voyager à moto au delà des frontières de l’Europe ; il fallait un brin d’inconscience pour plonger au guidon d’une mécanique à la fiabilité incertaine. 

Aussi et surtout, conférer à ces machines une chair et une âme, faire de ces mécaniques simples sous quelques bouts de taules le fil rouge d’un voyage au long cours, c’est révéler un élément aussi inattendu qu’essentiel des patrimoines, des histoires et des identités singulières qui font le monde.

 

Car si le deux-roues est une sorte de fil rouge, il n’en demeure pas moins qu’un vecteur pour aller au delà, pour saisir quelque chose de la vie des gens, des populations, de leur mémoire et  de leur imaginaire, aussi de leurs problématiques actuelles et de leurs quotidiens. 

 

A nos yeux, ces voyages à moto sont garants d’itinéraires totalement  personnels, permettant la richesse d’un documentaire original : puisque la moto permet les chemins de traverses, il est également le moyen d'éveiller la curiosité des personnes à la rencontre desquelles nous allons. 

 

 

            Namibiadsc00795_-_copie1-1453578660

 

Desfillesdesmotos4-1455814743

Desfillesdesmotos1obis-1455814969

 

Page5-1452423338

 

 

Exu3-1453579796

 

 

 

Exu4_copie-1453581027

 

 

Il nous suit ...

 

GÖTZ GÖPPERT

 

Gotz_copie-1453582059

 

GÖTZ GÖPPERT

 

Götz, photographe lifestyle et beauté, auteur de séries documentaires, se passionne pour les conditions exigeantes et toujours renouvelées de ces domaines. 

 

Rouler est une seconde nature pour lui, raconter ces rencontres humaines, ces épopées incroyables et par pur plaisir, jamais lassé de parcourir les kilomètres.

 

Véritable motographer à part entière, armé de son objectif, il saura retranscrire en images ce périple fou.

 

Il est parti en septembre dernier avec Laura et Louise pour couvrir leur voyage en Namibie.

 

 

Premiers soutiens :

Site Götz Goppert

Site Petra Kubatova

site Noelline Besson

site Catherine Zavlav

 

 

À quoi servira la collecte ?

Page12-1452424302

 

A NOTRE CHARGE

 

- Motos

- Billets d'avion (Paris Havana)

- Visas

- 1 appliance pictures Canon Eos 60D

- Optical 2

- 3 caméras GoPro Hero3 +

- 1 32Gb carte mémoire

- 1 MacBook Pro

- 1 Smartphone (pour l'accès internet et pour alimenter la page Facebook)

- Equipement tente et camping

 

FINANCE PAR LA COLLECTE

 

- Voyage

             - Essence: 1000 € (pour 5 motos et 12 jours de voyage)

             - cartes et guides: 100 €

 

- Logement 10 € / jour : 750 €

 

- Nourriture 10 € / day: 750 €

 

- Fixer                         : 700 €

 

        

 

TOTAL                         :  3 300 €

 

 

 

Thumb_10613147_1518786605024634_3080483257151421180_n-1451236225
exu

A la fin de leur dernier voyage en moto en Namibie, pressées de repartir pour une nouvelle aventure, Laura et Louise ont évoqué les différents lieux de notre planète qu'elles rêvaient de découvrir. Consultante et chirurgienne, mais surtout motardes expérimentées, elles ont déjà beaucoup voyagé en deux roues. Désireuses d'assister à l'évolution d'un monde... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_10613147_1518786605024634_3080483257151421180_n-1451236225
Encore un grand merci à tous nos supporters et Kissbankers. :) N'oubliez pas de nous envoyer vos coordonnées afin que nous puissions vous envoyer votre contrepartie...! ;) email: ashoka.ayurveda@yahoo.com Belle semaine à toutes et tous :))
Thumb_default
Une belle aventure pour des filles incroyables ! Hâte d'en découvrir plus sur ce beau pays et ses cultures avec vous.
Thumb_default
Hello les filles, comment résister à un super calendrier ? blague à part, vous me faites rêver et j'espère que ce projet aboutira. Je passe mon permis moto en partie grâce à Louise donc je vous dois bien ça ;)