Plongez dans l'univers sulfureux du cultissime John Willie et participez au projet de publication des Éditions Imogene !

Large_presentation-1512486696-1523969094

Présentation détaillée du projet

 

John Alexander Scott Coutts est né à Singapour en 1902 au sein d'une famille bourgeoise anglaise. Dès son plus jeune âge, il développe une attirance particulière pour les contes fantastiques mettant en scène des jeunes filles en détresse, et à l'adolescence, il fantasme sur les femmes juchées sur talons hauts.

Renié par son père suite à un mariage hâtif, il s'exile en Australie en 1926, où il rencontre Holly qui deviendra sa muse, son modèle et aussi sa deuxième femme. Avec elle, ce fétichiste des pieds, créateur de chaussures à talons vertigineux à ses heures, peut enfin laisser libre cours à ses penchants...

 

 

 

 

LE BONDAGE
Initialement technique de torture utilisée au XVe siècle par l'armée japonaise, l'art du Shibari (« attaché, lié ») s'est progressivement mué en pratique érotique sadomasochiste, avec au moins deux partenaires, le premier attachant le second à l'aide de liens (corde, Scotch). Le dominé lâche prise, s'abandonne jusqu'à ce que la compression de certaines artères et le manque d'oxygène l'amènent à un état d'extase.

 

 

 

 

C'est à la fin des années 1930 que John Coutts débute une carrière de photographe tout entière tournée vers le bondage. Les images de sa compagne, masquée, plus ou moins déshabillée, ligotée, parfois bâillonnée, sont une entrée en matière pleine de mystère et dotée d'un certain raffinement.

 

 

 

 

QUAND COUTTS DEVIENT WILLIE
En 1945, l'artiste s'installe aux États-Unis et prend le nom de John Willie. Bizarre, le magazine qu'il édite à partir de 1946 est un sulfureux mélange d’illustrations et de photographies érotiques, où il donne vie à son célèbre personnage Gwendoline, véritable icône du bondage, adaptée au cinéma en 1984. Dans une Amérique puritaine, John Willie fait évoluer son approche du bondage et diffuse clandestinement à un réseau d'abonnés fidèles ses petites histoires gentiment pornographiques.

Exécrable homme d'affaires mais artiste précurseur, John Willie meurt en 1962. Son œuvre reste culte pour bon nombre d'adeptes et de connaisseurs, et ce livre donnera (ou redonnera) la place qu'il mérite à cet auteur.

 

 

 

 

Les photographies présentées dans cet ouvrage sont pour la grande majorité la propriété du collectionneur et éditeur américain Jeff B. Rund. Grand connaisseur du personnage de John Coutts, alias John Willie, il signe le texte introductif.

 

 

SOUTENEZ NOTRE PROJET
Que vous soyez émoustillé(e) par le sujet ou déjà un(e) adepte régulier(ère) de ces séances de nœuds (dominants et dominés bienvenus), que vous soyez un(e) fan inconditionnel(le) de Mr Willie ou simplement curieux(se)… choisissez votre accessoire et plongez avec délice dans cette quête de la jouissance !

 

 

LE LIVRE
Prix public : 40 euros
Broché grands rabats 
19 x 22 cm
192 pages
Environ 350 photographies en noir & blanc
Impression bichromie sur papier Munken Print White 115 g
Date de mise en vente en librairie : 5 octobre 2018
 

 

 

QUI SOMMES-NOUS ?
Créées en 2018, les Éditions Imogene ont l'ambition de développer un catalogue de Beaux Livres consacré à la photographie et à l'art contemporain. Quatre ouvrages sont ainsi au programme pour cette première année. Le premier est déjà en vente en librairies. Le livre de photographies de Jérémie Jung AU LARGE DU TEMPS accompagne son exposition au musée d'Orsay.

 

Nous sommes deux associées fondatrices de cette maison.
Delphine Delastre, formée à l’école d’arts appliqués Duperré et à l’école des arts décoratifs de Paris, travaille en tant que directrice artistique indépendante depuis 2002.
Diplômé en littérature comparée, Nathalie Mayevski a passé plus de quinze ans au sein de grandes maisons d'édition françaises (Flammarion, Éditions de La Martinière). 

 

 

Maison d'édition indépendante, les Éditions Imogene combinent donc une riche expertise éditoriale à une grande créativité artistique, alimentées par une passion commune pour l’art, la photographie et les livres.

 

À quoi servira la collecte ?

Votre soutien nous est indispensable aujourd'hui pour concrétiser ce projet dans les meilleures conditions et offrir à cette œuvre l'écrin qu'elle mérite. Pour plus de transparence, voici nos coûts bien ficelés.

• Auteur = 3 000 euros 

• Traduction et rewriting = 900 euros

• Suivi éditorial et conception graphique = 3 000 euros 

• Gravure et impression = 7 500 euros

• Création et fabrication des lots = 800 euros

• KissKissBankBank = 960 euros

 

 

 

 

Une fois notre premier palier atteint, nous lançons l'impression du livre et nous commandons les contreparties. 

 

 

 

 

Si par fortune, nous atteignons un deuxième palier de 12 000 euros, notre projet serait financé intégralement et nous pourrions revoir la fabrication de l'ouvrage et réaliser – par exemple – une découpe dans la couverture (donc plus de mystère !) ou adopter un jaspage noir sur la tranche du livre (donc plus de chic !).

 

 

 

 

Si le troisième palier de 16 000 euros est atteint, alors nous avons réussi à fédérer une belle communauté de soutien autour des Éditions Imogene. Cet argent sera alors réinvesti dans les projets à venir.

 

Les Éditions Imogene percevront l’intégralité de la collecte.

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo pour ce superbe projet. Félicitations les filles ! On attend les autres beaux ouvrages.
Thumb_default
On soutient les Editions Imogene !!
Thumb_default
Curieuse de découvrir le livre. Bravo Imogène pour ce nouveau projet