Soutenez ce spectacle ! une rencontre théâtralisée avec cet artiste sensible et attachant au travers une quinzaine de ses chansons.

Large_affichebourvil-40x60-6-1495616478

Présentation détaillée du projet

    

 

LE PROJET

 

« Au Jardin du temps passé » au Festival d'Avignon 2017 !

 

 En 2017, nous fêterons les 100 ans de la naissance de Bourvil, année particulièrement propice pour lui rendre un hommage touchant et tendre, à travers ce spectacle où l'on retrouve sa malice et sa simplicité, dans une quinzaine de chansons et textes connus ou moins connus, interprétés avec passion par Nicolas Pallot et accompagné au piano par un Olivier Colas virevoltant !

 

Nicolas Pallot - artiste de Saône et Loire produit par « Ils Scènent » depuis plusieurs années- et La Lune à L'envers entretiennent une complicité de longue date.

De cette complicité est née l’envie de faire ensemble une tendre plongée théâtrale et musicale dans l’univers de Bourvil, dont la tendresse et l'humanité nous touchent particulièrement.

 

La création a eu lieu en janvier 2016 en résidence à la Chevalerie de Saint Amour (39). La première représentation s'est déroulée à la MJC de l'Héritan à Mâcon dans le cadre du festival POP, suivie d’une tournée d’une vingtaine de dates (en Région Bourgogne Franche Comté essentiellement), toujours accueillie avec enthousiasme. 

 

Bourvil_6-1495613732

 

Pour poursuivre cette aventure, il nous faut maintenant trouver d’autres réseaux de diffusion et construire de nouvelles rencontres.

Le festival d’Avignon est sans nul doute l’endroit où ces rencontres sont possibles.

Pour cela, il nous fallait un lieu reconnu à Avignon, alliant la qualité de l'accueil public, artistique et l'intimité d'une salle de 70 places pour partager ce spectacle dans les meilleures conditions possibles. Notre choix s'est donc porté rapidement sur le Théâtre de l'Albatros.

 

 

 Les représentations auront lieu au théâtre de l'Albatros, du 7 au 30 juillet 2017 à 12h45.

 

 

 

Presse – extraits

« Avec beaucoup d’émotion, Nicolas Pallot a su recréer sur scène, une vie, celle de Fredo, le bagagiste, et un monde déjà lointain. Les quelques airs connus étaient facilement fredonnés par une salle attentive, et des textes parfois drôles et souvent nostalgiques et tendres nous ont permis de découvrir d’autres facettes du talent de Bourvil.

Un très beau spectacle ! »

Le Chevabignien – 9/04/2016

 

 

« Qu’il interprète les chansons des autres ou les siennes, Nicolas Pallot déploie toujours sur scène autant de talent et d’audace. Dans le cadre des Scènes Pop mises en place par la MJC mâconnaise de l’Héritan, l’artiste à l’énergie volcanique et à la tendresse à fleur de peau revisite quelques-unes des plus belles chansons du sémillant et fantaisiste André Bourvil. Salade de fruits, Le petit bal perdu, La ballade irlandaise , toutes y sont. Accompagné par le pianiste Olivier Colas, Pallot propose des tubes – et d’autres titres moins connus – des versions particulièrement épurées, toutes au service des textes et des histoires qu’ils racontent. »

Le JSL – 26/02/2016

 

 

 

L’ÉQUIPE   Nicolas Pallot   Jeu et chant.   Passionné très jeune par la chanson française, Brel, Brassens, Renaud, plus tard Sarcloret, il produit trois albums comme auteur, compositeur-interprète.   Parallèlement, il s’essaye à la scène humoristique avec les «Xomils».

 

En 2011 c’est la création du spectacle «Faut vous dire Messieurs dames...», un hommage à Jacques Brel dont le succès public ne se démentira pas.   Sa dernière création théâtro-musicale «Madame Lapallut» a été mise en scène par Marc Fraize. Il a eu l’occasion d’assurer les premières parties de Christophe Alévèque ou Anne Roumanoff, et de partager le plateau avec Bernard Azimuth, Didier Porte, Laurent Violet, Florence Forresti ou Schraz.  

 

Dscf0273_1-1491381780  

 

Olivier Colas: Arrangements et piano.   Formé aux écoles nationales de musique de St Etienne, Villeurbanne et Mâcon en solfège, piano jazz et harmonie jazz. Il accompagne de nombreux choeurs.

Il compte à son actif plus de 500 concerts dans diverses formations du trio au big band ainsi qu’en rock, musiques actuel les et chanson française. Il a travaillé avec Martial Solal, Laurent Cugny ou Régina Deluz. Il a participé à 4 spectacles de la compagnie Lug (Théâtre, mime, marionettes). Il a enseigné le piano classique et jazz aux écoles de musique de Cluny, Charnay lés Mâcon et Crèches sur Saône.  

 

Nous savons que l'aventure avignonnaise est un pari risqué mais que le festival peut être une merveilleuse opportunité pour nos projets à venir et pour le rayonnement de la vie artistique.

 

Bourvil_0076-1491382895  

 

Benjamin Ziziemsky Adaptation théâtrale, scénographie et mise en scène. Comédien, metteur en scène, producteur. Formation universitaire théâtre et cinéma, formation auprès de la Compagnie des Trois-huit et de la Compagnie Ariadne.

 

Il crée et dirige durant 15 ans la Z Compagnie devenue par la suite Théâtre de l ’Hor i zon à Bourg-en-Bresse: Créations, école de Théâtre, stages, formations artistiques, il s’est rapidement orienté vers l'organisation de manifestations artistiques à destination de lieux peu ou pas couverts par l’offre culturelle. Durant six années, il a organisé la programmation du Théâtre de l’Industrie à Bourg-en-Bresse. Il est le directeur artistique du Festival Théâtre sur un Plateau, à l’origine situé à Hauteville-Lompnès et localisé aujourd’hui à Montrevel-en-Bresse (01).

 

  Depuis 2014, il partage avec Gérard Col la direction de La Lune à l’Envers, une structure de création, production et diffusion de spectacles vivants. Basée à Bourg-en-Bresse, La Lune à l’Envers est une association de création, production et diffusion de spectacle vivant. Elle est dirigée par deux comédiens metteurs en scène: Gérard Col, issu du Théâtre de la Citadelle et Benjamin Ziziemsky, issu du Théâtre de l’Horizon. Son catalogue se compose d’une dizaine de spectacles par ses deux directeurs, de coproductions réalisées avec d’autres structures: le Théâtre Clin d’Oeil à St Jean de Braye (45), Théâtre en Action (16), et de productions d’artistes amis auxquels La Lune à l’Envers apporte son soutien technique.  

À quoi servira la collecte ?

Nous savons que l'aventure du festival d'Avignon est un pari risqué mais que le festival peut être une merveilleuse opportunité pour nos projets à venir et pour le rayonnement de la vie artistique.

 

 

Le budget global de ce projet s'élève à 16500€

 

- Location théâtre et hébergement 8500€

- Salaire 2 comédiens et 1 technicien 5500€

- Transport et restauration 1700€

- Communication 800€

 

Il nous manque aujourd'hui 1500€ sans compter les aléas de la billetterie.

 

Dans le cas où votre générosité dépasse notre espérance, nous investirons dans une communication plus importante et plus largement.

 

L'ensemble des fonds récoltés sur cette plateforme seront reversés à l'association La lune à l'envers, productrice du spectacle.

 

La compagnie La Lune à l'Envers et Ils Scènent comptent sur cet apport afin d'emmener toute l'équipe défendre ce spectacle haut en couleurs.

 

 

Logo_lune-1491383511

 

Images-1491383127

 

Thumb_logo-1494323433
Lune à l'envers

L'équipe : Benjamin Ziziemsky: Adaptation théâtrale, scénographie et mise en scène. Comédien, metteur en scène, producteur. Formation universitaire théâtre et cinéma, formation auprès de la Compagnie des Trois-huit et de la Compagnie Ariadne. Il crée et dirige durant 15 ans la Z Compagnie devenue par la suite Théâtre de l’Horizon à Bourg-en-Bresse:... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Pas encore vu ton spectacle mais Avignon nous voilà ! Tu mets tellement d'énergie dans tes prestations, que nous avons hâte d'entendre Bourvil par ta voix ! On a des potes qui viennent nous squatter un we à Avignon juste pour te voir, alors, hein !!! Fanny et Jp (rencontrés à la Billebaude).
Thumb_default
Passe un excellent festival. En attendant le prochain co-plateau. Des bises du Ukulélé-Club 71
Thumb_default
Salut Nicolas, Vivement que ce projet aboutisse et qu'Avignon profite de ton talent et de celui de ton équipe ! À très bientôt ! Joël de Corgenay (joli nom, non ?)