Aller au contenu

Brisures

Il s'agit d'un recueil de poésie (édité sous forme de diptyque, contenant mes dessins), fabriqué par mes soins de manière artisanale et respectueuse de l'environnement. Edition numérotée.

Visuel du projet Brisures
Échoué
1
Contributeur
07/08/2011
Date de fin
10 €
Sur 500 €
2 %
Monday, May 30, 2011

vitesse escargot

<p>Bon ben on dirait que ma collecte de fonds avance à la vitesse d'un escargot qui aurait pris des somnifères...</p> <p>Ma foi tant pis, je n'ai pas envie de me laisser démoraliser par cela, en revanche il y a truc qui me</p> <p>met super en rogne; c'est le montant de la facture des charges locatives : 266 euros !</p> <p>Ils sont dingues au HPR, où vais-je aller chercher un somme pareille ?! Surtout que c'est soi-disant</p> <p>pour le chauffage au gaz et l'eau chaude, alors qu'on se pèle l'hiver dans cet appartement. </p> <p>Pour ce qui est de l'eau chaude, n'en parlons pas... il a fallu insister lourdement pour qu'ils changent</p> <p>les ballons d'eau chaude, cela a été fait il y a à peine quelques semaines. Depuis, il est vrai que l'on </p> <p>bénéficie d'un peu plus d'eau chaude car auparavant, une seule personne pouvait se doucher (par jour), et après ? Ben après y' avait plus d'eau chaude...</p> <p>Bref, passons.</p> <p>J'ai aidé ma voisine à installer le canisse dans son jardin (est-ce que ça prend 2 N canisse, il est où mon dico ?... après vérification, on peut l'écrire avec 2 N ou 1 seul) ; hier et aujourd'hui, nous avons fini là. Maintenant elle a un peu plus d'intimité sur sa terrasse.</p> <p>Et voilà, c'était les tribulations de 2 mamans célibataires-pauvres, qui se débrouillent comme elles peuvent.</p> <p>Allez à tchao</p> <p>Faustine</p>
Thursday, May 26, 2011

Le Poème

<p><strong>Le Poème</strong></p> <p> </p> <p> </p> <p>L’autre jour</p> <p>Un troubadour</p> <p>Au cœur fêlé</p> <p>Sur son manège ailé</p> <p>Me fit faire un tour</p> <p>Enchantée par sa prose éthérée,</p> <p>J’ai goûté à ses rimes précises et raffinées</p> <p>A sa poésie.</p> <p> </p> <p>J’en ai repris sans parcimonie.</p> <p>Me laissant guider par sa mélodie,</p> <p>Je me suis délectée</p> <p>De mots rares et précieux</p> <p>En prenant le temps.</p> <p>Le temps de laisser mes sens</p> <p>S’imprégner de sa voix,</p> <p>De son débit,</p> <p>De chaque vers,</p> <p>De chaque rime pour enfin être pénétrée</p> <p>Par les pauses que sa prose</p> <p>Faisait éclore en moi.</p> <p>Il parlait de douleur sans lourdeur</p> <p>Et ma peine trouvait là un écho.</p> <p> </p> <p> </p> <p>Tive um dia, k’um poeta levanta’m nha spirit.</p> <p>El faze’m crescé</p> <p>El preza’m k’sê poesia</p> <p>K’bem junte k’um melodia parce’m k’jam tinha cônchid.</p> <p>Ma fui sô nà nhà sonho k’jal parcê.</p> <p>Ja’l travessa nà nhà alma</p> <p>Ja’l realizà nhà sonho</p> <p>Portante nunca um tinha pensôd</p> <p>k’nhà sonho tà vrà realidad</p> <p> </p> <p> </p> <p>Alors, comme si le temps était venu pour moi</p> <p>De me réconcilier avec mon moi,</p> <p>Je me suis levé et j’ai marché.</p> <p>J’ai marché jour et nuit</p> <p>Toujours poursuivant</p> <p>Ce songe jusqu’à l’Océan.</p> <p>Arrivée là, je me suis posée,</p> <p>Je me suis reposée</p> <p>Et pour sonder mon âme, j’ai regardé l’horizon.</p> <p>J’ai vu l’aube se lever,</p> <p>Le soleil renaître et sur la mer scintiller.</p> <p> </p> <p>Humant l’air marin du matin,</p> <p>J’ai regardé la mer, songé à ma mère</p> <p>Et puis j’ai écrit un poème.</p> <p>Un poème qui disait</p> <p>La douceur des galets polis par la houle,</p> <p>Les vagues déferlantes à faire pâlir d’envie</p> <p>Barlavente e Sotavente,</p> <p>Le vent et la tempête du sable blond</p> <p>Qui m’emportaient dans le sillage</p> <p>Soulevé par leur tourbillon.</p> <p> </p> <p>Un poème qui disait aussi</p> <p>Les griffes du sable sur ma peau</p> <p>Qui jamais ne fut si lisse</p> <p>Aussi, me laissai-je glisser</p> <p>Pour mieux me hisser</p> <p>Jusqu’à ce rêve que je voulais saisir au vol.</p> <p> </p> <p>De cette musique, je ne voulais pas me défaire</p> <p>Fût-ce au risque de déplaire</p> <p>A l’air du temps.</p> <p>J’aime mieux l’air de la mer,</p> <p>Le son rauque ou cristallin</p> <p>Des vagues qui venaient effleurer mes orteils</p> <p>Tout doucement comme on câline</p> <p>Un enfant par un chant</p> <p>Pour en douceur, le confier aux bras de Morphée,</p> <p>Comme on caresse un galet</p> <p>Rond et chaud, trouvé</p> <p>Sur la plage.</p> <p>Tive um dia, k’um poeta levanta’m nha spirit.</p> <p>El faze’m crescé</p> <p>El preza’m k’sê poesia</p> <p>K’bem junte k’um melodia parce’m k’jam tinha cônchid.</p> <p>Ma fui sô nà nhà sonho k’jal parcê.</p> <p>Ja’l travessa nà nhà alma</p> <p>Ja’l realizà nhà sonho</p> <p>Portante nunca um tinha pensôd</p> <p>K’nha sonho tà vrà realidad.</p> <p> </p> <p>Faustine mai 2010</p> <p> </p> <p> </p>
Saturday, May 21, 2011

Mon PC est mort

<p>Bonjour Chers Kissbankers,</p> <p> </p> <p>Je n'ai pas été très présente ces derniers jours parce que mon pc portable a rendu l'âme...</p> <p>Désormais, il me faut négocier serré pour utiliser l'ordinateur de mes enfants ; pour l'instant,</p> <p>nous en sommes à 2 fois 5mn par jour...</p> <p>Il me faut trouver d'urgence un autre pc portable, ce qui ne sera pas une mince affaire, vu</p> <p>le prix auquel sont vendus ces petites choses.</p> <p>J'espère à très vite.</p> <p>Faustine</p>
Tuesday, May 17, 2011

Greta

<p>Je viens de recevoir à l'instant, ma lettre d'admission pour la formation en reliure d'art dispensée</p> <p>par le Greta.</p> <p>Je suis trop heureuse.</p> <p>Bon, c'est carrément trop cher leur formation, mais on verra, il va falloir que je me débrouille pour</p> <p>trouver tout cet argent. Tiens, et si je soumettais ce projet à Kisskissbankbank ?!</p> <p>Vais y réfléchir</p> <p> </p> <p>A bientôt</p> <p>Faustine</p>
Tuesday, May 17, 2011

Codicilles - eOle

<p>Bonjour Cher kissbankers,</p> <p> </p> <p>bon ça ne se bouscule pas au portillon pour mon projet, j'ai pourtant suivi les conseils lus ici ou là, pour l'instant, presque rien...</p> <p> </p> <p>Bref, passons à autre chose, dans le cadre du Printemps des poètes, une plasticienne du nom d'eOle, a demandé à 25 auteurs, dont votre servante, d'écrire 8 textes d'après ses photos. La série de photos qu'elle m'a confiée, est intitulée U. </p> <p>eOle a donc conçu des livrets, par collections et auteurs. Des expositions sont en cours actuellement en région Rhône Alpes, et cerise sur le gâteau, en tous cas, pour moi, les livrets portent un n° ISBN et sont référencés à la BNF. YOUPI ! et Merci à eOle, car au début, j'avoue que j'avais un peu la trouille de ne pas arriver à écrire comme ça au débotté 8 textes.</p> <p> </p> <p>Voici 2 photos</p> <p><img src="http://www.casimages.com/img.php?i=1105171111161313308170930.jpg" alt="" width="240" height="120"> <img src="http://www.casimages.com/codes.php?img=1105171113491313308170936.jpg" alt="" width="240" height="120"></p> <p> </p> <p>Faustine</p>
Saturday, May 14, 2011

Exil

<p>Pour me faire pardonner de vous avoir négligé ces 2 derniers jours, voici Exil, l'un de mes poèmes, je l'ai écrit il y a pas de temps de cela, mais je l'aime toujours, il continue à me toucher à chaque nouvelle lecture. Bon week-end à vous Amis Kissbankers. </p> <p> </p> <p>EXIL</p> <p> </p> <p>Que voilà un bien joli mot</p> <p>Pour dire l'éloignement,</p> <p>La solitude,</p> <p>Le lointain toujours insaisissable.</p> <p>Exil, que voilà un bien joli mot,</p> <p> </p> <p>Pour demander à ceux que l'on aime</p> <p>Où êtes-vous ?</p> <p>Pour demander à ceux que l'on aime</p> <p>Pourquoi ai-je choisi</p> <p>La voie des chimères ?</p> <p>Pourquoi suis-je partie ?</p> <p>Pourquoi ai-je fui mon pays appauvri ?</p> <p> </p> <p>Exil</p> <p>Que voilà un bien joli mot</p> <p>Pour cacher la tristesse</p> <p>D'un monde à grande vitesse</p> <p>Sans joliesse.</p> <p> </p> <p>L'exil veut dire la nostalgie,</p> <p>L'exil veut dire la différence,</p> <p>L'exil veut dire que l'on n'est pas accepté,</p> <p>Que l'on est tout juste toléré.</p> <p> </p> <p>L'exil est un bien joli mot</p> <p>Mais qui est bien douloureux</p> <p>Car où trouver la chaleur d'un sein</p> <p>Quand on est en exil</p> <p>Même parmi les siens ?</p> <p> </p> <p>En exil on a peur,</p> <p>En exil on a faim,</p> <p>En exil on a froid,</p> <p>En exil on n'est rien.</p> <p> </p> <p>L'exil est un tunnel sans fin,</p> <p>L'exil est un puits sans fond,</p> <p>L'exil veut dire qu'il n'y a plus d'espoir,</p> <p>L'exil veut dire que l'avenir est noir,</p> <p>Et que même si le soleil brille,</p> <p>L'exilé reste dans l'ombre.</p> <p> </p> <p>L'exil veut dire</p> <p>Que je ne partage pas</p> <p>Vos joies et vos peines,</p> <p>L'exil veut dire</p> <p>Que vous ne pouvez</p> <p>Témoigner des miennes.</p> <p> </p> <p>L'exil est un bien joli mot</p> <p>Pour vous appeler dans la nuit,</p> <p>Pour dire que j'ai beau</p> <p>Crier, pleurer, supplier,</p> <p>Rien ne nous épargnera</p> <p>Ce qui est une bien longue nuit.</p> <p> </p> <p>Faustine</p> <p> </p> <p> </p> <p> </p> <p> </p>
Thursday, May 12, 2011

Rébas

<p><strong>Groupe capverdien Cordas do Sol </strong></p> <p>Titre : <strong>Rebas</strong> (instrumental)</p> <p> </p> <p>http://youtu.be/Qaz52M2nvkI</p> <p> </p> <p><strong>MERCI au généreux Kissbanker</strong></p> <p> </p> <p>J'adore ce morceau, </p> <p>Bonne écoute et bonne journée</p> <p>Faustine</p>
Wednesday, May 11, 2011

Underworld USA

<p>vous ne me croirez jamais si je vous raconte comment ça s'est passé à la médiathèque tout à l'heure, vous allez me traiter de menteuse, bon allez je me lance :</p> <p>je vais donc à la médiathèque de ma ville chercher les deux bouquins de la trilogie Underworld USA de Jame Ellroy (j'avais repéré avant qu'ils étaient dispo), je me précipite au rayon ELL, presque j'hurlais si quelqu'un approchait de la zone, et là, je n'en vois pas 2 mais 3 de livres. Oui, oui, vous avez bien lu 3, OUI, la trilogie complète disponible à ma médiathque, je l'aime cette médiathèque, je suis amoureuse de tous les bibliothécaires, homme ou femme, jeune ou vieux, qui y travaillent, ils sont trop TOP !</p> <p> </p> <p>Bon, ben c'était l'aventure du jour, je vais m'arrêter là parce que j'ai trop hâte de plonger dans la lecture de Underworld USA. J'ai prévenu mes enfants, "maman est aux abonnés absents", oui, je sais, je suis une mère indigne mais j'assume ! De même que je ne vais plus manger ni dormir, rien,  sinon lire, lire et lire encore jusqu'à la toute dernière phrase, jusqu'au tout dernier mot du 3e livre.</p> <p>Um Abraço grande</p> <p>Faustine</p> <p><img src="http://nsm05.casimages.com/img/2011/05/11//mini_1105110523581313308141565.jpg" alt="presse de fabrication artisanale (Scribalyre)" width="120" height="90"> </p> <p>une presse de fabrication artisanale, rassurez-vous les presse de relieur que l'on trouve dans le commerce ou d'occasion sur le net, sont beaucoup plus petites de celle-ci qui a été fabriquée par le papa d'une copine ; Scribalyre</p> <p><img src="http://193.164.197.30/images/661/6618550384.jpg" alt="Presse de relieur (pièce ancienne)" width="140" height="90"> </p> <p>pas mal celle-ci hein ? ça ressemble plus à cela une petite presse (j'ai trouvé cette photo sur le site du bon coin, j'ai pas demandé l'autorisation de l'utiliser, Pardon roussarie...)</p> <p> </p>
Tuesday, May 10, 2011

Bonsoir

<p>Bonsoir amis kissbankers,</p> <p>c'est drôlement chouette de votre part de soutenir mon projet, je sens que nous allons bien nous entendre, qu'est-ce qui me permet d'être aussi sûr de ce que j'affirme ? Heu... mon p'tit doigt, peut-être que j'ai "du nez", comme on dit familièrement, sur ce coup-là...</p> <p>Il est 22h50, déjà ?! Je devrais aller me coucher parce que j'ai prévu de "récurer" ma cuisine demain matin, pour pouvoir être libre d'aller passer au moins deux bonnes heures à la médiathèque, oh trop cool ! J'espère y trouver les deux premiers livres de la trilogie de James Ellroy "American Tabloid" et "American Death Trip", je pense que pour "Underworld USA", il me faudra un peu patienter, il vient juste de paraître.</p> <p>Boa Noite = douce nuit à vous</p> <p>Faustine Lima</p> <p><img src="http://nsm05.casimages.com/img/2011/05/11//mini_1105110519591313308141549.jpg" alt="cousoir monté" width="120" height="90"></p> <p>cousoir monté</p>