J'ai le projet de participer à la vie associative et culturelle de Ouagadougou en intervenant dans le collectif ACMUR pour une durée de 6 mois.

Large_sans_titre-1501856486-1501856513

Présentation détaillée du projet

Carte-1501672842

 

          Je pars faire du bénévolat dans une association nommée ACMUR, « Assez des murs » (Arts clowns marionnettes et musique dans nos rues) implantée à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso. Ce collectif a pour vocation de sensibiliser la population aux arts, à la culture des rues. C'est pourquoi ils ont un lieu de formation invitant les habitants à devenir musicien, danseur, comédien ou encore marionnettiste. Ils accueillent des artistes en résidence afin de favoriser le développement des créations. Des événements et activités sont organisés allant à la rencontre des populations, mêlant les différentes formes d'art existantes, les différentes cultures, les arts traditionnels, contemporains et internationaux. De plus, un festival anime tous les ans depuis 2010 les rues de Ouagadougou, de Bobo Dioulasso (capitale économique du Burkina Faso), et de quelques villages au alentours sur une dizaine de jours en février. Ce festival « Rendez vous chez nous » a été créé par Boniface Kagambega qui vivait auparavant de son métier de marionnettiste. Il ressentait le besoin de créer cet événement afin de mettre en avant ces arts.

 

Festival_danse-1501674007Spectacle de danse programmé au festival 2016

 

Comment ce projet est-il né ? 

 

En réfléchissant à mon avenir, je me suis rendue compte que j'avais envie de m'investir dans un projet culturel, si possible à l'étranger. En discutant avec mon entourage, de bouche à oreille, au fil de mes rencontres, j'ai contacté ce collectif ACMUR qui m'a été conseillé par Claire Tipy, une comédienne française vivant actuellement à Ouagadougou. Nous avons échangé par mail, par téléphone, puis j'ai eu la chance de rencontrer Boniface à l'occasion du festival « Les Invites » à Villeurbanne. Les ateliers Frappaz, centre national des arts de la rue à Villeurbanne sont en accord avec ACMUR et réalisent de nombreux projets ensemble.

 

Boni-1501674128 Boniface Kagambega, directeur artistique et fondateur du festival "Rendez vous chez nous"  que j'ai pu rencontrer lors de son passage en France cet été.

 

À la suite de cette rencontre, le projet s'est concrétisé ;

 

Le collectif s'engage à venir me chercher à l'aéroport, à m'accueillir et me guider les premiers jours au sein de la ville, à me réserver une place dans un logement avec les autres bénévoles étrangers ;

 

Je suis attendue là-bas courant octobre ;

 

Je participerai à la vie de l'association en aidant en logistique, en médiation culturelle, et à l'organisation du festival ;

 

J'emmène mon violon ce qui me permettra d'animer des ateliers musique, de rencontrer et partager mon expérience avec des musiciens burkinabés et et tous ceux que je rencontrerai sur place, et de faire découvrir cet instrument peu connu dans ce pays ;

 

Je pourrai user de mon expérience de comédienne et de spectatrice pour aider également à l'animation d'ateliers théâtre et sensibiliser les habitants.

 

Atelier-1501674562

Ateliers et échanges artistiques

 

À mon retour du séjour, je compte organiser une journée à l'école primaire St Exupéry à Bourg-en-Bresse dont l'équipe pédagogique est entièrement d'accord et ravie de ce projet, centrée sur ce que j'aurai appris : les arts africains, la vie associative, la musique et le théâtre au Burkina Faso.

 

Ensuite, je prévois de prendre des photos et d'écrire. Ainsi je pense pouvoir réalisation une exposition ou une sorte de reportage de mon voyage.

 

Je serai extrêmement motivée pour organiser un autre événement semblable à celui que je réalise auprès des classes de primaire ou bien quelque chose de différent si vous avez une idée, je m'engage à vous proposer une exposition et un compte-rendu digne de ce nom de mon expérience vécue durant ces 6 mois, ou enfin je peux vous ramener quelque chose de là-bas. Un souvenir, un mot, une photo, un morceau de musique, un poème...

À quoi servira la collecte ?

Il me faut payer les frais sanitaires (vaccins, traitement contre le paludisme), le visa, les billets d'avions, je dois acheter un bon appareil photo et de quoi protéger mon violon qui ne supportera pas la sécheresse. Je dois payer mon logement sur place, de quoi me nourrir et me déplacer.

Ayant fait mon budget prévisionnel, il s'élève à environ 4000€.

J'ai demandé de l'aide à la mairie de la ville où j'habite et à la région Auvergne/Rhône-Alpes mais n'ayant pas encore de réponse je n'ai aucune garantie et je ne compte pas dessus. Le collectif me dépannera quelques fois mais je ne peux pas être à leur compte.

Mes quelques heures travaillées au théâtre municipal de Bourg-en-Bresse cette année me permettent de payer mon visa.

Je n'ai pas la chance de partir dans le cadre d'un service civique, ce projet est donc complètement à mes frais.

Je vous sollicite alors afin de vous proposer de participer à la réalisation de ce projet. Toute participation est bonne à prendre, qu'elle soit en nature ou financière.

 

J'ai noté un objectif de 500€, mais le dépasser serait d'une grande aide.

Les fonds collectés sur Kisskiss Bankbank seront reversés à Mathilde Granier.

Thumb_17408201_863031557171721_2100166701_o-1501506968
MathildeGrn

Je viens tout juste d'avoir mon bac littéraire, je vis à Bourg-en-Bresse. Je joue du violon depuis 11 ans et je fais du théâtre depuis 8 ans. J'aimerais gagner ma vie en tant que comédienne.

Derniers commentaires

Thumb_default
Chère Mathilde, bon courage! On trouve tes idées et ton projet géniaux, bonne chance et grosses bises Ulli & Jörg
Thumb_default
Tres belle idee ce séjour et ce travail au Burkina. Bises.
Thumb_default
On attend de tes nouvelles ! Bon voyage Bravo :)