Le premier festival du Journal Intime à Paris les 15,16 et 17 septembre 2017 - Mairie du 4ème arrondissement

Large_journal_intime_rvb-1498067627-1498067656

Présentation détaillée du projet

Visuel_comm_ji-2-1498837338 Le festival du Journal Intime aura lieu pour la première fois en France, à Paris. Aujourd’hui plus de 3 millions de Français tiennent un journal intime, que ce soit par le cahier ou par le Web.Il sera gratuit, annuel et destiné à tous les publics toutes générations confondues.Il se tiendra pendant 3 jours : les 15, 16 et 17 septembre 2017 (vendredi, samedi et dimanche), dont le vendredi entièrement consacré au jeune public des collèges et lycées, dans les salles de la mairie du  4ème arrondissement de Paris.

Il a pour objectif de faire découvrir les journaux intimes de célébrités (écrivains, artistes), comme d’anonymes. Avec la collaboration scientifique de l’association pour l’autobiographie et le patrimoine autobiographique (APA) que dirige Philippe Lejeune, une programmation sélective de textes, de films et de thèmes de conférences sera présentée.

De nombreux festivals littéraires existent pour faire découvrir des livres, des romans pour la plupart, et permettre au public d’avoir un contact direct avec des écrivains.

Mais peu savent que nombres de romanciers et personnalités ont tenu un journal intime.Le journal intime n’est par essence pas supposé être lu par d’autres. De nombreux grands auteurs (Stendhal, Michelet, Victor Hugo, Franz Kafka, Simone de Beauvoir, et bien d’autres encore) ont tenu un journal intime, mais seul celui d’Anne Frank est mondialement connu. De nombreux « diaristes » anonymes en tiennent un aussi...

Le Festival souhaite montrer ce lien entre ces auteurs connus et le « grand public » : se confier par l’écriture.C’est une forme d’écriture universelle puisqu’aucun jugement n’est porté, ni sur la forme, ni sur le fond ; elle permet à son auteur qui se confie à son journal de parler de lui sans tabou, de sujets qui le touchent. Tous les thèmes peuvent y être abordés: l’amour, la famille, la guerre, la société... Le journal intime, c’est une variation de sentiments puisqu’il répond aux humeurs du moment. Et peut faire fi du style.

Dans ce cadre plusieurs manifestations seront organisées :

-   des lectures par des artistes et des écrivains de renom : Anouk Aimée, Jean Teulé, Anouk Grinberg..pour ne citer qu'eux

-   une carte blanche à Irvin Anneix, jeune designer multimédia, créateur d’une collection documentaire collaborative d’écrits intimes rédigés pendant l’adolescence, une initiative intitulée "Mots d’Ados" 

-   des conférences / débats 

-   des ateliers d’écriture, de dessins et de lecture 

-   des projections de vidéo et films.

605825-1499099126

Les lectures

Faire découvrir au grand public des textes personnels qui n’ont à l’origine pas été écrits pour une large diffusion, expérimenter une forme de langage confidentiel où l’on emploie le « je », donner du plaisir à l’écoute et écouter avec plaisir les sentiments de l’autre jusqu’ici cachés, telles sont les premières intentions de ce Festival.

Comme on ne lit pas un texte autobiographique de la même manière qu’une fiction, il est apparu évident de faire appel à des professionnels de l’oralité : des comédiens, des écrivains, des artistes aux différentes disciplines, qui seront des passeurs, en « correspondance » avec le public, qui pourra échanger et débattre.

Ji-1499098853

L’écriture

 Au-delà de l’écoute, cette manifestation souhaite donner le goût de l’écriture, et amener une réflexion sur la notion d’intimité, au regard des outils utilisés aujourd’hui sur l’Internet. C’est pourquoi elle aura à cœur de transmettre non seulement le goût de la lecture, mais aussi celui de l’écriture.

Images-1499087894

La solidarité

Des ateliers d’écriture et de dessins seront réalisés lors du festival et tout au long de l’année pour des enfants atteints de cancer. Les aider à réaliser leur journal intime pour y transcrire leurs émotions face à la maladie, et mieux les comprendre.

L'équipe du festival :

Karine Hoarau-Glavany : conceptrice et directrice du projet, direction artistique et relation partenaires. Organisatrice d'évènements culturels

Nicole Richy : responsable communication et partenariats. Son métier : ingénierie culturelle, communication

Joëlle Mayer : ateliers d'écriture, relations auteurs. Long passé dans l'édition. 

Irvin Anneix : auteur multimédia, concepteur de projets numériques autour de l'adolescence

Pauline Laufmöller : scénographe

Kevin Daman : coordinateur site Internet et réseaux sociaux

Tony Faria-Fernandes : développeur

Thomas Glavany : réalisateur vidéos

Le comité scientifique, l'Apa 

Le festival est épaulé par des spécialistes du journal intime, membres de l'Association pour l'Autobiographie et le patrimoine autobiographique, présidée par Philippe Lejeune. Le comité est donc constitué de Gérald Cahen, Claudine Krishnan, Philippe Lejeune, Evelyne Legros-Chapuis, Véronique Leroux-Hugon, Véronique Montemont, Françoise Simonet-Tenant et Laurence Santantonios.

L’APA est une association de personnes intéressées par la démarche autobiographique, dont l’objectif premier est la collecte, la conservation, la valorisation de textes autobiographiques inédits.

Pour mener à bien cet objectif elle accueille, lit, conserve tous les documents autobiographiques inédits (récits, correspondances, journaux) qu’on veut bien lui confier. Elle a ainsi constitué un fonds d’archives, riche de plus de 3000 dépôts. Elle l’offre à la lecture  des chercheurs et curieux aux Archives Municipales de la ville d’Ambérieu-en-Bugey (Ain), près de Lyon, dans lesquelles un espace lui est spécialement dédié. Les documents ainsi rassemblés qui vont de la fin du 18° siècle à nos jours et couvrent tous les milieux sociaux, constituent une source remarquable très précieuse, notamment pour les chercheurs en  Sciences Humaines. Son second objectif est d’organiser des activités d’échange et de rencontre autour du champ autobiographique sous toutes ses formes et de rassembler les personnes intéressées par la démarche autobiographique.

Mais ce festival ne pourrait voir le jour sans l'idée soufflée par le grand historien Jean-Noël Jeanneney. 

Un grand merci à Christophe Girard, maire du 4ème arrondissement de Paris, qui nous acceuille dans son bel Hôtel de Ville et à sa merveilleuse équipe qui nous facilite  les choses avec un grand professionnalisme, une belle écoute et une bonne humeur.

Paris_4_mairie-1499099091

 

 

À quoi servira la collecte ?

Motd_d_ados-1498837391 1. Financer l'installation d'Irvin Anneix "Mots d'ados" : 

Un projet transmedia collaboratif d’Irvion Anneix sur l’adolescence en 4 temps. Cela fait trois ans qu’irvin anneix collectedes journaux intimes, manuscrits et virtuels rédigés pendant l’adolescence.Ces écrits abordent les moments heureux et douloureux : récits des premières fois, déclarations d’amour, ruptures amicales, familiales, questions existentielles, identitaires, sur le corps, la sexualité, réflexions sur la société, la norme, la différence...

Le parti pris choisi par Irvin Anneix est de transformer ces écrits en rencontres. Pour cela, il les fait lire par d’autres adolescents qui en deviennent la voix. Devant la caméra, ils découvrent pourla première fois l’écrit. Par effet miroir, le lecteur s’identifie au récit, quelque chose se passe.

La designer Pauline Laufmöller-Marlier a conçu une installation mobile et multi-usage. Le visiteur est acteur et/ou spectateur : le studio d’enregistrement accueille la parole intime et se transforme en salle de projection, diffusant les lectures précédemment captées.

Autour du studio, les spectateurs déambulent dans la forêt des écrits, qu’ils peuvent lire à volonté. Coût de l'installation 3800 euros.

Les dons collectés seront reversés sur le compte de l'Association du Festival du Journal intime.

Installation2-1499103230

2. Financer les ateliers d'écriture et de dessin pour les petits et les adolescents sur les 3 jours . Coût : 2200 euros

Les dons collectés seront reversés sur le compte de l'Association du Festival du Journal intime.Fji1-1499099350

Thumb_img_1414-1498636001
AFJI

L'association du Festival du Journal Intime a été créée pour accompagner le festival du journal intime. Son CA est composé d'un président, une trésorière te une secrétaire. Loi 1901, elle est à but non lucratif. Son rôle est d'être le garant auprès des partenaires privés et institutionnels, et d'assurer la cadre financier et administratif de la... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Magnifique projet, bravo Karine ! Cela tombe malheureusement en même temps que notre congrès européen mais on sera là par la pensée et .... le coeur ! Amitiés de Valérie et Jean-Louis.
Thumb_default
plein de belles lectures en perspective ! bravo Karine
Thumb_default
Encore félicitations et bravo à Karine et à l'équipe. Je connais l'opiniâtreté et les compétences de Karine pour être assuré de la réussite du projet dont j'apprécie le caractère inédit, l'esprit de solidarité, le goût pour la lecture et l'écriture