100 RUCHES pour le Jardin Botanique de KISANTU

L'Abeille, source de vie ! Aidons les petits conseillers communaux de Paliseul pour financer les ruches.

Visuel du projet 100 RUCHES pour le Jardin Botanique de KISANTU
Échoué
1
Contributeur
19/08/2018
Date de fin
400 €
Sur 3 240 €
12 %

100 RUCHES pour le Jardin Botanique de KISANTU

100 RUCHES POUR KISANTU

RESUME

Les enfants du « conseil communal des enfants »  de la commune de PALISEUL (Lux belge) soutenus par la commune de PALISEUL et par l’asbl ECOCONGO ont décidé d’aider le jardin botanique de KISANTU en RDC à constituer un rucher de 100 ruches.

Voici une photo de nos petits conseillers: 

Avant la présentation, un tout grand merci à TV LUX , à  " B-ONE TV Congo" et "RTEC Tropicana Kinshasa", pour leurs supports "reportages", merci à la commune de PALISEUL, merci  au Jardin Botanique de KISANTU et à notre partenaire qui gère IBI Village RDC, le "GI-Agro". Et bien entendu, la maison d'edition WEYRICH;

 

Le projet en vidéo - C'est mieux qu'un long discours:

 

 

 

Rappel du POURQUOI en quelques mots:

Pour honorer la mémoire du frère Justin Gillet à l’occasion du 75ième anniversaire de son décès et pour soutenir l'œuvre de sa vie, le jardin botanique de KISANTU  situé dans la Province du Kongo Central en RDC dont il est le fondateur.
Tombé dans l'oubli chez nous, ce Paliseulois avait quitté son Ardenne natale à la fin du 19e.

Où en est le projet à fin juin? Réponse dans cette deuxième vidéo:

 

Explication du projet et des intervenants, en texte et en quelques photos cette fois-ci:

ECOCONGO asbl belge

Nous vivons dans un monde plein de défis, et plus particulièrement au niveau de notre environnement.

Le concept humanitaire « ECOCONGO » a vu le jour dans la maison d’édition WEYRICH SA localisée à Neufchateau, près de PALISEUL. Depuis fin 2016, ECOCONGO a été logé dans une asbl  du même nom. L’association apporte un support spécifique dans les domaines agroforestiers (réduction de la pauvreté, sécurité alimentaire) et environnementaux (gestion durable des ressources naturelles).

ECOCONGO a les 2  objectifs statutaires suivants:

 

 

 

 

La déforestation, ou plus précisément, le « changement d’utilisation des terres » est responsable d’environ 20 % des émissions de GES au niveau mondial. Et la grande forêt du Bassin du Congo n’est pas épargnée (agriculture sur brulis et charbon de bois).

 

 

En apprenant aux populations rurales de la RDC des techniques d’agroforesterie éprouvées, en gestion durable et facile à dupliquer, nous multiplions par 10 au moins leurs revenus et protégeons également   la forêt équatoriale, véritable réservoir de biodiversité.

 

 

Notre association regroupe une vingtaine de membres. Voici une photo de notre Assemblée Générale ordinaire:

Pour plus d’infos sur notre asbl:

voir notre page FB : https://www.facebook.com/EcoCongo/

et notre plateforme de contenus:  http://www.ecocongo.cd/

 

OBJECTIF DES ENFANTS

Trois idées ont été étudiées: soutenir la réhabilitation de la banque de graines, aider à la construction de mini-serres ou venir en aide au rucher du jardin botanique.

«C’est cette dernière idée qui a été retenue, commente Claudy Thomassint, échevin paliseulois. Les jeunes ont été sensibles aux enjeux environnementaux et à la protection de la forêt. Ils ont vite marqué leur préférence pour les abeilles.»

En effet, protéger les abeilles c’est protéger la biodiversité et protéger la biodiversité, c’est protéger les abeilles. yes

Les protéger c'est super, les MULTIPLIER c'est encore mieux !

Concrètement, les jeunes conseillers se sont fixé l’objectif de parrainer 100 ruches. «Quand le rucher sera installé, il pourra produire 1.000 kg de miel par an, racontent les jeunes conseillers. Nous avons dressé un plan d’actions afin de reconstituer le rucher du jardin botanique. Un état des lieux a été réalisé par le professeur belge Jean Lejoly de GI-Agro.

Qui est Jean LEJOLY?

 

Professeur émérite de l’ULB et membre du comité de direction de GI Agro, Jean LEJOLY gère cette ONG congolaise qui assure la gestion et le développement d’IBI village localisé sur les plateaux Batéké à 150 km de KIN: agroforesterie, apiculture, arboriculture fruitière...

Pour que le projet final soit réalisé, avec la fabrication des ruches, la fourniture des équipements et du matériel, la formation des apiculteurs ou encore l’installation des ruches, il faut compter un budget d’environ 27.000 €. Afin de réunir ce montant, plusieurs activités et initiatives seront organisées à Paliseul dans les prochains mois de 2018.

 «Le premier défi est de parrainer les 100 ruches, signale Claudy Thomassint. Le prix pour une ruche? 100€. Et chaque ruche parrainée portera le nom de ses donateurs.»

ACTIONS

Le 18 mars dernier, les enfants ont organisé une marche parrainée et ont parcouru 7,5 km pour réunir le plus de fonds possible pour financer le futur rucher.

Les jeunes membres du conseil des enfants sont Gwenaëlle Van Beggelaer, Aloys Dauvin, Louis Poncelet, Gabin Dauby, Augustin Denis, Louise Pierre, Jack Brichart, Louisa-Valentine Préaux, Camille Philippin, Anaïs Van Rompu et Léa Cavelier.

Cette première action leur a permis de réunir environ 4.000 €.

Voici quelques images de la marche du 18 mars 2018, par un temps glacial:

Vue des courageux marcheurs:

Ci-dessous, un photo de Monsieur Freddy ARNOULD, bourgmestre de PALISEUL accompagné de Monsieur Pierre KABANGU, ministre provincial du Congo Central de l'agriculture, pêche, élevage, développement rural et environnement.

Et un petit clip de l'ambiance yes

 

JARDIN DE KISANTU

Le jardin de KISANTU est un site exceptionnel qui présente un potentiel remarquable de différentes espèces de plantes mellifères.

Développer une activité d'apiculture au sein du jardin va permettre de développer durablement le production de miel. Cette activité va également assurer la prévention de la réserve forestière et de la biodiversité.

Les forêts assurent la séquestration de carbone à travers les arbres et les plantes et jouent un rôle important dans le fonctionnement des écosystèmes.   

 


VIDEOS – REPORTAGES – MEDIAS

Le projet des enfants de PALISEUL a pris de l’ampleur et est arrivé aux oreilles des médias qui ont voulu en savoir plus. De fil en aiguille, la télévision régionale belge « TV LUX » a accompagné ECOCONGO en RDC en mars dernier, au jardin botanique de KISANTU et à IBI village. TV LUX  nous a fait quelques belles vidéos sur notre mission conjointe. MERCI à TV LUX.

A toutes fins utiles, voici les liens à suivre et les commentaires de TV LUX pour ces 6 vidéos. A noter : la vidéo n° 6 reprend toutes les autres. 2 des 6 vidéos sont à visionner sur le site de TV LUX. Les 4 autres (moins volumineuses) sont sur YouTube.  

1. Mise à jour le 16/03/2018 - Ibi village fabriquera les ruches du conseil communal des enfants de Paliseul 

Durée: 3 minutes et 34 secondes

Les 100 ruches que va financer le conseil communal des enfants de Paliseul pour soutenir le jardin botanique de Kisantu en RDC seront fabriquées à Ibi Village, à 140 km de Kinshasa sur le plateau des Batéké.  
C'est également de là que provient le miel d'Acacia qui sera vendu ce dimanche 18 mars lors de la marche des grenouilles pour les abeilles organisée pour soutenir le projet des ruches de Kisantu en mémoire du Frère Justin Gillet.
Il s'agit d'un endroit unique dédié à l'agroforesterie et à la formation, comme vous allez le voir dans ce reportage réalisé en collaboration avec nos confrères de B-One TV et avec l'appui de l'asbl Eco Congo.

LIEN DE TV LUX

https://www.tvlux.be/video/info/agriculture/ibi-village-fabriquera-les-ruches-du-conseil-communal-des-enfants-de-paliseul_28668.html

2. Mise à jour le 19/03/2018 - Ils ont marché pour soutenir le jardin botanique du Frère Gillet

Durée: 3 minutes et 24 secondes

Paliseul a marché en souvenir du frère Justin Gillet et pour soutenir l'œuvre de sa vie : le jardin botanique de Kisantu, situé actuellement dans la Province du Kongo Central en RDC.
Tombé dans l'oubli chez nous, ce Paliseulois avait quitté son Ardenne natale à la fin du 19e siècle pour le Congo où il créa un jardin botanique de 225 ha.

(Ce week-end, les paliseulois lui ont rendu hommage et se sont mobilisés pour que son œuvre perdure, à travers un projet du conseil communal des enfants de Paliseul : 100 ruches pour Kisantu.
Grâce aux dons, à la marche parrainée et à la vente de pots de miel, ils entendent réunir 10.000 euros pour financer 100 ruches qui seront installées à Kisantu. Les ruches seront fabriquées à Ibi village en RDC.
A l'occasion du 75e anniversaire de la mort de Justin Gillet, un néflier a été planté à Paliseul, un autre arbre (un néflier du japon) sera également planté dans le jardin botanique à Kisantu.

Vous pouvez encore soutenir le projet "100 ruches pour Kisantu" en versant un don sur le compte de l'asbl Eco Congo : BE03 0689 3200 1184 ou en achetant un pot de miel lors du prochain marché de terroir aux halles de Paliseul le 6 avril prochain.

LIEN DE TV LUX

https://www.tvlux.be/video/info/ils-ont-marche-pour-soutenir-le-jardin-botanique-du-frere-gillet_28690_344.html

3. Mise à jour le 29/03/2018 - De Paliseul au Congo. L'histoire incroyable du frère Justin Gillet 

Durée: 3 minutes et 28 secondes

Durant tout ce week-end Paliseul va célébrer la mémoire d'un enfant du pays, le Frère Justin Gillet. Ce nom vous est sans doute inconnu et pourtant ce missionnaire a fondé au Bas-Congo, actuelle RDC, une œuvre colossale : le jardin botanique de Kisantu. Un jardin qui connaît un renouveau depuis 2004, grâce notamment à des fonds européens.

100 ruches pour Kisantu : par l'intermédiaire l'asbl Eco Congo, le conseil communal de Paliseul a choisi de financer 100 ruches destinées à recréer un rucher à Kisantu. Pour ce faire une marche parrainée est organisée ce dimanche 18 mars. Départ entre 9h30 et 10h depuis les Halles de Paliseul.
Vous pouvez également soutenir le projet en achetant des pots de miel dimanche après la marche ou bien directement en faisant un don sur le compte de l'asbl Eco Congo, basée à Theux : BE03 0689 3200 1184 avec la mention « Rucher Paliseul Kisantu »

LIEN DE TV LUX

https://www.tvlux.be/video/info/de-paliseul-au-congo-l-histoire-incroyable-du-frere-justin-gillet_28666.html

 

4. Mise à jour le 29/03/2018 - 100 ruches pour Kisantu. Un projet des enfants de Paliseul 

Durée: 14 minutes et 12 secondes

Pour honorer la mémoire du Frère Justin Gillet, fondateur du jardin botanique de Kisantu, le conseil communal des enfants de Paliseul a décidé de financer un rucher dans ce site de 225 ha situé dans la province du Kongo central en RDC.
Ils vous invitent à participer à une marche ce dimanche 18 mars à Paliseul. A l'issue de celle-ci des pots de miel seront également vendus au profit du projet.
Rdv entre 9h30 et 10h aux halles de Paliseul.

LIEN DE TV LUX

https://www.tvlux.be/video/info/100-ruches-pour-kisantu-un-projet-des-enfants-de-paliseul_28669.html

 

5. Mise à jour le 10/04/2018 - EcoCongo : lutter contre la faim par le développement durable

Durée: 3 minutes et 41 secondes

Créée par le chestrolais et éditeur Olivier Weyrich, EcoCongo est une association à vocation humanitaire et environnementale. Tout a commencé par un livre signé Alain Huart et publié en 2009 : "Congo Pays Magnifique". Quelques temps plus tard, Olivier Weyrich publie un almanach agricole et lance une asbl dont l'objectif est de lutter contre la faim et la pauvreté, avec pour seule arme le développement durable...

LIEN DE TV LUX

https://www.tvlux.be/video/info/societe/ecocongo-lutter-contre-la-faim-par-le-developpement-durable_28870.html

 

6. Mise à jour le 10/04/2018 -  « De l’Ardenne au Congo – Sur les pas de Justin Gillet »

Durée: 28 minutes et 35 secondes

« De l’Ardenne au Congo – Sur les pas de Justin Gillet ». Ce nom est sans doute inconnu pour la plupart et pourtant ce missionnaire, originaire de Paliseul, a fondé au Bas-Congo, actuelle RDC, une œuvre colossale : le jardin botanique de Kisantu. Un jardin qui connaît un renouveau depuis 2004, grâce notamment à des fonds européens.

LIEN DE TV LUX

https://www.tvlux.be/video/societe/-de-l-aoardenne-au-congo-ae-sur-les-pas-de-justin-gillet-_28874.html

Au nom des petits conseillers de Paliseul, au nom d'Eco Congo, et des futurs apiculteurs de KISANTU,  je vous présente mes plus vifs  remerciements. MERCI BEAUCOUP pour votre soutien.

Claude MARION, Administrateur Délégué de l'asbl Eco Congo.

 

 

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte

 

Petit tableau résumé des "dépenses et recettes":

 

 

Afin de reconstituer un rucher capable d’offrir du travail et des ressources supplémentaires aux apiculteurs du Jardin botanique, nous avons fixé l’objectif de financer cent ruches à l’aide de divers parrains, amis et bailleurs et de vous.smiley

Une fois installé et colonisé, le rucher pourra produire environ 10 kg de miel par ruche soit pour une centaine de ruche environ  1 000 kg de miel par an ! Le chiffre d’affaire attendu par la vente du miel est de 5.600 € par an, avec une marge nette d’environ 2.800 € pour les apiculteurs.

Notre asbl belge EcoCongo est le responsable de ce projet et travaille en direct  en RDC avec les divers interlocuteurs et bénéficiaires.

Quel budget faut-il prévoir, quelles sont les étapes du projet, comment ce projet peut-il se dérouler ?

Voici les différentes étapes du projet et ses postes de coût :

1. Acquisition de 100 ruches ainsi que divers équipement et accessoires de ces 100 ruches : elles seront fabriquées en RDC  par notre  partenaire GI-Agro à IBI Village sur le plateau des Batéké (environ 2 h de route de KIN qui se trouve à environ 2 h de route de Kisantu).

2. Achat de cinq tenues complètes d’apiculteurs, blousons de protection aérés, chapeaux avec voiles, paires de gants, paires de bottes.

3. Budget pour formations 3 apiculteurs : les cours comprennent diverses matière dont par exemple la maitrise d’élevage d’abeilles, les différentes techniques apicoles, l’augmentation des rendements de miel par ruche… Nous avons également prévu la formation pour mettre en place des associations apicoles et les méthodes de gestion de ces associations. La durée prévue est de 3 mois (150 jours) pour 3 personnes donc et les budgets couvrent les frais de logements et de nourriture des élèves.  

4. Budget pour le transport des ruches d’IBI. Nous avons prévu pour les 100 ruches 3 transports à 3 dates différentes. Il sera en effet plus efficace de construire le rucher par étapes et de sécuriser les processus de formations, d’apprentissage,  d’installation et de gestion de production.

5. Nous avons bien entendu prévu un budget pour les prestations de notre partenaire GI Agro, qui va s’occuper de l’installation mais aussi du suivi soit  4 x 5 jours (projet sur 6 mois) Sans oublier le support de technique GI Agro.

 

6.  Le budget comprend les frais de notre asbl pour l’élaboration,  le suivi et la coordination du projet par ECOCONGO, pendant 6 mois. Il est utile de souligner que  nous n’avons pas prévu de programme de plantation d’arbres mellifères autour du rucher, au vu de la fabuleuse qualité  de la biodiversité au jardin.

Budget global : 26.750 €.

Nous avons demandé 3.240 € (3.000 € + 5 % KissKiss + 3 % frais bancaires)  pour aider les enfants.

Si nous récoltons plus, l'argent sera affecté aux autres postes du budget qui ne sont pas encore finalisés. Et ces postes (formations par exemple) sont obligatoires pour pérenniser le projet.  

Le projet a été lancé officiellement fin avril par une réunion de coordination des divers acteurs impliqués.

Avancement du projet, ce qui a déjà été réalisé:

  • mise à disposition des vêtements de protection et des accessoires
  • installation des 20 premières ruches
  • formation de 11 jours de 5 personnes.

Merci pour votre soutien.

 

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux