R~ presents

FIN

Au milieu d'une très médiatique fin du monde, le 21 Décembre 2012 à Bugarach, dans le sud de la France / AVEC VOTRE AIDE PRECIEUSE ET VOTRE CURIOSITE / existeront le tournage et la publication d'un film documentaire, et des actions de provocation en immersion dans un grand spectacle apocalyptique... / Une production du Collectif Sin~ / Une manifestation du Festival Permanent.

Large_newkkbbpic

The project

Une production du Collectif Sin~

Une manifestation du Festival Permanent

 

AVEC VOTRE AIDE PRECIEUSE ET VOTRE CURIOSITE,

existeront le tournage et la publication d'un film documentaire, et des actions de provocation en immersion dans un grand spectacle apocalyptique - Au milieu d'une très médiatique fin du monde, le 21 Décembre 2012 à Bugarach, dans le sud de la France.

 

~

 

 

 

Je suis très excité de voir ce que ce cadre fictionnel va activer et faire émerger, je veux te raconter avec des images et du son la fin du monde qui a déjà lieu, et qui aura vraiment lieu là-bas.

 

Ceci est mon premier documentaire, et j'ai besoin de ton aide pour arriver à destination. Il n'y a pas de scénario possible, je commencerai par la fin.

 

Il s'agira de boire une grande tasse d'histoires la tête dans le raz de marée, de capter et de te ramener des traces de ce qu'il se passera réellement dans la vague d'antimatière.

 

 

QUOI OÙ QUAND?

Voici le contexte dans lequel nous allons nous plonger en équipe :

 

L'action se déroulera dans un village de 189 habitants, Bugarach, surplombé par un pic de 1230m.

Cette "montagne inversée" fascine et a toujours été le point culminant de nombreuses légendes (trésor des templiers, tombeau du Christ, apparitions d'OVNI), rassemble de nombreux mouvements New Age, et magnétise depuis quelques temps les médias du monde entier…

 

En effet ce gros rocher stimule l'imagination, il s'agit là d'un sujet à sensation :

Le Pech Bugarach serait le seul endroit épargné par le cataclysme qui aurait lieu au moment de l'équinoxe d'hiver, à 11h11 du matin (ou à 00H32 suivant les sources), le 21 Décembre prochain.

 

Dérives ésotériques et romans de science-fiction passent le relais aux journalistes, l'histoire s'enflamme sur internet, la soupe s'épaissit d'interprétations du calendrier Maya, de prophéties floues, les rumeurs s'enchaînent, prennent de l'envergure, se mélangent aux soi-disant prédictions d'une secte américaine… Il te suffira de taper "Bugarach 2012" dans n'importe quel moteur de recherche sur internet pour te rendre compte de l'ampleur.

Jamais on a autant rêvé la destruction du monde. La foi humaine à l'oeuvre, les choses existent parce qu'on y croit.

 

On raconte dans les journaux que des dizaines de milliers de personnes sont attendues, que l'on craint des suicides collectifs, des décompressions psychologiques, que l'on construit des bunkers, que l'armée et les R.G. guettent. Les autorités sont dépassés par le décalage entre informations exagérées et calme apparent :

"À deux mois du rassemblement, aucun dispositif de sécurité n'est arrêté. Le représentant de l'État annonce avoir donné pour mission au chef du groupement de gendarmerie de l'Aude de préparer plusieurs scénarios. Scénarios qui seront arrêtés dans les prochaines semaines, avec ou non, la demande de renfort supplémentaire pour encadrer les visiteurs attendus. C'est pour cela que les réservistes de la gendarmerie ont reçu un courrier dernièrement leur demandant leur disponibilité. Seule certitude pour Eric Freysselinard, l'accès au fameux pic, qui serait préservé de la fin du monde, devrait être interdit d'accès pour des raisons de sécurité."

Bugarach, le préfet incertain sur l'affluence, L'Indépendant du 23/10/2012

 

Se battre pour s'évader du décor barricadé. Sortir de Disneyland et pénétrer dans la Zone.

Quoi qu'il arrive, toutes les chaînes de télé seront là devant le phénomène qu'elles ont généré, à montrer du doigt le mythe qu'elles ont participé à construire à travers images et commentaires cyniques. Face à l'attente. Le folklore ne sera pas le sujet filmé mais les caméras télé qui filment. J'ai cette envie de les satisfaire, et d'amplifier moi aussi le larsen.

 

Nous serons les acteurs de cette fin du monde.

Et ce monde finira quand nous sortirons du champ, et que les caméras n'auront plus rien à filmer...

 

 

COMMENT?

Le tournage aura lieu du 12 au 23 Décembre 2012, et plus si nécessaire.

 

Le 11, Quentin et moi, nous partirons depuis Bruxelles avec une fourgonnette Transit, direction Bugarach.

Armés jusqu'aux dents de matériel son et vidéo, de mégaphones, de fumigènes et de feux d'artifices, avec couvertures chaudes et ravitaillement pour une dizaine de jours.

 

Flavien se prépare à voir trembler le monde depuis Paris et compose déjà la bande-son du chaos que l'on va vivre et enregistrer. Sa musique sera diffusée par nos soins, ghettoblaster sur l'épaule, à Bugarach et pendant toute l'aventure.

 

Si nous revenons vivants, toutes les traces se synchroniseront et se confronteront en public à Bruxelles en 2013, pour une Avant-Première collision dans l'espace intersidéral d'exposition de l'ASBL De La Charge.

Pour présenter l'édition du film et de la musique dans la foulée.

 

 

QUI?

Le Collectif Sin~ est une structure mentale, un collectif de recherche expérimentale explorant les pratiques de la musique, du son, de la vidéo, de l'électronique, de l'informatique, du réseau, et de l'archivage. Le collectif se déploie sous formes d'événements et d'interventions individuelles ou à plusieurs, artistiques ou non.

 

Réal, Prise de vue, logistique, montage : Robin~ et sa caméra Panasonic DVX100BE.

 

Prise de son, attentats sonores, feux d'artifices : Quentin~ le perchman de l'extrême.

 

Musique, bande-originale : Flavien~ sur 6 cassettes audio de 60 et 90mn, sera en communication télépathique avec les extraterrestres.

 

+

Orchestration du silence, logistique : Gaspar~, nous rejoindra au volant de son gros pickup, avec le matériel complémentaire et l'électricité.

 

Et des électrons libres : Michael Abraham, explorateur des frontières du réel ; Mathieu Saura aka Vincent Moon, caméra des mondes musicaux parallèles ; Chokko 1er, éminent traveller et magicien des chemins de fers…

 

~

 

Pour finir :

Une petite ballade sur la montagne inversée, Hill de Flavien Berger~.

( D'après des images de viguierj - http://youtu.be/dyCKOLWmK_g )

Why fund it?

POURQUOI JE DEMANDE VOTRE AIDE?

Nous avons besoin de vous pour financer :

 

- Du carburant pour aller à Bugarach et retourner à Bruxelles (500€),

- 66 exemplaires (ou+) de la publication DVD (325€),

- 21 exemplaires de la publication K7 (80€),

- 6 exemplaires de la publication MiniDV (25€),

- des appareils photo jetables (20€),

- ta carte postale de la fin du monde.

 

Et si plus d'argent est collecté :

 

- Plus d'exemplaires de la publication,

- Plus de moyens matériels pour animer et retranscrire le spectacle de la fin du monde...

 

Thumb_f1040036b
R~

Newest comments

Thumb_f1040036b
Cher Jean-no, on va filmer la fin du monde, pas tenter d'y survivre! Voilà plus d'un mois que M. le préfet Eric Freysselinard a pris des mesures de sécurité et le projet n'a pas changé. On verra bien, mais on verra de toute façon!
Thumb_ginosavatar
En espérant que la préfecture de l'Aude vous laissera approcher du site... http://www.aude.gouv.fr/IMG/pdf/DOC161112-16112012194708_cle541258.pdf
Thumb_default
robin je t'aime