Soutenez la Compagnie La Guilde pour la création de son festival de théâtre dans les Côtes d'Armor du 11 au 13 août 2017 !

Large_la_guilde_kiss-1499169229-1499169257

Présentation détaillée du projet

Qui ?

 

La compagnie La Guilde a été créée en 2016 par de jeunes comédiens issus de différentes écoles nationales supérieures d’art dramatique (CNSAD et ESCA Asnières) réunis autour du désir de travailler en troupe et de partager avec le public une vision artistique exigeante, populaire et festive du théâtre. La compagnie est installée au Château Keranno dans les Côtes d’Armor, une terre propice à la création, aux mythes et aux légendes.

 

 

18767494_1547270695333113_9041765058995537579_n-1499167126Première édition du festival en août 2016.

 

 

Quoi ?

 

La Guilde veut créer un événement estival festif autour du théâtre et des valeurs qu'elle défend, les 11, 12 et 13 août 2017. L'équipe souhaite aller à la rencontre du public, faire du théâtre une réunion citoyenne où le spectateur peut rêver, s'émerveiller, déployer son imaginaire et réfléchir. La compagnie jouera aussi sur les places des marchés des villes alentours avec son théâtre ambulant, dans la plus pure tradition moliéresque.

La gratuité des représentations avec participation au chapeau est un élément fondamental du projet pour un théâtre accessibles à toutes et à tous !

 

 

13902663_271614429879525_145986863380358077_n-1499167307

 

 

13872975_271619953212306_7083461870363730733_n-1499167291 Edition 2016 du festival Keranno.

 

 

 

La programmation du festival 

 

 

La_guilde_a3-rvb-1499259359

 

 

 

 

La Compagnie

 

 

Etienne Bianco : 

 

Etienne_bianco-1499167556

 

Il suit la formation de l’Ecole Supérieure des Comédiens en Alternance (Esca Asnières). Il travaille le théâtre classique et contemporain avec différents professeurs comme Paul Desveaux, Nathalie Fillion, Anne Delbée, Igor Mendjisky, Jean-Louis Martin-Barbaz, Alan Fairbern. En 2015, Il joue dans Beaucoup de bruit pour rien de Shakespeare mis en scène par Hervé van der Meulen notamment au festival d’Anjou, au festival de Sarlat et au théâtre Montansier, et interprète Annenkov dans Cela s’appelle la tendresse, une adaptation des Justes de Camus mise en scène par Bertrand de Roffignac et jouée à l’Amour, lieu artistique alternatif et au festival Ecoles de Passages à Metz. En 2016, on le voit dans le cabaret A table ! au Cirque Fratellini et au Studio-Théâtre d’Asnières où il officie en tant que comédien et auteur. Il participe à la création du Festival Keranno dans les Côtes d’Armor, avec la compagnie La Guilde, et interprète pour l’occasion Sylvestre dans Les Fourberies de Scapin (m.e.s. Jean Joudé). Il joue avec cette même troupe dans la création collective Le PCR, librement inspiré du conte du Petit Chaperon Rouge et jouée sur tréteaux pendant le festival. En 2017, il joue dans Palestro de Bruno Boulzaguet et Aziz Chouaki au théâtre 71 (Malakoff) et au théâtre de l’Atalante. Il a écrit son seul-en-scène humoristique et poétique Marin : blaguons sérieusement qu’il a joué dans plusieurs petits théâtres de Paris et d’ailleurs.

 

Myriam Doumenq : 

 

      Myriam_doumenq-1499167712

 

Après une formation en danse classique et contemporaine au Conservatoire à rayonnement régional de Boulogne Billancourt et une année dans la classe d'Art Dramatique du Conservatoire du IXème arrondissement de Paris (dirigée par Jean-Marc Popower), elle intègre l'Ecole Supérieure de Comédien par l'Alternance (ESCA) en 2014. En 2013, elle joue le rôle de Lisette dans Le jeu de l'amour et du hasard (mise en scène Jean Joude) au Théâtre de Belleville. En 2014, elle tient le rôle de Marguerite dans Les petites filles modèles d'après la Comtesse de Ségur (mise en scène Yveline Hamon) au Théâtre Montansier de Versailles. En 2016, elle créé avec la compagnie La Guilde le Festival Keranno (Côtes d'Armor) et tient le rôle de Zerbinette dans Les Fourberies de Scapin de Molière (mise en scène Jean Joude). A la télévision, elle tient un rôle récurrent dans le programme court humoristique Dans la bouche (Canal +) réalisé par Romain Giquel et Julien Blanche. Elle joue également dans de nombreux courts-métrages, sous la direction d'Anne Aguero et Igor Mendjinsky, entre autres. En 2017, elle met en lecture Tumultes (une pièce française) de Marion Aubert au Studio-Théâtre d'Asnières, participe à la deuxième édition du Festival Keranno avec le rôle de Pinocchio d'après le conte de Carlo Collodi et celui de la Reine dans Ruy Blas et réalise son premier court-métrage, En Ville.

 

Noé Favre : 

 

Noe__favre-1499167768

 

Il fait ses premiers pas sur scène à Neuchâtel, en Suisse, dans une pièce de Ste- fan Zweig : Un Caprice de Bonaparte, montée en 2005 par la compagnie Théâtre à Tous les Etages. Après un passage par l’école Jean Périmony, il intègre en 2012 l’école du Studio-Théâtre d’Asnières, où il participe aux ateliers de Jean- Louis Martin-Barbaz et d’Yveline Hamon. C’est là qu’il rencontre les membres de La Guilde. Il suit ensuite la formation de l'ESCA. Actif également en Suisse, il joue depuis mars 2015 dans D’Acier, mis en scène par Robert Sandoz et sélectionné aux Rencontres du Théâtre Suisse en 2016. Il a notamment travaillé avec Hervé van der Meulen, Marc Lainé, René Loyon, Agathe Alexis, Karima El Kharraze, Stéphane Douret et Lucile Chevalier.

 

Guillaume Jacquemont :

 

   Guillaume_jacquemont-1499167831

 

De 2003 à 2010, il participe à des spectacles musicaux dans le cadre du Festival de la Madeleine (Penmarc'h, Finistère) sous la direction de Vincent Leterme, Véronique Briel, Éric Ruf, Florence Viala, Pierre Jacquemont (Pierrot ou les secrets de la nuit de Michel Tournier – Émilie Jolie de Philippe Chatel – La petite Ondine de H.C. Andersen- Tistou les pouces verts de Maurice Druon – Le Prince heureux de Oscar Wilde – Les contes du Chat perché de Marcel Aymé). Il entre en 2011 à l’École du studio Théâtre d'Asnières où il joue C'est pas nous, tragédie ordinaire (création collective) mise en scène d'Yveline Hamon et Hamlet de William Shakespeare, mise en scène de Jean -Louis Martin -Barbaz. La même année il est comédien dans la pièce Kids de Fabrice Melquiot, mise en scène d'Adrien Popineau au Théâtre 13/Paris. Il intègre en 2014 l'ESCA et joue dans Beaucoup de bruit pour rien de William Shakespeare mise en scène de Hervé Van der Meulen ainsi que la création Qu'y a-t-il à présent ? mise en scène de Sophie Lecarpentier au théâtre Anne de Bretagne à Vannes. En 2017 il repend le rôle de Chérubin dans Le Mariage de Figaro, mis en scène par Jean-Paul Tribout (tournée en France) et joue dans Palestro (mise en scène Bruno Boulzaguet) au théâtre de l'Atalante à Paris et au théâtre Malakoff 71.

 

Jean Joudé : 

 

Jean_joude-1499167906

 

Formé au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique, il a pour professeurs Nada Strancar, Didier Sandre, Robin Renucci ... Il est co-fondateur de la Compagnie des Francs Menteurs avec laquelle il met en scène deux farces de Molière : Le Médecin Volant et La Jalousie du Barbouillé ainsi que Le Jeu de l’amour et du hasard de Marivaux. Il y a joué Le Roi dans Escurial de Ghelderode et Joseph dans Feu la mère de Madame de Feydeau. Il met en scène au CNSAD un spectacle de clown : Ils étaient une fois... Il créé également un cabaret autour de chansons de Prévert au Hall de la Chanson. Il participe à La classe Jouvet pour France Culture mise en scène par Xavier Gallais avec Laurent Poitreneaux. En 2016, il fonde avec la Compagnie La Guilde, le Festival Keranno à Grâces en Bretagne.

 

Manuel Leboucher : 

 

Manuel_leboucher-1499168270

 

Diplômé d’un master en Informatique et d'un MBA, il décide tout naturellement d'entamer une carrière artistique. Pour cela, il intègre l’école Jean Perimony durant 1 an puis l’école du studio Théâtre d’Asnières. Formé au jeu masqué et au clown moderne chez Lecoq et à l’école du Samovar, il pratique également le chant lyrique (tessiture ténor). Il tient notamment le rôle de Claudius dans Hamlet de Shakespeare dans une mise en scène de Jean Louis Martin Barbaz et de Sissoko dans Salina de Laurent Gaudet mis en scène par Chantal Déruaz. Féru d'improvisation il collabore avec la compagnie Again Production pour des cabarets d'improvisation et le spectacle Le film noir improvisé. Il participe à la création du Festival Keranno dans les Côtes d’Armor, avec la compagnie La Guilde, et interprète pour l’occasion Géronte dans Les Fourberies de Scapin. Il joue avec cette même troupe dans la création collective Le PCR, librement inspiré du conte du Petit Chaperon Rouge et jouée sur tréteaux pendant le festival.

 

Luc Rodier : 

 

Luc_rodier-1499167972

 

En parallèle d’un DUT Mesures Physiques, Luc Rodier suit les cours d’Art Dramatique de Gilles Laubert au conservatoire d’Annecy pendant trois ans. Il joue dans C’est beau de Nathalie Sarraute (msc de Gilles Dumesnil, compagnie Hic et Nunc, Haute Savoie). En 2012, il poursuit sa formation sous la direction de Jean-Louis Martin-Barbaz au Studio-Théâtre d’Asnières et entre en 2014 à l’ESCA (Ecole Supérieure de Comédiens par l’Alternance) où il travaille notamment avec Gilles David (de la Comédie Française), Jean-René Lemoine, Bruno Boulzaguet, Igor Mendjinsky, Anne Delbée ou encore Paul Desveaux. Au théâtre, il joue sous la direction d’Hervé Van Der Meulen dans Beaucoup De Bruit Pour Rien de W. Shakespeare (Théâtre Montansier Versailles, Festival d’Anjou, Festival de Sarlat, Saint-Cloud...), Les Précieuses Ridicules et Le Mariage Forcé (msc Jean-Louis Martin Barbaz, Studio-Théâtre d’Asnières). En 2016, il est assistant à la mise en scène d’Igor Mendjinsky de la compagnie Les Sans Cou pour Notre Crâne Comme Accessoire au Théâtre des Bouffes du Nord à Paris. Très attaché à l’esprit de troupe, il fonde la compagnie La Guilde avec qui il crée le Festival Keranno (Côtes-d’Armor). Lors de la première édition du festival, il met en scène Le PCR d’après Le petit chaperon rouge et joue Léandre dans Les Fourberies de Scapin de Molière (msc Jean Joude).

 

Nina Strack : 

 

Nina_strack-1499168028

 

Nina Strack est passée par toutes les étapes avant d’assumer son désir d’être comédienne : une école de danse, des études littéraires et même un Master en administration du spectacle à l’ENSATT. Elle y collabore avec une compagnie de danse berlinoise, co-anime un atelier d’écriture pour des personnes SDF et fait ses premiers pas de comédienne dans une création collective autour de Léo Ferré. A contre-sens du parcours traditionnel, elle rentre donc à 24 ans à l’École du Studio d’Asnières. En 2015 la découverte du clown avec Carole Tallec - avec laquelle elle collabore depuis - est une révélation qui vient donner sens à l’ensemble de son parcours. Récemment, elle se forme pour enseigner le yoga, son autre passion. Elle tient le rôle principal dans le court-métrage, En Ville, de Myriam Doumenq.

 

Loris Verrecchia : 

 

                                                  Loris_verrecchia-1499168082

 

Passé par le Centre des Arts de la Scène et le Studio Théâtre d’Asnières avant d’intégrer l’ESCA, il commence par jouer dans les spectacles d’Hervé Van der Meulen (Une des dernières soirées de carnaval, Jeux de massacre) avant d’être sous la direction de Jean-Louis Martin-Barbaz (Les précieuse ridicules, Le Mariage forcé). On le retrouve dans Welcome to the Future de A.F Pittaluga ainsi que dans Irma la Douce de Breffort mis en scène de Nicolas Briançon au théâtre de la Porte Saint-Martin. Très attaché à la troupe, il fonde sa compagnie avec des camarades en 2011. Avec celle-ci on a pu le voir dans La Jalousie du Barbouillé et Le Médecin Volant de Molière ; Le Jeux de l’amour et du hasard de Marivaux ; Escurial de Michel de Ghelderode ou encore Les pavés de l’ours et Feu la mère de madame de Feydeau. Egalement formé au piano, il est lauréat du prix Claude Kahn.

À quoi servira la collecte ?

La compagnie a mis ses finances au service de ce projet, notamment pour le défraiement des comédiens et la création de la buvette pour nos spectacteurs. Les créations des spectacles ont déjà débutées ce qui a entraîné quelques frais. Le tréteau est en cours de fabrication. Mais il faut encore le payer. Cette collecte nous servira à compléter notre budget, à proposer des spectacles de qualité et un service d'accueil digne de ce nom, tout en garantissant la gratuité du festival.

 

 

4300€, pourquoi ?

 

 

- 700€ pour les costumes (On va pas jouer à poil les quatre spectacles)

- 200€ pour les accessoires (Pinocchio sans nez, ça le fait pas...)

350€ pour la communication: impression d'affiches et de tracts, affichages publicitaires (Histoire d'avoir du public)

1150€ pour la création d'un tréteau durable et de bonne factures aves ses paravents et son rideau (Matières premières et construction)

- 500€ pour le transport (Avec le pétrole car on sillonne les Côtes d'Amor avec un van et un camion)

300€ pour les toilettes sèches (Ca c'est pour vous public)

- 750€ pour les frais de résidence (Assurances et imprévus)

350€ pour Kisskissbankbank (Bisous bisous)

 

 

                  Giphy-1499170938

 

 

 

Merci d'avance pour votre aide ! Au plaisir de vous voir parmi nous les 11, 12 et 13 août au Château.

 

Kenavo !

 

Toute l'équipe de la compagnie La Guilde

 

 

 

Mentions Légales:

Les fonds récoltés sur cette plateforme seront reversés à Myriam Doumenq pour la Compagnie La Guilde.

 

Thumb_mymy-1492623695
MyriamD

Après une formation en danse classique et contemporaine au Conservatoire à rayonnement régional de Boulogne Billancourt et une année dans la classe d'Art Dramatique du Conservatoire du IXème arrondissement de Paris (dirigée par Jean-Marc Popower), elle intègre l'Ecole du Studio d'Asnières en 2012 puis l'Ecole Supérieure de Comédien par l'Alternance... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Je regrette de ne pouvoir venir mais bon vent!
Thumb_default
impatient d'y etre ! Bises
Thumb_default
Pour que Rode puisse enfin manger autre chose que des pâtes (même si c'est bon les pâtes)