13 au 28 mars 2015 - Montpellier. Jouer, échanger, écrire, regarder, mettre en commun, faire l’expérience d’un théâtre ouvert aux rencontres

Large_kisskissbankbank3-1422629378

Présentation détaillée du projet

En 2009, la compagnie Adesso e Sempre crée le festival Hybrides pour faire découvrir des artistes aux esthétiques trans-médiatiques, méconnus du public montpelliérain et qui défendent un théâtre posant la question documentaire. Il est animé par le souci constant de l’actualité.

 

Comment les artistes créent-ils des dispositifs pour pouvoir s’en faire l’écho, le témoin, le lecteur, le relais ?

Comment rendre le théâtre documentaire possible ?

Comment manipuler réel et fiction dont l’équilibre reste fragile ?

 

Le théâtre documentaire devient nécessité car, par sa nature, spectacle vivant, il a toujours éveillé et bousculé les consciences, et peut être moteur dans le théâtre contemporain. Par ses recherches et créations, il s’interroge sur la place et le rôle du théâtre dans l’espace citoyen, sur la responsabilité de l’artiste face au monde.

Médiateur du réel, défenseur d’un théâtre qui parle du monde d’aujourd’hui, le festival Hybrides explore des formes qui allient la musique, la danse, la vidéo, la bande dessinée, le nouveau cirque...

 

Bandeauh5-1422524181

 

Il invite chacun à y participer de multiples façons : spectateurs, écrivains critiques du journal quotidien, acteurs avec les ateliers de pratique ou auditeurs des conférences.

 

Il bénéficie du soutien d’une dizaine de lieux artistiques partenaires avec lesquels il co-accueille les spectacles (théâtres, cinémas, salles de concert, lieux d’art contemporain).

 

Le festival Hybrides est né de la volonté de la compagnie Adesso e Sempre de s’ouvrir à de nouvelles formes d’écritures scéniques, notamment très présentes en Europe et trop rares sur la région Languedoc-Roussillon. L’intérêt se porte en particulier sur le théâtre documentaire.

 

Créer

Si la compagnie tient à déployer sa présence à la fois en dehors et sur les plateaux de théâtre, c’est pour remettre le théâtre au centre de la Cité. Elle croit à l’émancipation de chacun par la culture – encore faut-il que la population y ait accès. Rendre possible la rencontre, c’est ce à quoi s’attache la compagnie Adesso e sempre autour d’œuvres capables de provoquer l’intelligence du citoyen dans une république en souffrance.

Habiter

L’histoire de la compagnie s’est toujours écrite dans un territoire et par rapport à lui. À la question « comment atteindre le public ? » la compagnie donne sa réponse dans la médiation qui sera toujours un moteur de création artistique.

Elle développe actuellement son activité sur le territoire montpelliérain.

 

 

Le festival Hybrides 7 aura lieu à Montpellier du 13 au 28 mars 2015.

 

« L’invisibilité a un coût démocratique »

 

La crise de la représentation dont parle Pierre Rosanvallon à propos de la démocratie, est le fil fuchsia d’Hybrides 7. Tenter de rendre lisible notre société par des spectacles, des rencontres qui redessinent les frontières entre spectateurs et artistes. Interroger notre représentation du monde en proposant au public d’être les sujets, les acteurs des spectacles. Jouer, échanger, écrire, regarder, mettre en commun, faire l’expérience d’un théâtre ouvert aux rencontres.

Kisskissbankbank2-1422629457

À quoi servira la collecte ?

 

Le festival Hybrides repose sur une économie très fragile. En effet, son financement est assuré en partie par une collectivité territoriale et par les fonds propres de la compagnie. Or, cette année, le budget de la compagnie ne permettra pas d’endosser un déficit. Il est primordial pour maintenir le festival et préserver cette édition de faire appel à de nouveaux modes de financement.

 

L’argent récolté servira à :

 

- Contribuer au financement de la communication du festival (conception, fabrication des outils, dépliants et flyers ; distribution des dépliants et flyers sur les lieux culturels de Montpellier et de sa métropole, ainsi que du département, diffuser notre programme auprès de la presse locale et insertions publicitaires)

 

- Contribuer à la fabrication et la réalisation du journal Empreinte.

Empreinte est le journal du festival Hybrides que le public, les artistes et une équipe de professionnels produisent quotidiennement. Il est conçu comme une parole donnée aux spectateurs pour affirmer et construire un regard critique. Participer à Empreinte, c’est partager entre citoyens une mémoire collective. Le quotidien est ponctué chaque jour d’un temps de rencontre publique « conférence de presse » avec un artiste invité rédacteur en chef pour la publication du jour. Empreinte est distribué chaque jour dans tous les lieux du festival à l’entrée des spectacles.

 

Le budget de communication du festival est établi à 12 000€, soit 17% du budget général. L’année dernière le budget de communication atteignait les 24%. Pour cette édition, compte tenu des difficultés budgétaires, nous l’avons réduit en conséquence.

 

Thumb_hybrides_7-1422442662
Hybrides 7

La compagnie Adesso e sempre est née dans la tête de dix lycéens sortis des cours de théâtre des comédiens d’Antoine Vitez au lycée Molière à Paris, il y a plus de 20 ans. Tout de suite confrontés à un public rural lors d’une représentation de leur première création à Clermont-l’Hérault, ils font le pari de s’installer dans l’Hérault pour éprouver plus... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Longue vie au festival Hybrides sachant que les artistes sont suffisamment des acteurs de la politique, qu'ils doivent se dispenser d'engager leur art pour servir "une personnalité politique !"
Thumb_default
Pour une 7ème possibilité d'expérimenter "l'ouverture aux rencontres", de répondre à l'invitation cette année à oeuvrer contre l'invisibilité et l'inlisibilité du monde, de voir fleurir partout en ville une nouvelle photo interrogatrice, et de transformer cet âge de raison en raison d'agir. Merci Hybrides!