Pariez sur le monde du travail à l'ère de la révolution numérique, entre la France et le Viêt Nam.

Large_visueleltf-1459710390-1459710418

Présentation détaillée du projet

ET LE TRAVAIL FUT est un projet de documentaire né de la question: « c’est quoi le travail ? ».  Il suit un certain nombre de personnes qui cherchent un sens à ce mot, le remettent en question et expérimentent de nouvelles pratiques, à l’heure de la mondialisation et de la dématérialisation, dans un monde de communications et d’échanges incessants, à une époque où nos métiers ne sont plus forcément liés à quelque chose que l’on fabrique ni à un lieu précis. En prenant le milieu des start-ups comme point d’ancrage et la révolution numérique comme toile de fond, il navigue entre la France et le Viet Nam, entre monde virtuel et réalité du terrain, idéologie et mise en pratique.

 

Ce film va à la rencontre d’une communauté qui agit au cœur des mutations actuelles et qui encourage un nouveau système d’organisation, où les rapports professionnels ne sont plus hiérarchiques mais collaboratifs, où le profit cède le pas aux valeurs sociales. Mais ce chemin construit sous l’impulsion des nouvelles technologies n’est pas dénué d’obstacles, et malgré les bouleversements positifs que permet la révolution numérique, une problématique revient de façon régulière: comment réussir à dépasser les disparités économiques et politiques qui existent dans le monde, tout en échappant aux sirènes du système économique libéral ?   

 

POURQUOI CE SUJET ?  

 

Dans les années 80 les ordinateurs étaient plutôt rares et mon père était informaticien. Il me parlait de système binaire, de bits, du langage Ms-Dos et Basic, de la différence entre hardware et  software… je ne comprenais rien. Les écrans étaient noirs, avec du texte en blanc et pas du tout d’images, c’était l’avènement du minitel. 

J’avais neuf ans et en m’imaginant adulte je ne voulais surtout pas travailler avec des ordinateurs, car quand j’étais petite, j’attendais chaque soir avec impatience le retour de mon père mais je savais par avance que son visage serait marqué par la fatigue et qu’il franchirait le pas de la porte en soupirant. Pour moi le travail a longtemps été ça : quelque chose d’abstrait qui marque le corps et l’esprit.

 

Msdos-1459504683

 

 

Heureusement les choses ont évolué.

La petite fille que j’étais a grandi et passe 70% de son temps sur un ordinateur, du matin au soir, du bureau à la maison… et elle n’est pas la seule. La technologie a fait sa place dans notre quotidien, comme le réfrigérateur, le four micro-onde et le lave linge. Les écrans se sont démultipliés et démocratisés, tout est intuitif et pensé pour nous faciliter la vie…

Pourtant, il n’est pas certain que nous ayons atteint le meilleur des mondes possibles.

Le monde numérique est devenu certes une seconde nature mais son impact sur le marché de l’emploi et la position de force des grands groupes financiers à la pointe de la technologie apportent une ombre au tableau.

Dans ce contexte, les médias relayent une vision à la fois alarmiste et fataliste, comme si la seule issue était de subir les bouleversements apocalyptiques qui s’annoncent.

 

Extrait tiré de "Metropolis" de Fritz Lang

 

Pourtant je reste convaincue qu'il n'est jamais trop tard pour décider dans quelle société nous voulons vivre demain.  

 

Avec Et le travail fut, j’ai décidé de m’appuyer sur le quotidien d’hommes et de femmes qui dans leur activité professionnelle cherchent constamment l’équilibre entre un idéal de société et les pratiques de la mondialisation connectée. Nous ferons connaissance avec des personnes pour qui le travail devient l’occasion de questionner certaines valeurs de notre monde actuel et d’encourager une nouvelle façon d’y vivre, faite de technologies, d’effervescence, de bienveillance, d’entraides et de prises d’initiatives permanentes. Le spectateur partagera le quotidien d’une communauté en mouvement, à l’écoute de ce qui se passe ici et dans le reste du monde. Je les observerai se rassembler pour partager leur expérience et leur questionnements, résoudre leur problème en prônant l’intelligence collective, et inventer ainsi une nouvelle façon d’interagir les uns avec les autres et de concevoir le travail, en dehors de sa seule valeur marchande. 

 

QUI VERRA-T-ON DANS CE FILM ?

 

Jeunes_pousses-1459511645

 

 

ET LE TRAVAIL FUT prend la société Officience comme point de départ.

C'est une société de services numériques basée au Viet Nam, dont l'organisation a cessé d’être pyramidale depuis 2014: ses 300 salariés sont libres de choisir leur activité au sein de l’entreprise, leur collaborateurs et leur référents en fonction des projets, ainsi que le montant de leur salaire.

Dans ses bureaux parisiens, elle accueille dans son espace de coworking des énergies multiples et variées dont voici quelques exemples: 

 

L’équipe de Voxe a mis au point un comparateur neutre de programmes politiques pour faciliter l’engagement citoyen et expérimente des initiatives pour dépasser les clivages politiques actuels.

 

Avec Curious, les utilisateurs interrogent des personnalités considérées inaccessibles et utilisent la force des réseaux sociaux pour obtenir et partager des réponses.

 

Open Team élabore une plateforme pour faciliter la rencontre entre porteurs de projets sociaux.

 

Via son application mobile, Gofer met en relation des employeurs et des employés, tout en simplifiant les démarches administratives liées à l'embauche.

 

La fabrique Spinoza est un think tank du bonheur citoyen qui en automne 2015 a inauguré son université du bonheur au travail. Il se concentre actuellement sur l’élaboration d’un indice trimestriel du bonheur citoyen, pour contrebalancer le PIB.

 

 

 

MON CHEMIN DE REALISATRICE 

 

Il y a deux thématiques qui me tiennent à coeur et qui m'accompagnent tour à tour, de films en films.

 

1 - LE VIET NAM  

 

Je suis devenue réalisatrice en accompagnant ma mère sur la terre de ses ancêtres qu’elle foulait pour la première fois de sa vie. 

 

Leretour2-1459513128

Le retour à la terre obtiendra le prix du jury au festival du film de famille à Saint Ouen.   

 

L'année d'après je l'ai accompagnée en France sur la tombe de ses parents. J’ai observé les fleurs plantées chaque année parce qu’elles ne repoussent pas, les feuilles mortes balayées qui continuent à tomber et les gestes symboliques dont le sens a été oublié depuis longtemps.  

 

Cultiver1-1459513409            Cultiver son jardin a voyagé en Corse, à Marseille, à Oullins, à Paris...   

 

 

2- LE TRAVAIL

 

Le monde professionnel est un espace que j'explore régulièrement: sur les chantiers, dans les cuisines, en extérieur… Je filme des corps en mouvement, des gestes qui se répètent, des sons qui résonnent.

 

Crowdtravailvisuel-1459515361

 

 

Avec "Et le travail fut", j'ai enfin réuni ces deux thématiques pour qu'elles se nourrissent l'une de l'autre. J'ai en quelque sorte réussi à revenir aux origines de ce qui m'intrigue depuis mon enfance, ces deux espaces insaisissables que mon père était le seul à connaitre.

   

 

A QUEL STADE DU PROJET NOUS TROUVONS-NOUS ?

 

J’ai plongé dans un univers qui m’était complètement étranger: celui des start-ups et de la révolution numérique. A cette occasion, j’ai observé, écouté, questionné, sympathisé, discuté… et de conférences en meet up, un film a fait son chemin dans mon esprit.J’ai pris le temps de le retranscrire en mots pour le proposer à différents financeurs: la partie française est relativement aboutie en terme d’écriture, mais celle concernant le Viet Nam se base sur mes souvenirs de voyages et les articles de journaux glanés ici et là.

Or l’imagination a ses limites que la réalité dépasse souvent... L’idéal serait donc de partir au Viet Nam pour me rendre compte par moi-même de la dynamique numérique et entrepreneuriale du Viet Nam, faire des rencontres et y observer la vie qui s’écoule tout simplement…  

Concernant ce voyage, je suis sur les starting-blocks, prête à embarquer dans le premier avion qui décollera, mais les moyens financiers me manquent alors qu’un événement important se prépare… les 10 ans d’Officience au Viet Nam en Juin ! 

M’immerger parmi eux à ce moment particulier est une expérience à ne pas rater !!

 

Ce séjour de 15 jours à Hô Chi Minh Ville inaugurera la période de tournage qui aura lieu en plusieurs fois jusqu'en été 2017.

 

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

 

L’objectif financier indiqué est inférieur à la somme requise pour produire intégralement le documentaire mais il aidera à lui mettre le pied à l’étrier, notamment en finançant ce 1er voyage au Viet Nam !

En plus d’affiner l’écriture du projet, ce sera également l’occasion de récolter une première moisson d’images et de sons qui constitueront les premiers rushes et serviront à élaborer un teaser pour convaincre les financeurs de nous accompagner dans l’aventure.

 

Je me rendrai au Viet Nam accompagnée d’Hadrien, un ingénieur du son avec qui je travaille depuis mes premiers films et qui possède un sens de l’espace et de l’acoustique sans pareil. Je lui fais entièrement confiance pour retranscrire les 1001 détails sonores qui font la particularité du Viet Nam.

 

Vous pouvez nous aider pour:

 

- 2 Billets d’avion AR Paris/Ho Chi Minh  Ville / 1600 euros

- Les frais d’hébergement / 400 euros

- Les repas + les déplacements / 400 euros

- La location du matériel de prise de son et image / 1250 euros

- Frais du site (8%) / 350 euros

 

 

Aidez-nous à rencontrer la dynamique numérique au Viet Nam !

 

Thumb_capture_d_e_cran_2016-03-31_a__00.00.11-1459375267
Tuong Vi

Monteuse de fiction long-métrage, je suis devenue réalisatrice à l’occasion d’un voyage au Viet Nam, accompagnant ma mère sur la terre de ses ancêtres qu’elle foulait pour la première fois de sa vie: « Le retour à la terre » obtiendra le prix du jury au festival du film de famille à Saint Ouen. Depuis, d’autres projets et films ont vu le jour.... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_capture_d_e_cran_2016-03-31_a__00.00.11-1459375267
ça y est l'objectif a été atteint ! Un grand Merci à tous pour votre soutien et à très bientôt !! Si vous voulez suivre l'évolution du projet, je vous invite à aller voir la page fb qui lui est dédié: https://www.facebook.com/Et-le-travail-fut-958703064249960/?fref=ts C'est une page pour discuter autour du film et de son sujet, aussi n'hésitez pas à poser des questions ou proposer des articles, photos, vidéos etc... pour alimenter le débat et enrichir la réflexion du film à venir :)
Thumb_default
Belle initiative, hâte de voir le résultat, bon courage ! Khang
Thumb_1391074529468
Bon courage, le sujet n'a pas l'air facile !