X/Y est un moyen métrage d’aventure expérimental, soumis au rythme du transsibérien. Un essai sur les inconnus humains et géographiques

Large_1

Présentation détaillée du projet

                                        

 

                                        Pitch.     

                                        le blog du film

 

Août 2013, deux inconnus se retrouvent à bord du transsibérien. Au fur et à mesure que les paysages défilent une complicité s’installe. Entre l’ennui latent, le décalage horaire, la perte d’un rythme de vie traditionnel, leur relation s’intensifie. Les jeux de regards tentent alors de dépasser les barrières de la langue et le manque d’intimité, avant que l’un d’eux descende.

 

 

                                        Détails techniques

 

Format : Full HD 16:9, Couleur, sonore.

Durée : Environ 35 min

Genre : Road-movie - Docu-fiction - Aventure expérimental

 

-> Auteur - réalisateur Floriane Davin

-> Personnages (2) : X & Y

-> Directeur de la photographie Thomas Cartron

-> Prise de vue/ prise de son : Floriane Davin

-> Story board & Conseils techniques:   Violaine Arnaud

-> Musique originale : Alban Rostain & Erwan Grendler

-> Montage: Sarah Balounaïck & Floriane Davin

 

Lieu de tournage : Transsiberien (Moscou -> Oulan-Bator -> Pékin)

Durée du tournage : 26 jours.

 

Dates de tournages : Du 7 Aout  au 2 septembre 2013.

Date de fin de post-production : Fin décembre 2013.

Date approximative de la première projection : Janvier 2014

 

 

                                         Extrait de la note d’Intention(s)

                                         Note d'intention complete

 

Il y a, tout d’abord, cette envie de raconter une histoire. Celle d’un voyage, d’une rencontre, celle d’une expérience. Si je peux me permettre de paraphraser Chantal Akerman, je dirais qu’il y aura la place aux choses qui me touchent, le soleil, la pluie, le vertige des montagnes, l’enivrement des plaines sans limites, les odeurs et le goût de la nourriture; sans en oublier la présence des voyageurs, leurs langues, leurs histoires. C’est aussi la vie qui s’installe dans cette capsule spatio-temporelle, qui découpe et relie à la fois des territoires si différents qui m’intéressent.

 

Cette question de notre rapport au paysage, à soi, aux autres est mise en exergue par l’immensité de ceux que nous traverserons, et la relation qui s’installe entre les deux protagonistes.  Mon objectif dans ce film n’est pas de les couper du reste du monde pour en faire une exception, mais de bien convoquer la réalité dans laquelle ils s’ancrent pour révéler l’importance de leurs actes. Nous retrouvons dans l’incertitude géographique la complexité de leurs propres vies. Le rythme du film donné par les plans de paysages qui défilent renforce le sentiment de l’interminable, que nous trouvons face à cette confrontation avec la nature et la durée du voyage en train.

 

Je voudrais enregistrer les sons de cette machine qui ne fait qu’avancer,  ceux des hommes qui sont présents, ceux des villes et des gares, loin de nos flux occidentaux. Ces agressions sonores viendront renforcer ce sentiment d’impossibilité à contrôler les bruits du monde. Puis il y aura les silences de la nuit, des étendues semblant sans limites, et surtout, les silences intérieurs. La bande-son sera légère, mais empreinte au réel, les signes infimes de la vie ordinaire ne seront aucunement dissimulés. Elle sera du même ordre que les images, pour affirmer l’échange intérieur/extérieur.

 

 

                                   Extrait du scénario

                                   Scénario complet

 

VII. Int. Nuit.

Voiture-restaurant. Il fait maintenant nuit noire.

 

On retrouve X au wagon-restaurant. Elle est installée seule à une table. Les autres voyageurs prenant leur repas sont accompagnés, dont Y qui n'est pas loin avec quelqu'un d'autre.Son assiette arrive. Au moment où elle commence à manger, doucement, comme picorant, le wagon devient de plus en plus silencieux. Une musique fredonnée par une voix féminine nous arrive à l’oreille. On saisit que c’est elle qui chante de façon maladroite. D’un seul coup, une voix forte, russe, venue de nulle part interrompt ce repas. Le fredonnement cesse. X se lève. Sa place reste vide.Elle pose son verre, s’assoit, puis le reprend et fait signe de trinquer.

 

Le paysage défile. On entend maintenant la suite en version originale de la chanson fredonnée.

 

XI. Ext. Jour

Plus tard au milieu de la journée.

 

Le train s’arrête. Les passagers descendent. Il y a des vendeurs sûrs le quai. X fait la queue pour faire quelques courses de ravitaillement. Lui se trouve au stand d’à côté. Elle paye. Lorsqu’elle relève la tête, elle se retrouve face à lui. On aperçoit qui lui dit quelque chose, mais on ne peut pas le distinguer du brouhaha environnant. Elle s'approche de lui tout en riant. Il s’allume une cigarette.

Ils restent plantés là, tous les deux au milieu de la foule qui s’agite. On devine qu’ils continuent de discuter par bribes, grâce aux mouvements de leurs corps, mais nous ne distinguons toujours pas la conversation à cause du fort bruit des gens autour.

Elle remonte à bord ,alors que, lui reste sur le quai finir sa cigarette. Il écrase son mégot et rentre.

 

                       

                                Extrait du Story board

 

 

 

Image_story_b

 

 

 

 

                                 L'équipe

                                 Toutes les biographies

                            E_quipe

À quoi servira la collecte ?

Le projet est porté par une équipe de 6 jeunes artistes, engagés bénévolement dans un projet professionnel.

 

Suite au tournage plusieurs projets seront mis en place (ateliers avec les enfants, Projections, expositions), en Ille-et-Vilaine, mais aussi plus loin en France et à l'étranger. Nous souhaitons en effet échanger sous différentes formes l’expérience du voyage dès notre retour. Ainsi, la collecte servira non seulement à nous aider pour les frais du voyage, mais aussi à financer une partie du matériel nécessaire aux éditions.

 

SI nous avons déjà le soutien de l'Association Jeunes à Travers le Monde grace à la bourse : Projet citoyens ( d'un montant de 1500 €), une participation financière de votre part nous serait d'un grand soutien pour voir vivre le projet.

 

Tout ce qui dépassera de la collecte servira à soutenir le travail des musiciens, de montage et de dessin.

 

 

Budget_v3000

 

Suite au projet d'autres Projets

 

Map

 

Jtm-logo-coordonnees

 

Thumb_9_copie
FlorianeDavin

Floriane Davin est née en France, à Gap (05) en 1987. Elle vit et travaille à Rennes. Après un Baccalauréat littéraire (option Arts plastiques) en 2005, elle rentre à l'École supérieure d'Art de Grenoble. À partir de sa deuxième année, elle poursuit ses études en Bretagne, à L'École Européenne des Beaux Arts de Rennes. Elle obtient le Diplôme... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
bonne change. bisous
Thumb_default
tu m'enverras une carte postale... ?! amuse toi bien !!!