Chantal détourne les objets dans un style corrosif. Ils serviront à l'édition d'une série de cartes postales décapantes. A vos timbres !