Le festival ethnomusiKa ‘A corps & voix’ à besoin de vous! Le projet: découvrir les formes d’engagement dans les musiques et danses du monde

Large_logo_festival_kisskiss

The project

 

Pour ce premier festival, nous avons plus que jamais besoin de votre soutien !

 

L’association ethnomusiKa œuvre bénévolement depuis plus de cinq ans à la diffusion et la découverte des musiques et danses du monde en proposant un dialogue entre artistes, chercheurs et un public de curieux et de passionnés. Elle a élaboré au fil du temps des formats didactiques de concert-conférences, brunchs, rencontres et ateliers pour offrir un autre regard sur des pratiques trop souvent cantonnées au spectaculaire et à l’exotique. Composée de bénévoles étudiants en ethnomusicologie, anthropologie de la danse, musiciens, danseurs et professionnels de la culture, ethnomusiKa se lance aujourd’hui dans l’organisation d’un premier festival qui réunira les activités qu’elle a développées sous l’égide d’un grand thème, celui de l’engagement politique, intellectuel et artistique dans la musique et la danse.

 

C’est avec un parcours sur cinq jours rythmés par des spectacles, des rencontres, des conférences et des ateliers que verront se mêler les vécus, les sensibilités et les rêves d’artistes engagés issus de nombreux horizons. L’essentiel de la programmation se déroulera dans la salle partenaire du  Petit Bain. Mais aussi au Musée du Quai Branly, à la Cité de la musique et à la Péniche Anako.

 

Au programme :

Quatre soirées et deux après-midi en musique et en mouvement

 

Urban Bratsch : la dernière création d’un groupe unique au carrefour de la richesse musicale européenne.

 

 

 

 

 

Création flamenca inédite : le chanteur El Nino del Eche et et ses musiciens proposent une réflexion indignée par le biais de la création flamenco inédite 'ToCaBa', conçue en accord avec la thématique du festival,. La soirée sera animée par l’ethnomusicologue Suzy Felix.

 

Lila, création dansée : chorégraphiée et dansée par Saâdia Souyah, accompagnée en musique par Fadhel Messaoudi. « Lila » s’inspire de danses et de rites gnawa pour interroger la place de la femme dans le Maghreb contemporain. La soirée sera animée par la sémiologue Mariem Guellouz.

 

Saadia_paysage

 

 

« Ahimsa ou le petit mendiant d’amour » : un spectacle jeune public sur l’idée gandhienne de non-violence présenté par deux marionnettistes, une comédienne et deux musiciens, suivi d’un atelier de construction de marionnettes traditionnelles. Le programme sera animé par l’ethnomusicologue Jeanne Miramon-Bonhoure.

 

Un bal à deux voix : le collectif La Chavannée nous fera vibrer et danser au rythme des régions du Centre de la France, entre Bourbonnais, Nivernais et Berry.

 

 

 

 

Erik Marchand et ses musiciens amèneront une touche résolument bretonne à cette soirée, avant que les deux ensembles ne se retrouvent pour prolonger ce bal au plaisir. La soirée sera animée par l’ethnomusicologue et professeure de musique Elise Heinisch.

 

 

 

Enfin, c’est par son désormais traditionnel brunch qu’ethnomusiKa clôturera ce premier festival le dimanche midi sur la péniche Anako (http://penicheanako.info/). Avec la participation de Niño de Elche et de Souleymane Diamanka.

 

Visuel_brunch_souleymane

 

 

 

 

Cinq journées de découverte, d’échanges et de réflexion

Une conférence exceptionnelle en ouverture : deux grands penseurs du monde contemporain, l’écrivain Tariq Ali et le sociologue Loïc Waquant, échangeront pour la première fois ensemble sur l’idée d’engagement à travers le dialogue que peuvent établir les sciences humaines avec le monde social et politique.

Un colloque international : la conférence d’ouverture introduira deux journées ouvertes à tous et organisées au Musée du Quai Branly et à la Cité de la musique. Nous y explorerons avec de nombreux invités la façon dont les musiques et les danses invitent à repenser le politique.

Quatre ateliers : tout au long du festival, plusieurs ateliers seront proposés au public afin de découvrir sous une perspective encore plus vivante les musiques et les danses présentées : découverte des danses du Maghreb avec Saâdia Souyah, manipulation des marionnettes du Rajasthan avec la troupe de la Compagnie de l’écrin, découverte des danses du Bourbonnais avec la Chavannée et enfin un atelier de sonorisation avec l’association logik production 36.

 

Cette première édition du festival ethnomusiKa, riche en couleurs sonores et en mouvements, a besoin de votre aide pour voir le jour. Nous avons déjà le soutien de plusieurs partenaires (Musée du Quai Branly, la Cité de la musique, le Petit Bain, la Péniche Anako, la Région Ile de France) mais ce n’est qu’avec vous que ce grand événement pourra voir le jour !

 

Why fund it?

- 4000€ de défraiement (transports, hôtels) des intervenants et cachets des artistes

- 3000€ de location de matériel et de salle et paiement des techniciens

- 2000€ frais de communication (impression affiches et flyers, site internet, etc.)

- 1000€ d’organisation logistique (voiture pick-up pour les intervenants, repas des bénévoles)  

Thumb_logo_festival_eka_fond_noir-01-01
ethnomusiKa - dons par chèques

ethnomusiKa est un espace d’exploration des modes de diffusion de la recherche et de sensibilisation aux pratiques et aux savoirs musicaux. L’association établit des passerelles entre institutions et permet la rencontre entre personnes d’horizons et de compétences divers (étudiants, chercheurs, musiciens, professionnels de la culture, informaticiens,... See more

Newest comments

Thumb_pipo
Courage courage ça y est presque !!
Thumb_default
Et hop pour Ethnomusika ! Bonne fin de festival et bon courage à tous, Gabriel & Gaëlle, Rennes
Thumb_default
Bravo! Et à l'année prochaine!