Mélomanes et amoureux des belles lettres, participez à la création d'un spectacle texte et musique qui tournera dans toute la France !

Large_ph_cottoncon_01

Présentation détaillée du projet

 

 

 

Nous vous convions à participer activement à la création d'un spectacle texte et musique rassemblant sur un même plateau la magnifique comédienne Fanny Cottençon et les exceptionnels musiciens du Quatuor Ludwig autour du thème de la vie d'artiste. Il pemet en outre un extraordinaire voyage musical de Borodine à Verdi...

 

Ce spectacle tout public qui sera créé le 31 mai 2013 à la Maison de la Musique et de la Danse de Bagneux ( 92 ), tournera ensuite dans toute la France, notamment  le 18 octobre 2013 au Plessis-Trevisse, le 13 décembre 2013 à la Scène Nationale de Sète ( 34 ),  ou encore le 7 janvier 2014 au Théâtre Municipal de Montélimar....

 

 

Dsc03880

 

 

 

 

Note d'intention

 

Les tournées de spectacle vivant ont-elles beaucoup changé en 100 ans? C’est cette question que nous poserons à un public familial, à l’issue de ce nouveau spectacle rassemblant la comédienne Fanny Cottençon et les musiciens du Quatuor Ludwig autour de la vie  d’artiste et de l’oeuvre de Colette. Spectacle alerte et gourmand, il fourmille d’anecdotes. 

 

Laissons dès à présent la parole à Colette  : 

 

« Pour faire une bonne tournée, une tournée vraiment  agréable, il faut...

Oui, je le sais, il faut un nom connu, un talent consacré par la Ville lumière, voire une vedette un peu scandaleuse…

 

- Qui vous parle de ça ?  Pour faire une bonne tournée :

… il faut une santé solide, 

…une humeur à toute épreuve, 

…des nerfs point surmenés,

… un estomac et un intestin bien disciplinés…

…et surtout cette sorte de nonchalance optimiste, ce fatalisme qui fait d’une troupe en tournée, une caravane de pèlerins où la foi, latente, endormie, se manifeste rarement, mais suffit pourtant à les conduire, de station en station, vers le but jamais atteint, vers le repos... «

 

Embarquement immédiat pour  Toulon, Nîmes et Salon!

 

 

L’ histoire de l’œuvre écrite

 

Dans Notes de tournée, Colette évoque sa première tournée Baret. Forte de ses succès de mime, notamment dans La Chair, elle avait été engagée par l’impresario Charles Baret pour une tournée d’un mois lors de laquelle elle joua Claudine à Paris. La tournée débuta le 14 avril 1909 à Nevers et s’acheva le 16 mai à Saint-Quentin. Le lecteur suit l’actrice dans son périple, au gré de ses étapes. Nevers, Auxerre, Dijon, Belfort, Nancy, Marseille, Toulon, Nîmes, Montpellier, Bordeaux, Brest, Rennes, Caen, Rouen, Amiens, Lille… En tout trente-deux villes, qui sont comme autant de stations dans la lecture. Colette y évoque les gares et les hôtels minables, les paysages vus ou entrevus derrière la vitre du train, et bien sûr ses camarades de tournée, dont elle esquisse, à la manière de Balzac, la physionomie.

 

Frédréric Maget

Président de la société des Amis de Colette

 

 

Programme musical du spectacle

 

Traverser la France, que ce soit par le mot ou le son, c’est traverser des climats d’une infinie variété... Le Quatuor Ludwig est parti du texte pour choisir des partitions évocatrices parmi les trésors que promet le Répertoire du Quatuor  à Cordes : 

 

 

♪Alexander Borodine : 2ème mouvement  du 2ème Quatuor  en ré majeur

 ♪Claude Debussy : 3ème mouvement  du Quatuor n ° 1

 ♪Igor Stravinsky : 1ère des  «  3 pièces « 

 ♪Maurice Ravel : 1er mouvement  de la sonate violon-violoncelle

♪Albeniz : 1ère pièce tirée d' «  Espana « 

 ♪Giuseppe Verdi : 3ème movement du Quatuor n° 1

 ♪Isaac Albeniz : 4ème pièce tirée d' «  Espana « 

 ♪Giacomo Puccini :  Chrisantémi

♪Vincent d'Indy : 2ème mouvement du Quatuor n° 1

 ♪Claude Debussy : 1er mouvement  du Quatuor n° 1

 

 

Violoncelle

 

Quelques mots sur les artistes

 

 

Le QUATUOR LUDWIG

 

 

Fondé en 1985, le Quatuor Ludwig propose le Répertoire si spécifique du Quatuor à Cordes de Haydn à nos jours. 

 

En effet, concerné par la création de son temps, le Quatuor Ludwig  crée de nombreuses oeuvres contemporaines  de  Thierry Escaich, Philippe Hersant, Michael Lévinas ou  tout récemment Ivan Jevtic dont le Quatuor n° 4 en do mineur a été créé en France en septembre 2012 avant d’être joué en Serbie en novembre 2012.

 

Depuis quelques années, le Quatuor Ludwig a produit des spectacles unissant texte et musique en compagnie de magnifiques comédiens afin de s’adresse à un public familial : Marie-Christine Barrault, Michel Bouquet, Didier Sandre ou François Marthouret. C’est à présent avec Fanny Cottençon qu’un spectacle  se profile.

 

 

 

 

 

Elenid

 

 

                                              Fanny COTTENCON 

 

Fanny Cottençon voit le jour le 11 mai 1957 à Port-Gentil, au Gabon, où son père est géologue. Puis la famille rentre en France et s’installe à Versailles. A 15 ans, elle fait son entrée au Conservatoire d'art dramatique avant de passer deux ans à l'ENSATT.

Premier  rôle au cinéma en 1977 dans « La nuit de Saint-Germain-des-Prés « de Bob Swain. Ce sera le premier d’une longue série puisque Fanny Cottençon a tourné dans près de 70 films. Mentionnons tout particulièrement « L'Etoile du Nord «  avec Philippe Noiret et Simone Signoret qui lui valut en 1983 le César de la meilleure actrice dans un second rôle. Citons encore « Spécial Police «  de  Jean-Jacques Beneix en 1985, où elle donne la réplique à Carole Bouquet et Richard Berry, ou « Mortel transfert  « qui en 2001 la confronte àJean-Hugues Anglade. Plus récemment, elle apparait dans  « Change moi ma vie  «  et dans « Tu peux garder un secret « en 2007.

Très sollicitée par  la télévision, on l’a récemment vue dans  «  Le Gendre idéal « d' Arnaud Sélignac en 2008, dans « Comme un jeu d'enfants « de Fanny Dumont en 2009, dans « Entre mère et fille  « de Joëlle Goron en 2009 ou encore dans « Elle s'appelait Simone Signoret « un documentaire réalisé par Christian Lamet  diffusé pour la première fois le 30 septembre 2010 sur France 5, à l'occasion de la commémoration du 25e anniversaire de la mort de Simone Signoret.

Mais Fanny Cottençon est aussi une femme de théâtre, encouragée dans cette voie par Marie Laforêt. En 2000, elle triomphe notamment avec «  Les monologues du vagin « d'Eve Enster. On la retrouve dans « La Cantatrice chauve « d'Eugène Ionesco, mise en scène Daniel Benoin au  Théâtre national de Nice en 2006 et bouleversante dans  « Après la répétition  « d'Ingmar Bergman, mise en scène  par Laurent Laffargue au  Théâtre de l'Athénée-Louis-Jouvet en 2008.

 

Femme au phrasé unique et curieuse du  croisement du mot et de la musique, Fanny Cottençon a tout naturellement  été choisie  par le Quatuor Ludwig  pour incarner Colette, avec toute la gourmandise qui sied au personnage…

 

 

Photo-cotten_on1

Pourquoi une souscription participative?

 

Pas un mélomane, pas un homme de goût, pas une femme culture ne l'ignore : l'argent public se fait rare dans le domaine du spectacle vivant. Les plus beaux projets naissent dorénavant sous l'égide du Système D. Nous comptons sur vous et saurons vous remercier!

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

- achat de partitions :  400 euros

 

- Costumes : 400 euros

 

- Etablissement de la fiche technique du spectacle  : 300 euros

 

- Catering lors lors de la résidence de création  : 200 euros

 

- Photos plateau lors de la création :  200 euros

 

- Affiches spectacle : 300 euros

 

Et votre générosité  dépasse nos souhaits premier, une  captation vidéo du spectacle sera faîte lors de la première le 31 mai 2013 à la Musique et de la Danse de Bagneux.