Aidez-moi à transmettre le souvenir de ces pilotes venus affronter un risque de 3e guerre mondiale nucléaire pour défendre l'Europe.

Large_face___l_est_fixe__pdp_-_620x376-1434442267-1434442272

Présentation détaillée du projet

Face___l_est_fixe__pdp_-_620x376-1434487053

 

 

Objectif : réaliser un documentaire historique.

 

 

 

Contexte historique : 

 

Qjmorris-1434439043

Lieutenant Quentin MORRIS, affecté à Chambley au milieu des années 50.

 

Au début des années 50, des centaines de jeunes pilotes de chasse américains sont envoyés en France et en Allemagne pour assurer la défense de l’Europe occidentale face à la menace que représente le bloc de l’Est.

 

Leur mission : intercepter d’éventuels raids soviétiques sur les pays d'Europe occidentale, et déclencher le feu nucléaire au delà du rideau de fer, en cas de 3e guerre mondiale

 

Bien que ce conflit larvé n’ait jamais éclaté en Europe - on le sait aujourd’hui - les pilotes de l’OTAN assuraient leur alerte quotidienne, en première ligne, dans l’incertitude du lendemainComment appréhendaient-ils leur mission nucléaire? Une mission sans retour...

Comment décompressaient-ils, quels étaient leurs loisirs dans ces bases américaines "parachutées" au milieu de la campagne française et allemande, dans des pays dont les GI's ne parlaient  pas la langue?

 

Ils avaient abandonné leur confortable Amérique pour venir passer 3 ou 4 ans dans des conditions de vie difficiles, sur des bases aériennes boueuses, construites dans l’urgence et, bien souvent, inachevées. 

 

Chambleytrailer-1434439299

Le "camp de caravanes"était une constante des bases américaines en Europe

 

L’Europe était en pleine crise du logement : les conditions de vie de ces soldats et de leurs familles sont proches de celles du temps de guerre… d’autant que le climat le long de la frontière franco-allemande n’a rien de comparable avec celui de l’Arizona ou de la Californie… La pluie et le brouillard sont fréquents, ce qui n'améliore pas les conditions de vie (boue), et mène en outre certains pilotes à la mort, lors du crashes de leur appareils alors qu'ils étaient en service aérien commandé.

 

Aurel-1434440548

Plaque à la mémoire du Lieutenant Aurel, décédé dans le crash de son F-86 en 1958, près de Rosières en Haye.

 

Le fait est méconnu, mais pendant la guerre froide aussi, des soldats américains sont morts pour défendre la liberté de l'Europe.

 

 

Rls-1434811909

L'ancien astronaute (Apollo 9) Russell Schweickart fut basé à Phalsbourg, en France.

 

 

 

Cinquante ans plus tard, je souhaite recueillir le témoignage de ces anciens pilotes, tant qu’il est encore temps… Avec cinq décennies de recul, il sera intéressant de découvrir les sentiments qui animaient ces soldats venus défendre l’Europe, au péril de leur vie, face à une menace atomique soviétique. En effet, la guerre froide s’est aussi jouée le long de la frontière franco-allemande et il est urgent de témoigner de cet épisode méconnu tant que des acteurs de cette aventure sont encore parmi nous pour nous raconter cette histoire, leur histoire…

À quoi servira la collecte ?

La collecte de fonds a pour objet principal de me permettre l'aller à la rencontre de ces pilotes à travers les Etats-Unis et le Canada. Je suis déjà en contact avec nombre d'entre eux depuis plusieurs années, grâce à internet. Une grosse partie du budget est donc consacrée aux voyages et aux transports (4050 Euros).

 

 

L'idée est ensuite de rencontrer ces anciens pilotes dans un contexte intime, propice à l'introspection et aux confidences. J'envisage de les rencontrer si possible chez eux, et de les filmer de façon frontale, à l'image des portraits de vétérans ouvrant les épisodes de Band of Brothers. C'est pourquoi j'envisage de réaliser seul cette partie du travail, ce qui en limitera d'autant les coûts de réalisation.

Néanmoins, un minimum d'équipement de qualité est indispensable pour pouvoir valoriser ensuite ces interviews. Une part importante du budget (3520 Euros) concerne donc également le matériel (caméra 4K, micros...)

 

Total_budget-1434388694

 

Le logement est également un important poste de dépense (2000 Euros), mais je souhaite limiter autant que possible ces coûts en ayant recours à de l'hébergement populaire (auberges de jeunesse notamment).

 

Enfin, un montage basique de ces interviews permettra, dans un deuxième temps, d'aller soumettre mon projet à des diffuseurs et des sociétés de production, pour compléter ma démarche documentaire à l'aide de films d'archives, d'une post production élaborée, et éventuellement d'une musique originale. Cette étape chronophage ne peut se faire qu'après le tournage des interviews...

 

J'ENVISAGE DONC L'ETAPE DE CROWDFUNDING (FINANCEMENT PARTICIPATIF) COMME UN TREMPLIN POUR REALISER LA PREMIERE PARTIE DE MON DOCUMENTAIRE, LA PLUS URGENTE. 

 

DANS TOUS LES CAS, SI LA DEUXIEME ETAPE NE DEVAIT PAS SE CONCRETISER, TOUTES LES INTERVIEWS TOURNEES GRACE A VOTRE SOUTIEN SERONT MONTEES, SOUS_TITREES ET MISES EN LIGNE EN LIBRE ACCES SUR MON SITE (WWW.FRANCE-AIR-OTAN.NET). EN OUTRE, LES CO-FINANCEURS AURONT ACCES A DES BONUS PRIVES POUR LES REMERCIER DE LEUR SOUTIEN.

 

Bien entendu, KissKissBankBank prélève sa commission (8% du montant), soit environ 810 Euros.

 

VOTRE PARTICIPATION VOUS SERA INTEGRALEMENT RESTITUEE SI LES PROMESSES DE DONS N'ATTEIGNENT PAS L'OBJECTIF BUDGETAIRE DE 10930 EUROS.

 

Si d'aventure votre générosité dépassait le montant initialement fixé, les sommes supplémentaires serviraient à étoffer le casting en multipliant les interviews, mais aussi à couvrir les droits d'utilisation de certaines archives officielles, et à concevoir une musique originale.

 

Thumb_capture_d__cran_2015-06-16___10.33.09-1434443776
France-Air-OTAN

Je m'appelle Fabrice Loubette, j'ai 31 ans. Après une BTS de Photographie en 2003, j'ai suivi le cursus de l'Ecole Nationale Supérieure Louis Lumière dont je suis sorti diplômé en 2006. La même année, je suis lauréat de la bourse Gérard Fénéon (6500 Euros) pour mon projet de livre sur l'histoire des forces aériennes de l'OTAN en Lorraine. Mon... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bonne chance avec ce projet, Fabrice! Go, Air Force, go! Diego
Thumb_default
Il faut trouver toutes les solutions pour que ce projet aboutisse. A ta disposition Jean-Pierre JULIEN président de usagers aéronautiques basés sur LFJY 07 60 94 58 04
Thumb_default
Très bonne initiative. Bon courage et bonne chance Fabrice.