SOUTENEZ un film documentaire sur le Vivre Ensemble, un film qui fait du bien!

Large_faire_avec_-_1

Présentation détaillée du projet

MILLE MERCIS...

 

Faire-avec_tous-1409095859

 

Oui, grâce à cette collecte magnifique, il va enfin être possible de monter un film de 52mn (environ), pour l'année 2015.

C’est EXTRAORDINAIRE après ce long parcours du combattant! 

 

☛ Pour les retardataires, les indécis, les nouveaux, il est toujours possible, si vous le souhaitez, de soutenir "Faire avec" en envoyant votre contribution par chèque à l’ordre de l’association Rêver la Terre. N’oubliez pas vos coordonnées pour vous remercier et recevoir les contreparties.

 

Association Rêver la Terre

N° 122, Les Renaudières

44430 Le Loroux-Bottereau

 

Il est bien sûr toujours possible de faire plus, la matière est là.

Monter des minutes de film en plus, communiquer davantage sur le projet, contacter les diffuseurs, participer à des festivals, créer la jaquette des DVD, l'affiche du film, les impressions,... Quelques piécettes de plus aideraient donc à tout cela!

 

Merciiiiiiiiii encore du fond du coeur...

Vous êtes juste FORMIDABLES ♥

 

Et à très bientôt pour d’autres nouvelles.

Patricia

Tel: 06 11 24 16 68

Mail: photpats@hotmail.com

 

 

 ✔  Tous les contributeurs, même de l'euro symbolique, figureront dans les remerciements au générique du film. C'est grâce à TOUS que "FAIRE AVEC" est devenu réalité et cela est si touchant!

 

-------------------------------------------------------------------------------------------

 

PRESENTATION DETAILLEE DU PROJET:

 

D_une_aventure_sportive-2

 

Faire Avec, un film documentaire qui s'intéresse à des jeunes en situation de lourd handicap physique engagés dans une grande aventure humaine et sportive. Un film authentique riche en personnalités, en émotions et en rires!

 

Pano-joelette

 

C’est en compagnie d’une équipe de joyeux coureurs, qu’il est enfin devenu possible, pour ces adolescents, de parcourir des paysages infinis. Avec d’autres sportifs, ils participent à une course internationale dans le sud marocain. Goûtant à la vie intensément, ils savourent alors les éléments qui s’offrent à eux et découvrent de belles sensations jusqu’alors inconnues.

 

Les yeux fixés sur l’horizon, les parents, quant à eux, contemplent ce beau spectacle de vie. Ils vibrent au rythme de leur enfant et sentent qu’ils font dès lors partie d’une grande famille. 

 

Et si ce nouveau chemin si souvent rêvé, jalonné de rires, d’humanité, et ici devenu réalité, permettait aux enfants et plus largement à toute leur famille de vivre avec le handicap et en toute dignité ?

 

A_roport_nantes_2

Séverine, maman de Pierre, et Françoise, maman d'Olivier, à l'aéroport de Nantes pour le départ de leurs enfants au Marocco Trail.

 

__un_voyage_bouleversant...2

 

"Faire avec", c'est faire avec le handicap mais plus largement "faire ensemble". 

La question du vivre ensemble est en effet l'ossature même du film.

 

Mosaique_vivre-ensemble

 

Comment vivre avec son enfant en situation de lourd handicap quand la société porte une vision erronée de son humanité ? Ce n’est plus seulement l’enfant qui est alors marginalisé mais toute une famille.

 

C’est plus particulièrement au moment du grand raid que nous ressentirons vraiment la qualité des relations entre enfants et coureurs. En effet, durant ces courses s’étalant sur une semaine, chaque enfant a ses référents ; 2 coureurs attitrés qui s’occupent de lui 24h/24, malgré leur 30km de course à pied journaliers! Les jeunes partent en général sans leurs parents, sauf exception, lorsque le handicap est très lourd. 

 

Le manque d'autonomie n'est plus alors uniquement synonyme de faiblesse mais il devient force de rencontres, de partages magnifiques, non seulement pour les jeunes handicapés mais également pour toutes leurs familles.

 

Peu à peu, on se rapprochera les uns des autres, les clichés s’effaceront là où les personnes apparaîtront.

                

Les Familles 

 

J’ai choisi de suivre plus particulièrement 3 jeunes et leur famille dans leur quotidien, avant, pendant et après leur grand projet commun; un Raid de course à pied de 120km se déroulant dans l’Atlas marocain. (Marocco Tizi N'Trail) 

 

Noémie, Nicolas et Olivier sont dans l'année de leurs 18 ans, l'heure où l'on parle de projet de vie, où l'insouciance fait place petit à petit à la difficile question de l'autonomie. 

 

Nicolas

Nicolas

Nicolas, timide de premier abord, se révèle extrêmement drôle et d’une intelligence profonde.  Il s’exprime oralement malgré une élocution difficile. Nicolas est infirme moteur cérébral (IMC) de naissance.

 

 

No_mie

No_mie

Noémie est une jeune fille très intelligente et vive d’esprit. Elle a également un fort caractère, et comme dit sa maman ; « c’est une vraie adolescente » ! 

Noémie a un frère jumeau bien portant.

La souffrance néonatale de Noémie a provoqué une IMC entrainant une spasticité sévère, des mouvements involontaires. Ses quatre membres sont attachés à son fauteuil pour éviter qu’elle ne se blesse.

Noémie est autonome dans ses déplacements grâce à son fauteuil électrique qu’elle conduit comme une Formule1 avec sa bouche. Noémie s’exprime parfaitement oralement.  

 

 

Olivier

Olivier

Olivier est un jeune homme discret, joyeux et très accessible. Il s'exprime oralement, avec quelques difficultés toutefois. Olivier est né avec une malformation cardiaque et a subi par la suite un accident cérébral entrainant une hypertonie des jambes et une hypotonie du tronc. 

Françoise, sa maman, l'élève quasiment seule depuis de nombreuses années.

Olivier à une grande soeur, partie étudier à l'étranger depuis quelques mois. 

 

Les coureurs

 

Ils sont boulanger ou médecin, ouvrier ou cadre, ... Ils ont en commun le goût du sport, la joie de vivre, l’humour et l'attention à l'autre. 

Ils font donc partie de l’association « Courir Avec », basée aux Moutiers en Retz (44). Elle permet à des jeunes handicapés moteurs de participer à des courses à pied officielles.

Les enfants sont alors installés sur une Joëlette*. 

 

Au delà du partage de la passion de la course à pied, l'association contribue aussi à l'insertion dans la vie sociale de ceux qui, à cause de leur différence, rencontrent plus de difficultés. 

L’attention de tous les instants traduit bien l’esprit de l’association; "Courir Avec", c’est aussi "vivre avec". 

 

Qu'est ce qu'une Joëlette? 

 

C'est un genre de chaise à porteurs avec une roue en dessous... Et il faut de grands costauds (des petits, ça marche aussi, mais c'est plus dur) pour embarquer de grands ados sur des Marathons, des Trails, des grands raids... Il y a souvent un chef de Joëlette qui rythme la course et veille à ne pas perdre un coureur en route! 

 

Les handicapés moteurs : Un monde d’idées reçues

 

« Il ne faut en aucun cas préjuger des capacités intellectuelles d’une personne handicapée d’après son apparence. Aller chercher la personne dans ce qu’elle a de plus profond et authentique. Combien d’handicapés sont-ils considérés comme des arriérés mentaux parce qu’ils sont peu mobiles et autonomes dans leurs gestes ? Parce qu’ils ne parlent pas et n’ont aucun moyen de montrer leur intelligence ? » Anne-Marguerite VEXIAU, orthophoniste de formation.

 

Mais lorsqu’on n’est pas confronté au handicap, on ne sait pas toujours bien regarder et ressentir. Cela peut quelque fois effrayer, empêcher tout contact et même engendrer de terribles maladresses. Approcher un enfant infirme moteur cérébral demande alors parfois un immense effort, surtout pour s’adapter à lui, car chaque enfant est unique et son handicap aussi. 

 

Le défi sportif

 

Ce sentiment de fierté qui inonde les jeunes infirmes à la ligne d’arrivée n’a pas de prix ! Seuls les parents, les coureurs de l’association et bien sûr les coureurs en individuel réalisent la grandeur de l’exploit.

Maitriser son tronc, ses membres, maintenir sa tête, demande aux jeunes gens d’immenses efforts !

En effet, pour participer à ces courses, une vraie préparation psychologique mais aussi physique, pour certains, est nécessaire. Malgré tout, l’enfant handicapé n’est pas toujours félicité pour ses performances au moment du podium. On lui remet une médaille en rendant uniquement hommage aux coureurs de l’association ! On ne s’adresse pas à l’enfant, on est mal à l’aise au moment de lui remettre la coupe.

Quelle image avons-nous du handicap ? Pourquoi nous fait-il si peur ?

 

Objectif et forme du projet

 

Avec ce projet de film documentaire, je souhaite raconter l’histoire de ces familles retrouvant du courage grâce à une équipe de joyeux coureurs considérés comme une seconde famille pour ces foyers souvent fragilisés face au handicap.

Des coureurs qui épaulent les parents et permettent aux jeunes adolescents de retrouver confiance en eux, en l'autre et en la vie tout simplement.  

Ensemble, à travers des challenges sportifs, ils relèvent alors les terribles défis du handicap.

Avec ce film, je me propose d’associer le spectateur aux péripéties des différentes étapes de ce parcours du « mieux vivre ensemble ». Cela offrira à chacun l’occasion de voir les choses autrement et, je l’espère, de faire évoluer certaines idées reçues trop souvent collectivement portées.

 

Pourquoi ce film

 

Parce que je me suis sentie démunie et maladroite les premières minutes de la rencontre avec certains des jeunes handicapés. J'ai alors voulu comprendre et apprendre auprès de ces "drôles" de coureurs et des familles. 

 

A mon tour, je veux partager mon expérience, mes découvertes et mon bonheur d'être un peu moins ignorante, car on a tous des a priori, quoiqu'on en dise!

 

Je m'empare d'une histoire vraie, belle, que je veux restituer sous une autre forme, à travers ma vision personnelle, en tentant de ne pas trahir la confiance de ceux qui m'ont ouvert leurs portes et leur coeur.

Et je veux faire un film joyeux car ces jeunes handicapés rient beaucoup, y compris d'eux-mêmes... et je ne parle pas des coureurs! 

 

Avec ce projet de film documentaire, j’ose espérer, à ma petite hauteur, favoriser chez le public une attitude réceptive, une perception positive des personnes en situation de handicap et une conscience sociale plus poussée à leur égard. 

 

Go_mtnt_cri_3772__copier_

 

Un engagement personnel

 

Je travaille sur ce projet de film depuis plus de 2 ans et je n'ai malheureusement pas trouvé de producteur.

A vrai dire, j'en ai rencontré seulement deux mais j'ai perdu beaucoup de temps, l'un n'était finalement pas du tout sur la même longueur d'onde que moi et l'autre pas suffisamment disponible pour porter sérieusement le projet. 

 

En début d'année, quelques jours après le décès d'Emmanuelle, une jeune fille handicapée que j'avais commencé de filmer, j'ai réalisé, comme une évidence, que je devais faire le film, coûte que coûte, sans plus attendre "The" producteur! J'ai senti qu'avec toutes les bonnes petites volontés qui gravitaient autour de moi, l'impossible ne serait pas. 

 

Sachant que le prochain grand raid aurait lieu en avril dernier, je devais commencer le tournage sans plus attendre! Les grands raids n'ont lieu que tous les 2 ans.

 

Depuis janvier 2012, j'ai donc suivi de nombreuses courses, de Nantes à Tataouine et une relation de confiance s'est établie petit à petit avec les familles et les coureurs. En repérage de ce projet de film, j'ai également suivi un premier grand raid en Tunisie en mars 2012. 

 

Et au début de cette d'année, j'ai pu commencer le tournage chez 3 familles, très touchantes.

Avec Jean-Marie, fin avril, nous sommes donc partis suivre un grand raid de 7 jours au Maroc (Marocco Trail) à laquelle les jeunes que je suivais participaient.

 

Jusqu'à ce jour, sans aucune rémunération, Jean-Marie et moi-même avons tourné toutes ces images avec nos fonds propres, un investissement personnel d'environ 3500€. (Achat petits matériels, location, frais de déplacement) 

 

J'avoue qu'il n'est pas confortable du tout de se lancer dans un tel projet de film sans un sou! A ce jour, je n'ai donc ni producteur, ni diffuseur TV, mais une forte conviction, c'est déjà pas si mal! 

 

Malgré tout, l'idée est bien sûr de diffuser le film le plus largement possible, en festivals et en milieux associatifs aussi. Je ferais également mon maximum pour que le film soit diffusé à la TV ainsi qu'en salles de cinéma. 

 

J'ai actuellement en boite plus d'une cinquantaine d'heures de rushs, avec l'intention de monter un film documentaire d'1h au minimum mais plus certainement un film de 80mn, voir de 100mn.

 

Mais aujourd'hui, je ne peux plus avancer seule.

 

Article dans l'Hebdo Sèvre et Maine (15/05/2014)

Hebdo-_patricia_bassen-bis

 

Projet de traitement

 

Il n’est pas question de faire un film didactique ou pédagogique autour du handicap.

Une voix-off, discrète, restituera alors une expérience personnelle du monde du handicap, en la proposant en partage au spectateur dans un rapport particulièrement intime. 

 

Afin d’avoir des images d’une grande esthétique, les images sont majoritairement tournées avec l’appareil pro CANON 5D MarkII et MarkIII que j’utilise en tant que photographe par ailleurs. En effet, malgré la rudesse du sujet, je souhaitais que les images soient particulièrement douces et belles. 

Des caméras embarquées ont également été fixées aux Joellettes durant les grands Raids. Elles permettent d'être au coeur des échanges, de ressentir l'ambiance de la course, d'être avec l'enfant sur la Joëlette. 

 

Schéma narratif

 

C’est en suivant parents, enfants et coureurs, tout au long de belles courses, que se révèleront les évolutions de chacun dans cette confrontation commune aux obstacles du handicap et dans le partage d’un même projet : «courir avec». 

On découvrira progressivement comment les difficultés du rapport à l’autre s’estompent plus facilement, non pas en faisant les choses à sa place, mais en s’y associant solidairement pour «faire ensemble» avec lui…

 

Course ou pas, je souhaite montrer l’attention portée à des gestes ordinaires, habituellement sans importance, pour les valides.

 

L'équipe

 

Pat

Patricia BASSEN, opératrice de prise de vues, auteure réalisatrice et monteuse.

 

Réalisations personnelles:  

 

- ZANSKAR, PETIT TIBET - 30mn (Auto-production):

Quête initiatique dans l'un des derniers endroits au monde où survit la culture tibétaine, au Zanskar, en Inde du nord. Cette réalisation audiovisuelle, quatre fois primée, est un hymne à l'amour, à la tolérance et à l'ouverture.   

 

- MULEHA ET l’ESPRIT DES ANCIENS - 52mn (Odysseus Productions):

Ce film documentaire, deux fois primé, raconte l'histoire d'une famille amérindienne de Guyane qui se bat pour la survie de l'âme wayana.   http://www.muleha-film.com/

 

 

Jm

Jean-Marie RAHARD, preneur de son. Jean-Marie avait déjà été en charge du son sur notre film documentaire tourné en Guyane. Nous faisons donc une bonne équipe et plus encore!

 

Les partenaires

 

■ La société DIGITAL VISION (St Sebastien/Loire) me met à disposition des moyens matériels depuis le début de ce projet (Micro perche, HF, trépied, caméras embarquées, minette, ...)  Les 2 associés, Christophe et Manu, me sont également précieux en conseils. 

 

■ La société LUCIDE-PROD (Nantes) se propose de faire l'étalonnage du film.

 

■ L'Association de productions audiovisuelles Rêver la Terre

 

■ L'APAJH44 (Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés de Loire Atlantique)

 

■  Elsa Millet Enlumineure (pour la magnifique enluminure contemporaine "Faire Avec")

 

■ Jocelyn Pook, pour la musique du teaser. 

 

■ L'association Courir Avec

 

■ Marocco Tizi'N Trail

 

■ Christophe Angot / Photossports.com 

 

■ Paul Cornet, mon ancien producteur (malheureusement pour moi à la retraite) est d'un grand soutien moral et en conseils également. 

 

■ Et toutes les autres belles petites étoiles qui gravitent autour de moi pour que "Faire Avec" puisse exister;  

ma soeur, Jacques Lafolye, Thierry Violin, Vivien Bernard,  ... et tout mon "noyau dur". Grand merci également à Clément Lacaton, Cécile Derriennic, ... 

 

 

Solidarité

 

100 DVD du film seront offerts à l'association "Courir Avec".

 

 

Tous_coprods

 

"FAIRE AVEC", c'est très certainement, PRODUIRE AVEC...vous tous ★☆★

 

Ce film est un film autour de l'humain, il ne peut sans doute pas se faire sans vous, mais bel et bien grâce à une chouette communauté de femmes et d'hommes, ouverts d'esprits, optimistes, aimant le beau, aimant la vie... et les films! 

 

À quoi servira la collecte ?

Cette collecte me permettra donc de monter le film, de finaliser ce beau projet.

Il me reste encore à peaufiner quelques tournages chez les familles et chez quelques coureurs mais je continuerai de le faire sans rémunération, sauf si... Inch Allah! 

 

Pour information, le coût de production, en moyenne, pour une heure de documentaire revient habituellement à 150 000€ (Sources: les études du CNC)

 

Comme pour mon précédent documentaire "Muleha et l'esprit des Anciens", je me chargerai du dérushage/montage. 

Je ferai toutefois appel à d'autres professionnels pour de l'assistance au montage, le compositing puis le mixage du film. 

 

☛ 6000€ : Financement du montage/compositing/mixage d'un film de 52mn environ. (Salaire + charges sociales)

☛ 2000€: Achat de droits musicaux pour la bande sonore.  Madame Jocelyn Pook et messieurs Bruno Coulais, Armand Amar, Cyril Morin et  ... si vous avez envie d'être partenaire du film, n'hésitez pas ;-)

☛ 500€: Voix off

☛ 600€: Disques durs de stockage 

☛ 300€: Achat d'une nouvelle Go-Pro (caméra embarquée) qui fut cassée pendant la course au Maroc. 

☛ 752€: Frais Kisskissbankbank (8%)

= 10152€

 

Sans la réussite de la collecte, j'irai tout de même au bout de ce projet, c'est sûr, mais si je ne peux me poser vraiment pour le faire, le montage risque d'être aussi rapide qu'un tour du monde en Joëlette!

 

✸ Et si par bonheur, le montant de la collecte était dépassé... Je me mettrais à la course à pied et je gravirais le Kilimanjaro en poussant une Joëlette à cloche pied! 

✸✸ Enfin, accessoirement, le surplus permettrait de monter un film plus long, comme je le souhaite. (+ 3500€ = environ 20mn de film en plus, etc...)

Mais encore, les dons supplémentaires pourraient permettre de louer une station de montage plus performante, mais aussi de créer l'affiche du film, d'éditer les DVD, de harceler les chaînes de TV, de participer à des festivals, et, je l'espère, de créer un DCP (Digital Cinema Package) pour diffuser le film en salles de ciné...Et, avec beaucoup beaucoup de dons, de travailler avec un compositeur de musique pour une bande son originale? Le rêve! Youhouuu 

 

Sachez que si l'objectif de la collecte n'est pas atteint dans le délais imparti, vous serez automatiquement et intégralement remboursés de votre contribution.

 

Et si vous le souhaitez, vous pourrez recevoir un reçu de don en fin de collecte.

 

Ensemble, nous pouvons faire vivre ce film / Ensemble, nous pouvons faire évoluer les regards

 

Même modeste, un grand Merci d'avance pour votre soutien à ce projet de film qui me tient tant à coeur. 

 

Faites tourner l'info, faites le Buzz, chez mamie, à la baraque à frites,...  mais aussi par mail, sur Facebook, Twitter, ...

 

 ✔ Et n'oubliez pas de liker la page du film sur Facebook: 

https://www.facebook.com/filmfaireavec

 

Merci, merci merci.... à vous tous et à Kisskissbankbank qui donne l'occasion aux créateurs de projets de solliciter le soutien du public au delà des tendances imposées! 

 

Patricia, chasseuse d'images et de sourires

photpats@hotmail.com

 

 

Visuel_zazou

Thumb_patricia
Patricia Bassen

Je suis photographe, vidéaste et jeune documentariste. Indépendante depuis un peu plus de 12 ans, je vis principalement de travaux de commandes (Reportages institutionnels, corporate, mode, ...) J'ai la chance d'avoir un "métier passion", un beau métier qui me permet de belles rencontres. Parallèlement à mes travaux de commandes, j'aime mettre en... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bonjour Patricia, Quelques mots de félicitations, pour avoir traversé ces épreuves et vous tenir bien debout, de gratitude comme citoyen pour ce travail que je crois utile à tous dans notre société et puis d'encouragements pour vous appuyer sur cette énergie intérieure si précieuse et la développer (au moins ! ^^) jusqu'à la réalisation de ces projets. En avant toute ! En avant tous ! ;) Richard
Thumb_default
Bravo, C'est vraiment génial de nous avoir permis de connaitre ce projet. On a envie d'y participer comme on peut. Bonne chance et bonne route ;)
Thumb_default
C'est vraiment un Superprojet, un témoignage vibrant d'humanité dans ce monde si compliqué souvent. Je suis impatiente d'en voir l'aboutissement !!!