Soutenez la réunion du cinéma expérimental et des musiques vivantes !

Large_festival_des_cinemas_differents_de_paris_visuel_2_kiss-1410198059

Présentation détaillée du projet

L’ambition de cette 16ème édition du Festival des Cinémas Différents et Expérimentaux de Paris est de réunir cinéma expérimental et performances musicales. C’est pourquoi il faut plus d’énergie et plus de moyens. Le festival s’installera du 22 au 26 octobre dans un des lieux de création les plus alternatifs du 13ème arrondissement de Paris : Les Voûtes.  Le public pourra bénéficier d’une programmation originale alliant cinématographies expérimentales et différentes, rencontres, performances et interventions musicales inédites. Des événements périphériques se dérouleront du 11 au 19 octobre au sein de structures partenaires à Paris et dans sa proche banlieue (Église Saint-Merri, Les Instants Chavirés, Studio Galande, Shakirail). Laissez-vous glisser dans ce plaisir progressif, ou abrupt, de la découverte, de l’étonnement, de l’interrogation et du “différent” !

 

               Russolo-1410285724

               © Luigi Russolo, Intonarumori, 1913

 

En souhaitant de nouveau ouvrir le festival à un large public sans renoncer à la présentation d’œuvres ardues et exigeantes, nous avons prévu plus de 13 événements conçus dans l’idée d’éveiller notre attention sur les plaisirs combinés de la vision et de l’écoute. Expérimentations musicales jazz, électroacoustiques, concrètes, bruitistes, post-rock, rap... se mêleront à des images détonantes traversant plus d'un siècle de cinéma expérimental.

 

En vous associant à ce festival et en devenant festivalier, vous contribuerez au foisonnement d’une culture alternative soucieuse de développer éthiquement un travail de création indépendant des circuits commerciaux et d’une logique de rentabilité de la culture. Le festival combinera la redécouverte de classiques ludiques et exigeants et de nombreuses créations contemporaines aux formes aussi hybrides que leurs sujets.

 

La programmation se déclinera en deux parties : compétition internationale et programmes thématiques.

 

La compétition internationale proposera cette année 58 films récents provenant de 25 pays. Large spectre de films et de vidéos où les formes dysnarratives, documentaires, contemplatives, minimales, extravagantes et poétiques s’entrecroisent. Le festival défend une création contemporaine d’images en mouvement exprimant librement et autrement des problématiques esthétiques, politiques, sociales et individuelles. Le public sera invité à participer à la délibération ouverte d’un jury composé de chercheurs, critiques, journalistes et programmateurs de films. Ce sera l’occasion d’un échange de points de vues sur ces productions atypiques.

 

Nous aurons notamment le grand plaisir d'accueillir pour la soirée de clôture le punk de Calcutta, Kaushik MUKERJEE (alias Q), qui réalisera une projection-performance de son long-métrage Gandu pour la première fois à Paris.  De nombreux cinéastes (Martha COLBURN, Patrick BOKANOWSKI, Patrice KIRCHHOFER, Robert CAHEN, Xavier CHRISTIAENS,...) et musiciens (SCORPION VIOLENTE, MAGIC MALIK, Joana PREISS, Alexandre YTERCE, Lionel MARCHETTI, HEADWAR...) présenteront le fruit de leurs collaborations passées ou s’associeront pour des représentations audiovisuelles inédites.

 

On pourra découvrir et redécouvrir des usages étonnants de la matière sonore dans des productions filmiques du début du XXe siècle (Alice GUY, Georges DEMENŸ, Luis BUNUEL...) comme au sein d’expériences contemporaines (Lis RHODES, Stuart SHERMAN, Stanley KUBRICK,...), en passant par les spectres et les ondes des expérimentateurs français des années 70, les journaux filmés teintés de perceptions psychotropes (Pierre CLEMENTI, Étienne O'LEARY,...), ou les expériences issues du plus ambitieux laboratoire de la Radio-Télévision française, le célèbre Service de la Recherche de Pierre Schaeffer (Michèle BOKANOWSKI, Piotr KAMLER…).

 

      15fest_photos_select-1410284743

      Des images de la 15ème édition du Festival

 

LE CATALOGUE DU FESTIVAL EST MAINTENANT TÉLÉCHARGEABLE ICI !

 

TÉLÉCHARGER LE PROGRAMME DU FESTIVAL EN CLIQUANT ICI !

 

DÉCOUVREZ LE PROGRAMME DÉTAILLÉ, TOUTES LES INFORMATIONS PRATIQUES ET LE DÉTAIL DES CONTREPARTIES EN CLIQUANT ICI !

 

L'HISTOIRE DU FESTIVAL  ICI !

 

ATTENTION : LE PASS FESTIVAL NE DONNE ACCÈS QU'AUX ÉVÉNEMENTS ORGANISÉS AUX VOÛTES, À L'EXCEPTION DE LA SOIRÉE D'OUVERTURE OFFICIELLE PROGRAMMÉE LE 22 OCTOBRE.

 

DES ÉCHOS DES ÉDITIONS PASSÉES DANS LA PRESSE:

 

"Avec les années, ce festival a trouvé sa propre identité, en phase avec son époque trouble et déstabilisante, en perte de repères : voir le nombre de “pamphlets visuels” qui nourrissent cette 15e édition. Lʼinquiétude sociopolitique y est très réelle. La présence des programmateurs du festival, sans oublier une équipe de permanents très impliqués, font de cet événement, encore insuffisamment couvert par les médias, un lieu de réflexion important de la pensée sur et par lʼimage."

Bref, octobre 2013

 

« Sur I'escalier qui mène aux "Voûtes", quelques silhouettes cherchent leur chemin dans la nuit. Sans doute font-ils leur première visite dans ce lieu de création alternative, situé au 19 rue des Frigos, à l'emplacement de I'ancienne gare frigorifique, sous la rue Neuve Tolbiac, à Paris. Des lampes de papier guident les festivaliers dans un jardin inattendu, éclairent les murs graffités, jusqu'à la porte du Festival des cinémas différents et expérimentaux."

Le Monde, décembre 2012

 

"Né dans le sillage du Festival d'Hyères, le Festival des cinémas différents semble pour cette raison beaucoup plus mûr que son âge même s'il paraît toujours prêt à se réinventer, avec une équipe toujours aussi pointue, enthousiaste et généreuse. (...) Autant d'occasions pour les spectateurs de voyager hors des sentiers battus, dans un esprit de rencontre davantage que de compétition, fidèle à cette image de festivals 'hors de l'argent, {mais} seuls lieux de la passion du cinéma."

Critikat, janvier 2009

 

"Cinéma alternatif, différent, artisanal, hybride, underground, d'avant-garde, militant, structurel, conceptuel, en marge d'une société formatée, le cinéma expérimental est en perpétuelle recherche d'une créativité nouvelle. Pour sa 9ème édition, le Festival des cinémas différents de Paris met en valeur ce cinéma encore trop peu connu du grand public, au cinéma de l'Archipel à Paris et aux usines Mains d'œuvre à Saint-Ouen. (...) Il suffit de pénétrer dans l'une des salles obscures où est diffusé un film pour se rendre compte qu'un autre monde existe."

Télé Libre, décembre 2007

 

"Alors que chacun se plaint du nombre de films grandissant tournés avec un oeil fixé sur la case « prime time » des télévisions, d'où les effets de formatage qui s'en suivent, il est des manifestations spécifiques où l'on peut assouvir sa curiosité de films autres. Le Festival des cinémas différents en est un exemple fort."

L'Humanité, décembre 2005

 

"Le sixième Festival des films différents continue d'affirmer qu'existe un autre cinéma et en déploie le vaste éventail au cinéma La Clef. (...) Une bonne raison de demander au président de la manifestation, Marcel Mazé, une définition de la "différence" revendiquée. Pour lui, le cinéma différent se caractérise d'abord par la liberté "à tous les niveaux de la création". Liberté pour l'artiste d'imaginer son projet sans tabou, quels qu'en soient les attendus, personnels, sociaux, moraux, politiques ou sexuels. Liberté de la réalisation du projet qu'aucune société de production ne va chercher à modifier en fonction des codes précis de la distribution."

L'Humanité, décembre 2004

 

 

                        Fest_affiches_cjc-1410282500

 

 

À quoi servira la collecte ?

De 2010 à 2015, suite à des restrictions budgétaires étatiques, c’est plus de 15000 euros de soutien financier qui ont été retirés à l’association Collectif Jeune Cinéma. Néanmoins, nous avons décidé de ne pas restreindre notre activité mais, au contraire, de prendre le risque de la développer davantage. Ainsi, s'inscrivant dans une dynamique qualitative impulsée depuis deux ans, cette édition du Festival des Cinémas Différents et Expérimentaux de Paris sera la plus ambitieuse que le Collectif Jeune Cinéma ait jamais réalisée.

 

Tous les organisateurs, excepté les deux administrateurs du Collectif Jeune Cinéma, sont totalement bénévoles. Les artistes présentés ont consenti de véritable effort compte tenu de notre situation économique fragile.

 

Si certains de nos subventionneurs ont récemment choisi de nous soutenir davantage, convaincus de la qualité de notre activité, le budget alloué pour cet événement ne suffira pas à couvrir l’intégralité des dépenses effectuées, et particulièrement celles relatives à l’organisation des concerts et des interventions musicales nécessitant un matériel spécifique et coûteux.

 

C’est pourquoi nous avons besoin de vos dons participatifs.  

 

Vos dons nous aideront à prendre en charge les dépenses suivantes :

 

Location de matériel son : 1000 €  + techniciens : 500 € + voyage aller-retour Calcutta-Paris et 7 nuits d’hôtel pour l’artiste Q en clôture de notre festival : 1500€  

 

Total : 3000 €  

 

Si vos dons dépassent nos espérances nous les utiliserons pour mettre en place un dispositif technique général qui augmentera encore la qualité des projections et de l’accueil du public.  

 

Même si vous ne pouvez pas participer, n'hésitez pas à parler de ce projet autour de vous. MERCI !  

 

                                             

Thumb_cjc_log_1-1410286917
COLLECTIF JEUNE CINÉMA

Le Collectif Jeune Cinéma, créé en 1971, est une structure de diffusion de pratiques expérimentales de l'image et du film, incluant la distribution d'un catalogue de films et de vidéos, la programmation de séances régulières, l’organisation annuelle du Festival des Cinémas Différents et Expérimentaux de Paris, et des interventions pédagogiques au près de... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_hauteur
Et que vive cette 16eme Édition !!