Aidez nous à créer! Aidez nous à monter deux irrésistibles comédies de Feydeau !!!

Large_screenshot_20170527-192549-1497442222-1497442249

Présentation détaillée du projet

  "Oh ! bien ! vous savez ce que c'est !... un beau jour, on se rencontre chez le maire... on répond oui comme ça, parce qu'il y a du mondepuisquand tout le monde est parti, on s'aperçoit qu'on est marié. C'est pour la vie." Georges Feydeau

 

     Affiche-1486821152

                                                                                                                     Affiche de Olivier BONHOMME

 

L'ORIGINE DU PROJET 

 

Toutes deux issues de l'École Nationale Supérieure d'Art Dramatique de Montpellier, c'est lors d'un cabaret dans lequel nous jouions, que nous nous sommes rencontrées humainement et artistiquement. Le désir de travailler ensemble a jailli.

 

Nous nous sommes alors découverte une passion commune pour Feydeau. Chacune de nous ayant eu une expérience très forte sur scène en travaillant des pièces de cet auteur ou en allant en voir au théâtre. 

 

De là est née la nécessité et le désir forcené de monter un projet autour de cet auteur, une vraie excitation enfantine et joyeuse.

 

 

 

LE DEBUT DE L'AVENTURE

 

Nous avons (re)lu et (re)visionné une multitude de pièces de Feydeau. Nous avons alors choisi de nous orienter vers les pièces courtes, méchantes et drôles à souhait..

 

Notre choix s'est arrêté comme une évidence sur deux d'entre elles: Feu la mère de Madame et Hortense a dit: "Je m'en fous".

 

 

Nous avons réuni une équipe afin de rendre notre rêve concret.

 

Chacune de nous a proposé des comédiennes et comédiens que nous connaissions, certains depuis très longtemps avec qui nous avions eu des coups de foudres humains et artistiques, et avec qui nous avions envie de travailler. C'est donc aussi une aventure humaine qui se joue. Car toutes deux, nous croyons fermement au théâtre de troupe.

 

 

Ces acteurs ont selon nous, des personnalités et des qualités de jeu qui nous semblent en totale résonance avec la folie et l'humour de Feydeau.

 

Les lectures à la table ont alors débutées et les rôles ont commencé à prendre corps ! Le rire était déjà au rendez-vous nous donnant encore plus de désir de poursuivre cette aventure.

 

 

LE DECOR ET LES COSTUMES

 

Nous avons alors commencé à imaginer ce que pourrait être l'écrin des pièces sur scène. Instinctivement, nous avons voulu une version qui s'éloigne visuellement des clichés attendus du vieux théâtre bourgeois avec ses mobiliers ancien, ces lourdes commodes et ses grands bureaux.

 

Le décor resterait donc très sobre et modulable pour passer d'une pièce à l'autre sans grosse machinerie.

Comme une construction de lego qui se fait et se défait. Comme ces deux couples qui, dans Feu la mère de Madame vient de se marier et d'emménager (pour l'un) et qui, dans Hortense a dit: "Je m'en fou" sont sur le point de se séparer.

 

Il y aura un travail recherché concernant les coiffures, costumes et maquillages proches de personnages de bandes dessinées, ou de Tim Burton. 

 

20170211_135732-1486822782

 

20170211_135642-1486822834

 

20170211_135808-1486822862

 

20170211_134814-1486822883

 

20170211_135317-1486822921

 

20170211_135554-1486822941

 

20170211_135928-1486822961

 

20170211_134620-1486822979

Dessins de RT-Hérétée

 

La musique et la lumière viendront souligner cette fresque déjantée !

 

 

 

LES LIEUX DE REPRESENTATION ET LE CHEMIN POUR Y PARVENIR

 

Nous serons en résidence dans les locaux de l'ENSAD de Montpellier. À l'issue du travail, il y aura une présentation devant des professionnels du spectacle non mort... avant de jouer durant  l'été 2017.

 

Nous voulons rire dans ce Monde qui trop souvent pleure. Nous voulons de la folie, aller à la rencontre de publics divers et tenter de toucher petits et grands de 7 à 100 ans (des campings, places de villages, croisières, aux CDN scènes Nationales).

 

Nous imaginons une ambiance conviviale où nous irions à la rencontre du public après les représentations afin de prolonger le plaisir d'une soirée de théâtre.

 

NOUS JOUERONS CET ÉTÉ AU FESTIVAL OFF D'AVIGNON AU THÉÂTRE DES ITALIENS.

 

Aidez-nous à faire vivre ce rêve ! Nous ne vous en remercierons jamais assez.

 

 

RÉSUMÉS:

 

 

Feu la mère de Madame

 

Dans cette comédie, Feydeau met en scène, de manière comique, un couple de bourgeois qui vient de se marier. L'intrigue commence dans la chambre à coucher d'Yvonne, à quatre heures du matin. Son mari, Lucien, déguisé en Louis XIV, revient du bal des Quatz'arts où la soirée a été bien arrosée. Comme il a oublié sa clé, il lui faut sonner, réveiller sa femme en sursaut. Aussi, avant de pouvoir se coucher, malgré ses efforts de discrétion contrariés par de multiples maladresses, doit-il affronter ses fureurs. Elle lui reproche de n'être qu'un barbouilleur puisqu'il ne vend aucune toile. Lui, se déclare heureux du bal où les modèles nus étaient à l'honneur. L'une d'entre elles, qui, dans le spectacle, jouait Amphitrite, l'a émerveillé. Yvonne ignore qui est Amphitrite, qu'elle confond avec une maladie intestinale, mais ce modèle nu ne lui dit rien de bon. Sa jalousie tourne à la crise de nerfs lorsque Lucien, excédé, lui dit qu'elle a « les seins en porte-manteau ». Yvonne, vexée, fait participer Annette, la bonne, à la discussion. Mais on sonne, c'est Joseph, le nouveau valet de chambre de la mère de Madame. Il apporte une triste nouvelle : elle est morte…

 

 

 

                              Jean_baptiste_regnault_-_the_triumph_of_amphitrite-1480336628

 

 

 

 

 

Hortense a dit : « Je m’en fous »

 

Follbraguet, dentiste de profession débute sa journée de consultations comme d’ordinaire. Si ses patients font preuve dune patience à toute épreuve malgré les douleurs, ça n’est pas le cas de Marcelle Follbraguet, sa femme tyrannique, qui décide qu’aujourd’hui ce sera scandale.

Elle déboule dans le cabinet sans prendre garde aux patients et crie haut et fort que la chatte de la belle Hortense, la bonne, a uriné sur son manchon. Vérité ou jalousie ? Folbraguet n’en a cure et fait la sourde oreille. 

Marcelle cède du terrain et va s’expliquer avec Hortense. 

Folbraguet est sauvé. Les consultations peuvent reprendre dans le calme...

Mais c’est sans compter sur Hortense qui aura l’insolence de dire à Madame: Je m’en fous !...

 

 

 

       Laughing_gas-1480336481

 

 

 

                                                                   

 

                                                         L'ÉQUIPE

 

 

     _and8462-1-1480501099

 

ANNE-JULIETTE VASSORT

METTEUR EN SCÈNE DE FEU LA MÈRE DE MADAME ET COMÉDIENNE DANS HORTENSE A DIT: "JE M'EN FOUS"

 

 

Formée au conservatoire du XXème de Paris puis à l’École Nationale Supérieure d’Art Dramatique de Montpellier dirigée par Ariel Garcia Valdes. Au théâtre, elle joue sous la direction de Georges Lavaudant (Toutaristophane de Serge Valetti),Aurélien Recoing (Les femmes de Troie), Fani Carenco (Incurable), Mathias Beyler (Baal de Brecht), Richard Mitou (Les Hommes de Terre de Marion Aubert), Yves Ferry (Le Balcon de Genet), Mathieu Penchinat (Georges Dandin), Cyril Teste( Peace de Falk Richter), Maïanne Barthès (Rouge d'Emmanuel Darley), Marion Guerrero (spectacle musical:Le Tango du couteau), Abderrazzak Zitouny :(plusieurs créations franco-marocaines),  Hugues Chabalier ( Occupe toi d'Amélie de Feydeau), Nicolas Oton ( La nuit des rois de Shakespeare). Elle joue dans des spectacles Jeune Public  sous la direction de Jean-Jacques Mateu (Le journal de grosse patate), Valérie Gasse (Bouge Plus de P. Dorin), Amélie Nouraud (Les souliers rouges de T.Lucattini et Pierette Pan de J. Dubé). Elle travaille aussi avec les compagnies Machine Théâtre, Moebius, et les Grisettes.  Elle collabore également avec l’Orchestre National de Montpellier, de Douai pour des concerts éducatifs, contes qu'elle écrit ,interprète et met en scène autour de la musique : (Tableaux d'une Exposition de Moussorgski sous la direction de Nicolas Krauze et Fabrice Parmentier) ,(Deux petites notes de musique et puis s'en vont: Composition musicale de Manuel Doutrelant ). Elle accepte aussi une commande d' un groupe de musiciens de l'orchestre de Douai ( Le mystère du Grimoire). Elle est intervenante théâtre à la scène nationale d'Annecy ,depuis 2011, auprès de lycéens Option Théâtre et met en scène chaque année un spectacle avec eux qui se joue à la Scène Nationale de Bonlieu et au Théâtre Renoir . Elle est également intervenante depuis 2007, avec le cancérologue  Marc Ychou  et le metteur en scène Serge Ouaknine, auprès de cancérologues déjà en fonction mais aussi elle intervient auprès des étudiants en médecine de la faculté de Montpellier afin d'aider et d'humaniser les rapports médecins/malades. Au cinéma, elle tourne  dans Partir de Catherine Corsini, Le fabuleux destin de Perrine Martin d' Olivier Ciappa, La Série Candice Renoir, Tandem et à plusieurs reprises pour Groland à Canal Plus. Elle danse également avec la troupe Romano Atmo (danse tzigane), dirigée par Pétia Iourtchenko.  Elle suit des cours de flamenco auprès de Paco Fernandez et Tatiana Ganoza.           

 

 

 

 

 

      Received_1138703046221976-2-1480501541         

REBECCA TRUFFOT

METTEUR EN SCÈNE DE HORTENSE A DIT: "JE M'EN FOUS" ET COMÉDIENNE DANS FEU LA MÈRE DE MADAME 

 

Elle débute dans les classes de la Comédie de Reims sous la direction d’Emmanuel Demarcy Mota où elle travaillep notamment avec Laurence Roy, Arnaud Meunier, Joséphine Derenne, Jean-Pierre Garnier, Victor Gauthier-Martin, François Renault, Mathieu Roy,... puis elle poursuit au COP du CRR de Rennes dans la classe de Daniel Dupont.  En 2011 elle entre à l’École Nationale Supérieure d’Art Dramatique de Montpellier dirigée par Ariel Garcia Valdès où elle travaille, entre autres, avec Georges Lavaudant , Guillaume Vincent, Cyril Teste, Marion Guerrero, Jacques Allaire, André Wilms, Évelyne Didi, Alexandre Del Perrugia…  Elle est désormais membre du Collectif La carte Blanche et joue dans la performance filmique NOBODY mise en scène par Cyril Teste.  Elle a également travaillé avec Yanneko Rumba, Mathias Beyler et Stefan Delon, Camille Soulerin, Katia Ferreira et participe à la création de l’adaptation du roman UBIK de Philip K . Dick par Florent Dupuis, dans laquelle elle joue.  Elle a été performeuse dans cocooning une création du chorégraphe Luis Garay lors du festival Montpellier danse en collaboration avec le HtH. Elle a tourné dans Candice Renoir et dans le court métrage un candidat idéal réalisé par Mathieu Robin.  Depuis 2015 elle intervient aux côtés du professeur en oncologie digestive et du metteur en scène Serge Ouaknine lors de formation théâtre et médecine auprès de jeunes médecins afin d’humaniser la relation patient/soignant. Elle est aussi violoniste et illustratrice. Elle signe les ombres chinoises du spectacle l'histoire du soldat de Stravinsky mise en scène par Sylvère Santin avec l’orchestre de l’Opéra de Montpellier et illustre les nouvelles de l’écrivain Gérard Allègre (en cours).      

 

 

 

 

       Fanicarenco-1-1480501782                                                           

       FANI CARENCO- COMÉDIENNE 

 

 

 Elle est également auteure et metteure en scène. Après un DEA d’histoire des femmes, c'est sous la direction de Daniel Ivernel que Fani Carenco fait ses premiers pas sur les planches pour « La  Ménagerie  de  verre ». Elle joue avec Moïse Touré dans « Le quand dira-t-on des troyennes.. » ou « Paysages après la pluie », entre autres. Devant la caméra, elle tourne dans « 1802 » et les téléfilms « Le Mystère Joséphine », «Comprendre et pardonner »... Après plusieurs mises en scène (« Le baiser de la Veuve »   d’I. Horowitz, « Les mains sales » de J-P Sartre...) elle assiste Georges Lavaudant sur « 20ème  Première », « La  Tempête... »,  « La  Mort  de Danton » et dernièrement « Cyrano de Bergerac ». Parallèlement, Fani écrit plusieurs pièces, en 2005 « Du rhum, des hommes », pièce jouée dans toute la France pendant trois ans. En 2010, elle écrit et joue au festival d'Avignon OFF « Ce soir j’ai commencé à midi...». En 2011 elle crée « inCURablE » avec le Théâtre Petit Comme un Caillou à Avignon, puis en tournée. En 2012 elle réalise deux courts métrages autour de Marguerite Duras avec la compagnie Les Inachevés. En 2013, elle adapte et met en scène le journal de Kurt Cobain. La même année, elle interprète à Bonlieu Scène Nationale d'Annecy une pièce qu’elle a écrite « Il suffit d’un train pour pleurer » mise en scène par Marion Guerrero. Fani met en scène en 2015, « Hansel et Gretel ou pourquoi j’ai arrêté de manger des enfants », un seul en scène jeune public,  et en 2016 « Solitude », adaptation d'un texte d'André Schwartz Bart, créé en janvier dernier à Bonlieu - Scène Nationale d'Annecy. Fani  est également intervenante auprès des lycéens du Lycée Baudelaire de Cran Gévrier.  

 

 

 

     

      3-1-1480502023

 

      GUILLAUME COSTANZA - COMÉDIEN

 

Il naît  à Marseille en 1992 et commence à faire du théâtre dès l'âge de 10 ans dans la Compagnie Tableau de service dirigée alors par Ana Bruce.  De 2010 à 2013 il fut l'élève de Pilar Anthony et de Jean-Pierre Raffaelli dans les classes d'Art Dramatique du Conservatoire National de Région de Marseille.  En 2013, il intégra l’École Nationale Supérieure d'Art Dramatique de Montpellier dirigé par Gildas Milin. Il travaille sous la direction de différents metteurs en scène, entre autres, Georges Lavaudant, Julie Deliquet, Robert Cantarella, Gildas Milin, Alain Françon.  En 2015, il tourna dans L'ami, long métrage réalisé par Renaud Fely et Arnaud Louvet, également dans plusieurs téléfilms sous la direction de Christian Faure ou encore d'Alain Berliner. Passionné par la musique, il pratique le piano depuis 2006        

 

 

 

 

     004_ok-1-1480586978

 

      FLORENT DUPUIS - COMÉDIEN

 

Il a commencé le théâtre dans le cycle d’orientation Professionnelle du conservatoire de Rennes sous la direction de Daniel Dupont, puis a intégré en 2011 l’Ecole Nationale d’Art Dramatique de Montpellier dirigée par Ariel Garcia Valdès. Il en sort diplômé en juin 2014. Il est membre du Collectif La Carte Blanche. En 2016 il joue dans la performance filmique NOBODY, mise en scène par Cyril Teste du Collectif MxM et dans le seul en scène FOLAMOUR (adaptation du film de Stanley Kubrick) mis en scène par Mathias Labelle. Il est également chanteur, musicien, auteur et compositeur. Il projette également d’adapter à la scène le roman de science fiction Ubik de Philip K.Dick.

 

 

 

 

      Photo_quentin-1-1480588289

 

      QUENTIN GRATIAS - COMÉDIEN

 

C'est auprès de Laurent Meunier qu'il commence le théâtre, et après des cours de management des unités commerciales, de droit des entreprises, il rejoint les ateliers théâtraux du théâtre universitaire de la Vignette (Montpellier) où il participe à une création collective dirigée par Marie José-Malis présentée en avant première de sa mise en scène du Prince de Hombourg. Il poursuit sa formation dans les classes de Richard Mitou, Hélène de Bissy et Yves Ferry au conservatoire à rayonnement régional de Montpellier. S'en suit la création de la compagnie « JeparsAZart » avec les camarades de sa promotion ; en résidence durant deux ans dans un théâtre il est régisseur et participe à plusieurs créations de la compagnie. Il entre à l'Ensad de Montpellier en 2013 et travaille notamment avec Alain Françon, George Lauvaudant, Hélène Vincent, Bérangère Vantusso, etc.  En 2016, il participe à la  création de Ubik, adaptation du roman de Philipp K. Dick avec le collectif La carte Blanche, ainsi que La Volte, adaptation courte du roman d' Alain Damasio, La zone du Dehors présenté par la Cie JeParsAZart. (Une version complète sera créée en 2018)*.             

 

 

 

 

    _and7836-1-1480588479                                                  

    JULIE MÉJEAN - COMÉDIENNE  

 

Issue de la promotion 2006, de l’École Nationale Supérieure d’Art Dramatique de Montpellier, dirigée par Ariel Garcia Valdès, elle a depuis joué dans « Poeub » de Serge Valletti, mis en scène par Michel Didym,  « La Trilogie de la Villégiature » de Carlo Goldoni, mis en scène par Patrick Haggiag, « La nuit des Feux » de Eugène Durif, mis en scène par Karelle Prugnaud, «  Baal(1919) » de Bertolt Brecht, mis en scène par Mattias Beyler, « Dimanche » de Michel Deutsch, mis en scène par Evelyne Didi, « Bouge Plus » de Philippe Dorin, mis en scène par Valérie Gasse, « George Dandin » de Molière, mis en scène par Matthieu Penchinnat, « Madame de Sade » de Yukio Mishima, mis en scène par Camille Soulerin, « Pleine » de Marion Péllissier  mis en scène par l’auteur… Elle assiste Richard Mitou dans deux de ses spectacles, «  Les Numéros, cabaret » d'après l'oeuvre de Hanokh Levin en 2012 et « Les règles du savoir-vivre dans la société moderne » de Jean-Luc Lagarce en 2011. En 2014 elle incarne un agent immobilier dans « Appartement à vendre », court-métrage réalisé par Jeanne Tachan (prix de l’interprétation féminine au festival « Les Clayes du cinema »). Elle a tourné récemment dans « Candice Renoir » (France 2) réalisé par Olivier Barma (Stéphanie Lestrade), « Les secrets d’Elise » (TF1) réalisé par Alexandre Laurent (Paulette), « La promesse du feu » (France 2) réalisé par Christian Faure (une journaliste) et  dans « Meurtres à Avignon » (France 3) réalisé par Stéphane Kappès (Elise).   

 

 

 

 

     Teaserbox_18500526-1480589781

 

     CLAIRE ÉLOY - ÉCLAIRAGISTE     

 

Elle est co-directrice artistique de la compagnie Plateau neuf, elle est également scénographe et régisseuse générale. Elle fait un Master Études théâtrales à l’université Paul Valéry Montpellier III.  Elle obtient le prix de la scénographie au festival international de théâtre 2012, à Tanger au Maroc. Elle a travaillé avec plusieurs metteurs en scène, en tant qu’éclairagiste, scénographe et régisseuse dont, Anne Guersande Ledoux, Alexandre Blanc Paradis, Malika Hamza, Marion Notte, Céline Massol, Boris Zordan, Frédérique Dufour. Elle collabore avec le collectif Unaenime, la compagnie des Grisettes, et travaille dans des lieux tels que la scène nationale de Sète, le printemps des comédiens, le théâtre du Châtelet, le théâtre du Vieux colombier et au sein du festival Montpellier Danse.  

À quoi servira la collecte ?

Cette collecte est très importante pour nous car elle nous permettrait de mettre la première pièce à l'édifice et de rendre la suite possible. Voici donc à quoi nous servirai ce kisskiss bankbank:

 

 

Transport décors,matériel / location camion: 640 € (pour juillet - Août 2017)

 

 

Décors / accessoires:                                     700 € (pour début février 2017)

 

 

Costumes:                                                      700 € (pour début février 2017)

 

 

Maquillage / coiffure:                                       310 € (Pour février 2017)

 

 

Achat matériel technique:                                750 € (Pour février 2017)

 

 

Si nous parvenions à obtenir plus que la somme demandée, nous pourrions alors envisager de présenter notre dossier à des théâtres du festival OFF d'Avignon, ce qui pour nous serait une opportunité formidable de montrer notre travail au plus grand nombre avant d'entamer une tournée.

 

 

 

Thumb_feydeautrentuno-1480502869
Compagnie Buissonière

Georges Feydeau ( 1 8 6 2 - 1 9 2 1 ) Très jeune Feydeau perd son insouciance lorsque son père devient hémiplégique. Il néglige alors ses études pour se consacrer au théâtre. Il tente une carrière d’acteur en vain, jouant notamment dans la compagnie le cercle des castagnettes qu’il a fondée. Il se tourne alors vers l'écriture. Sa première pièce qui... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
pleins de bisous à vous tous !
Thumb_2016_emmanuelle_reymond__ledroitperrin_md_-0268-1473433951
Ouf! Pile à l'heure, pile! Une belle créa à vous! Je vous embrasse.
Thumb_default
MERDE !!!