Bassidji

Aidez-nous à mettre en place la tournée cinématographique de Bassidji pour permettre à tous de rencontrer Mehran Tamadon et partager son aventure humaine.

Visuel du projet Bassidji
Échoué
0
Contribution
30/11/2010
Date de fin
0 €
Sur 1 000 €
0 %

Bassidji

<p>À la rencontre des spectateurs</p> <p>« Pendant près de trois ans, j’ai cheminé au cœur du monde des défenseurs les plus extrêmes de la République islamique d'Iran, les bassidjis, pour mieux les comprendre. Mes nombreux aller-retours en Iran, mes rencontres, la confiscation provisoire de mes premières cassettes par les renseignements généraux iraniens, les échanges intenses et les moments de fête partagés, se sont avérés être un chemin, un projet personnel tout aussi important que le film lui-même. Bassidji est une tentative de rencontre et d’échange entre des individus que tout opposent et qui appartiennent pourtant à la même société : les éléments les plus radicaux de la République islamique et moi, iranien de la diaspora, intellectuel, athée, vivant en France. Ce film est à la fois un projet social et politique et une quête individuelle – la mienne – qui, je l’espère, sera également celle du spectateur. »</p> <p>Mehran Tamadon, réalisateur de Bassidji</p> <p> </p> <p>Soutenez la tournée cinématographique du film Bassidji à travers la France ! Enthousiasmé par la force de son propos, Aloest Distribution s'est associée à celle-ci pour permettre à Mehran Tamadon de diffuser son film et partager son expérience unique auprès du plus grand nombre. Votre soutien permettra à Mehran Tamadon de participer à de nombreuses projection-rencontres partout en France et ainsi de débattre avec les spectateurs des salles de cinéma françaises. Sa formidable aventure humaine, sa longue enquête de terrain ne demandent qu'à être partagées !</p> <p><br></p> <p>Vos dons permettront de prendre en charge les frais relatifs aux déplacements de Mehran Tamadon, et d'aider à la publication régulière d'images et de témoignages pris en direct. A chaque pallié de 1000€ quatre rencontres pourront être mises en place et ce sans autres restrictions. Ainsi une fois notre objectif ninimun atteint notre projet continue d'exister pour vous permettre d'y participer et aider à prolonger l'aventure de Mehran le plus loin possible.</p> <p>N'hésitez pas à venir nous rencontrer sur Internet en attendant de se croiser à l'entrée des salles obscures.</p> <p><br></p><h2>Qui suis-je ?</h2><h2>Mehran Tamadon</h2> <div class="csc-textpic csc-textpic-intext-right"> <div class="csc-textpic-imagewrap"><dl class="csc-textpic-image csc-textpic-firstcol csc-textpic-lastcol" style="width: 234px;"><dt><br /></dt><dt><img src="http://www.bassidjimovie.com/typo3temp/pics/7c63c25752.jpg" alt="" width="234" height="158" /></dt></dl></div> <div class="csc-textpic-text"> <p>&nbsp;</p> <p><span lang="FR">Architecte et r&eacute;alisateur iranien, Mehran Tamadon est arriv&eacute; en France &agrave; l'&acirc;ge de 12 ans, en 1984. Il s&rsquo;est form&eacute; &agrave; l&rsquo;Ecole d&rsquo;architecture de Paris - La Villette, dont il sort dipl&ocirc;m&eacute; en 2000. En 1999, il participe &agrave; la cr&eacute;ation de la revue <em>L&rsquo;Arrosoir</em></span><span lang="FR">, consacr&eacute;e aux probl&eacute;matiques de la ville et du territoire. Au d&eacute;but des ann&eacute;es 2000, il repart vivre quatre ans en Iran et se consacre &agrave; son m&eacute;tier d&rsquo;architecte, concevant un immeuble et construisant une maison individuelle &agrave; T&eacute;h&eacute;ran.</span></p> <p><span lang="FR">A partir de 2002, il donne &agrave; sa carri&egrave;re une orientation r&eacute;solument artistique. Lors de l&rsquo;exposition d'art conceptuel du Mus&eacute;e d&rsquo;art contemporain de T&eacute;h&eacute;ran, il monte l'installation artistique &laquo;Le regard d&rsquo;un fl&acirc;neur&raquo;. Il publie &eacute;galement deux essais en langue persane (<em>Moments d&rsquo;agonie</em></span><span lang="FR">, 2003 et <em>L&rsquo;amiti&eacute;</em></span><span lang="FR">, 2005), puis r&eacute;alise, en 2004, son premier moyen m&eacute;trage documentaire, <em>Behesht Zahra, M&egrave;res de Martyrs</em></span><span lang="FR">, pr&eacute;sent&eacute; dans de nombreux festivals internationaux. <em>Bassidji</em></span><span lang="FR"> (2009), consacr&eacute; aux d&eacute;fenseurs de la R&eacute;publique islamique d'Iran, est son premier long m&eacute;trage documentaire.</span></p> </div> </div>

À quoi servira la collecte

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux