Startup qui révolutionne le suivi de production mondialisé. La première plateforme de Social Business. Pour redistribuer les richesses.

Large_2017-09-01-photo-00001342-1504269297-1504269304

Présentation détaillée du projet

2017-09-01-photo-00001342-1504269046

Dans une concurrence mondialisée, ne survivront que ceux qui sauront livrer le bon produit avec la qualité prévue au bon moment et surtout au bon prix.

 

C'est à peu près avec ce type de slogan que l'on forme les futurs dirigeants de demain. La réalité est tout autre, la crise des migrants que vit l'Europe actuellement n'est que la pointe de l'iceberg qui se dirige vers la mondialisation effrénée.

 

Dans une concurrence mondialisée, ne survivront que ceux qui sauront travailler en réelle collaboration avec les populations des pays émergents et qui livreront le bon produit avec la qualité prévue au bon moment et surtout au bon prix.

Trait_vert5-1504269135 La Production devient difficilement contrôlable.

 

Les échanges numériques se multiplient sans fin entre les différents intervenants pouvant se trouver sur plusieurs continents et sur plusieurs fuseaux horaires.

 

Un simple email, reçu pendant vos congés ou perdu dans les spams, peut avoir une incidence phénoménale sur une production de plusieurs dizaines de milliers pièces et parfois créer quelques tensions...

 

 

Essayez maintenant de revoir cette scène en faisant abstraction de l'aspect comédie et caricaturale nécessaire aux effets dramatiques. Ce qu'il en ressort, c'est que les 2 parties ne se sont pas comprises et que finalement c'est le fabricant qui en supportera les frais.

Trait_vert5-1504269135 Une société peut produire aux 4 coins du monde plusieurs dizaines, pour ne pas dire centaines de références en parallèle.

 

FaceOrders® permet de regrouper et surtout de retrouver facilement toute cette communication éparse au sein d’une seule plateforme, accessible via un browser ou un smartphone.

 

Plus d’incompréhension,  plus d’erreurs, une information centralisée et fluide accessible à toutes les personnes concernées.

 

FaceOrders® offre à tous les intervenants une vue claire et concise de l'avancement d'un processus relativement complexe ou la moindre incompréhension peut couter très cher. Parce que l’équilibre des forces fait que toutes les erreurs ou incompréhensions sont principalement supportées par les pays pauvres.

Trait_vert5-1504269135 Pensé et réalisé à l’origine pour une société de production textile, FaceOrders® permet de centraliser toute l’information pertinente et tous les échanges entre l’ensemble des acteurs en un seul endroit.

 

Non seulement FaceOrders® permet de réduire drastiquement toutes les sources d’incompréhension, mais surtout il permet de supprimer la grande majorité des défauts de qualité qui est à l'origine de l'augmentation sensible des prix de reviens.

 

Lorsque l'on arrive à produire directement ce qui était prévu à l'origine, sans écart de qualité, sans avoir à faire et refaire, on arrive à réduire de près de 40% le cout global d'une production.

 

Il n'y a plus d’erreurs à assumer et cette manne financière peut se redistribuer à tous les niveaux. Le prix peut être revu largement à la baisse en magasin, les salaires et conditions de travail des ouvriers et ouvrières des pays émergents peut évoluer correctement afin qu'il ne serve pas simplement à leur permettre de rester vivant dans la misère.

Trait_vert5-1504269135 Ceci n'est pas une simple idée théorique sortie d'un livre sur le commerce mondial, c'est une réalité que nous suivons au quotidien sur plusieurs usines pilotes au Bengladesh.

 

Le modèle fonctionne, encore faut il qu'il se déploie plus vite et dans d'autres pays. Les mutations s’opèrent lentement, mais elles doivent s’opérer. Il est inconcevable de trouver en magasin des article à 15 Euro lorsque l'on sait que le produit finit (matière première et usinage) est acheté pour 1.5$ !!!!

 

Quand les mêmes articles arriveront sur le marché pour moins de 10 Euros (ce qui reste encore cher !!!!), tout le monde devra s’aligner et ne survivront .... que ceux qui sauront travailler en réelle collaboration avec les populations des pays émergents. (je vois que vous suivez ;-)).

 

Ce n'est pas qu'une question de volonté, personne n'aime savoir qu'en bout de chaine il y a une mère de famille qui travaille 8 heures par jours, 6 jours par semaine pour 2 ou 3$ par jour, à peine de quoi nourrir sa famille.

 

Il fallait penser différemment, apporter de vraies solutions technologiques et surtout en faire profiter tout le monde.

 

C'est l'ambition de toute l’équipe de FaceOrders®

 

Team-1501703982 (ça c'est l’équipe qui vient de déjeuner)

 

Nous pouvons faire bouger ce système et le rendre meilleur, il n'y aura pas de machine arrière, nous pouvons simplement l'aider réellement à mieux fonctionner et faire en sorte que les ouvrier ne vivent plus dans la misère.

 

Associé à cela, le simple fait de mettre en œuvre FaceOrders® au sein d'une société permet naturellement, de mettre en place la grande majorité des bonnes pratiques DE LA SOUS-TRAITANCE DANS L’INDUSTRIE DE L’HABILLEMENT.

 

FaceOrders® pour la mise en œuvre des Bonnes Pratiques DE LA SOUS-TRAITANCE DANS L’INDUSTRIE DE L’HABILLEMENT.

 

En 2010, faisant suite aux Etats Généraux de l’Industrie, naissait le Comité stratégique de filière (CSF) des industries de la mode et du luxe, forum actif de discussions entre fabricants et donneurs d’ordres. En parallèle, la Charte de la Sous-Traitance habillement mettait en exergue un certain nombre d’améliorations possibles du fonctionnement de la filière.

 

C’est ancré dans cette même volonté de dialogue que le CSF a lancé en 2013 une mission d’études visant à identifier les bonnes pratiques en vigueur aujourd’hui en matière de sous-traitance. Dans ce cadre la Direction générale de la compétitivité, de l'industrie et des services (DGCIS) a décidé de confier à l'Institut français de la mode (IFM) et à l'Institut français du textile et de l'habillement (IFTH) la réalisation d'un guide des bonnes pratiques de la sous-traitance dans l’industrie de l’habillement, afin de promouvoir les méthodes et procédés capables d’améliorer la compétitivité de la filière.

Trait_vert5-1504269135

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

FaceOrders®  existe depuis près de 5 ans déjà et offre un service de qualité pour plusieurs organisations faisant fabriquer au Bengladesh.

 

Par définition, une startup est bouillonnante de nouvelles idées, le tableau suivant présente la Roadmap (feuille de route) des prochaines versions.

 

Roadmap-1505456370

 

L'objectif principal de cette collecte est de renforcer l’équipe afin d'apporter une touche de représentation graphique visant à rendre encore plus simple l’expérience utilisateur.

 

L'idée est de lui offrir une représentation graphique lui permettant une prise de décision encore plus rapide et surtout plus sure.

 

Pour cela, nous allons nous appuyer sur un jeune étudiant plein d’idées qui est actuellement en stage chez nous et que nous embaucherons si nous disposons des fonds.

 

Avec la somme récoltée, à l'issue de son stage,  nous pourrons lui assurer un premier CDI de 3 mois, ce qui nous permettra d'une part de nous assurer qu'il ne se fasse pas débaucher ailleurs et d'autre part, de disposer de quelques mois supplémentaires pour renforcer notre trésorerie et l’intégrer en CDI.

 

Presentation-1499165476

(ça c'est l'équipe en pleine réunion)

 

Enfin, et si l'objectif est dépassé et que la collecte le permet, nous pourrons aussi investir sur les différents aspects marketing visant à mieux nous faire connaitre et déployer plus fortement notre solution à travers le monde.

 

Thumb_mike_2014-1497962111
MikhaelSellem

Après l'obtention d'un 3em cycle en téléinformatique - c'est comme cela que s'appelaient les télécoms à l’origine ;-) – j’ai eu l’occasion de travailler pendant une quinzaine d’années dans différentes sociétés de service informatique, jusqu’à devenir directeur général adjoint lors de ma dernière aventure professionnelle française. C’est là, que j’ai... Voir la suite