"Je me suis arrêté de bouger, la vie m'est apparue" A contre courant de l'accélération actuelle (vitesse, divertissement), ce festival met le projecteur sur des films qui prennent le temps. Contemplatif, physique, hypnotique, trash.... Le FIFIC est un évènement décalé et ludique qui rassemble des lieux très atypiques de la capitale culturelle 2013.

Large_fifc_750

The project

Inciter (marketing décalé) le public à tenter une nouvelle expérience à travers des films qui prennent le temps:

Le temps de regarder, de sentir, de s'approcher, de scotcher, de pleurer ou de trouver tout ça.. bizarre.

Cette première année aurait une programmation principale "art et essais" récente et resserrée autour de 4 sublimes films récompensés de Roy Anderson: "la chanson du deuxième étage",

 

 

Todd Solondz: "Palyndrôme",

 

 

Sharunas Bartas: "Few of us",

 

 

Bela tarr: "Les symphonies Weirchmeister"

 

 

Cette programmation courra sur une semaine dans les cinémas Variétés et César.

 

Dans un pack "Chiant intégral", nous trouverons également différentes projections évênements:

 

"petit mais déja chiant" avec le Vidéodrome au Daikiling: court Métrages et production locale

" c'est très, trashiant" : organisé par le pôle multimédia de l'Embobineuse.

" Soirée du Polygone" Le lieu de production vidéo contemporain présentera deux récentes réalisations.

"avec du son , c'est pire" Le Montévidéo, haut lieu de création contemporain proposera un habillage sonore (live) dont ils ont le secret pour accompagner une projection assurément divertissante.

 

Cloture: "La nuit la plus chiante" . L'Enorme et internationalement salué documentaire chinois "A l'est, des rails" qui dure 9 heures. Les  Variétés. (projet: couverture, oreiller, petit dejeuner)

 

La totalité du festival sera organisée sur un mode interactif ou l'on demandera au gens de proposer des fims pour l'édition suivante, d'amener leur film ennuyeux pour une projection improvisée en ouverture... Ce volet serait appelé: "vas-y, fais nous...rêver".

En cas de succès de cette participation, notamment au cours de la soirée de cours locaux, nous pouvons très bien imaginer un scénario de remise de prix du film le plus chiant, avec diffusion sur les autres soirées et ... accompagnement pour un premier long (trog long?) film.


Soutenue par le site Pepinière Marseille2013.org et l'hebdo Ventilo, le Cinema Les Variétés/César.

Qui suis-je ?

 

Emmanuel Germond est un artiste et journaliste français de 36 ans résidant à New-York depuis 2008 après 6 années passées à Marseille. Manager artistique auprès de musiciens puis de compagnies de théâtre de rue, il se concentre depuis 2003 à sa propre activité créative.

Alors qu'il collabore avec le journal hebdomadaire Ventilo, il réalise plusieurs montages vidéos et se spécialise dans le conseil pour l’écriture et le montage audiovisuel. A New-York, il travaille pour comme ingénieur du son sur les tournages audiovisuelles. En dehors de la vidéo (il a filmé dernièrement le festival Performa de New-York et a réalisé un film sur Theresa Byrnes), E.Germond crée, depuis quelques années, plusieurs OVNI qui ont en commun de sortir du cadre habituel de l'art pour toucher plus intimement le public.

Il a ainsi développé pendant deux années une relation épistolaire fictive dans les colonnes "messages personnels" du journal Ventilo. Plus récemment, il développe l'EDP (Exposition au danger psychologique), une science mathématique qui met en garde contre les dangers que sont le couple, les transports modernes et les moyens de communication actuels. Décalée, cette science préconise de nombreux gestes et traitements à travers des affiches, des conférences, et de nombreuses expériences scientifiques. Actuellement, il cherche des partenaires pour l'aider à répandre l'EDP et sauver le monde. Pour cela, il finit un site Internet et prépare un documentaire. Si jamais ça ne marche pas, il a un plan B : le plus grand film de tous les temps, prévu pour 2012.

 


Why fund it?

Cette tranche servira à financer les coûts incompressibles du festival:

- payer les frais d'impression des affiches

- assumer les minimums garantis des distributeurs.

- rémunérer les services d'un attaché de presse.

 

Au cours de cette levée de fond, nous essaierons de mettre en place la structure qui va assurer le bon déroulement et le succès de ce festival:

      - monter une équipe de bénévoles pour le temps du festival: affichage, presse, accueil.

      - assurer la relation avec les diffuseurs et leur films.

      - Contacter et suivre la communication avec les médias. Cette mission sera facilitée par la position actuelle de nos partenaires dans les médias locaux. (journal Ventilo, marseille2013.com)

      -trouver des partenaires produits (rafraîchissement, snacks et petit dejeuner pour la nuit)

 

Cette première édition sera l'occasion de trouver des partenaires financiers publics ou privés pour pérenniser l'évènement.