Éditer un livre de dessins et de photographies d'une année de rencontres aux jardins.

Large_sans_titre-3_copie-1509046214-1509046230

Présentation détaillée du projet

Éditer un livre de dessins et de photographies d'une année de rencontres aux jardins.

 

En 2016, Stéphanie Cailleau décide d'explorer les jardins ouvriers de Die, commune de la Drôme où elle réside. A la manière d'un carnet de voyage, elle dessine et décrit ce qui advient, ses rencontres avec les jardiniers, les gestes propres à chaque saison, l'humeur du temps et les herbes du chemin. Myriam Voreppe, qui habite la même vallée, décide de la rejoindre pour photographier ce territoire qui l'inspire depuis quelques années, elle aussi.

 

Aujourd'hui, elles travaillent toutes deux à l'édition d'un livre qui réunira les dessins, photographies et textes de ce projet. La sortie est prévue en novembre 2017. Dernière étape de la création, l'impression et la reliure de cet ouvrage nécessitent des fonds qu'elles sollicitent via cette campagne.

 

 

Maquette du livre :

 

Apparemment-la-terre-colle-1-1508234648

 

Cabanon-1508315064

                                                    Les jardins

 

Les jardins de Die se regroupent en 2 quartiers appelés communément Le Perrier et L'Aube. Ils se situent le long de la rivière Drôme et s'étendent sur une trentaine  d'hectares en contrebas de la petite ville. Ils sont irrigués par un système de canaux issus de la dérivation de la rivière Meyrosse qui se jette naturellement dans la Drôme. Aujourd'hui, une diversité d'occupants en fait un microcosme bariolé : des anciens, des jeunes, des néo-ruraux, deux maraîchers professionnels, quelques squatteurs et des vacanciers qui y font de mini résidences secondaires. Au total pas moins de 226 parcelles, des espaces ouverts, rarement murés, souvent légèrement grillagés, parfois même encore non délimités.

 

Un petit monde parallèle à la ville. Un paysage dans lequel subsiste un certain art du bricolage et de l'économie de moyen, un espace de liberté et de création.

 

Apparemment-la-terre-colle-detail-1-1508254258

 

Apparemment-la-terre-colle-4-1508234776

 

Michel-1508267292

Michel2-1508330808  

Apparemment-la-terre-colle-5-1508234857

 

 

                                                  Les auteures

 

 

Apparemment-la-terre-colle-portrait-stephanie-1508234901

 

 

Stéphanie Cailleau est plasticienne et carnettiste. Son travail, sensible et onirique, questionne notre relation intime au non-humain, animal, minéral, végétal... Elle créé notamment des installations textiles (en feutre de laine) dans la nature. Depuis 3 ans, elle renoue avec sa pratique du dessin et du carnet. A la manière d'une collectionneuse, le cœur et les yeux bien ouverts, elle glane, lors de parcours hasardeux dans un territoire donné, des détails du monde, des mots volés, la poésie du quotidien.

 

Fille et petite fille d'agriculteurs, elle s'intéresse à la culture rurale et à son imaginaire. Première genération à ne pas « reprendre la ferme familiale », elle se questionne aussi, dans ce projet, sur sa propre place d'artiste dans cette lignée de « travailleurs de la terre »...

son site internet

 

Apparemment-la-terre-colle-portrait-myriam-1508254060

Myriam Voreppe est photographe. Elle s’intéresse au territoire. Elle photographie les endroits du quotidien, les terres de passage, les régions communes. Elle s’interroge sur les relations qu’entretient l’homme avec l’espace dans lequel il évolue. Elle s’attarde sur les aménagements du milieu, les modifications du paysage, les marques du temps. Elle cherche enfin ce qui dans le lieu peut être support à l’insolite, l’énigmatique, l’imaginaire.

 

En 2014, elle entame un travail sur les jardins d’ornements - qu’elle envisage comme une fabrication de paysage - et qui glisse aujourd’hui vers les jardins nourriciers.

son site internet

 

 

Apparemment-la-terre-colle-photo-1508234956

 

12immobilhomme-1508331369

 

 

À quoi servira la collecte ?

Impression et reliure du livre 1203 euros

Frais d'envoi  269 euros

Pourcentage KissKissBankBank 128 euros

 

Et si l'objectif est dépassé?

Alors nous pourrons imprimer 100 livres de plus.

 

 

Description du livre :

Format A5 (14,8 x 21 cm)

200 pages

Reliure dos carré-collé

Dessins et textes en noir et blanc, photographies couleur

Imprimé et relié dans la Drôme

Thumb_avatar1-1508340647
Stéphanie Cailleau et Myriam Voreppe

Stéphanie Cailleau est plasticienne et carnettiste, Myriam Voreppe est photographe. Elles habitent toutes les deux dans la Drôme.

Derniers commentaires

Thumb_default
trop beau !!!!!! : ) j espere que j y suis ! manon : )
Thumb_dessinprepa004-1460464105
BRAVO, UN PROJET QUI FLEURIT EN AUTOMNE! BISES, CHRISTOPHE
Thumb_default
J'ai hâte de voir le livre, Stéphanie. J'adore ton regard et ta plume.