Oumar Diallo présente

Flow

Découvrez le hip-hop belge à travers une émission unique et aidez-nous à financer notre projet de fin d'étude, merci !

Large_flow_visu-1459894634-1459894645

Présentation détaillée du projet

 « Flow, c'est le carrefour de la culture hip-hop en Belgique. Un lieu de rencontre pour des artistes de générations différentes issus d’une même culture ». 

 

 

 

Dans le cadre des films de fin d'études à la H.E.L.B. Ilya Prigogine (Bruxelles), nous avons le plaisir de vous présenter notre film de fin d'étude Tv intitulé Flow.

 

Voici un lien qui vous permettra de suivre toute l'actualité concernant l'émission: Flowolution

 

 

 

Présentation 

 

Présenté sous la forme d'un magazine télévisuel alliant reportage et divertissement, Flow est un projet s'intéressant au monde du hip-hop belge au travers d'une rencontre entre des artistes.  

 

                                                                                                                                                                                                                        Hiphop-1-1459896146

 

 

Au menu : des reportages, des rencontres, de la danse, des clips, de la musique, du partage, un échange.

 

Concept

 

Deux artistes, un jeune et un ancien se rencontrent et nous emmènent chacun dans des lieux de leur choix qui représentent leur histoire et leur vision de la culture hip-hop. Tout au long de ces découvertes de lieux ils présenteront chacun leur univers. En fin d’émission, ils se réuniront pour échanger sur leur expérience lors de l’émission, leur vécu, leur état d’esprit. Pour cette première émission nous nous concentrerons sur la danse. 

 

-  Une rencontre entre deux artistes hip-hop

-  Deux générations 

-  Des lieux

-  Un espace pour échanger, discuter et partager leur expérience, leur vécu, leur état d'esprits, etc.

 

Genèse du projet

 

Passionné depuis tout petit par le hip-hop, j’ai depuis mon adolescence toujours eu envie de créer une émission télévisuelle autour de cette culture. L’été passé, je me suis rendu compte que les films de fin d’études de mon bachelier en cinéma étaient une opportunité de me rapprocher de cet objectif. Au bout de plusieurs versions toutes différentes les unes des autres j’ai réussi à mettre en forme une émission qui me plaît et qui je pense regroupe tous les ingrédients pour plaire autant à un amoureux du hip-hop qu’à un spectateur lambda. 

 

Pourquoi la danse ?

 

Etant danseur, j’avais une réelle envie de filmer la danse. C’est pourquoi j’ai décidé d’axer ce premier épisode sur cette discipline du hip-hop qui est par ailleurs celle que je connais le mieux. De plus, le fait que cette discipline soit à la source de la culture hip-hop belge m’a également influencé dans ce choix. J’espère pouvoir réaliser d’autres épisodes qui porteront sur les autres disciplines et qui, pourquoi pas, mélangeront les différentes disciplines pour pousser l’aspect de la rencontre encore plus loin.

 

Photo_martha-cooper_bboy-nb-1459884602

Crédits : Martha Cooper 

 

Note d’intention

 

Par le biais de cette émission, j’envisage de montrer sous un autre jour la culture qui me passionne : le hip-hop. Je souhaite montrer cette culture sous l’angle créatif et artistique qu'elle offre par l’expression de ses différentes disciplines. Le hip hop est une culture ouverte à tous.

 

L’objectif est aussi de créer un terrain de rencontre pour les différentes générations et disciplines du hip-hop. Un lieu pour échanger partager et évoluer ensemble. Un lieu où on se rassemble autour de ce qu’on aime pour en montrer le meilleur.

 

Dans le hip-hop, on accorde une grande importance à la transmission, l’échange c’est pourquoi cet aspect se retrouvera dans l’émission au travers des interactions entre de jeunes artistes et des artistes plus expérimentés. L’émission sera aussi une plate-forme de visibilité pour les artistes belges qui seront des pointures dans leur domaine parfois connu internationalement mais mal ou peu connu du public belge.

 

Enfin, je montrerai aussi le côté positif de la culture hip-hop en mettant en avant l’amusement au travers des reportages sur les événements.

 

Les deux invités

 

Yoann est un jeune danseur bruxellois reconnu depuis plusieurs années au niveau national. Il fait partie depuis près d'un an d’un groupe majeur de la scène danse hip-hop belge : The Cage. Avec son groupe il a l’occasion de participer à des battles ainsi que de donner des workshops dans toute l’Europe.

 

12711307_1105708246126737_7184461992397488278_o-1459879658

Crédits : The Cage 

 

Azzafi est un old school comme on les appelle. Il s’agit d’un ancien du milieu reconnu pour sa carrière et sa longévité. En Belgique les old school sont les pionniers du mouvement. Azzafi a vu naître le hip-hop dans nos frontières et est l’un des tous premiers danseurs hip-hop de Belgique.

 

11119409_532366270268546_2488645736824159466_o-1459882052

Crédits : OGP 95

 

Influences et Inspirations

 

Hormis les parties de découvertes des lieux, l'occasion sera laissé aux danseurs de s'exprimer. Par des teasers de présentation et des clips, ils démontreront leur talent. 

 

Teasers de présentation 

 

Maxresdefault-1459882715

Red Bull BC one Portrait 

 

1458991557-med-1459883384

Portland - Aphrodite de Julien and Quentin

 

Clips 

 

Maxresdefault__2_-1459884073

KING KONG & OZZIE Jungle Movement NYC Dancehall de Yak Films 

 

Découverte de lieux

 

L'émission "Au cœur de la nuit" d'Arte est une grande inspiration au niveau de la qualité des rencontres entre artistes.  

 

Au-coeur-de-la-nuit--.-max-herre-et-patrice-1459897436

"Au cœur de la nuit" Arte

 

058919-000_1944952_32_200-1459897449

"Au cœur de la nuit" Arte

 

Voici ci-dessous une représentation schématique du concept général de l'émission:

 

 

Conduite_-_sch_ma-001-1460051433

 

ÉQUIPE et FICHE TECHNIQUE

 

Equipe 

 

Mise en scène et production :

Oumar DIALLO, Directeur Artistique/Réalisateur

Stanley KOLLASCH, Directeur de production

 

Image

Mara LOSS, Directrice photo

Christian BECKERS, Cadreur

Alexis BLANC, Cadreur

Mathias DUCAJU, Steadycameur  

 

Son

Fabian DEMOULIN, Ingénieur du Son  

 

Post-Production

Apolline GUYMIER, Monteuse

Delphine STECKELMACHER, Monteuse   

 

Une équipe avec laquelle j'ai déjà collaboré sur différents projets et notamment sur ma première réalisation - une autre émission sur le hip-hop axée cette fois-ci sur la musique le rap et la production/beatmaking. Rap Box était le parfait entrainement avant Flow. Vous pouvez retrouver le premier numéro de cette émission ici : https://www.youtube.com/watch?v=6NxJBtDReIQ

 

Fiche Technique  

 

Durée de l'émission : 26 minutes

Durée du tournage : 3 semaines

Date de tournage : du 22 au 30 avril 2016 et du 25 au 29 mai 2016

Lieux de tournage : Bruxelles, Charleroi

Support :  Vidéo Couleur, Format 16/9, 

 

Diffusion ?

 

L'émission n'a pour l'instant aucune destination que ce soit en télévision ou sur une plateforme web. Nous espérons bien sur l'exploiter une fois qu'elle sera finie et l'amener à la télé, c'est pourquoi nous avons besoin de vous pour atteindre l'objectif qui a été fixé afin d'augmenter la qualité du projet et par la même occasion sa chance d'être exploiter au mieux.

 

 

Comment pouvez-vous nous aider ?

 

  -en contribuant financièrement au projet    

mais aussi:

- en partageant cette page aux personnes de votre entourage!  

 

Votre contribution n'est pas uniquement destinée à la faisabilité du projet . C'est aussi un investissement sur l'avenir: d'une part l'avenir d'étudiants en passe de devenir les cameramen, ingénieurs sons, monteurs et cinéastes de demain, et d'autre part l'avenir de notre émission qui espérons ne sera pas la dernière...

 

 

À quoi servira la collecte ?

Le film est, en grande partie, financé par les étudiants. Le projet est aussi soutenu par Le Centre du Cinéma et de l'Audiovisuel. Cependant, afin de faire face à toutes les dépenses du tournage, nous aurions besoin d'un petit coup de pouce financier !

 

En tout, nous aurions besoin de 1.512 €, voici à quoi servira cette somme :

 

 

700 € : matériel image et son

 

Notre équipement est presque au complet. Pour proposer des images de qualité, nous emploierons tout un arsenal de matériels image différents : des caméras offrant diverses possibilités de captation (du slow-motion pour les scènes en mouvement, des Gopros pour les espaces étriqués, sans oublier les magnifiques time-lapses). Pour le matériel son, il s’agit d’avoir des micros de bonnes qualités qui permettront d’avoir une prise de son des plus propres.

 

 

400 € : location du Wiels

 

Pour la location d'un décor et l'agent chargé de sa sécurité. 

 

 

300 € : exploitation

 

Afin de promouvoir au mieux le pilote de l’émission et de l’amener hors du cadre scolaire. Ce film de fin d’études, au-delà d’être un travail éducatif, est une réelle opportunité pour nous de montrer le savoir-faire acquis tout au long de ces trois années d’études.

 

 

112 € : frais lié au KissKissBankBank 

 

 

La visibilité d'un film de fin d'étude étant très importante, si le montant que nous demandons est dépassé, nous investirons le surplus dans la promotion du pilote.

 

 

Thumb_1401980_10202129969398186_21110599_o-1460127290
Oumar Diallo

Oumar Diallo est un jeune réalisateur et étudiant en dernière année de son à la Haute Ecole Libre de Bruxelles (ex INRACI). Il pratique la danse depuis plusieurs années, Flow est l'occasion d'allier ses deux passions : le hip-hop et l'audiovisuel !

Derniers commentaires

Thumb_default
Je t'aime bro on est la jusqu'a la moelle épinière et meme plussss <3333333 Kofte et Merguez
Thumb_46fd8713160524d0efffffeb56b93540-1461883357
:-)
Thumb_default
chacun 10E ... il reste si peu d'heures et Oumar mérite à fond d'être soutenu dans ce projet !