"Chambre 213" est court métrage qui se déroule entièrement à huis-clos dans un hôtel de la banlieue parisienne.

Large_resokisskiss-1420368121

Présentation détaillée du projet

Affiche-1420563327

 

Desc-1422980239

 

SYNOPSIS

Suite à un braquage qui a tourné au fiasco, Dominik se réfugie dans un hôtel de la banlieue parisienne dans lequel il va réunir tous ses proches. C’est ici, dans la chambre 213, qu’ils vont tour à tour essayer de lui faire prendre la décision suivante : assumer ou s’exiler.

 

DURÉE

25 minutes

 

GENRE

Comédie dramatique

 

FORMAT

Noir et blanc

 

NOTE D'INTENTION

Le court-métrage « Chambre 213 » n’a pas pour vocation d’être un film uniquement tourné vers l’univers carcéral. Il s’agit d’un huis-clos qui se concentre sur les réactions des personnages qui gravitent autour de Dominik. Tous les personnages ont leur propre motivation pour apporter une aide à Dominik, ce qui fait de « Chambre 213 » un drame avec un fond de comédie. Un huis-clos peut être vite répétitif, d’où mon envie d’y mettre des éléments comiques à la limite du caricatural tout en gardant une atmosphère dramatique en adéquation avec la situation que vit le protagoniste : la crainte de la non-réinsertion, les remords, le déni, mais avant tout, la peur. La peur de l’inconnu.

 

Img_9542-1420369859

 

Basetitre-1422979286

 

Le tournage de « Chambre 213 » a eu lieu du 24 octobre au 28 octobre dans un hôtel de la banlieue parisienne. Toute l’équipe a travaillée d’arrache-pied pendant les jours de tournage.

Ce court-métrage a été entièrement filmé avec un Canon 5D MII. Nous avons utilisé un steadicam ainsi qu’un rail à traveling pour donner une dynamique à l’image afin d’illustrer l'urgence dans laquelle se trouve Dominik.

Le lieu de tournage a été choisi par rapport à l’opportunité que nous avions de tourner dans un hôtel qui est en cours de rénovation. Nous voulions profiter au maximum de la vétusté de cet hôtel (murs décrépis, moquette tachée et trouée, mobilier vieillissant).

Le thème musical principal a été composé par Jacques (à l'accordéon) et Maryon Pellarin (au ukulélé) pour donner une ambiance « populaire » au film à travers la musique.

 

Img_9607-1420370328

 

 

À quoi servira la collecte ?

Objectif-1422980263

 

Wp-1423244520

 

"Chambre 213" a pour objectif d'être le plus immersif possible. La préparation avant le tournage nous a permis d'avoir le résultat escompté grâce au travail des acteurs fait en amont ainsi qu'à l'élaboration des plans de caméra et des lumières. Les personnes qui ont travaillé sur ce projet ont toutes été bénévoles, néanmoins le financement du matériel sonore, décors, maquillage a été pris en charge par le réalisateur.

Nous avons besoin de votre soutien afin d’avoir un étalonnage et un mixage sonore à la hauteur des rushes et des prises de son que nous avons à notre disposition. Atteindre notre objectif pourra nous permettre de pimenter notre rendu visuel et sonore lors de la postproduction.

 

Voici à quoi va servir le financement :

- Mixage

- Ambiance sonore

- Étalonnage

- Débruitage

 

Il serait fantastique pour nous d'aller au-delà de l'objectif afin de pouvoir financer le DCP et ainsi pouvoir être projeté dans les festivals dans des conditions optimales.

 

2-1420370490

 

Porteurs-1422980285

 

A PROPOS DE NOUS

Le réalisateur a fait appel à des comédiens confirmés avec lesquels il a étudié l’art dramatique à « L’Atelier International de Théâtre – Blanche Salant & Paul Weaver »  situé à Paris. Le langage commun par rapport à la dramaturgie nous a permis de travailler avec efficacité et sincérité dans le jeu.

Le réalisateur a sélectionné l’équipe technique par rapport au professionnalisme, à la créativité mais aussi par rapport à la passion que nous avons tous en commun : L’amour du cinéma.

 

Groupe-1420370638

 

LE RÉALISATEUR / SCÉNARISTE

Baignant depuis tout jeune dans le milieu artistique, Kevin Peset a fait ses classes sur les planches sous la direction d’André Engel « Woyzeck », de Claude Duparfait « Idylle à Oklahoma », de Olivier Werner « Pélléas et Melissande », mais aussi pour la télévision dans un téléfilm réalisé par Jacques Renard « La canne de mon père ». Il a du mettre fin à ses activités de comédien pour se consacrer à ses études sans pour autant délaisser sa passion pour l’écriture et la mise en scène. Par la suite, il étudie durant deux années l'art dramatique sur les bancs de l'Atelier International de Théâtre Blanche Salant & Paul Weaver.

 

LES COMÉDIENS

Yvonnick Chedemois – Dominik

Sandrine Becquart – Cindy

Régis Gualbert – Eric

Larbi Oubaida – Larbi

Kevin Peset – Le réceptionniste

Marie Petitjean - Nicole

 

Acteurs-1420375467

 

L’ÉQUIPE TECHNIQUE

Chef-opérateur : Adrien Dal Bello

Ingénieur du son : Lucas Rollin

Assistant réalisateur : Mathieu Thaunay

Maquillage : Monika Otreba

Assistants lumière : Martin Ragobert & Pauline Lavidale

Photographe plateau : Marion Murail

Étalonnage : Société Nexyad

 

 

Un grand MERCI à tous ceux qui soutiendront ce projet de près ou de loin, avec ou sans participation financière

 

Artistiquement...

Thumb_kevin_rea-1420356450
kpeset

Baignant depuis tout jeune dans le milieu artistique, Kevin a fait ses classes sur les planches sous la direction d’André Engel « Woyzeck », de Claude Duparfait « Idylle à Oklahoma », de Olivier Werner « Pélléas et Melissande », mais aussi pour la télévision dans un téléfilm réalisé par Jacques Renard « La canne de mon père ». Il du mettre fin à ses... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Courage et bravo à vous !
Thumb_default
Allez on force la machine, un spécial bisous à Kévin Peset. Hâte de découvrir votre travail !!
Thumb_default
Nous sommes fiers de faire partie des personnes qui t'encouragent à réaliser tes projets...