Soutenez ce projet théâtral pour faire vivre « Féo ou le vilain petit canard » (1 pièce / des ateliers / 1 texte illustré / 1 concert)

Large_capture_d_e_cran_2014-04-24_12.52.57

Présentation détaillée du projet

Nous avons tous un jour été le « vilain petit canard ». Aujourd’hui, il est temps de lui dire au revoir ! Et oui, parce que la pièce de Féo, ou le vilain petit canard, vous fera voir la vie sous un angle bien plus joyeux. C’est fini d’avoir peur du regard extérieur parce qu’on est différent. Le temps d’une heure, voyagez avec Féo, perdez tous vos mauvais souvenirs, décidez qui vous voulez être et assumez-le aux yeux de tous !

 

La pièce de théâtre Féo ou le vilain petit canard est une adaptation scénique du célèbre conte de Hans Christian Andersen, pour un public à partir de 8 ans.

 

À travers le questionnement d’une petite fille qui a un trou de silence dans la tête, l’histoire de Féo se dessine dans les reflets de l'eau pendant que cette narratrice prend son bain.

 

Capture_d_e_cran_2014-04-24_12.52.57

 

VOUS AVEZ DIT 14 PERSONNAGES ?

 

C’est à travers l’imagination de cette petite fille narratrice, dans les yeux de Féo que les personnages se construisent. Il croise :

 

- Caneton et Canette, frère et sœur de Féo. Lui, veut plaire, être fort comme les Hommes, elle, veut être la plus belle, briller comme ses vedettes préférées à TV.

- La Canne, c’est la mère de Féo. Très triste parce que son mari l’a quitté pour la voisine, elle s’occupe seule de ses trois enfants.

- Simon le Saumon, le clown de l’histoire semble toujours un peu perdu, il cherche depuis longtemps les magnifiques oiseaux blancs (les cygnes).

- Ducky the Ugly et Canardo, deux mafieux qui vivent dans les marécages.

- Jeffo et Betto, deux jeunes jars adolescents un peu rebelles.

- Mémé au bord de la fôret qui vit toute seule avec son chat Fiston et sa poule Kotkot.

- Féo se trouve aussi confronté à ses propres reflets. Des personnages qui représentent ses peurs et ses désirs.  

 

Ainsi Féo suit un véritable chemin initiatique tout au long de l’hiver. Au terme de celui-ci, il prend du recule et voit sa vie sous un jour meilleur.

 

Pict6378n_b

 

« En réécrivant ce conte pour le théâtre, je souhaitais montrer aux enfants intérieurs de chacun que peu importe les peurs, les rejets, les handicaps, la possibilité de transformer cela en beauté dépend de l’espoir et du courage face aux obstacles qui se présentent . »

 

 

L’auteur de cette pièce s’adresse à l’enfant intérieur de chacun de nous.

 

Dans ce conte se décortique le chemin intérieur que nous avons tous, cette part d’enfant qui reste en nous tout au long de la vie. Cette petite fille qui désire tant s’exprimer ne trouve pas les mots toujours corrects. Dans le silence, elle se réfugie et finalement, se marginalise. La route vers la confiance en soi est longue et sinueuse, pour cette petite fille, pour Féo, et pour nous tous. Tout au long de ses péripéties, le vilain petit canard et la petite fille silencieuse grandissent intérieurement. Féo trouve sa place. Il passe du statut d’exclus à celui au centre de toutes les attentions. Mais il faut d’abord qu’il trouve se trouve dans les moqueries au sein de sa famille, puis après dans un monde qui ne lui montre qu’indifférence et sournoiseries. C’est face à lui-même qu’il tourne son regard et accepte ses différences pour en faire une force.

 

 

COMMENT CE CONTE EST-IL MIS EN SCENE ?

 

« Un conte est comme un rêve mis en mots sur papier. C’est en respectant cet aspect de rêverie que nous avons construit cette mise en scène »

 

Cette réécriture introduit l’histoire de vilain petit canard à travers  cette petite fille qui, imagine, enfermée dans sa salle de bain. C’est le tableau What the water gave me de Frida Kahlo qui a inspiré l’auteur pour mettre en scène ce conte. Le tableau représente les jambes de la peintre, dans une baignoire pleine d'eau et d'histoire. À travers ce point de vue direct, le public prend la place de l’artiste dans la première partie de la pièce. Puis, le point de vue, change quand l'histoire invite à écouter l'intériorité du personnage.

 

Photo_masques_fvpc3.0

 

La mise en scène choisie s’articule autour du jeu avec des demi-masques pour permettre de retrouver l’aspect métaphorique du conte.  Les 14 personnages de la pièce peuvent être ainsi clairement différenciés. Le travail du masque permet aussi de signifier cette évolution vers l'intériorité, où il n'y a plus de masque derrière lequel se cacher.

Chaque masque est confectionné sur-mesure pour chaque comédien et pour chaque personnage.  

 

Capture_d_e_cran_2014-07-20_11.00.53

 

Capture_d_e_cran_2014-07-20_10.59.07

 

Des comédiens internationaux !!! Eirini est grecque, Santiago est argentin et Cyril est français.

Les accents de langage, apposés au texte français, soulignent et colorent les thèmes de porté par cette pièce : la différence et la beauté.

 

QUEL EST VOTRE PARCOURS DE PRODUCTION ?

 

En mars 2014, le Performing Art Forum à Saint-Erme près de Reims reçoit les premières répétitions de Féo ou le vilain petit canard. Durant cette période, le montage scénique, la première exploration des masques de la pièce et une partie des compositions sonores sont produits.

 

En Mai 2014, le Centre Culturel Franco-Japonais TENRI a accueilli le projet. Les personnages et les scènes se sont précisées. Le centre TENRI soutiendra cette création en fin d'année 2014.

 

En Juin 2014, la Maison de Pratiques Artistiques Amateurs de Paris (MPAA) accorde une résidence de création dans ses locaux de la "Rue Saint Blaise" dans le 20ème arrondissement. Les masques définitifs sont chaussées et les costumes sont choisis. Les personnages définitifs apparaissent. Les compositions musicales sont enregistrées.

 

UN PETIT AVANT GOUT DE LA MUSIQUE DE LA PIÈCE ?

 

Plus qu'une simple musique d'ambiance pour accompagner les scènes de la pièce, Santiago produit une complète retranscription musicale de la pièce.

 

 

 

UN PETIT MOT SUR L'ÉQUIPE DE CRÉATION ?

 

Auteur – Metteur en scène – scénographe

 

Guillaume Harry Françoise étudie au conservatoire Municipal de Danse de la ville de Paris, à l’école QG sous la direction de Daniel Berlioux et d’Yves Pignot, en cours particulier avec Rafaël Minnaert et au laboratoire d’Etude du mouvement de l’école Jacques Lecoq. À 22 ans, il décide de se livrer à l’écriture et entre en 2012 à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales en master Art et Langage. Son sujet de recherche est la dramaturgie de la structure de l'alexandrin dans le théâtre de Jean Racine.

Aujourd’hui, il se lance dans la mise en scène et la scénographie.  

 

Composition sonore

 

Santiago Rado est argentin. Il apprend l’art dramatique avec Jason Turner à Paris, Berty Tobias à Barcelone, Olga Peris à Valence et Antonio Fava en Italie. En parallèle de la scène, il s’intéresse aux mimes, clown et théâtre de masques. Aujourd’hui,  Santiago se produit aussi comme pianiste et peintre lors d’exposition et de concert.

 

Comédiens

 

Eirini Patoura est grecque. En Mai 2011, après avoir suivi toutes ses études de théâtre et danse à Athènes, elle s’installe à Paris pour suivre une formation à l’Ecole Internationale du Théâtre Jacques Lecoq. En parallèle, Eirini travaille l’improvisation, la composition du mouvement et les expressions corporelle et dramatique.

 

Cyril Benoît fait ses classes sur le terrain à travers différents stages d’improvisation. Il perfectionne son travail à l’Ecole Internationale du Théâtre Jacques Lecoq. Il rencontre Eirini et Guillaume-Harry. Accrobate dans l’âme, Cyril s’essaie aux échasses à ressort avec la compagnie les Anthropologues. Aujourd’hui, Cyril est aussi galeriste spécialisé dans la Bande Dessinée et prépare un projet scénique sur des peintres renommés.

 

VOUS PROPOSEZ DES ATELIERS LUDIQUES SUR LES CONTES ? 

 

La compagnie des Enfants de la nuit propose des ateliers théâtre. Au programme, écriture de contes et mise en scène.

 

Les enfants, adolescents et même les adultes peuvent participer.

 

Les ateliers se regroupent sous plusieurs thèmes :

- L'écriture de contes

- Les constructions plastiques autour des contes (décors, masques et accessoires)

- L'interprétation dramatique à partir de l'univers des contes

 

À quoi servira la collecte ?

 

 

Vos dons vont nous permettre de terminer le montage de la pièce et de financer son plan de communication.

 

Mais aussi de nous permettre de vous fabriquer plein de surprises autour de ce projet ...

 

 

Thumb_capture_d_e_cran_2014-04-24_12.52.57
enfantsdelanuit

Quand je suis sorti de mon oeuf, D'abord, tous m'ont rejeté Et puis , tous m'ont paralysé Et puis j'ai marché sur l'autre bord Quand je suis sorti de ces eaux

Derniers commentaires

Thumb_default
¡Al agua patos! C'est le moment de se mouiller pour un canard! Anda!