Ciné Salé, c'est la mer à voir ! Des vagues, des navires, des pilotes, des ports, des requins sur grand écran pour se faire emmener sur l'océan.

Large_kkbb-1497457133-1497457141

Présentation détaillée du projet

Ciné Salé , qu'est ce que c'est ?

 

D'abord et avant tout, un festival de cinéma !

 

Lancé en 2015 au Havre, Ciné Salé affirme chaque année un peu plus son ambition de montrer tout le cinéma lié à la mer et au monde marin.

 

Capture_d_e_cran_2017-06-16_a__15.06.18-1497618420

 

En proposant des films de fictions, des documentaires, des films d'animation, des productions récentes ou des films du patrimoine, il s'adresse à tous les publics - autant les amateurs de films d'aventures que les écoliers de maternelle, les cinéphiles que les lycéens, les amateurs de films de requins de série Z que les passionnés de courses en mer.

 

Ciné Salé, c'est qui ?

 

Odile Conseil, journaliste, a élaboré le projet

 

Capture_d_e_cran_2016-05-20_a__20.04.52-1463767526

 

Je ne suis ni cinéaste ni navigatrice, mais j'adore les films qui montrent la mer, qui la mettent en scène. Ça me touche, ça me parle, ça me berce, ça me remue, un peu comme si le poisson que nous étions il y a des milliards d'année vivait toujours un peu en moi. Après avoir travaillé plus de vingt ans à Courrier international, j'ai décidé de sauter à l'eau et d'organiser ce festival."

 

Capture_d_e_cran_2017-07-08_a__11.57.22-1499508013

 

L'association qui organise le festival est présidée par Gérard Mordillat, écrivain et cinéaste. Il a fait son service dans la Marine à Toulon ; l'un de ses romans, Notre part des ténèbres, se passe sur un paquebot ; il est aussi le réalisateur du film L'île Atlantique (Arte).

 

Autour d'eux se greffe une équipe  qui connait le cinéma et les festivals, dont Jean-Michel Ausseil, ancien secrétaire adjoint de la Quinzaine des réalisateurs à Cannes, Jean-Michel Arnold, président du Conseil international du cinéma, de la télévision et de la communication audiovisuelle (CICT) auprès de l'Unesco, Jean-Charles Canu, attaché de presse, Marc Touitou, graphiste... Des forces vives viennent étayer ce noyau dur, quelques mois ou semaines avant le début du festival : cette anné, Sarah Beaufol, qui a notamment été déléguée générale du festival de Pau, et Mathilde Carteau, qui oeuvre dans de nombreux festivals dont celui de Nyon (Vision du réel) ou le Cinéma du Réel à Paris.

 

Et aussi des "figures de proue " !

 

De nombreuses personnalités du monde du cinéma, de la littérature et de la mer apportent leur soutien moral à Ciné Salé. Parmi ces figures de proue : Isabelle Autissier, navigatrice et présidente du WWF France, Georges Pernoud, créateur et animateur de Thalassa, l'acteur François Cluzet, le réalisateur Lucas Belvaux, le navigateur Eugène Riguidel, l'académicien Erik Orsenna, l'ancien président d'Arte Jérôme Clément...

 

Ciné Salé, c'est quand ? C'est où ?

 

Rendez-vous au Havre, du mercredi 18 au dimanche 22 octobre. Le festival se déroule dans plusieurs endroits de la ville : le Théâtre de l'Hôtel de Ville, transformé pour l'occasion en salle de cinéma, le cinéma Le Studio, l'Ecole nationale supérieure maritime (ENSM), le multiplexe Gaumont Les Docks, la bibliothèque Oscar Niemeyer, le conservatoire.

 

Img_9811-1497620209

 

Cette année, qu'est-ce qu'on va y voir ?

 

Cette édition est placée sous le signe des anniversaires. Il s’agit de fêter à notre façon, cinématographique, les 500 ans du Havre, mais également les 50 ans de la Société nationale des Sauveteurs en mer (SNSM) ou le centenaire de l’entrée en guerre des Américains à travers une programmation dédiée. Et aussi des films sur les courses en mer, en écho à la Transat Jacques Vabre qui partira du Havre début novembre, et le JAPON comme pays invité, et une nuit des requins, pour rire et frémir !

 

Et aussi une compétition !

 

Un jury professionnel présidé par Jérôme Clément, président de l'Alliance française, ancien président d'Arte, remettre la Vague d'or à l'un des huit films retenus pour la compétition.

 

Le jury jeune / Havre de cinéma décernera la Nouvelle Vague

 

Img_1438-1497623967

 

Et des avant premières ! On en dira plus au fur et à mesure...

 

Ça concerne qui ?

 

Tous ceux qui aiment le cinéma, la mer, les navires, les films d'aventure, les documentaires. Aussi bien les cinéphiles que les gens de mer, les écoliers, les collégiens ou lycéens que les amateurs de films de requins que l'on va voir en bande. Ceux qui souhaitent revoir tel "vieux film", découvrir tel film japonais jamais passé sur les écrans ou des films très récents en compétition..

 

En 2016, nous avons (déjà) organisé une "nuit des requins". Ambiance !

 

 

Seulement du cinéma ? Rien d'autre ?

 

Si, plein d'autres choses !

 

• Une lecture par un comédien de renom, d’un grand texte lié à la mer.

 

• Des rencontres, débats et témoignages – notamment un grand débat "La mer, des reflets d'argent" sur la mer source de richesses - jusqu'où ? - mais aussi espace de liberté, où s'exerce la gratuité. Avec Vincent Bouvier, secrétaire général à la mer, Frédéric Moncany de Saint-Aignan, président du Cluster Maritime français, Jean Glavany, ancien ministre, auteur de La mer est toujours ronde..

 

• Des expositions - une expo photos, une exposition peinture, précisions à venir...

 

 

• Des masterclass. La "leçon de cinéma de Gérard Mordillat", autour du Cuirassé Potemkine, de Serge Einsenstein (1925) et de Sharknado 3, d'Anthony C. Ferrante (2015). Et d'autres aussi !

 

Capture_d_e_cran_2016-10-23_a__16.13.49-1497358035

 

• Les ateliers de matelotage, de ramendage (réparation de filets de pêche)  et de cartes marines organisés en 2016 à l’attention des collégiens ont très bien fonctionné. Nous les renouvellerons, dans le cadre d’un partenariat avec le SIRPA Marine (ministère de la Défense) et l’ENSM (école nationale supérieure de la Marine).

 

Et puis ?

 

Et puis François Morel, ami de Ciné Salé, fera la clôture du festival avec un collier de chansons liées à la mer !

 

Francois_morel_georges_lambert-1497624733

À quoi servira la collecte ?

L'intégralité du montant de la collecte ira à l'association Ciné Salé et servira à l'organisation du festival 2017.

 

Le budget prévisionnel total du festival (comprenant les salaires, les locations de films et de salles, les frais de communication, l'accueil de trente à quarante invités, l'organisation de la compétition) est légèrement supérieur à 200 000 euros, répartis comme suit

 

- Frais de personnel : 25 %

- Frais de production : 43 %

- Frais de communication : 29 %

- Frais de gestion : 3%

 

La collecte servira d'une façon générale à compléter le financement de cette édition mais plus particulièrement à développer nos actions auprès des scolaires et des étudiants, en leur proposant un programme danse et varié, en accompagnant chaque film (par le rélaisateur ou par un intervenant susceptible de donner un éclairage supplémentaire au film montré), en mettant en place des ateliers liés au cinéma. Il s'agit de faire porter sur les films un autre regard, de passer du "qu'est ce que ça raconte ?" au "comment c'est fait ?", "pourquoi c'est fait comme ça ?" - bref tout ce que recouvre le concept d'éducation à l'image.

 

La collecte permettra aussi d'inviter trois réalisateurs  en provenance du Japon, pays sur lequel nous braquons les projecteurs cette année.

 

03-primaire-un_portrait-alix_mylene-1497362816

 

En voici le sous-budget

 

Scolaires :

 

• Recherche des films, des ayants droits, négociation des tarifs, organisation du transport des copies : un salarié pendant 8 jours (contributions comprises) : 800 €

• Location et transport des films (dont plusieurs viennent de l'étranger) : 1500 €

• Invitations des réalisateurs ou des intervenants qui présenteront les films et débattront ensuite les scolaires  (transport, hôtel, nourriture pendant 4 jours) : 1000 €

• Accueil et rémunération des intervenants professionnels qui animeront les ateliers cinéma (image, musique, son) : 2000 €

• Invitation et défraiement des animateurs des ateliers marins : 400 €

• Information et sensibilisation des chefs d'établissement et enseignants du Havre et des environs aux propositions de Ciné Salé (salaire d'un chargé de mission pendant 2 semaines, contributions comprises) : 1300 €

• Invitations à des cinéastes japonais (billets d'avions) : 3000 €

 

Soit 10 000 euros.

 

Thumb_capture_d_e_cran_2016-05-19_a__14.51.32-1463662320
Ciné Salé

Ciné Salé, festival international du film de mer et de marins du Havre est organisé par l'association du même nom. Il a été lancé en 2015. Président de l'association : Gérard Mordillat, cinéaste et écrivain. Vice-président : Jean-Michel Arnold, ancien secrétaire général de la Cinémathèque française, président du CICT - UNESCO Déléguée générale : Odile... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Un magnifique projet porteur d'espoir et de grandes traversées! à soutenir absolument pour qu'il puisse grandir encore et encore!!
Thumb_default
Ah si j'habitais Le Havre ahah ahah ... je viendrais au cinéma ahah ahah ...
Thumb_default
Un beau festival plein d'embruns à soutenir sans hésiter et dont j'attends avec impatience la prochaine édition !