L'objectif est d'obtenir une contribution indispensable à la poursuite des fouilles archéologiques sur le grand habitat de l'âge du Fer de CUCIURPULA, dans le sud de la Corse, suite à la baisse des subventions publiques dans les domaines de la recherche et de la culture.

Large_zavatar_-light

The project

La fouille de Cuciurpula a apporté de précieuses informations sur les communautés montagnardes de Corse entre XIe et Ve siècles avant J.-C. Elle contribue chaque année à améliorer la connaissance de ces groupes, du point de vue culturel, économique ou politico-religieux.

L'exceptionnel état de conservation du village permet en outre de réaliser de fines observations qui montrent que l'insularité n'est pas un frein à l'altérité et à l'évolution.

Pour approcher de telles développements, il a été nécessaire de réaliser des datations au radiocarbone (C14), fréquemment utilisées en archéologie pour replacer les contextes étudiés sur l'échelle chronologique. Par le passé, nous avons pu réaliser 4 analyses de ce type au sein de laboratoires polonais et néo-zélandais.

On envisage d'obtenir 3 nouvelles datations en 2012, notamment sur de nouvelles habitations afin de poursuivre le travail de compréhension du fonctionnement du site au cours des siècles.


Voici quelques photos des fouilles déja entamées sur le site :




Vue d'une maison pendant les fouilles




 
Reconstitution d'une maison en 3D (à partir de la photo ci-dessus)





L'équipe lors des fouilles






Deux exemples d'objets trouvés sur le site de fouilles

Qui suis-je ?

Je suis Kewin Peche-Quilichini, originaire du sud de la Corse, j'ai 31 ans et viens de soutenir un doctorat de recherche sur les vaisselles protohistoriques de Corse dans le cadre d'une convention de co-tutelle entre les univesités d'Aix-en-Provence (Laboratoire LAMPEA UMR 7269 CNRS) et de Rome (Laboratoire d'Etruscologie). Passionné depuis que je sais marcher, je participe depuis plus de 10 ans avec ferveur et passion aux différentes activités archéologiques menées dans l'île. Mon but est d'améliorer les connaissances et faire connaître le patrimoine archéologique insulaire.



 

Why fund it?

Le site est déjà fouillé depuis 4 ans, avec des résultats exceptionnels.

En effet, les recherches mettent peu à peu à jour les ruines d'un village de près de 40 maisons, éparpillées sur près de 12 hectares dans l'actuelle forêt de Cuciurpula, à une altitude comprise entre 950 et 1080 m.

Le nombre de bâtiments fait du site le plus grand village connu pour toute la Préhistoire corse. En imaginant de façon hypothétique 4 à 5 personnes par maison, on atteint une estimation de population plus importante que celle du village actuel de Serra-di-Scopamena, situé en contrebas du site. En terme de comparaisons, Cuciurpula est donc probablement plus peuplée que Rome à la même époque. L'état de conservation très satisfaisant des différents édifices permet un bon degré de résolution quant aux différents aspects étudiés : architecture, industrie, artisanat, territoire, religions, etc.

Il s'agit d'aider ce travail à continuer et ainsi mettre en avant les temps anciens de l'histoire de l'île. 

La campagne annuelle a coûté près de 15000 € en 2010 et en 2011, montant pris en charge par l'état et la région. Les subventions prévues pour 2012 ont été réduites de plus d'un tiers et ne permettront pas d'effectuer les indispensables analyses, notamment le radiocarbone ou la carpologie.

On espère pouvoir réunir 1080 € (3 x 360 €), somme correspondant à 3 datations radiocarbone qui seront effectuées au laboratoire de Poznan en Pologne.

Ces 3 datations viendront compléter les 4 précédentes qui ont permis de savoir que le site est occupé du XIe au Ve siècle avant J.-C.

Thumb_dscn0178
Kewin

L'objectif est d'obtenir une contribution indispensable à la poursuite des fouilles archéologiques sur le grand habitat de l'âge du Fer, dans le sud de la Corse, suite à la baisse des subventions publiques dans les domaines de la recherche et de la culture.