SOUTENEZ UN (F)AUNE À PRENDRE SES QUARTIERS D'ÉTÉ EN AVIGNON !!

Large_f_avignon-1460051689-1460051714

Présentation détaillée du projet

F_avignon-1460051014

 

Ce solo-performance de David Drouard met en scène un duel entre un homme et un ours, l’animalité en lui menacée par les progrès du monde contemporain.

 

(F)AUNE est programmé en Off du Festival d’Avignon, ce « plus grand théâtre du monde » et rendez-vous culturel incontournable, de renommée internationale. Le public y vient nombreux, en plus notamment des directeurs de théâtres, programmateurs et journalistes, susceptibles d'acheter et de participer à l'exploitation du spectacle... Figurer dans ce festival représente une occasion de donner une visibilité inouïe à ce spectacle.

Pour la compagnie, c'est une chance de présenter son travail aux professionnels, d’aller à la rencontre d’un public plus large, et de renforcer l’intérêt qui s’est cristallisé autour de ce solo si particulier depuis sa création. L’aventure d’Avignon présente également le rare avantage de pouvoir proposer cette œuvre singulière sur toute une série de dates, avant d’impulser sa diffusion dans un réseau plus large.

 

F_jeanlouisfernandez007-1458947297

 

David DROUARD, en dialogue avec son animalité, parle de désir fort de rencontrer l’oeuvre de Vaslav Nijinsky L’Après-midi d’un faune afin d’en livrer une version très personnelle, de facture résolument contemporaine. Dans cette nouvelle version, l’acteur prend la forme inédite d’un objet, ou plus précisément d’une  peluche. Le  faune est ainsi dépourvu de sa nature première. Il n’est plus un monstre de séduction et de sauvagerie. Il est ici comme réduit à son point  zéro, à la  stricte organicité par laquelle il devient n’importe quel  corps. 

 

« Ce  qui  m’attire  également  dans  l’œuvre  de  Nijinski,  c’est  la  possibilité  de  la  lier  à  un  événement historique  majeur  :  l’émergence  de  la  société de  masse  et  du productivisme,  et  à  travers  eux  l’avènement  de  l’art  à  l’ère  de  l’industrie  culturelle.  J’aime  l’idée  de transgression moderne  –  d’avant gardisme  naïf  qui  habite  cette  œuvre  et  qui  commande son rapprochement avec le projet de Mallarmé. (…) Je reproduis en partie ce geste en la confrontant aujourd’hui au symbole consumériste, au système de la reproduction à l’infini qui connaissait alors ses débuts. » (David Drouard)

 

Le Teddy  bear mis en scène, fruit d’une collaboration entre un chorégraphe et un designer-plasticien, apparaît enfin comme l’ « objet transitionnel » (selon D. Winnicott) qui permet à la pièce de s’émanciper de son premier auteur, au danseur de se désincarner, au corps de trouver une autre matière. 

 

Entre déshumanisation et matérialisation, la pièce évoque le retour vers un état primal, brut, originel.  L’objet  industriel fait inévitablement signe vers la mythologie de l’homme et les survivances qui l’habitent.

                                                                         

Chorégraphie et interprétation : David DROUARD

Assistante à la chorégraphie : Sandra SAVIN

Conseillé en dramaturgie: Florian GAITÉ

Conception design et plastique : Franck REZZAK

Conception sonorore: François CAFFENNE

Conception lumières : Eric SOYER

Costumiére : Anne DE VAINS

Opérateurs lumières : Camille COTINEAU

Régisseur plateau : Simon MAURICE

Régisseur général: Jean Philippe BORGOGNO

Crédits photos : Jean-Louis FERNANDEZ

 

Production  ​D.A.D.R.Cie

L’association Chantier est soutenue par

L'Etat- Préfet de la Région des Pays de la Loire - Direction Régionale des Affaires Culturelles

Le Conseil Régional des Pays de la Loire

Le Conseil Général de Mayenne

La Ville de Laval

 

Remerciements aux résidences de création

Théâtre d'Eaubonne l'Orange Bleue ,Théâtre de Vanves

Et partenariat / accueil avec

Le Carré Scène Nationale de Château-Gontier

 

F_jeanlouisfernandez013-1458946334

 

 

QUI SOMMES NOUS

 

 

                                                    David_1-1459896957

 

 

David Drouard se découvre danseur et chorégraphe à 15 ans et se forme au Conservatoire de Nantes. Il intègre ensuite le Conservatoire Nationale Supérieur de Lyon et rencontre des chorégraphes qui l’inspireront. 

A 19 ans, il commence sa carrière auprès d’Odile Duboc, découvre Jiri Kylian au Nederlands Tans Theater en tant qu’assistant de Lionel Hoche, traverse le travail d’Abou Lagraa en y faisant la rencontre du hip-hop, expérimente le théâtre ou le cinéma, et partage des moments privilégiés avec des étoiles de l’opéra de Paris. David Drouard emprunte le chemin de la création en poussant sans cesse sa réflexion sur le corps, l’espace et le mouvement. 

Sa première création, Gravity (2004) remporte le premier prix du concours des Synodales, qu’il présente en 2008 au Festival d’Avignon. Il s’enrichit d’expériences diverses et de rencontres avec des interprètes qui participent à ces créations, comme Marie-Agnès Gillot, Georges Momboye ou Kader Belarbi. Il signe aussi plusieurs contrats de création pour Hermès International.   Plus récemment, David Drouard collabore avec Michèle Noiret sur les pièces d’Hors Champ, l'Escalier Rouge et sous la nouvelle forme du solo de Michèle Noiret Palimpseste (#1).  

Actuellement, David travaille à un triptyque qui interroge l’hybridité des genres et des formes par le truchement d’une mythologie revisitée à l’aune du monde contemporain. Deux volets sont réalisés : (F)aune, solo autour de L’Après-midi d’un faune de Nijinski et (H)ubris, quintette chorégraphique et numérique, (S)acre, un concert chorégraphié, est prévu pour 2017.    

 

 

 

LES COLLABORATEURS

 

  Collaborateurs-1458941985

 

 

F_jeanlouisfernandez011-1458942425

 

 

F_jeanlouisfernandez024-1458942540

 

 

F_jeanlouisfernandez010-1458942714

 

 

F_jeanlouisfernandez012-1458943069

 

Crédit photos : © Jean Louis Fernandez

 

 

 

CRÉATION EMBLÉMATIQUE

 

(H)UBRIS

 

Cinq danseurs, cinq corps. Cinq créatures, mi-hommes, mi-bêtes. Faunes ou nymphes. Masculin ou féminin. Danse hip-hop ou contemporain. Réel ou virtuel. David Drouard mélange les genres pour offrir un projet chorégraphique détonnant. (H)UBRIS invite à une rêverie hors des normes et déjoue tous les repères, dans un univers qui mêle réalité virtuelle et danse.

 

H2_jeanlouisfernandez093presse-1458948606

 

«David Drouard donne une forme saisissante au mythe du Faune, servie par 3 très bons danseurs issus du hip-hop. En d’autres termes, des bêtes de scène…» (Parisiennetouch, 20/11/14)  

 

«David Drouard mélange les genres pour offrir un projet chorégraphique étonnant» (Ouest France, 08/04/14)

 

 

 

Site de la compagnie

 

Dossier F(AUNE)

   

CONTACT

Saül DOVIN Administrateur

ciedaviddrouard@free.fr

+33 (0) 6 76 92 76 18  

 

Sylvie BECQUET Chargée de Projets

sbparisprod@gmail.com

+33 (0) 6 71 04 49 83

 

Hélène BERNADET Chargée de diffusion / communication

dadrcie.communication@gmail.com

+33 (0) 6 60 45 21 36

À quoi servira la collecte ?

Etre présenté en Avignon est une chance rare, mais c'est aussi un investissement important. Il nous faut l’appui et l’énergie de toute une équipe pour faire le pari d'une rencontre réussie avec les festivaliers. Conscients de l’opportunité, nous voudrions faire de cette aventure le moyen de démontrer tout notre engagement dans notre projet, de porter haut nos couleurs artistiques, de défendre notre création. Et c'est à cet endroit précis que nous avons besoin de vous !

 

Vos précieux dons rendraient possible cette présence en Avignon, qui permettrait à l’équipe de la D.A.D.R.Cie de faire fructifier le travail de plusieurs années et d’envisager un futur serein et prometteur.

Concrètement, les dons serviront à payer une partie des dépenses liées à la diffusion du travail et aux conditions d’hébergement, soit : des danseurs et des techniciens bien logés, des costumes et des accessoires en bon état, de bons supports de communications, le sourire sur nos visages tous les jours, des spectacles bien menés pour des spectateurs bien accueillis… 

Pour qu’une équipe heureuse et motivée travaille dans de bonnes conditions, engagez-vous à nos côtés pour franchir cette étape cruciale de notre développement !

 

Quelle est la part de vos dons sur le budget de cette opération ?

 

Cette présence en Avignon représente un budget global de 22 668 €.

10 000€ sont financés par les collectivités territoriales partenaires de la compagnie, 6 600 € sont de nos fonds propres, provisions, autofinancement, et 6068 € viennent de votre générosité

- Hébergement : 3 000 €

- Communication : 1500 €

- Transports du matériel/ déplacements :    1124 €

- KissKissBankBank (commission 8%) : 444 €

Total : 6 068 €

Les dons seront reversés à l'association DADR.CIE

 

Planning prévisionnel

Fin avril : réservation hébergement 

Fin mai : réalisation communication : plaquettes, affiches, flyers, cartes postales

Fin juin répétition en studio à Lyon avec l’ours

1 juillet : Arrivée à Avignon : installation montage réglage

6 juillet : générale condition spectacle

Du 7 au 27 juillet : représentations (12 et 18 juillet jours de relâche)

 

Si l'objectif de cette collecte est dépassé, le surplus servira à financer l’ensemble des réparations de l’ours durant tout le festival (un soin particulier est à prévoir) et l’administrateur qui travaillent sur le projet.

MERCI DE NOUS AIDER ET DE NOUS SOUTENIR……

Nous vous remercions du temps consacré à la lecture de ce projet et du relais que vous pourriez en faire.

Nous espérons avoir attisé votre curiosité et suscité l’envie de participer à notre aventure artistique.

Toute notre équipe a hâte de vous retrouver à l’occasion des prochaines représentations qui se dérouleront du 6 au 27 juillet à 16h15 au Grenier à Sel.

 

Impatiemment,

 

Toute l’équipe de la compagnie D.A.D.R.

 

 

Thumb_f6__jlfernandez25-1458901661
D.A.D.R.cie

BIOGRAPHIE : David Drouard se découvre danseur et chorégraphe à 15 ans et se forme au Conservatoire de Nantes. Il intègre ensuite le Conservatoire Nationale Supérieur de Lyon et rencontre des chorégraphes qui l’inspireront. A 19 ans, il commence sa carrière auprès d’Odile Duboc, découvre Jiri Kylian au Nederlands Tans Theater en tant qu’assistant... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bonne chance la compagnie !! Sure je passe vous voir là bas ;)
Thumb_default
Bon avignonage! ;)
Thumb_default
Forza ! On se voit à Avignon