Offrir une alternative au point de vue donné par les médias (instabilité et insécurité) sur l'Egypte et les Égyptiens.

Large_eg4-_1-sur-1_2048

Présentation détaillée du projet

Offrir une alternative au point de vue donné par les médias (instabilité et insécurité) sur l'Egypte: c'est le pari lancé en parcourant la région pour mettre en avant les Égyptiens. 6eg  L'histoire:

L'année dernière, durant la révolution, suite à un voyage en Egypte dans le cadre de la promotion des Droits de l'Homme, j'ai pu échanger avec différentes ONG, associations et personnes actives dans le social et le Droit Très vite, je me suis intéressé aux Égyptiens, une population très jeune mais déjà épuisée de la situation actuelle. Cette jeunesse, on en entend beaucoup parler, mais les autres? A mon retour en France, j'ai eu beaucoup de questions concernant l'Egypte et les Égyptiens, cette fois-ci je voudrais y répondre avec la photo. 4eg  Le fait d'être arabophone m'a permis de communiquer avec cette autre catégorie de la population, ces personnes âgées, ces femmes, ces jeunes analphabètes, cette tranche de la population mise sous silence, et qui a pourtant de quoi dire. Pas seulement, de l'Egypte on entend très rarement parler de ses minorités, Ababdehs, Bejas, Nubiens, Toubous, ou encore Siwis. Au cours de mon voyage l'an dernier, j'avais décidé de voir de mes propres yeux la réalité du quotidien des Égyptiens, loin des médias ou encore des "on dit". Une réalité qui est terrifiante et à la fois passionnante. Une réalité ou se faire attaquer au couteau, harcelé sexuellement, se faire intimider par l'armée est devenu banal, tout autant que l'hospitalité, l'accueil et l'espoir qui règne en Egypte. J'ai décidé de retourner en Egypte cette année, avant les élections présidentielles, car il sera tout simplement trop risqué de s'aventurer avec un appareil photo tout en étant étranger. L'année dernière ayant subi une attaque sur la place Tahrir, je peux témoigner à quel point les journalistes sont ciblés. Contrairement à l'année dernière, les journalistes et photographes sont désormais des cibles du gouvernement. 1eg  Avec cette exposition, je voudrais vous montrer ces égyptiens, loin des pyramides et autres attractions, ces égyptiens à qui on avait jamais demandé leur opinion. Le projet consiste simplement à dresser plusieurs portraits de ces égyptiens, à monter une fresque de l'Egypte actuelle. En tant que photographe je voudrais saisir leurs portraits, dans un contexte où il n'est pas bon de parler, saisir leur message, leurs sentiments, leurs conditions de vie, ce qui a changé pour eux et ce qu'ils espèrent pour demain. 9eg  La photo et la plume: Pourquoi la photo? Une image vaut bien mieux qu'un discours tout simplement. Pourquoi la plume? Afin d'avoir un portrait complet, des anecdotes intéressantes ou amusantes. L'écrit reste indispensable et très détaillé. Pourquoi les deux? Tout simplement pour avoir des portraits des plus détaillées, d'avoir le plus d'éléments à la compréhension de la personne, son vécu, son présent et ses espérances futures.

 

 

 .  

 Eg4-_1-sur-1__

 

À quoi servira la collecte ?

La collecte sera utilisée pour le développement, l'idéal étant des développements en 60*90, cela dépendra du montant récolté!

 

Vos dons sont précieux, cette exposition est la vôtre !

Thumb_pp
RiadhN

Juriste International et photographe indépendant, je sillonne le monde depuis 2 ans à la quête de témoignages étonnants. Je collabore avec les institutions européennes, mais aussi ONG tels qu'Harassmap et la presse/magazine française et étrangère tels que Plumes de Paname et Venture Magazine.