Aidez à financer le court-métrage de Charlotte Marette !

Large_titre_kkbb-1487705590-1487705608

Présentation détaillée du projet

Bonjour à tous !

 

16707262_740603172765433_2968878914711730994_o-1487418851

 

Je suis Charlotte Marette,

 

Étudiante en deuxième année au Conservatoire Libre du Cinéma Français à Paris (CLCF - 75019).

 

Passionnée de cinéma, de théâtre et de photographie, je me suis dirigée vers des études techniques après une première formation en tant que comédienne. 

 

Si vous souhaitez en savoir un petit peu plus sur mon parcours, mon école et la genèse du projet vous pouvez consulter le portrait réalisé par le CLCF via ce lien : https://www.clcf.com/ecole-cinema-paris/actualites/charlotte-etudiante-2eme-annee-clcf-realisatrice-court-metrage

 

A tout juste vingt ans, je suis très heureuse de vous présenter mon projet de court métrage ! 

 

Pour faire un joli film j'ai besoin de votre aide et de votre soutien ! 

 

 

Le Projet

 

Avec un certain attrait pour les reconstitutions historiques et pour les souvenirs racontés par mes grands-parents, l'idée de ce projet me vint rapidement lorsque j'ai souhaité réaliser mon propre court-métrage.

 

J'ai commencé à écrire le scénario en décembre dernier. Nous avons décidé de préparer au mieux ce court-métrage, l’idée étant de l’envoyer à de nombreux festivals, d’avoir un rendu au plus proche de nos attentes en recréant le plus fidèlement possible une soirée des années 1960.

 

L’engagement de moyens pour aboutir à un tel résultat nécessite un financement à la hauteur. C'est pourquoi nous avons décidé de faire appel à un financement participatif

 

 

…C’est l’histoire d’un petit mensonge

 

Juin 2017, Marie, huit ans, timide et curieuse, demande à sa grand-mère Nicole, comment elle a rencontré son grand-père.

Nicole, attendrie par la demande de sa petite fille, commence à lui raconter une version édulcorée de sa rencontre avec son mari, cinquante ans auparavant.

Les deux jeunes gens se repèrent rapidement ce soir de juin 1967. Nicole, une jeune femme d'une vingtaine d'années, sûre d'elle, emmène sa soeur cadette Anna dans une fête de fin d'année universitaire. Elles arrivent dans une grande demeure à l'écart de Paris. Nicole y rencontre Marcel, un jeune homme de vingt-cinq ans mystérieux et séduisant.

Cependant, la soirée n’est pas aussi « sage » que dans le récit de la grand-mère. Les gens dansent, se provoquent, boivent et fument beaucoup. 1967 est rock, trash et aguicheur, ce que Nicole se garde bien de raconter...

 

 

Les comédiens

 

Lyajpeg-1489929081

 

A 11 ans, Lya, petite fille tendre, curieuse et pleine de vie a déjà quelques jolis projets à son actif.

Elle a tourné dans 4 court-métrages dont Tunisie 2045 qui a remporté un prix au Nikon Film Festival en 2016, une apparition dans le Joséphine s'arrondit de Marilou Berry, et un téléfilm pour France 3 dans lequel elle donne la réplique à Romane Bohringer, Bernard Yerlès et Henri Guybet. 

Elle a également prêté sa voix à plusieurs personnages d'une application smartphone destinée aux enfants et fait quelques interviews/reportages pour Gulli.

Elle pratique le théâtre au Cours Florent jeunesse et les claquettes depuis maintenant 4 ans.

 

Ci-dessous la bande démo de Lya :

 

 

Nicole2jpeg-1489930540

 

Après vingt cinq ans passés à l’étranger et avoir fondé une grande famille, Florence renoue avec ses premières amours le théâtre et le cinéma.

Lors d’une rencontre fortuite aux portes d’un concert, on lui donne l’occasion de jouer dans son premier court-métrage. Elle y découvre un monde de professionnels passionnés pour lesquels elle a une grande admiration. 

Depuis cinq ans, elle travaille sans relâche enchainant de nombreux courts-métrages, clips, pilotes de séries, photos (modèle), pubs, quelques jours sur un long-métrage et une expérience au théâtre en fin d’année dernière.

 

Cle-ojpeg-1489930652

 

Après un cursus de pianiste au C.R.R de Nancy, Cléo découvre l’Art dramatique avec Sylvia Bergé de la Comédie Française.

Elle se forme au Studio-théâtre d’Asnières, puis au CFA des comédiens au sein de cette structure devenue l’école nationale l’E.S.C.A.

Elle se produit depuis 2015 dans «La Double Inconstance» de Marivaux mis en scène par René Loyon actuellement en tournée en France et à l’étranger, ainsi que dans le spectacle «Brasseur et les enfants du paradis» mis en scène par Daniel Colas au théâtre du Petit Saint-Martin. 

Cléo fait ses débuts au cinéma en 2015 en apparaissant dans le film «Cessez-le- feu» d’Emmanuel Courcol puis en juillet 2016 dans le «Rodin»  réalisé par Jacques Doillon (sélectionné en compétition officielle au 70ème Festival de Cannes).

Passionnée par la BD et par les arts graphiques, elle a également participé au tournage de la web-série d'animation « The Man Woman Case » d'Anais Caura prochainement diffusée sur Studio 4.

 

 

 

Nous faisons toujours passer les auditions pour les personnages de Marcel et Anna.

 

 

L'équipe

 

Julliekkbb-1492618484

 

Son intérêt pour le cinéma s'est développé pendant sa scolarité au lycée avec la découverte de l'Option Cinéma. Julie poursuit sur sa lancée en intégrant le Conservatoire Libre du Cinéma Français en deuxième année en 2016 afin de se spécialiser comme Assistante Réalisatrice.

Elle met en pratique sa formation d’assistante sur divers courts-métrages, de l’Irlande à la Région Parisienne en passant par la Bretagne.

 

Kkbb_dg-1491381793

 

Au long d’une riche carrière d’assistant opérateur,  avec des réalisateurs renommés tels que Jean Jacques Annaud, Leos Carax, Brian De Palma,  François Dupeyron…Denis a eu l’occasion d’assister de grands chef opérateurs et d’apprendre à leur côté.

C’est ensuite naturellement qu’il s’est dirigé vers une carrière de cadreur et de chef opérateur. Travaillant sur des projets très variés: longs ou courts-métrages, séries tv internationales (Marco Polo), téléfilms ou documentaires,  Denis s’enrichit de chaque expérience pour ensuite en faire bénéficier au mieux les réalisateurs avec lesquels il travaille.

 

Ci-dessous le bande démo de Denis ainsi que son site internet via ce lien : https://denisgarnierdop-fr.puzl.com

    

 

17836611_767950900030660_293660663_o-1491545931

 

Après une licence de japonais, une école de mode (Studio Berçot à Paris) et une année passée à l’Academy of Art University à San Francisco, Anaïs atterrit il y a trois ans dans le monde du cinéma pour y « faire du costume ». 

L’envie d'utiliser le vêtement comme un média pour raconter des histoires s'est révélée lors de son échange universitaire en Californie.

Quelques longs-métrages à son actif, notamment « M » de Sara Forestier ainsi que de nombreux de courts-métrages continuent de la former à ce métier qui la passionne.

 

Voici un lien vers son site internet : http://nannosphere.tumblr.com

 

17838755_769149929910757_1171790452_o-1491722156

 

Clémentine connaît son premier contact avec le monde cinématographique lors de son BAC L Option Cinéma. Pour approfondir ses connaissances, elle suit une Licence Cinéma et Audiovisuel à Paris 3 Sorbonne Nouvelle.

Elle poursuit par deux années de formation au Conservatoire Libre du Cinéma Français où elle s’oriente vers le métier de Scripte.

Afin d’avoir une réelle expérience de son métier, elle cumule les courts-métrages : films de fin d’études, Nikon Film Festival, Nespresso Festival et autres indépendants. Elle travaille aussi en tant que scripte dans une tv locale.

 

 

Le tournage

 

Si tout se passe comme prévu, le tournage aura lieu sur une durée de quatre jours, courant Juin 2017. La partie contemporaine entre la grand-mère et la petite fille sera tournée en région parisienne. 

Toute la partie flashback 1967 sera, quant à elle, tournée au Château de Montigny-Sur-Avre (Eure-et-Loir).

 

17195631_10210504087470831_487358733_o-1489871627

 

 

À quoi servira la collecte ?

La collecte

 

Nous vous sollicitons car nous avons besoin d'au moins 4500€ pour réaliser ce court-métrage. Cela nous permettrait notamment un tournage dans de bonnes conditions, une reconstitution d’époque fidèle avec la direction artistique mise au premier plan (costumes, maquillage, coiffure, accessoires, décoration, location d'une voiture de jeu des années 1960).

 

Graphique_inge_nue4-1488206069

 

- 42% iront dans la location de matériel professionnel indispensable pour ce projet : image, lumière, son.

 

- 23 % iront dans les frais de régie et de transports : nourriture, consommables, frais d'essence, hébergement pour toute l'équipe (bénévole !).

 

- 11% iront dans le HMC : Habillage, Maquillage, Coiffure. Afin de reconstituer le plus fidèlement possible le look 60's.

 

- 10% iront dans les lieux de tournage et la décoration : château, déco et accessoires, location d'une voiture de jeu des années 1960.

 

- 10% iront dans les frais de post-production : disques durs, étalonnage, mixage, composition et enregistrement de la musique du film.

 

- 4% iront dans les contreparties du KissKissBankBank.

 

 

…Et si on dépasse l'objectif fixé ?

 

Cela nous permettrait d'enrichir la mise en scène du flashback (costumes, accessoires, déco, voitures de jeu), d'avoir la présence d'un steadicameur avec nous sur le tournage, de permettre une meilleure post-production ainsi que d'assurer une diffusion en festival beaucoup plus conséquente. 

 

 

Les fonds récoltés sur cette plateforme seront reversés à Charlotte Marette aux fins du projet exclusivement.

 

N'hésitez pas à nous suivre sur la page Facebook du projet Fausse Ingénue - Le film !

Thumb_16776016_738865412939209_799656673_o-1487197884
Charlotte Marette

Etudiante en 2ème année au Conservatoire Libre du Cinéma Français, il s'agit de mon premier court métrage avec un financement participatif. Passionnée de cinéma, de théâtre et de photographie, je me suis dirigée vers des études techniques après une première formation en tant que comédienne.

Derniers commentaires

Thumb_default
Charlotte, Je suis ravie que tu aies réalisé ton objectif - et je te souhaite une bonne réalisation avec tes partenaires. A bientôt pour le résultat Josyane
Thumb_default
C'est un super projet que nous sommes ravis d'accompagner. On a hâte de voir le résultat. Allez, plus qu'un saut de puce pour terminer le financement !
Thumb_default
Bonne chance pour ton projet j'espère que tu y réussira j'ai gâté de voir